Histoire (Recherche en -)

10 médias.
  • MILANOVA , Albena
    Histoire (Recherche en -). Entretien filmé. A la question sur la période de la décadence de l’Empire byzantin, Albena Milanova éclaircit les chronologies incertaines grâce à la base de matériaux riche et diversifiée. Elle s’interroge sur l’évolution du peuplement après l’invasion byzantine et son influence sur l’habitat. Les XIe et XII siècles dans l’histoire byzantine est peu valorisée car le pays n’existe pas en tant que tel, mais ils forment une problématique intéressante sur l’interaction entre la culture dominante byzantine et ses provinces. A travers l’étude de l’habitat et de la chronologie, Albena Milanova tente de répondre à la question si les provinces bulgares ont pu suivre la même évolution que l’Empire byzantin.
  • KRUTA, Venceslas
    Histoire (Recherche en -). Entretien filmé. Venceslas Kruta définit le contexte dans lequel ont évolué les études celtiques. Des années 60 à 70, il y a eu un moment de vide car le domaine a été considéré comme établi et les spécialistes ont tombé lors de la Première Guerre Mondiale. La recherche officielle de la France était alors la Gaule Romaine. Or, Venceslas Kruta propose un cours intitulé « Protohistoire de l’Europe », une vision inscrivant les Celtes dans le contexte européen et remet ainsi en cause le concept d’Antiquité nationale.
  • MILANOVA , Albena
    Histoire (Recherche en -). Entretien filmé. Albena Milanova présente son projet de fouilles archéologiques qu’elle mène sur les périphéries du monde byzantin, en particulier en Bulgarie. Partagées sur deux sites, la ville médiévale de Veliki Preslav et la vallée de Maritsa, les fouilles permettent de comprendre les tendances latentes du centre de l’Empire Byzantin par l’architecture, l’urbanisme, les objets de la vie quotidienne. La datation entre VIIe et XIe puis de XIIe siècle est privilégiée par l’Etat car les deux périodes étaient les périodes hégémoniques de la Bulgarie, indépendante de la domination byzantine. Or, Albena Milanova en souligne l’importance de cette domination et son héritage sur la culture méconnue de la Bulgarie médiévale.
  • ANATI, Emmanuel
    Histoire (Recherche en -): paléoethologie; anthropologie des religions. Entretien filmé. Emmanuel Anati retrace dans cet entretien son parcours professionnel qui l’a attiré vers l’étude de la montagne Har Karkom, dans le désert Néghève en Israël. Vingt-quatre ans de recherche le mène à conclure que la montagne est celle decrite dans la Bible, pendant l’épisode de l’Exode, nommé le Mont Sinaï. Pour confirmer sa théorie, il fait des analyses topographiques de la Bible mais aussi des textes égyptiens qui le permet de retracer l’itinéraire de l’Exode. Or, une donnée géologique du lieu, considéré comme aride et invivable à l’époque de l’Exode selon la Bible ; l’oblige à reconsidérer la datation de l’Exode, qui serait, selon lui situé au IIIe millénaire avant Jésus-Christ. Suite à la découverte de nombreux sanctuaires et des objets d’art rupeste, il est possible que la montagne ne soit pas le lie de culte priviliégé des Hébreux mais de peuples avant eux.
  • HANUSSE, Claire
    Histoire (Recherche en -): habitat. Conférence filmée. Claire Hanusse centre son étude à partir du phénomène du village déserté en Basse-Normandie, au Moyen-âge. L’histoire de l’étude monte aux historiens de l’économie, les travaux des historiens allemands et anglais pour se propager dans d’autres disciplines comme la géographie et enfin, l’archéologie. L’intérêt du phénomène réside dans le fait qu’il révèle un point de vue macro-historique : lié à la fois, au contexte historique, économique et géographique, il concentre en lui les questions autour du mouvement des individus dans l’espace. Le travail de fouilles que Claire Hanusse mène à Courtisigny dans la Plaine de Caen repose les différents points de vue sur le phénomène.
  • BLANCHET, Stéphane et MENTELE, Serge
    Histoire (Recherche en -): archéologie; préventive. Conférence filmée. Stéphane Blanchet fait une présentation de données issues des opérations archéologiques préventives sur le site de la Tourelle par l’Inrap. A travers l’évolution chronologique du site, on aperçoit une structuration de l’espace de plus en plus forte. Ainsi, l’étude des chemins et réseaux agraires, menée par Pierre Poilpre témoigne de l’importance du plateau au sein des activités rurales depuis l’âge du Bronze au Moyen-âge.
  • Histoire (Recherche en -). Colloque filmé. Dans cette intervention, Marion Fontaine parle du paysage minier dans le contexte national. Depuis les années soixante-dix, les territoires et les instalations miniers ont fait un nombre conséquent des travaux qui pourraient se regrouper sous la dénomination d'études des paysages miniers. Elle évoque l'importance des travaux des géographes qui travaillent sur le paysage minier et le changement des espaces miniers en général.
  • PREITE, Massimo
    Histoire (Recherche en -). Conférence filmée. Massimo Preite suscite des réflexions sur le paysage industriel et pose la question du paysage comme un objet scientifique. A partir de quatre critères d’analyse, il brosse les différents sites miniers dans la région de Grosstane, Toscane partant des premiers établissements étrusques jusqu’au XXe siècle. Cela permet d’avoir un aperçu de l’héritage des activités minières sur le paysage toscan et de repositionner la question du paysage comme une notion avant tout, du savant et du spécialiste car il nécessite une distance que ne possède pas le minier. Le paysage soulève les concepts de totalité, d’indivisibilité ainsi que l’interaction entre les systèmes de production et l’environnement. Or, le paysage est menacé, d’où l’importance des décisions à prendre à son égard.
  • VIGNE, Jean-Denis
    Histoire (Recherche en -): Archéozoologie. Entretien filmé. La diversité des sociétés du Néolithique témoigne de la complexité de l’organisation politique intra et supra -communautaire. Au-delà d’une période dite « préhistorique », le Néolithique est une mécanique d’exploitation villageoise, qui ne prendra fin qu’au grand exode rural du IX-Xemes siècles. Jean-Denis Vigne centre son étude sur l’île de Chypre, à partir de 820 avant J.C. où on remarque une sédentarisation forte, accompagné d’un système technique très élaboré. Quelles sont les dynamiques internes de ces sociétés qui ont amené au basculement cosmogonique de l’esprit des humains ? Comment se comportent-ils face aux Mésolithiques ? Les sociétés se différencient-elles selon les régions ? A travers ces questionnements sur le Néolithique, on appréhende le processus d’émergence des sociétés.
  • BRETON, Jean-François
    Histoire (Recherche en -): épigraphie; analyse; comparative. Entretien filmé. Après avoir décrit le corpus d’inscriptions découvertes à Yémen, Jean-François Breton énumère les sources extérieures parlant de l’Arabie du Sud, à savoir la Bible, le Livre des Rois, les récits des voyageurs grecs et plus tard, les écrivains romains. L’ensemble de documents a fait naître deux thèses sur l’avènement de la culture sudarabique, l’un la situant au Vie siècle avant Jésus-Christ et l’autre au Ier millénaire avant Jésus-Christ. Ce débat va motiver les recherches de Jacqueline Pirenne, directrice de l’expédition de fouilles de la Mission Archéologique Française, à Shabwa, Yémen.