Perón

Personnalités

5 médias.
  • Carlos HERRERA
    Perón: Gouvernement de Perón. Extrait d'entretien filmé. Dès 1943, le « coronel » Perón qui a connu le fascisme italien, s’installe dans le Département national du travail et le transforme en « Secrétariat d’état ». Il commence alors à développer une politique en faveur des syndicats, et notamment sur les questions salariales, commente HERRERA. Perón se déclare « syndicaliste », une sorte d’arbitrage entre les classes, précise Carlos HERRERA. Il explique la nature des différents syndicats et comment ils ont servi la montée de Perón au pouvoir. L’alliance, qui va des conservateurs aux communistes, l’emportera avec la candidature de Perón en 1946. Entre temps, surviennent les évènements du 17 octobre 1945. Après une série de conflits internes, Perón est emprisonné, une grève générale est déclarée et des foules ouvrières des environs de Buenos Aires affluent à la Plaza de Mayo pour protester. Perón est finalement libéré et devient un leader. Il commence alors à construire un système qui garde encore une influence aujourd’hui, commente HERRERA.
  • Carlos HERRERA
    Perón: Gouvernement de Perón, Péronisme. Extrait d'entretien filmé. Perón continue sa politique d’orientation sociale depuis la présidence de la Nation. Il renforce l’augmentation des salaires, défend une politique de nationalisation du service public et étatise le commerce extérieur, déclare HERRERA. Perón met tout en œuvre pour unifier le parti ouvrier autour de ce qu’il nomme le parti péroniste et développe un grand activisme national à travers « la tercera posición » : en pleine guerre froide, il essaie de théoriser une position intermédiaire entre les Etats-Unis et le bloc communiste. Aujourd’hui, conclut HERRERA, on peut dire que même s’il y a eu une expansion salariale, il n’y a pas vraiment eu de développement social (institution, sécurité sociale, etc.). En résumé, la première phase du gouvernement péroniste (1946-1949) se caractérise donc par la distribution des revenus par le biais salarial.
  • Carlos HERRERA
    Perón: Gouvernement de Perón, Chute de Perón (coup d'Etat). Extrait d'entretien filmé. Après 49, arrive une situation de crise liée aux échanges internationaux et au développement de la politique interne. On constate un retour à une politique monétaire plus traditionnelle qui coïncide avec l’arrivée de Gomez Morales, quelques grèves sont sévèrement réprimées par Perón, on insiste sur la productivité pour développer le marché intérieur, etc. Le taux des voix péroniste continue à augmenter, en 52 puis en 54, mais finalement le 21 septembre1955, le péronisme tombe sous un coup militaire.
  • Carlos HERRERA
    Perón: Gouvernement de Perón. Extrait d'entretien filmé. Perón ne pouvait pas se présenter aux élections de 73, c'est donc Cámpora, l'un de ses représentant, qui se fait élire puis démissionne au profit de Perón. A ce moment-là, le pays est dans une situation instable à cause d'un affrontement entre l'aile gauche radicale (Montoneros) et l'extrême droite. Perón meurt en 74, le pouvoir revient alors à sa 3e épouse "Isabela".
  • Carlos HERRERA
    Perón: Gouvernement de Perón, Constitution péroniste. Extrait d'entretien filmé. Perón révise la constitution, et on assiste à des changements institutionnels importants. L’opposition l’accuse de n’avoir qu’un but : la possibilité de réélection immédiate du Président. Le concept de totalitarisme fait son entrée et apporte un autre éclairage sur le péronisme.