Anthropologie

32 médias.
  • BOCQUET-APPEL, Jean-Pierre
    Anthropologie. Cours filmé. Les données démographiques écrites couvrent essentiellement les quelques derniers siècles. Depuis la sortie d’Afrique d’Homo ergaster – notre ancêtre humain direct – et son expansion géographique en Eurasie vers 1,8 millions d’années, jusqu’aux périodes sub-actuelles, il n’existe aucune donnée pour reconstruire 99,99 % de l’histoire démographique des êtres humains, qui soit interprétable avec les outils traditionnels de la démographie. Pourtant les principales théories démographiques existantes, de Malthus à Boserup (et leur mélange), exigent des temps (très) longs pour pouvoir valablement être testées. Pour reconstruire cette histoire, on doit donc faire appel à d’autres sources que les données écrites et à d’autres techniques que les techniques courantes des démographes. L’information fournie par les données archéologiques et leurs modèles d’interprétation deviennent alors incontournables. Avec la question : « Faire de la démographie avec quoi et comment ? », deux grands thèmes seront abordés cette année : 1) Les données paléodémographiques, représentées par des distributions spatio-temporelles : i) de vestiges archéologiques (sites, dates 14C, outils, urbains), ii) de squelettes par âge de nécropoles ; 2) L’inférence démographique à partir des distributions des données et leurs densités. Comment remonter des données aux paramètres démographiques générateurs ?
  • MARX, Michael
    Anthropologie: paléographie. Conférence filmée. Michael Marx présente son projet Corpus Coranicum en collaboration avec Angelika Neuwirth et Nicolai Sinai. Soutenu par l’Académie des Sciences Humaines de Berlin-Bradenburg, le projet, crée en 2007 est une tentative de développement d’une meilleure compréhension du Coran par l’Occident. Le travail est divisé en trois sections : la documentation textuelle à partir de laquelle sont créées des base de données, l’intertexte ou la mise en contexte des passages du Coran avec les autres textes contemporains et enfin le commentaire littéraire. Se concentrant principalement sur les deux premières sections, Michael Marx retrace l’histoire de ce type d’approche, initiés par de grands érudits comme Bergsträss ou Nöldeke puis présente quelques exemples de recherche, notamment la traduction de l’expression « Ukht Hârûn » qui se réfère à Mariam, sœur de Moïse et Marie, mère de Dieu. Ses études amènent deux dichotomies principales : l’héritage judéo-chrétienne face à celui d’islam et l’époque de Jahilya, où l’époque avant le Coran qui contredit l’existence de l’Antiquité Tardive. Ce sont des résultats du caractère fragmentaire de disciplines dans les études orientales qui n’adhèrent pas à une vision cohérente.
  • BOCQUET-APPEL, Jean-Pierre
    Anthropologie: démographie; éthnologie; géographie; chronologie. Cours d'enseignement supérieur filmé. Jean-Pierre Bocquet-Appel élabore l’autre exemple de marqueur populationnel, qu’est la base de données des dates du le carbone 14, marquant la contraction de la métapopulation néanderthalienne et l’expansion des hommes modernes en Europe. A partir de la procédure géostatistique, il reconstruit le continuum des variables, en établissant la date minimum de la présence des Néanderthaliens et la date maximum de l’apparition des hommes modernes. Les cartes ont permis d’extraire des isochrones, afin d’étudier les progressions chronologiques de la dynamique populationnelle. On observe une durée de « co-occurrence » où les deux métapopulations s’observent. Cette étude permet de faire un graphique sur le taux d’accroissement estimé par la variation chronologique de la taille des aires, où on observe une montée progressive des hommes modernes et la disparition des Néanderthaliens. Enfin, Bocquet-Appel termine par montrer la future base de données, s’étendant dans les aires plus larges, suivant 833 dates du carbone 14.
  • BOCQUET-APPEL, Jean-Pierre
    Anthropologie: démographie; éthnologie; géographie; chronologie. Cours d'enseignement supérieur filmé. Jean-Pierre Bocquet-Appel élabore l’autre exemple de marqueur populationnel, qu’est la base de données des dates du le carbone 14, marquant la contraction de la métapopulation néanderthalienne et l’expansion des hommes modernes en Europe. A partir de la procédure géostatistique, il reconstruit le continuum des variables, en établissant la date minimum de la présence des Néanderthaliens et la date maximum de l’apparition des hommes modernes. Les cartes ont permis d’extraire des isochrones, afin d’étudier les progressions chronologiques de la dynamique populationnelle. On observe une durée de « co-occurrence » où les deux métapopulations s’observent. Cette étude permet de faire un graphique sur le taux d’accroissement estimé par la variation chronologique de la taille des aires, où on observe une montée progressive des hommes modernes et la disparition des Néanderthaliens. Enfin, Bocquet-Appel termine par montrer la future base de données, s’étendant dans les aires plus larges, suivant 833 dates du carbone 14.
  • KRUTA, Venceslas
    Anthropologie: art; culture. Entretien filmé. En s’appuyant sur trois exemples concrets, Venceslas Kruta explique comment l’appropriation des styles grecs et étrusques par les Celtes témoigne d’une forme de pensée particulière chez les Celtes. D’abord, le thème de la frise de fleur de lotus a été adapté en double feuilles de gui, plante vénérée chez les Celtes, répondant ainsi à leur culte. L’assemblage de signes, comme le motif du cheval à tête d’homme en divinité solaire révèle une pensée cohérente. Enfin, on retrouve cette appropriation dans l’urbanisme. Le plan de la ville celtique est calqué sur le plan de la ville gréco-romaine.
  • FLEISCHER, Robert
    Anthropologie: iconographie. Conférence filmée. Divisée en trois sous-parties, la conférence se concentre sur la question de figures de bronze découvertes sur le site de Jabal al’-Awd, par le DAI. La première partie concerne les statues importées d’Egypte, ma deuxième, de l’Empire Romain et enfin, la troisième concerne la production locale. Cette dernière est caractérisée par un moulage en creux, le noyau gardé à l’intérieur des figures et un moulage séparé des différentes parties. Des analyses comparatives ont permis d’établir les lieux de provenance de ces figures, ainsi que leur datation. Or, Deux statues de femme restent cependant inclassables parmi les trois lieux de productions. De plus, le caractère hétérogène des objets trouvés dans un seul lieu posent la question du pourquoi les trouve-t-on ainsi réunis. En se basant sur les hypothèses formulées par Sabina Antonini, se dégagent trois possibilités : soit face à l’invasion des Ethiopiens, les indigènes ont voulu mettre leur trésor dans un lieu sûr, soit la collection est un butin de leurs propres guerres, ou encore les Ethiopiens ont collecté leur butin après l’invasion mais n’ont pas pu les transporter. Le conférencier soutient la deuxième hypothèse comme la plus valable.
  • SHOOCONGDEJ Rasmi, From (Different) Horizons of Rockshelter, Atelier des Arkéonautes (ADA), n° 1909, 2009 [en ligne]; URL: http://semioweb
    Anthropologie. Recherche de terrain filmée. Ce documentaire a été réalisé à partir d’un carnet de notes de recherche du projet "Archéologie du haut plateau à Pang Mapha", province de Mae Hong Song (Thaïlande), (Phase 1-2, 2001-2006). Il présente l’ensemble du processus des travaux archéologiques, qui se fonde, d'une façon objective, sur les preuves du passé. Réel travail multidisciplinaire, la recherche des racines de l’homme du haut plateau à l'aide de diverses méthodes aidant à la reconstitution du passé - exploration, fouilles, analyse et interprétation - a été réalisée grâce aux travaux conjoints d'archéologues et d’experts venant de différentes disciplines. L’image interprétée de l’homme, de la société et de l’environnement ancien, ne repose plus dans les ouvrages ou dans les articles académiques. Partant de cette constatation, les archéologues dépassent le processus habituel de la recherche scientifique en reliant le passé à la communauté d’aujourd’hui et créent, dans cette perspective, le projet "La gestion des ressources archéologiques Ban Rai et Tham Lod, Pang Mapha, Mae Hong Son (2006-2008)". Par la suite, des artistes ont été invités dans les villages et sur les sites archéologiques pour imaginer avec la population locale des œuvres artistiques. Cette inspiration, qui peut être comparée à une conversation entre l’archéologie et l’esthétique, a donné naissance au Projet “From (Different) Horizons of Rockshelter” : to Break Down the Methodology of Archeology, Phrase in Anthropology and Spirit in Art (2007-2008) ”. Ce carnet de notes est également à l’origine de l’exposition artistique “From (Different) Horizons of Rockshelter” qui s'est déroulée à Ban Rai, Tham Lod, Pang Mapha, Mae Hong Son et s'est terminée au Princess Maha Chakri Sirindhorn Anthropology Centre et au National Gallery, Bangkok, Thaïlande.
  • COLLINS, Edward
    Anthropologie. Conférence filmée. Edward Collins propose une vision historique sur l’évolution de la production alimentaire. Travaillant sur les aspects opérationnels et techniques de la production alimentaire, la question se situe au niveau du système alimentaire. L’étude de la graine, son acheminement jusqu’à la table a été l’objet de recherches. La consommation de la graine par rapport à la géographie révèle le motif de l’utilisation des moulins de meules en Europe, qui s’adapte à de différents types de graine. Dans les moulins à eau, l’interdépendance de meule française et anglaise permet de travailler les qualités différentes de graine. A partir du XIXe siècle le Royaume-Uni privilège les meules industrielles afin de produire en plus grande quantité. Or, l’importation de graines dures au XXe siècle fait des dégâts sur les meules, obligeant les meuniers à trouver un nouveau type de pierre. Ils ont du abandonner les meules traditionnelles pour de nouveaux mortiers qui permettent de séparer les graines des germes.
  • MARCIGNY, Cyril
    Anthropologie: paléoenvironnement. Conférence filmée. Cyril Marcigny fait une présentation de plusieurs modèles de fermes de l’âge de Bronze, en Normandie autour du littoral de la Manche, notamment la ferme de Nonant et de l’île de Tatihou. Il confronte cette dernière au système parcellaire de la Manche-Mer-du-Nord, un système qui dépasse celui connu en France. L’étude est encore incomplet, la raison pour laquelle le système des parcellaires a pris fin reste inconnue, ainsi il va falloir s’ouvrir vers d’autres disciplines par exemple, la géographie afin d’avoir une lecture plus enrichissantes.
  • BLANCQUAERT , Gertrude
    Anthropologie. Conférence filmée. Gertrude Blancquaert dresse un portrait exhaustif de l’occupation territoriale du Nord/Pas-de-Calais, au second âge de Fer, en particulier dans la région de Dourges. D’une perspective culturelle et naturelle, l’environnement rural connaît une occupation dense et homogène. Grâce aux données archéologiques, géomorphiques, paléoenvironnementales et archéozoologiques, Gertrude Blancquaert analyse l’aménagement de l’espace rural.
  • BOCQUET-APPEL, Jean-Pierre
    Anthropologie. Entretien filmé. Jean-Pierre BOCQUET-APPEL élabore la question de la démographie spatiale. A l’inverse des données agrégées, cette technique permet de reconstruire la variation des données en tout point sur une carte. Paru dans le supplément « The Population », il met au point un outil afin de quantifier la vague de la chute de la fécondité en Europe du XIXe au XXe siècles et l’expansion spatiale de la contraception au Royaume-Uni. Or, en essayant de transposer la méthode en Inde, il échoue à cause de manque de variables. Le problème pour l’Inde se situe au niveau de la relation entre population et religion, et non des aspects quantifiables.
  • FULGA, Ligia; BUCUR, Corneliu
    Anthropologie. Conférence filmée. La meule en Roumanie se trouve dans le domaine rural, exclusivement à l'exploitation familialle. En traversant les périodes, elle reçoit des influences grecque, celtique ou encore romaine. L'objet s'ancre donc dans une histoire culturelle de la Roumanie.
  • VIGNE, Jean-Denis
    Anthropologie: Archéozoologie. Entretien filmé. Le mouvement de l’anthropozoologie a été crée par François Poplin afin d’ouvrir la discipline de l’archéozoologie sur des confrontations avec d’autres types de données, en occurrence, des données ethnographiques. L’homme et l’animal ont une interaction triple : l’homme est de nature animal, l’animal est un bien matériel pour l’homme et enfin, l’animal agit avec l’homme dans l’histoire des techniques. Ces interactions apportent un éclairage fort sur l’histoire des sociétés. Seul en France, l’archéozoologie est ouverte de cette manière à l’anthropologie.
  • VIGNE, Jean-Denis
    Anthropologie: Archéozoologie. Entretien filmé. Jean-Denis Vigne donne une définition du domaine de l’archéozoologie comme un ensemble de techniques complémentaires, organisé de manière cohérente qui permettent de décrypter l’information des restes d’animaux issus des fouilles archéologique. Selon différents types de marqueurs, chronologique, fonctionnel ou encore moléculaire et atomique, on peut construire une collection de documentation mais qui prendrait sens qu’en appuyant sur un contexte. Le vestige archéozoologique tient un double discours : l’objet est une interface des activités humaines et de l’environnement.
  • KRUTA, Venceslas
    Anthropologie: fouille. Entretien filmé. Venceslas Kruta explique sa démarche pour étudier l’art celtique. Les fouilles plus qu’une base de données, est avant tout, une méthodologie de travail qui développe un esprit critique dans le sens où il faut savoir interpréter. Les œuvres d’art sont les traces que les Celtes ont laissées de leur civilisation. A travers une comparaison des modèles grecs, étrusques et romains avec la version celtique, on arrive à comprendre leur mentalité. En effet, les changements stylistiques témoignent d’un système de pensée propre aux Celtes.
  • BOUVET, Phaedra
    Anthropologie: céramologie; anthropologie. Conférence filmée. Dans le cadre de la conférence, Phaedra Bouvet présent sa thèse sur la genèse de l’indianisation en Asie du Sud-est, en particulier sur les sites de Khao Sam Kaeo en Thaïlande péninsulaire et de Batujaya en Indonésie. Les fouilles ont révélé une concentration de céramiques dites « roulettées » et ses variations morphologiques. Grâce à l’analyse stylistique comparative entre les deux sites et le prototype indien, Phaedra Bouvet tente de retrouver les premiers échanges entre l’Inde et l’Asie du Sud. Elle pose à la fois une question sur le commerce, l’acquisition et le déplacement de ce style de céramique et la réactivité des groupes emprunteurs/producteurs.
  • BOCQUET-APPEL, Jean-Pierre
    Anthropologie: fouille. Entretien filmé. La découverte en mai 1968 de la nécropole Loisy-en-Brie et d’une hypogée amène Jean-Pierre BOCQUET-APPEL à constituer sa thèse du troisième cycle. A partir de l’étude de ces squelettes, il reconstruit la distribution des âges et les âges immatures, afin de comparer les différents standards d’âges du Néolithique et de l’époque actuelle, postindustrielle. L’hypogée, grande galerie où ont été exhumés les morts, critique la façon d’analyser la population par les autres démographes. Afin de répondre aux problèmes techniques, Jean-Pierre BOCQUET-APPEL mélange les données démographiques non-conventionnelles et les données démographiques spatiales.
  • SKORUPKA, Matthias
    Anthropologie: archéozoologie. Conférence filmée. Matthias Skorupka présente les premières études des ossements d’animaux trouvés dans le Temple d’Almaqah, à Sirwa, Yémen. Il souligne l’importance des animaux dans les religions d’Arabie du Sud, qui est confirmé d’une part par les représentations animales dans les lieux sacrés et d’autre part, par les inscriptions lapidaires parlant de sacrifices et rituels. Dans le temple d’Almaqah, principal dieu d’Ibex, datant du milieu du VIIe siècle avant J.C., trois lieux où différents types d’ossements ont été trouvés, permettent d’émettre des hypothèses quant à leurs fonctions. « La salle d’os », fortement spécialisée, où on ne trouve que des tali, semble revêtir une fonction symbolique. « La partie inférieure du temple », moins spécialisé semble être un lieu fonctionnel. Enfin, les deux « salles de travail », ne comportant pas d’os spécialisés peuvent être assimilés à un dépôt. Ces hypothèses restent encore à vérifier, après une étude plus approfondie.
  • VIGNE, Jean-Denis
    Anthropologie: Archéozoologie. Entretien filmé. La diversité des sociétés du Néolithique témoigne de la complexité de l’organisation politique intra et supra -communautaire. Au-delà d’une période dite « préhistorique », le Néolithique est une mécanique d’exploitation villageoise, qui ne prendra fin qu’au grand exode rural du IX-Xemes siècles. Jean-Denis Vigne centre son étude sur l’île de Chypre, à partir de 820 avant J.C. où on remarque une sédentarisation forte, accompagné d’un système technique très élaboré. Quelles sont les dynamiques internes de ces sociétés qui ont amené au basculement cosmogonique de l’esprit des humains ? Comment se comportent-ils face aux Mésolithiques ? Les sociétés se différencient-elles selon les régions ? A travers ces questionnements sur le Néolithique, on appréhende le processus d’émergence des sociétés.
  • COOKSON, Midred
    Anthropologie. Conférence filmée. Mildred Cookson nous livre son expérience de meunière en Angleterre au XXIe siècle. En partant sur son moulin à eau, au bord de la Tamise, elle présente l’historique du lieu et les transformations qu’a subies le moulin depuis sa construction en 1423, les outils, le commerce et les étapes de la construction de la meule, ainsi que les différentes qualités de pierre. Présentation pédagogique , facilement compréhensible.
  • AMIRKHANOV, Hizri et NAUMKIN,Vitalij et SEDOV, Alexander
    Anthropologie: Ethnographie. Conférence filmée. Le professeur Hizri Amirkhanov détaille les conséquences des découvertes récentes sur l’île de Socotra, situé au Nord Est de l’Océan Indien, non loin de l’Arabie Saoudite. Après une description géographique et topologique, il présente l’expédition archéologique russe menée sur le site de Wadi Hajurya 1. Les fouilles ont abouti à la découverte de nombreux outils en pierre. Le site amène à penser qu’il a été occupé par la culture Oldawon, la première civilisation de la période Paléolithique spécialisée dans la taille de pierre. La découverte permet ainsi de retracer la route d’immigration à Socotra et de poser la question de la durée du séjour de la civilsation Oldawan sur l’île.
  • DARCQUE, Pascal
    Anthropologie. Pascal DARCQUE nous présente la discipline archéologique à travers différentes angles. Par exemple, l’analyse comparative des habitats entre l’époque de l’Age de bronze et celle du Néolithique. Il met l’accent sur l’importance de l’évolution constante des questions archéologiques. Quant à la méthodologie, les archéologues doivent faire face à la quantité considérable des données recueillies sur le terrain avant la phrase de l’interprétation. L’utilisation des différentes techniques (dessin, photographie, vidéo) pour les enregistrer et la gestion pour les structurer informatiquement sont ainsi indispensables. Ces phrases d’intervention nécessitent le travail en équipe multidisciplinaire. L’objectif est de mettre en évidence le niveau d’occupation. Et reliant les mobiliers et d’autres éléments de même niveau d’occupation, l’archéologue peut comprendre le mode de vie des gens (usage de différents d’objets, différents d’aménagement) dans une perspective anthropologique, voire tenir un discours interprétatif.
  • BRETON, Jean-François
    Anthropologie: ethnologie. Entretien filmé. La Mer Rouge devient au cours des décennies un lieu d’échanges et de liens entre les régions environnantes. Au IIe millénaire avant Jésus Christ, elle constitue un ensemble culturel et commercial entre les pays de la côte d’Afrique, mais elle sera remplacée par l’Arabie du Sud. A la moitié du VIIe siècle, à l’apogée du Saba, le royaume s’étend sur l’autre rive de la Mer Rouge et établit ses colonies dans le Tigré. Enfin, au IIe millénaire après Jésus-Christ, l’invasion de l’Arabie du Sud par les Ethiopiens à deux reprises signent de nouveaux liens entre les régions autour de la Mer Rouge.
  • BRETON, Jean-François
    Anthropologie: ethnographie. Entretien filmé. En lien avec l’irrigation, le commerce de l’encens constitue une autre grande source de revenus en Arabie du Sud. Or, ses bénéfices ont, plutôt que contribuer à améliorer l’agriculture irriguée, servi à augmenter le prestige des villes à travers l’architecture en pierre très travaillée. Ainsi les progrès techniques dans l’agriculture n’ont pas été investis, à la différence des civilisations contemporaines grecque et romaine. Il exclut ainsi la troisième théorie selon laquelle les agriculteurs auraient construit des digues. En effet, ils continuent à utiliser le système traditionnel des canaux jusqu’à l’épuisement obligeant l’abandon des oasis dans le Ve siècle avant Jésus Christ. Dès lors le peuple de L’Arabie du Sud se réfugie dans les hauts plateaux, notamment au Moyen-âge.
  • BRETON, Jean-François
    Anthropologie: Anthropologie ; Sociologie. Entretien filmé. La société vivante à Shabwa est une société sédentaire tribale. Grâce aux inscriptions, Jean-François Breton a pu retrouver l’organisation hiérarchisée du tribu qui privilégie le lien de sang. Les questions suivantes sont de définir le lien étroit entre la collectivité humaine et le territoire et ensuite d’identifier le culte de ce tribu.
  • KRUTA, Venceslas
    Anthropologie. Entretien filmé. A partir des objets celtiques en métal, Venceslas Kruta dresse un système de significations propres aux Celtes. La difficulté d’interprétation réside dans la dialectique entre la fonction et la forme, la fonction imposant parfois la forme. Or, il en tire les manières de voir le monde chez les Celtes : premièrement, la représentation est toujours allusive, abstraite, conférant ainsi un caractère sacré à la représentation. Deuxièmement, les éléments symboliques, selon leurs combinaisons donnent à lire plusieurs niveaux. C’est ainsi une vision du monde cyclique où les images peuvent avoir différents sens selon leur agencement. Par ailleurs, en comparant les civilisations celtes dans différentes régions, Venceslas Kruta remarque qu’il existe une diversité à l’intérieur de la culture mais aussi un rapport d’entente avec le substrat indigène, comme par exemple, les Celtes d’Italie. Ainsi, une vision globale des Celtes apparait comme dynamique et articulé.
  • SAKUNTABHAI, Primsuda
    Anthropologie: Pompéi. Entretien filmé. Rick Jones est conférencier en archéologie romaine, du Département de Sciences Archéologiques de l'Université de Bradford, au Royaume-Uni. Dans cette série d’entretien, il présente son projet nommé « The Anglo-American Project in Pompeii », qui est une étude intensive sur Pompéi, à travers les fouilles, l’étude de l’architecture et l’urbanisme qui amène à comprendre la structure sociale de l’Empire Romain. A l’encontre des méthodes traditionnelles de l’archéologie, professeur Rick Jones privilège les objets de la vie quotidienne et le peuple, aux dépens des œuvres d’art et la haute société.
  • SAKUNTABHAI, Primsuda
    Anthropologie: fouille; Newstead. Entretien filmé. Rick Jones est conférencier en archéologie romaine, du Département de Sciences Archéologiques de l'Université de Bradford, au Royaume-Uni. Dans cette série d’entretien, il présente son projet nommé « The Anglo-American Project in Pompeii », qui est une étude intensive sur Pompéi, à travers les fouilles, l’étude de l’architecture et l’urbanisme qui amène à comprendre la structure sociale de l’Empire Romain. A l’encontre des méthodes traditionnelles de l’archéologie, professeur Rick Jones privilège les objets de la vie quotidienne et le peuple, aux dépens des œuvres d’art et la haute société.
  • SAKUNTABHAI, Primsuda
    Anthropologie: antiquité romaine. Entretien filmé. Rick Jones est conférencier en archéologie romaine, du Département de Sciences Archéologiques de l'Université de Bradford, au Royaume-Uni. Dans cette série d’entretien, il présente son projet nommé « The Anglo-American Project in Pompeii », qui est une étude intensive sur Pompéi, à travers les fouilles, l’étude de l’architecture et l’urbanisme qui amène à comprendre la structure sociale de l’Empire Romain. A l’encontre des méthodes traditionnelles de l’archéologie, professeur Rick Jones privilège les objets de la vie quotidienne et le peuple, aux dépens des œuvres d’art et la haute société.
  • HOCKENSMITH, Charles
    Anthropologie. Conférence filmée. Charles Hockensmith présente l’industrie de meules en conglomérat née de la fin du XVIIe et dure jusqu’au début du XXe siècle, pour remplacer les pierres importées de France, à coût élevé. Elle prend essor dans l’Est des Etats-Unis, en particulier dans les états de New York, Pennsylvanie et Virginia. A travers des diapositives il nous montre les carrières dans ces trois états et la survivance de la tradition meulière.
  • Anthropologie. Jean-Paul Desroches nous présente les nombreux témoignages archéologiques prékhunnu découverts. Puis il nous situe la nécropole khunnu comme l'épicentre du vaste complexe historique patrimonial archéologique de Gol Mod. Elle occupe la situation la plus vaste et la plus favorable.
  • Anthropologie. Reportages audiovisuels. Yves LE BECHENNEC explique que l’état de conservation des os animaux (porc, bœuf, oie, coquille et poule, corbeau…) retrouvés à St. Denis est en très bon état grâce à la spécificité de sol, très peu acide. Ces os d’animaux nous donnent les informations concernant le mode de vie (la domestication des animaux etc.), le régime alimentaire et la technique d’abattage. Néanmoins, au stade actuel, en reliant des interprétations entre ces os avec les autres vestiges découverts, nous n’avons pas de données concernant le mode de préparation de ces animaux.