BLONDEAU Simone

4 médias.
  • BLONDEAU Simone: Témoins de l'époque. Documentaires et reportages. Réalisé à partir d’une vingtaine de témoignages et de documents d’archives, le film nous plonge dans l’univers de l’entreprise de confection Robinet, du petit atelier familial à Lury-sur-Arnon aux vastes locaux de la rue du Champanet à Vierzon, à une époque où le secteur du prêt-à-porter est en plein essor. Thermocolleuse, surgeteuse, teinturière, mécanicienne en confection, coupeuse, matelasseuse… les paroles des ancien(nes) salarié(e)s de l’entreprise témoignent des différents savoir-faire mobilisés dans la production, de l’organisation du travail, des rapports hiérarchiques, des relations entre collègues, mais aussi de l’ambiance au travail et des moments de convivialité.
  • BLONDEAU Simone: Témoins de l'époque. Entretien filmé. Dans les années 50, Monique Galland reprend et développe avec son mari l'entreprise familiale de confection fondée par sa mère. Le petit atelier situé à Lury ne tarde pas à déménager à Vierzon et emploie jusqu’à une centaine de personnes. Dans cet entretien réalisé à son domicile, Monique Galland retrace l'histoire de Robinet, les savoir-faire de ses ouvrières, l’organisation du travail, les relations entre collègues, les rapports hiérarchiques, les moments de convivialité ; témoignage d'une époque florissante pour les usines de confection à Vierzon.
  • BLONDEAU Simone: Témoins de l'époque. Entretien filmé. Nicole François et Micheline Sajot, mécaniciennes en confection, retracent leurs parcours professionnels respectifs avant d'évoquer leurs années en tant que collègues au sein des établissements Rodier à Vierzon de 1984 à 2001. Elles abordent les conditions de travail, les relations avec la contremaîtresse ou le patron, l'organisation des ateliers, les cadences... Elles parlent avec humour des progrès techniques sur les machines, et avec gravité de la difficulté à vivre un ou plusieurs licenciements. Elles soulignent avec regret le manque de reconnaissance des métiers liés à la confection. Micheline Sajot avait travaillé auparavant de 1965 à 1984 aux établissements de confection Robinet à Vierzon. Elle compare donc au cours de l'entretien les manières de travailler et l'ambiance entre les deux entreprises. Simone Blondeau, contremaîtresse chez Robinet, les rejoint au cours de l'entretien, qui a lieu chez Micheline Sajot près de Vierzon.
  • BLONDEAU Simone: Témoins de l'époque. Entretien filmé. Simone Blondeau nous raconte avec humilité son expérience de contremaîtresse dans le secteur du prêt-à-porter féminin, au sein des Etablissements Robinet. Embauchée en 1955, à l'âge de 20 ans, elle est témoin de l'essor de la société : "J'ai grandi avec l'entreprise" se souvient-elle. Dans cet entretien, elle se remémore la période de son apprentissage, évoque ses liens avec ses subordonnées, décrit l'organisation du travail et le système de chronométrage. Elle parle également des moments de convivialité à travers les "fêtes des cousettes".