PALEZIS Alexandre

20 médias.
  • PALEZIS Alexandre: Réalisateurs d'oeuvres audiovisuelles. Entretien filmé. Jean-Pierre Dubour, ancien décolleteur puis cariste chez Case, réagit à la présentation de rushs ayant servi à la réalisation de films publicitaires de l'entreprise Case-Poclain à Vierzon. Il apporte des éclairages sur la seconde chaine de montage des tractopelles, la station automatique de soudure des châssis (Sermati), sur les opérations de lessivage, de contrôle qualité du 580 K, sur le bureau des études, etc.
  • PALEZIS Alexandre: Monteurs d'oeuvres audiovisuelles. Documentaires et reportages. Le 29 mars 1994, le groupe américain CASE annonce la fermeture de son usine de Vierzon. Après des mois de lutte pour sauver les emplois de "la Case", l'usine ferme le 15 décembre 1995, tirant un trait sur plus d'un siècle de production à Vierzon. Le 9 septembre 1958, CASE International avait racheté la Société Française de Matériel Agricole et Industriel, entreprise vierzonnaise fondée en 1879, à la suite de l'atelier que Célestin Gérard avait ouvert en 1848. Dans le cadre de la recherche MEMOVIV une dizaine d'entretiens ont été menés avec des membres du personnel de CASE Vierzon ayant travaillé entre 1950 et 1995. La mémoire industrielle de Vierzon émerge des récits de ces anciens employés et ouvriers, témoins de l'activité passée de la ville. Le film présente le témoignage de cinq d'entre eux.
  • PALEZIS Alexandre: Monteurs d'oeuvres audiovisuelles. Entretien filmé. Ce film a été réalisé dans le cadre de la recherche MEMOVIV menée par une équipe de chercheurs en sociologie de l'Université de Tours (CITERES/CETU ETIcS), avec le soutien des archives départementales du Cher et de CICLIC, L'agence du Centre-Val de Loire pour le livre, l'image et la culture numérique. Production : Université de Tours (CITERES/CETU ETIcS) Enquête : Christèle Assegond Réalisation : Alexandre Palezis Montage : Maxime Le Guennec et Alexandre Palezis MEMOVIV a bénéficié du financement de la région Centre-Val de Loire complété par celui de la DRAC Centre et de la ville de Vierzon. Avec le concours de l’ESCOM/FMSH pour la conception et le développement du site Internet dédié à la mémoire du travail à Vierzon.
  • PALEZIS Alexandre: Monteurs d'oeuvres audiovisuelles. Entretien filmé. Cet entretien réunit 6 anciennes ouvrières en confection de l’entreprise Robinet à Vierzon (3 mécaniciennes en confection, 1 matelasseuse, 1 traceuse). Les anciennes collègues se souviennent de l’organisation de l’atelier, de la nature du travail à réaliser, de l’ambiance qui régnait, des cadences, des relations avec la contremaîtresse, des rapports avec les patrons, de mai 1968, de l’entretien des machines à coudre. Ce film a été réalisé dans le cadre de la recherche MEMOVIV menée par une équipe de chercheurs en sociologie de l'Université de Tours (CITERES/CETU ETIcS), avec le soutien des archives départementales du Cher et de CICLIC, L'agence du Centre-Val de Loire pour le livre, l'image et la culture numérique. Production : Université de Tours (CITERES/CETU ETIcS) Enquête : Céline Assegond et Hélène Chazal Réalisation et montage : Céline Assegond et Alexandre Palezis MEMOVIV a bénéficié du financement de la région Centre-Val de Loire complété par celui de la DRAC Centre et de la ville de Vierzon. Avec le concours de l’ESCOM/FMSH pour la conception et le développement du site Internet dédié à la mémoire du travail à Vierzon.
  • PALEZIS Alexandre: Réalisateurs d'oeuvres audiovisuelles. Entretien filmé. Cet entretien réunit 6 anciennes ouvrières en confection de l’entreprise Robinet à Vierzon (3 mécaniciennes en confection, 1 repasseuse, 1 coupeuse), qui sont toutes entrées en apprentissage dans cet établissement à l’âge de 14 ans. Outre la question de l’apprentissage, les anciennes collègues se souviennent, à travers des anecdotes notamment, de la nature du travail à réaliser, de l’ambiance qui régnait dans les ateliers, des cadences, des accidents du travail, des relations avec la contremaitresse, des rapports avec les patrons, ainsi que des voyages et des fêtes de Sainte-Catherine. Simone Blondeau, l’ancienne contremaîtresse, participe à la seconde moitié de cet entretien collectif. Ce film a été réalisé dans le cadre de la recherche MEMOVIV menée par une équipe de chercheurs en sociologie de l'Université de Tours (CITERES/CETU ETIcS), avec le soutien des archives départementales du Cher et de CICLIC, L'agence du Centre-Val de Loire pour le livre, l'image et la culture numérique. Production : Université de Tours (CITERES/CETU ETIcS) Enquête : Jean-Philippe Fouquet Réalisation et montage : Alexandre Palezis MEMOVIV a bénéficié du financement de la région Centre-Val de Loire complété par celui de la DRAC Centre et de la ville de Vierzon. Avec le concours de l’ESCOM/FMSH pour la conception et le développement du site Internet dédié à la mémoire du travail à Vierzon.
  • PALEZIS Alexandre: Réalisateurs d'oeuvres audiovisuelles. Entretien filmé. Après l'obtention de son CAP d'ajusteur au centre d’apprentissage Henri-Brisson, Jacky Nombret entre à la Précision Moderne en 1956. En 40 ans de carrière, il a vécu tous les changements de propriétaires successifs, de Denison à Parker, en passant par Abex et Hägglunds et a occupé des postes différents, marquant par là sa capacité d’adaptation. En 1963, il découvre l'hydraulique, qui sera sa passion jusqu’à la fin de sa carrière. Au cours de l’entretien, il détaille ses interventions sur le terrain, allant de l’installation des centrales hydrauliques à leur dépannage en cas de problèmes techniques. En 1968, il prend la tête du premier SAV des productions hydrauliques d'Abex, poste qu'il occupe jusqu'à son départ en retraite en 1999. Dans cet entretien, il n'évoque que de manière incidente son engagement à la CGT qui fera l'objet d'un autre entretien.
  • PALEZIS Alexandre: Réalisateurs d'oeuvres audiovisuelles. Entretien filmé. Dans ce deuxième entretien, Jacky Nombret détaille son parcours de militant syndical. Entré à la Précision Moderne en 1958, à 17 ans, il y fait toute sa carrière jusqu’en 1999. Adhérant à la CGT dès 1959, il est élu pour son premier mandat syndical en 1966. Il enchaîne ensuite les mandats jusqu’à son départ de l’entreprise, avec de grandes satisfactions (il se remémore, parfois avec émotion, les actions mises en œuvre pour les salariés et leurs enfants au sein du comité d’entreprise) mais aussi des périodes difficiles comme en 1987 lors d’une vague de licenciements ou les années suivantes lorsqu’il est victime de tentative de licenciement abusif et de harcèlement. En parallèle, il s’engage en 1981 en tant qu’administrateur à la CAF, mission qui le passionne, puis, afin de travailler sur le sujet des retraites complémentaires, pour Capimec auprès de Malakoff-Médéric et enfin dans l’association de défense des habitants de son quartier Chaillot. Cet entretien est également l’occasion de rendre des hommages appuyés à ses camarades militants et ses soutiens, y compris son épouse.
  • PALEZIS Alexandre: Intervieweurs. Entretien filmé. Après une formation à l’ENP, Jeanine Chalmin intègre l’entreprise de confection Robinet en 1961 où elle occupe un poste de commerciale jusqu’en 1999, quelques années avant la fermeture de l’usine. Dans cet entretien réalisé à son domicile, Jeanine Chalmin retrace son parcours chez Robinet et des tâches administratives qui lui incombaient au quotidien. Les factures et photographies d’époques sont autant de moyens pour Jeanine Chalmin de se remémorer l’histoire de Robinet. Cet entretien a été réalisé dans le cadre de la recherche MEMOVIV menée par une équipe de chercheurs en sociologie de l'Université de Tours (CITERES/CETU ETIcS), avec le soutien des archives départementales du Cher et de CICLIC, L'agence du Centre-Val de Loire pour le livre, l'image et la culture numérique. Enquête, réalisation et montage : Alexandre Palezis MEMOVIV a bénéficié du financement de la région Centre-Val de Loire, complété par celui de la DRAC Centre-Val de Loire et de la ville de Vierzon. Avec le concours de l’ESCOM/FMSH pour la conception et le développement du site Internet dédié à la mémoire du travail à Vierzon.
  • PALEZIS Alexandre: Monteurs d'oeuvres audiovisuelles. Entretien filmé. Confirmant sa participation active à la recherche MEMOVIV, Jean-Pierre Dubour livre dans ce nouvel entretien autant un récit de vie vierzonnais qu'un bilan de son parcours professionnel. Dans la première partie de cet entretien réalisé au musée de Vierzon en décembre 2017, Jean-Pierre Dubour évoque sa jeunesse à Vierzon et son apprentissage scolaire, notamment au Centre d'apprentissage, annexe de l'ENP.
  • PALEZIS Alexandre: Analyste de l'objet média. Entretien filmé. Dans la seconde partie de cet entretien réalisé au musée de Vierzon en décembre 2017, Jean-Pierre Dubour livre autant un récit de vie vierzonnais qu'un bilan de son parcours professionnel. Il y évoque notamment la vie vierzonnaise dans le quartier des échelles et livre quelques anecdotes à propos de "la CASE".
  • PALEZIS Alexandre: Réalisateurs d'oeuvres audiovisuelles. Documentaires et reportages. Réalisé à partir d’une vingtaine de témoignages et de documents d’archives, le film nous plonge dans l’univers de l’entreprise de confection Robinet, du petit atelier familial à Lury-sur-Arnon aux vastes locaux de la rue du Champanet à Vierzon, à une époque où le secteur du prêt-à-porter est en plein essor. Thermocolleuse, surgeteuse, teinturière, mécanicienne en confection, coupeuse, matelasseuse… les paroles des ancien(nes) salarié(e)s de l’entreprise témoignent des différents savoir-faire mobilisés dans la production, de l’organisation du travail, des rapports hiérarchiques, des relations entre collègues, mais aussi de l’ambiance au travail et des moments de convivialité.
  • PALEZIS Alexandre: Réalisateurs d'oeuvres audiovisuelles. Entretien filmé. Dans la première partie de ce deuxième entretien, Michel Blot, ancien tourneur sur métaux chez CASE, raconte la création d'une association sportive (foot, pétanque, vélo...) en 1971 au sein de l'entreprise, dont il fut président. Il évoque le rôle du comité d'entreprise dans l'organisation de voyages et de fêtes. Il insiste sur la convivialité qui régnait dans les ateliers, notamment à l'occasion des périodes d'inventaire. Il nous livre également de précieux commentaires de photographies et de plans.
  • PALEZIS Alexandre: Réalisateurs d'oeuvres audiovisuelles. Entretien filmé. Après l’obtention de son certificat d’étude, Michel Blot intègre le collège d’enseignement technique Henri Brisson pour apprendre le métier de tourneur sur métaux. Son CAP en poche, il est recruté le 3 juillet 1966 par la société Case à Vierzon qui l’avait parrainé pendant son apprentissage. Exerçant au départ comme tourneur sur métaux, il travaille sur de nombreuses pièces détachées et de rechange pour les tracteurs et les presses à paille datant de l’époque de la Société Française de Machinisme Agricole. Il s'impliquera à plus d'un titre dans l'entreprise. La seconde partie de ce deuxième entretien est l’occasion de revenir sur son engagement syndical à la CGT et la camaraderie. Il nous relate la conception et la fabrication du journal la Voix des bacous créé en 1978.
  • PALEZIS Alexandre: Intervieweurs. Entretien filmé. Embauchée en 1966 au sein des établissements Robinet, Monique Bonnin est restée vingt-cinq années au poste de mécanicienne en confection, spécialisée dans les boutons. Elle partage dans ce témoignage sa passion pour son travail et détaille avec précision les différents types de boutons utilisés et les savoir-faire spécifique mobilisés. Elle évoque par ailleurs ses quatre années en tant qu'ouvrière en porcelaine chez Cirot Gadouin avant son arrivée chez Robinet et décrit les étapes de la fabrication des pièces de porcelaine. Elle raconte également les bonnes relations qu'elle entretenait avec ses patrons et la bonne ambiance de travail avec ses collègues chez Robinet.
  • PALEZIS Alexandre: Réalisateurs d'oeuvres audiovisuelles. Entretien filmé. Monique Chambonneau, ancienne ouvrière de porcelaine chez Cirot Gadouin nous accueille chez elle en présence de Françoise Turpin, ancienne ouvrière en confection chez Robinet. Les deux amies du même quartier reviennent au cours de cet entretien sur leur parcours professionnel respectif. Françoise Turpin évoque sa formation sur le tas chez Robinet, les différents postes occupés dans l’entreprise pendant onze années, l’ambiance familiale au travail, ou encore les Catherinettes. Monique Chambonneau insiste quant à elle davantage sur les savoir-faire propres aux différents postes qu’elle a occupé au sein de l’entreprise Cirot Gadouin. Que ce soit en évoquant la vie de quartier, l’ambiance au travail ou encore lors de la mobilisation de Mai 68, la solidarité entre ouvriers vierzonnais est au cœur du témoignage des deux amies.
  • PALEZIS Alexandre: Réalisateurs d'oeuvres audiovisuelles. Entretien filmé. Dans les années 50, Monique Galland reprend et développe avec son mari l'entreprise familiale de confection fondée par sa mère. Le petit atelier situé à Lury ne tarde pas à déménager à Vierzon et emploie jusqu’à une centaine de personnes. Dans cet entretien réalisé à son domicile, Monique Galland retrace l'histoire de Robinet, les savoir-faire de ses ouvrières, l’organisation du travail, les relations entre collègues, les rapports hiérarchiques, les moments de convivialité ; témoignage d'une époque florissante pour les usines de confection à Vierzon.
  • PALEZIS Alexandre: Réalisateurs d'oeuvres audiovisuelles. Entretien filmé. Ancien décolleteur puis cariste chez Case, Jean-Pierre Dubour nous livre dans cet entretien un témoignage sur le fonctionnement de l'atelier thermique de l'entreprise vierzonnaise CASE et le problème de gestion de certains résidus. Il évoque les conditions de travail et l'organisation du travail de cet atelier. La fin de l'entretien est consacré à ses souvenirs relatifs aux formations qui se déroulaient au sein d'anciens locaux de l'entreprise CASE puis sur la question de la manutention et de son évolution au fil des années.
  • PALEZIS Alexandre: Monteurs d'oeuvres audiovisuelles. Enquête sociologique filmée. Une quinzaine d’anciennes ouvrières reviennent dans les locaux de l’entreprise Robinet où elles ont travaillé une partie de leur carrière professionnelle, en présence de l’ancienne patronne et de l’ancienne contremaîtresse. C’est l’occasion pour elles de se retrouver et de se remémorer la convivialité qui régnait dans l’entreprise, les cadences, les relations avec les patrons. La visite se termine par des échanges autour de documents d’époque (feuilles de paie, photographies, coupures de journaux). Ce film a été réalisé dans le cadre de la recherche MEMOVIV menée par une équipe de chercheurs en sociologie de l'Université de Tours (CITERES/CETU ETIcS), avec le soutien des archives départementales du Cher et de CICLIC, L'agence du Centre-Val de Loire pour le livre, l'image et la culture numérique. Production : Université de Tours (CITERES/CETU ETIcS) Enquête : Céline Assegond, Christèle Assegond et Hélène Chazal Réalisation : Alexandre Palezis Montage : Maxime Le Guennec et Alexandre Palezis MEMOVIV a bénéficié du financement de la région Centre-Val de Loire complété par celui de la DRAC Centre et de la ville de Vierzon. Avec le concours de l’ESCOM/FMSH pour la conception et le développement du site Internet dédié à la mémoire du travail à Vierzon.
  • PALEZIS Alexandre: Monteurs d'oeuvres audiovisuelles. Enquête sociologique filmée. Une quinzaine d’anciennes ouvrières reviennent dans les locaux de l’entreprise Robinet où elles ont travaillé une partie de leur carrière professionnelle, en présence de l’ancienne patronne et de l’ancienne contremaîtresse. C’est l’occasion pour elles de se retrouver et de se remémorer la convivialité qui régnait dans l’entreprise, les cadences, les relations avec les patrons. La visite se termine par des échanges autour de documents d’époque (feuilles de paie, photographies, coupures de journaux) Ce film a été réalisé dans le cadre de la recherche MEMOVIV menée par une équipe de chercheurs en sociologie de l'Université de Tours (CITERES/CETU ETIcS), avec le soutien des archives départementales du Cher et de CICLIC, L'agence du Centre-Val de Loire pour le livre, l'image et la culture numérique. Production : Université de Tours (CITERES/CETU ETIcS) Enquête : Céline Assegond et Hélène Chazal Réalisation et montage : Céline Assegond et Alexandre Palezis MEMOVIV a bénéficié du financement de la région Centre-Val de Loire complété par celui de la DRAC Centre et de la ville de Vierzon. Avec le concours de l’ESCOM/FMSH pour la conception et le développement du site Internet dédié à la mémoire du travail à Vierzon.
  • PALEZIS Alexandre: Opérateurs caméra. Documentaires et reportages. Jean-Pierre Dubour (ancien cariste, secrétaire du CHSCT et du CE chez Case), Christian Lallois (ancien responsable fiabilité chez Case) et Michel Hervé (Président de l'association) se retrouvent dans le "B6" (bâtiment 6) de l'ancienne Société Case pour nous faire visiter les lieux et nous faire découvrir les collections et les activités de l'association La mémoire industrielle et agricole du pays de Vierzon.