Démographie

24 médias.
  • BOCQUET-APPEL, Jean-Pierre
    Démographie. Cours filmé. Les données démographiques écrites couvrent essentiellement les quelques derniers siècles. Depuis la sortie d’Afrique d’Homo ergaster – notre ancêtre humain direct – et son expansion géographique en Eurasie vers 1,8 millions d’années, jusqu’aux périodes sub-actuelles, il n’existe aucune donnée pour reconstruire 99,99 % de l’histoire démographique des êtres humains, qui soit interprétable avec les outils traditionnels de la démographie. Pourtant les principales théories démographiques existantes, de Malthus à Boserup (et leur mélange), exigent des temps (très) longs pour pouvoir valablement être testées. Pour reconstruire cette histoire, on doit donc faire appel à d’autres sources que les données écrites et à d’autres techniques que les techniques courantes des démographes. L’information fournie par les données archéologiques et leurs modèles d’interprétation deviennent alors incontournables. Avec la question : « Faire de la démographie avec quoi et comment ? », deux grands thèmes seront abordés cette année : 1) Les données paléodémographiques, représentées par des distributions spatio-temporelles : i) de vestiges archéologiques (sites, dates 14C, outils, urbains), ii) de squelettes par âge de nécropoles ; 2) L’inférence démographique à partir des distributions des données et leurs densités. Comment remonter des données aux paramètres démographiques générateurs ?
  • MILANOVA , Albena
    Démographie. Entretien filmé. Albena Milanova revient sur les facteurs de dévastation de la région Nord-Est de la Bulgarie, en les rattachant à la première campagne russe de Sviatoslav en 968. La guerre russo-byzantine a eu lieu sur le territoire bulgare, mais tant dis que les sources écrites bulgares attestent que les destructions sont de la faute des Byzantins, ces-derniers les renient. En effet, la Byzance considérait le Bulgare comme partie intégrante de l’Empire et leur but est la reconquête de ce territoire perdu plus que du pillage.
  • MILANOVA , Albena
    Démographie. Entretien filmé. En conséquence de la désertion de la région Nord-Est du pays, la région du Sud connut un fort peuplement, grâce à la migration des habitants du Nord-Est, à la fin du Xe et à la première moitié du XIe siècle. Il y a une concentration dans le bassin sub-balkanique, la région de la Thrace et les plaines occidentales. Le Sud étant la zone frontalière entre la Bulgarie et la Byzance, la politique byzantine en fait un territoire sécurisée, non-attrayant pour les tribus barbares aux dépens de la région du Nord-Est. En outre, des réseaux vastes d’habitats non-fortifiés se sont installés à l’Ouest du territoire. On observe ainsi un exode interne au pays.
  • BOCQUET-APPEL, Jean-Pierre
    Démographie: interprétation; squelette; nécropole. Entretien filmé. En poursuivant son idée sur les données non-conventionnelles de la paléodémographie, Jean-Pierre BOCQUET-APPEL propose plusieurs niveaux d’interprétation de ces données. Tout d’abord, à partir des données archéologiques, comme la distribution des squelettes dans les nécropoles permet de reconstruire la somme d’âge individuelle des squelettes mais de point de vue démographique, il est plus intéressant d’en extraire une information sur la distribution globale. Cet aspect technique du travail du démographe amène à la confusion des échelles de valeurs. Sa démographie rapproche plus des sciences naturelles que la sociologie et les facteurs culturelles du dynamisme démographique.
  • BOCQUET-APPEL, Jean-Pierre
    Démographie: démographie; éthnologie; géographie; chronologie. Cours d'enseignement supérieur filmé. Jean-Pierre Bocquet-Appel élabore l’autre exemple de marqueur populationnel, qu’est la base de données des dates du le carbone 14, marquant la contraction de la métapopulation néanderthalienne et l’expansion des hommes modernes en Europe. A partir de la procédure géostatistique, il reconstruit le continuum des variables, en établissant la date minimum de la présence des Néanderthaliens et la date maximum de l’apparition des hommes modernes. Les cartes ont permis d’extraire des isochrones, afin d’étudier les progressions chronologiques de la dynamique populationnelle. On observe une durée de « co-occurrence » où les deux métapopulations s’observent. Cette étude permet de faire un graphique sur le taux d’accroissement estimé par la variation chronologique de la taille des aires, où on observe une montée progressive des hommes modernes et la disparition des Néanderthaliens. Enfin, Bocquet-Appel termine par montrer la future base de données, s’étendant dans les aires plus larges, suivant 833 dates du carbone 14.
  • BOCQUET-APPEL, Jean-Pierre
    Démographie: démographie; éthnologie; géographie; chronologie. Cours d'enseignement supérieur filmé. Jean-Pierre Bocquet-Appel élabore l’autre exemple de marqueur populationnel, qu’est la base de données des dates du le carbone 14, marquant la contraction de la métapopulation néanderthalienne et l’expansion des hommes modernes en Europe. A partir de la procédure géostatistique, il reconstruit le continuum des variables, en établissant la date minimum de la présence des Néanderthaliens et la date maximum de l’apparition des hommes modernes. Les cartes ont permis d’extraire des isochrones, afin d’étudier les progressions chronologiques de la dynamique populationnelle. On observe une durée de « co-occurrence » où les deux métapopulations s’observent. Cette étude permet de faire un graphique sur le taux d’accroissement estimé par la variation chronologique de la taille des aires, où on observe une montée progressive des hommes modernes et la disparition des Néanderthaliens. Enfin, Bocquet-Appel termine par montrer la future base de données, s’étendant dans les aires plus larges, suivant 833 dates du carbone 14.
  • SAKUNTABHAI, Primsuda
    Démographie: démographie; démodynamique. Cours d'enseignement supérieur filmé. En s’appuyant sur un certain nombre d’hypothèses, Jean-Pierre Bocquet-Appel questionne l’utilisation des données archéologique, dynamique géographique et écolo-démographique dans la distribution spatio-temporelle de la métapopulation. Les vestiges archéologiques permettent de deviner la densité de la population, or il faut en déduire le processus générateur. Le point central de l’argument est la relation linéaire dans les différentes périodes, un constant qui permettrait de mesurer les variations démographiques. Il termine par présenter des avantages et inconvénients de la distribution des sites archéologiques.
  • MILANOVA , Albena
    Démographie. Entretien filmé. La deuxième vague de peuplement selon Albena Milanova s’est constituée dans le développement rural sous le règne de l’empereur byzantin Manuel 1er Comnène. La stabilité politique et la condition climatique favorable ont contribué à la mise en valeur des grandes propriétés monastiques et aristocratique dans les territoires du Nord. Tandis que le Sud est habité par la noblesse byzantine, le Nord est délaissé à la seule culture des terres de cette dernière. A cette initiative, les campagnes connaît un épanouissement, comme le témoigne les actes de monastère ainsi que la découverte des sceaux privés, témoignant d’une correspondance entre le propriétaire et leur intendants. La proposition d’Albena Milanova réfute l’axiome historiographique précédemment établi selon lequel la noblesse ne contribuait pas au développement rural.
  • KRUTA, Venceslas
    Démographie. Entretien filmé. Sur l’extension géographique des fouilles archéologiques sur une bonne partie de l’Europe se superposent un fondement identitaire commun. En effet, les Celtes comprenaient vingt-deux pays d’Europe, du Sud de Portugal et d’Espace aux Carpates et à la limite méridionale des Plaines du Nord. Ils composent le deuxième marqueur ancestrale de la population tchèque après les slaves, suivant une étude des généticiens tchèques. L’importance de la racine celtique en Europe doit être reconnue. En France, c’est la nostalgie de la Gaule, motivation politique, qui favorise les recherches.
  • SHOOCONGDEJ Rasmi, From (Different) Horizons of Rockshelter, Atelier des Arkéonautes (ADA), n° 1909, 2009 [en ligne]; URL: http://semioweb
    Démographie. Recherche de terrain filmée. Ce documentaire a été réalisé à partir d’un carnet de notes de recherche du projet "Archéologie du haut plateau à Pang Mapha", province de Mae Hong Song (Thaïlande), (Phase 1-2, 2001-2006). Il présente l’ensemble du processus des travaux archéologiques, qui se fonde, d'une façon objective, sur les preuves du passé. Réel travail multidisciplinaire, la recherche des racines de l’homme du haut plateau à l'aide de diverses méthodes aidant à la reconstitution du passé - exploration, fouilles, analyse et interprétation - a été réalisée grâce aux travaux conjoints d'archéologues et d’experts venant de différentes disciplines. L’image interprétée de l’homme, de la société et de l’environnement ancien, ne repose plus dans les ouvrages ou dans les articles académiques. Partant de cette constatation, les archéologues dépassent le processus habituel de la recherche scientifique en reliant le passé à la communauté d’aujourd’hui et créent, dans cette perspective, le projet "La gestion des ressources archéologiques Ban Rai et Tham Lod, Pang Mapha, Mae Hong Son (2006-2008)". Par la suite, des artistes ont été invités dans les villages et sur les sites archéologiques pour imaginer avec la population locale des œuvres artistiques. Cette inspiration, qui peut être comparée à une conversation entre l’archéologie et l’esthétique, a donné naissance au Projet “From (Different) Horizons of Rockshelter” : to Break Down the Methodology of Archeology, Phrase in Anthropology and Spirit in Art (2007-2008) ”. Ce carnet de notes est également à l’origine de l’exposition artistique “From (Different) Horizons of Rockshelter” qui s'est déroulée à Ban Rai, Tham Lod, Pang Mapha, Mae Hong Son et s'est terminée au Princess Maha Chakri Sirindhorn Anthropology Centre et au National Gallery, Bangkok, Thaïlande.
  • BOCQUET-APPEL, Jean-Pierre
    Démographie. Cours d'enseignement supérieur filmé. Pour introduire son cours sur les distributions spatio-temporelles de marqueurs populationnels, Jean-Pierre Bocquet-Appel met en place la problématique générale et le plan du cours. Il explique les concepts et mots clés comme distribution spatio-temporelle, patron géographique, marqueurs populationnels et données génétiques. Les problèmes posés par une interprétation démographique des données archéologiques sont tout aussi de nature intellectuelle que factuelle. Une confusion entre objets d’études, à savoir la catégorie de nécropoles et celle de la paléodémographie, une stagnation dans la découverte des sites archéologiques et les interprétations contradictoires des données génétiques demandent une clarification.
  • MILANOVA , Albena
    Démographie. Entretien filmé. La deuxième forte vague de désertion de la région Nord-Est est due à une série d’invasions répétitives par les tribus Petchenègues de 1030-1050 d’une fréquence annuelle. La Byzance installe ces tribus nomades de 800 mille personnes dans ce territoire. Aux XVe et XVIe siècles, les sites fortifiés sont complètement abandonnés pour un nouveau mode de peuplement autour des axes principaux de communication, à savoir le Danube, la Mer Noire et le Près-Balkan.
  • BOCQUET-APPEL, Jean-Pierre
    Démographie. Entretien filmé. Jean-Pierre BOCQUET-APPEL élabore la question de la démographie spatiale. A l’inverse des données agrégées, cette technique permet de reconstruire la variation des données en tout point sur une carte. Paru dans le supplément « The Population », il met au point un outil afin de quantifier la vague de la chute de la fécondité en Europe du XIXe au XXe siècles et l’expansion spatiale de la contraception au Royaume-Uni. Or, en essayant de transposer la méthode en Inde, il échoue à cause de manque de variables. Le problème pour l’Inde se situe au niveau de la relation entre population et religion, et non des aspects quantifiables.
  • BOCQUET-APPEL, Jean-Pierre
    Démographie. Entretien filmé. Jean-Pierre BOCQUET-APPEL définit la démographie comme technique permettant de quantifier les entrées et les sorties d’une population, en se fondant sur des données issues de la statistique. Sa recherche concernant une démographie du passée, il est contraint d’utiliser les données spécifiquement archéologiques et de transformer celles-ci en termes démographiques. A travers son étude, la problématique essentielle est la colonisation de la planète depuis l’an 1 million 8 à aujourd’hui, des hommes archaïques aux hommes actuels. Il stipule que la dynamique d’expansion des humains est due à la pression démographique qui oblige les hommes à modifier la productivité dans l’économie afin de nourrir de plus en plus de personnes. Or, aujourd’hui il existe un paradoxe : les pays occidentaux, principaux pays de productivité ne sont pas des pays à haut niveau de fécondité. La progression démographique semble donc fonctionner indépendamment des habitats.
  • LE BRAS Hervé
    Démographie. Démographe, historien et mathématicien, Hervé LE BRAS se propose lors de cette conférence d'étudier les défis démographiques posés par le phénomène de mondialisation. Ainsi, sa présentation aborde quatre grands enjeux actuels : la population ; les migrations ; les subsistances ; les vieillissements. Cette conférence s'inscrit dans le cadre de la chaire « Territoire et population » du Collège d'Etudes Mondiales, dont Hervé LE BRAS est titulaire. Elle est menée en partenariat avec le fondation Calouste Gulbenkian, organisatrice du cycle de conférences « Tout se transforme ».
  • BOCQUET-APPEL, Jean-Pierre
    Démographie: démographie; paléodémographie. Cours d'enseignement supérieur filmé. Jean-Pierre Bocquet-Appel énumère trois types de données paléodémographiques : la masse de sites archéologqiues dans un espace donné, la dynamique géographique mettant en relief l’extension de l’aire de sitribution et enfin les données écologico-démographique correspondant à la corrélation entre la latitude et la densité de la population. A partir de ces trois données, il peut établir la distribution spatio-temporelle de la population.
  • BOCQUET-APPEL, Jean-Pierre
    Démographie: fouille. Entretien filmé. La découverte en mai 1968 de la nécropole Loisy-en-Brie et d’une hypogée amène Jean-Pierre BOCQUET-APPEL à constituer sa thèse du troisième cycle. A partir de l’étude de ces squelettes, il reconstruit la distribution des âges et les âges immatures, afin de comparer les différents standards d’âges du Néolithique et de l’époque actuelle, postindustrielle. L’hypogée, grande galerie où ont été exhumés les morts, critique la façon d’analyser la population par les autres démographes. Afin de répondre aux problèmes techniques, Jean-Pierre BOCQUET-APPEL mélange les données démographiques non-conventionnelles et les données démographiques spatiales.
  • DESROCHES, Jean-Paul
    Démographie. Jean-Paul Desroches, conservateur général du patrimoine et directeur de la Mission archéologique française en Mongolie présente les résultats de fouilles à travers les photographies, dessins ainsi que les images de synthèse des sites et des objets découverts à la nécropole aristocratique de Gol Mod, l'un des principaux sites khunnu au cœur de la province d'Arkhangaï.
  • MILANOVA , Albena
    Démographie. Entretien filmé. Albena Milanova étudie la question de l’habitat en Bulgarie et les incidences de la domination byzantine sur celui-ci. Les réseaux d’habitats sont constitués d’une part par l’héritage d’habitat ancien, à savoir le relief et le climat du pays, or l’invasion byzantine d’autre part va contribuer à changer la distribution de la population. Avec deux tableaux comparant l’état du peuplement en Bulgarie au Nord-Est et au Sud dans deux périodes données, la première antérieure à l’invasion byzantine, aux IXe-Xe siècles et la seconde, sous domination byzantine, aux XIe-XIIe siècles, on observe un inversement de la situation. Aux IXe-Xe siècles, le Nord-Est était prospère et le Sud, déserte car situé sur la frontière instable entre la Bulgarie et la Byzance. Or, après l’invasion, le Nord-Est se trouve dévasté. La Byzance a ainsi une incidence forte dans la répartition de la population en Bulgarie médiévale.
  • Démographie. Reportages audiovisuels. Yves LE BECHENNEC démontre l’implication du contexte social pour l’interprétation des mobiliers découverts. Il met en évidence l’importance de la refabrication des outillages pour comprendre le mode et l’évolution des techniques de production. Et en comparaissant les dééférents modes de fabrication à travers l’Europe, les informations concernant le fonctionnement et la mutation de la société gauloise ainsi que la relation sociale entre différents groupes peuvent être révélées. Elles serviraient également comme base pour la compréhension de la société actuelle à St. Denis.
  • Démographie: Anthropologie. Entretien filmé. Dans ce chapitre, Joëlle ROBERT-LAMBLIN explique le cadre dans lequel ont eu lieu ses études de terrain sur des populations de Sibérie, principalement en Yakoutie. La Sibérie soviétique est restée interdite d’accès jusqu’en 1989. En 1991, suite à l’effondrement du système soviétique, Joëlle ROBERT-LAMBLIN a pu participer à un premier terrain au sein d’une mission scientifique internationale et pluridisciplinaire (elle y retournera plusieurs fois par la suite). Au cours de ses différentes études de terrains, elle a choisi de se concentrer sur deux sujets. Le premier était une enquête anthropo-démographique auprès des femmes. Cette enquête lui a permis de recueillir un large panel d’information sur la société, la démographie, la santé, les migrations, etc.