Cours d'enseignement supérieur filmés

5 médias.
  • BOCQUET-APPEL, Jean-Pierre
    Cours d'enseignement supérieur filmé. Jean-Pierre Bocquet-Appel élabore l’autre exemple de marqueur populationnel, qu’est la base de données des dates du le carbone 14, marquant la contraction de la métapopulation néanderthalienne et l’expansion des hommes modernes en Europe. A partir de la procédure géostatistique, il reconstruit le continuum des variables, en établissant la date minimum de la présence des Néanderthaliens et la date maximum de l’apparition des hommes modernes. Les cartes ont permis d’extraire des isochrones, afin d’étudier les progressions chronologiques de la dynamique populationnelle. On observe une durée de « co-occurrence » où les deux métapopulations s’observent. Cette étude permet de faire un graphique sur le taux d’accroissement estimé par la variation chronologique de la taille des aires, où on observe une montée progressive des hommes modernes et la disparition des Néanderthaliens. Enfin, Bocquet-Appel termine par montrer la future base de données, s’étendant dans les aires plus larges, suivant 833 dates du carbone 14.
  • SAKUNTABHAI, Primsuda
    Cours d'enseignement supérieur filmé. En s’appuyant sur un certain nombre d’hypothèses, Jean-Pierre Bocquet-Appel questionne l’utilisation des données archéologique, dynamique géographique et écolo-démographique dans la distribution spatio-temporelle de la métapopulation. Les vestiges archéologiques permettent de deviner la densité de la population, or il faut en déduire le processus générateur. Le point central de l’argument est la relation linéaire dans les différentes périodes, un constant qui permettrait de mesurer les variations démographiques. Il termine par présenter des avantages et inconvénients de la distribution des sites archéologiques.
  • BOCQUET-APPEL, Jean-Pierre
    Cours d'enseignement supérieur filmé. Pour introduire son cours sur les distributions spatio-temporelles de marqueurs populationnels, Jean-Pierre Bocquet-Appel met en place la problématique générale et le plan du cours. Il explique les concepts et mots clés comme distribution spatio-temporelle, patron géographique, marqueurs populationnels et données génétiques. Les problèmes posés par une interprétation démographique des données archéologiques sont tout aussi de nature intellectuelle que factuelle. Une confusion entre objets d’études, à savoir la catégorie de nécropoles et celle de la paléodémographie, une stagnation dans la découverte des sites archéologiques et les interprétations contradictoires des données génétiques demandent une clarification.
  • BOCQUET-APPEL, Jean-Pierre
    Cours d'enseignement supérieur filmé. Jean-Pierre Bocquet-Appel énumère trois types de données paléodémographiques : la masse de sites archéologqiues dans un espace donné, la dynamique géographique mettant en relief l’extension de l’aire de sitribution et enfin les données écologico-démographique correspondant à la corrélation entre la latitude et la densité de la population. A partir de ces trois données, il peut établir la distribution spatio-temporelle de la population.