Linguistique typologique

4 médias.
  • ROSE, Françoise
    Linguistique typologique. Entretien filmé. Dans cet entretien, Françoise Rose, chargée de recherche au CNRS et rattachée au Centre d’Etude des Langues Indigènes d’Amérique (CELIA), revient sur son travail de description de deux langues à tradition orale et en danger : l’émérillon (famille de langue tupi-guarani de Guyane française) et le mojeño trinitario (famille de langue arawak parlé dans les basses terres de Bolivie). Elle nous décrit ces deux langues à travers leur morphosyntaxe, et nous en présente quelques exemples phonologiques et sémantiques. Par ailleurs, elle développe quelques thèmes de recherche sur le plan typologique et aréal, et nous décrit l’état actuel de l’enseignement de ces langues sur places.
  • GUILLAUME, Antoine
    Linguistique typologique: Linguistique de terrain. Entretien filmé. Dans cet entretien, Antoine Guillaume, chercheur au sein du laboratoire Dynamique Du Langage - CNRS & Université de Lyon II -, décrit ses recherches depuis sa maîtrise jusqu'à ses recherches postdoctorales, en passant par ses multiples études de terrain dans les terres basses de Bolivie. Il explique sa méthodologie, plus particulièrement la linguistique de documentation, et se livre à une démonstration de quelques outils informatiques dédiés à l'analyse des langues et à la linguistique de corpus.
  • DONABEDIAN-DEMOPOULOS, Anaïd
    Linguistique typologique. Entretien filmé. Anaïd Donabedian-Demopoulos, professeur d’arménien à l’INALCO, directrice de la formation Master, et responsable du Cercle des Linguistes, nous présente ici l’arménien occidental. Au travers de faits historiques, sociologiques et linguistiques, Anaïd Donabedian-Demopoulos nous présente l’évolution et l’état actuel de cette langue, dite de diaspora.
  • GRINEVALD Colette
    Linguistique typologique: Anthropologie linguistique. Entretien filmé. Colette GRINEVALD est linguiste, spécialiste des langues amérindiennes. Après avoir enseigné à l'Université d'Oregon aux Etats-Unis dans les années 90, elle revient en France où elle enseigne à présent la linguistique à l'Université Lumière à Lyon. Elle est également membre du laboratoire Dynamique Du Langage (DDL) membre du Conseil Scientifique du programme Sorosoro de la Fondation Chirac. Son travail se concentre notamment sur la description des langues amérindiennes : langues mayas, langues chibchas, langues amazoniennes du Guatemala, du Nicaragua, de l'Equateur et de la Bolivie. Dans cet entretien, Colette GRINEVALD se penche sur la problématique des langues en danger. Son travail de terrain en Amérique Latine lui a permis de construire une réflexion autour des questions de documentation de ces langues, de leur protection ainsi que de leur revitalisation.