Epoque de la révolution industrielle et du XIXè siècle

6 médias.
  • CINQ-MARS, François
    Epoque de la révolution industrielle et du XIXè siècle. Conférence filmée. François Cinq-mars soulève la problématique des conséquences de l’exploitation minière sur le paysage et l’urbanisme, notamment à Thetford Mine, Canada. Les nouveaux projets d’aménagements ont débuté en 2000, proposant de transformer les terrils en dunes de sable, construire du Land Art, construire une téléphérique… Le Musée minéralogique de Thetford Mines en fait sa mission de conserver le patrimoine et d’améliorer les conditions de vie dans la région minière.
  • DUMONT, Gérard
    Epoque de la révolution industrielle et du XIXè siècle. Conférence filmée. Selon Gérard Dumont, le paysage pose les problèmes de la sélectivité du regard, la subjectivité du point de vue, soit « noir » donc négatif, soit « vert », positif. En partant du postulat que le paysage est avant tout une représentation, il retrace l’évolution historique du paysage dans le Bassin Minier, à Valencienne, surtout dans notre perception, relayée par les œuvres d’art et écrites pour se généraliser au XXe siècle dans les cartes postales et les photographies. Les éléments constitutifs du paysage minier sont hérités de cette époque : le chevalement et le terril.
  • SZEWCZYK , Kazimierz
    Epoque de la révolution industrielle et du XIXè siècle: Patrimoine indutriel. Conférence filmée. La vallée de Walbrzych était une région minière, spécialisée dans l’exploitation du charbon. La première évocation des mines date de 1536. Son apogée au début de XIXe siècle avec les installations de constructions techniques telles que les chemins de fer, les chevalements en acier et les machines à vapeur qui va être remplacé par l’électricité, façonne le paysage en élargissant celui-ci vers un complexe urbain industriel. Or, après la Seconde Guerre mondiale, plusieurs mines seront fermées suite à la baisse de demande et sur les trois mines restantes, le manque de fonds de l’Etat et l’arrivée d’un nouveau système économique vont les basculer dans la désuétude. Un taux important de gaz polluant et d’inondation entraine l’abandon des sites. A l’initiative du Musée de l’Industrie et de la Technique, les valeurs historiques des mines sont reconnues et des travaux de rénovation et de conservation sont mises en place, non sans peine.
  • KASZYNSKI, Marc
    Epoque de la révolution industrielle et du XIXè siècle. Conférence filmée. Le paysage minier est objet de mutations économiques et sociales, sous l’influence des différents acteurs. La fermeture des mines nécessite une reconversion des activités et une mise à niveau des bâtiments de logements pour les nouveaux locataires. Des procédés de conservation et de « mise en sécurité » des bâtiments sont mis en place par les Charbonnages de France, en lien avec l’Etablissement public foncier qui mène des projets de reconversion des friches industrielles. De la logique d’investissement, ils se trouvent face à une logique de fonctionnement, à la recherche des propriétaires qui pourraient faire une gestion durable des terrains.
  • FONTAINE, Marion
    Epoque de la révolution industrielle et du XIXè siècle. Conférence filmée. Marion Fontaine analyse la manière d’analyser le paysage par les historiens et les archéologues industriels. Elle met à plat les rapports complexes entre les sciences sociales, surtout l’Histoire et le paysage et la société. Un rappel historique et l’évolution des études sur le paysage minier mettent à l’écart la France, dont la représentation du paysage est plutôt agricole et rurale. Les études sont fragmentées, mais on observe un intérêt grandissant pour le patrimoine industriel et les efforts de conservation. Le paysage pose question car il est avant tout un lieu interdisciplinaire, qui exige une ambivalence du regard, tant les sciences sociales que les arts. Entre fascination et détestation, c’est un produit de la culture, qui porte en elle ses changements.
  • HOCKENSMITH, Charles
    Epoque de la révolution industrielle et du XIXè siècle: Anthropologie. Conférence filmée. Charles Hockensmith présente l’industrie de meules en conglomérat née de la fin du XVIIe et dure jusqu’au début du XXe siècle, pour remplacer les pierres importées de France, à coût élevé. Elle prend essor dans l’Est des Etats-Unis, en particulier dans les états de New York, Pennsylvanie et Virginia. A travers des diapositives il nous montre les carrières dans ces trois états et la survivance de la tradition meulière.