Archéozoologie

3 médias.
  • VIGNE, Jean-Denis
    Archéozoologie: évolution; biodiversité, France, Paléolithique, XVIIIe siècle av. J.-C. Entretien filmé. Le projet de l’Atlas diachronique est un projet inabouti qui avait l’ambition de réunir toutes les données archéozoologiques pour en constituer une base de données et une carte de présence/absence des espèces. Sa préoccupation est d’abord patrimonial, autant sur le plan culturel que naturel. Or, au bout de trois ans, à cause de changement de directions au sein du CNRS et du manque de financement, Jean-Denis Vigne a dû adapter le projet sous d’autres formes. Récemment, il mène un projet semblable mais concernant seulement le tiers-nord de la France. Or, le groupement animal s’ouvre vers tous les vertébrés et le projet cherche à intéresser les anthropologues et les Ministères de la Culture et de l’Environnement.
  • VIGNE, Jean-Denis
    Archéozoologie: Génétique, Etude des relations entre l'homme et l'animal sur les petites îles, France, Néolithique, XVIIIe siècle ap. J.-C. Entretien filmé. Les missions sur les petites îles sont des mises à l’épreuve des modèles d’interactions entre l’homme et l’animal dégagés à partir des grandes îles. A partir des exemples de Lavezzi, Corse et de Zembra, Tunisie, Jean-Denis Vigne a observé une évolution biologique liée à des milieux particuliers. La fonction de l’île de Lavezzi a été d’accueillir les troupeaux ainsi que des exclus de la société, l’histoire animale se trouvant ainsi liée à la notion de marginalité. De même, la présence des lapins, unique en Tunisie sur l’île de Zembra a ouvert un nouveau champ d’investigation.
  • VIGNE, Jean-Denis
    Archéozoologie: Biologie, Histoire; Société, Holocène. Entretien filmé. La période de l’holocène, définition géologique qualifiant les normes du réchauffement qui a bousculé le climat glaciaire dans un climat tempéré que nous connaissons est une période fascinante de l’Histoire des sociétés. A la différence des autres périodes, l’emprise avec le présent, peu de différences entre les animaux du début de l’holocène et aujourd’hui permet une première validation de faits. De plus, l’abondance de la documentation contribue à la richesse de la recherche.