CARNEIRO Valentine

5 médias.
  • CARNEIRO Valentine: Réalisateurs d'oeuvres audiovisuelles. Entretien filmé. Dans cet entretien, Gérard Sabard se souvient de son arrivée au sein de l'usine Fulmen en 1962, dans laquelle il a travaillé pendant plus de 30 ans. A travers les souvenirs de sa carrière, il raconte ses changements réguliers de postes, ses rencontres, ses combats syndicaux les plus marquants jusqu'à leur point d'orgue au moment de l'annonce de la fermeture en 1998. Cet entretien filmé est aussi un témoignage de l'attachement fort d'un ouvrier à son usine.
  • CARNEIRO Valentine: Réalisateurs d'oeuvres audiovisuelles. Entretien filmé. Dans cet entretien filmé, Jacques Giraudon retrace sa carrière dans l'industrie mécanique, sur son engagement syndical et sur les solidarités qui existaient entre ouvriers. L'essentiel des souvenirs de l'ancien tourneur sont les souvenirs humains. Il aborde néanmoins les sujets des machines et des savoir-faire techniques.
  • CARNEIRO Valentine: Réalisateurs d'oeuvres audiovisuelles. Entretien filmé. Jean-Pierre Desbordes tisse ses souvenirs de carrière d'enseignant au lycée Henri Brisson à Vierzon, et en profite pour redessiner l'histoire de cet établissement descendant de l’École Nationale Professionnelle, entité emblématique du rayonnement historique de la vie industrielle de la ville.
  • CARNEIRO Valentine: Réalisateurs d'oeuvres audiovisuelles. Documentaires et reportages. L'usine vierzonnaise Paulstra qui voit le jour en 1963 est spécialisée dans les applications mécaniques du caoutchouc dans le secteur automobile. Maurice Cartaud, ancien responsable des méthodes, revient dans cet entretien sur les différentes opérations techniques et l'organisation des ateliers en vue de la fabrication de tubes en acier caoutchoutés. Il insiste en particulier sur le processus de mécanisation qui a affecté l'ensemle de l'organisation de la production au fil du temps. Ainsi, il ne cesse de décrire et comparer le fonctionnement de l'entreprise à ses débuts avec la situation actuelle de l'usine devenue Hutchintson, oeuvrant toujours dans le secteur automobile avec la fabrication de composants antivibratoires pour le train avant des véhicules.
  • CARNEIRO Valentine: Réalisateurs d'oeuvres audiovisuelles. Entretien filmé. Nicole Pajon convoque ici le souvenir de sa carrière professionnelle, entre ses débuts comme tricoteuse chez Versinger, puis sa carrière, non sans rebondissements, chez Nadella. On entend à travers son récit la mémoire d'une ouvrière femme, face à une hiérarchie exclusivement masculine, mais aussi sa confrontation au temps qui passe, et à un monde du travail qui s'est transformé très vite à la fin de sa carrière. L'entretien est plus court que le reste du corpus de témoignages non pas par choix, mais pour des raisons d'imprévus sur le tournage.