Topologie cosmique

2 médias.
  • LUMINET, Jean-Pierre
    Topologie cosmique. Extrait d'un colloque filmé. Jean-Pierre Luminet retrace l'histoire des relations entre cosmologie et topologie au XXe siècle. Elle commence dès 1900 avec Karl Schwarzschild, qui fait l'hypothèse d'un univers multiconnexe. Le modèle d'Einstein-de Sitter d'un espace euclidien simplement connexe dominera la communauté des cosmologistes jusqu'aux années 1990, et ce malgré les accomplissements du côté des topologistes dans la classification des espaces à dimension trois. A partir de 1995, on assiste à un retour de la topologie cosmique, assise sur des observations astronomiques nouvelles, et à la mise en place de méthodes expérimentales permettant de discriminer les différents modèles. On s'intéresse notamment aux résultats de la cristallographie cosmique et à l'observation du fond diffus cosmologique.
  • Topologie cosmique. Conférence filmée. La démarche de Poincaré l'amène à inventer un espace dodécaédrique dont le groupe fondamental contient le groupe isocaèdre à 120 éléments. Il s'agit d'un polyèdre en dimension quatre, dont les faces sont des dodécaèdres pleins. Il peut s'obtenir par le pavage de la sphère S3 dans R4. Il est l'espace quotient de la sphère par le groupe à 120 éléments. L'astrophysicien Jean-Pierre Luminet propose de prendre comme modèle global pour l'espace-temps compact de l'univers cet espace dodécaédrique de Poincaré.