Pologne

6 médias.
  • RILLY Claude
    Pologne: Langues et cultures du Proche et Moyen Orient. Entretien filmé. Claude RILLY est chargé de recherche au LLACAN, CNRS, où il travaille sur la langue du royaume de Méroé, écrite il y a deux millénaires au nord du Soudan. La particularité de son travail consiste à relier la philologie classique, les études méroïtiques étant une branche de l'égyptologie, et la description linguistique appliquée à des langues africaines modernes, pour la plupart presque inconnues. Il nous présente ici les particularité de sa profession, étant actuellement le seule spécialiste reconnu de la langue méroïtique, l'histoir de l'étude de cette culture. Il aborde également quelques questions de linguistique au travers des deux modes d'écritures développés par la civilisation de Méroé.
  • STOCKINGER, Peter
    Pologne: Musique polonaise. Concert(s). Chanteuse, musicienne et comédienne originaire de Pologne, ALDONA est une artiste détonante avec ses rythmes slaves, souvent déjantés, mêlant humour et poésie. Fervente adepte du métissage musical, elle chante avec sa guitare et ses compères musiciens de petites histoires qui charment, entre rire et drame. Une présence ludique et tendre, forte et fragile comme la vie. Une danse folle où chant et instruments se rencontrent et s'aiment passionnément. Elle nous fait croire que l'on comprend sa langue par la magie de sa voix ensorceleuse et sa sincérité désarmante. Nous vous proposons ici un concert donné par Aldona et ses musiciens le 30 octobre 2008 à l’Alimentation Générale. Pour plus d'informations sur Aldona connectez-vous sur sa
  • RABINOVICH, Alejandro
    Pologne: Andreski, Stanislaw. Conférence filmée. La période dont traite Alejandro Rabinovich dans cette conférence s'étend de 1806 à 1852, depuis les origines de la "Révolution de Mai" en Argentine jusqu'à la guerre de Rio de La Plata, à la frontière entre l'Argentine et l'Uruguay. Il explique un phénomène de guerre permanente, entrecoupée de temps de trêve, où foisonnent des forces armées différentes. Alejandro Rabinovich s'attarde sur les différentes formes de la guerre, les types de forces militaires, les tactiques, qu'il tente de décrire. Il met en relief en se référant au sociologue anglo-polonais Stanislaw Andreski (1919-2007) le lien entre l'organisation militaire et la société.
  • KOWALEWSKA-MARSZALEK Hanna
    Pologne. Entretien filmé. Hanna KOWALEWSKA-MARSZALEK est archéologue et travaille en tant que documentaliste experte à l'Institut d'Archéologie et d'Ethnologiede l'Académie Polonaise des Sciences de Varsovie. Ses travaux de recherche sont axés sur l'habitat néolithique. Elle s'intéresse plus particulièrement à l'analyse spaciale, fonctionnelle et écologique des sites d'habitat, à la reconstitution des structures de ces derniers dans le cadre de leur milieu naturel ainsi qu'aux pratiques funéraires de la préhistoire. Dans le cadre de son travail de terrain, elle a effectué de nombreuses fouilles mais s'est tout particulièrement consacrée à la prospection du cimetière néolithique situé sur le Plateau de Sandomierz (Petite Pologne), site qu'elle a découvert en 1980 et dont elle poursuit l'étude. Après avoir évoqué son parcours scientifique, Hanna KOWALEWSKA-MARSZALEK revient sur les structures d'habitat et l'organisation de l'espace des différentes civilisations du Néolithique en Europe centrale et en France. Elle décrit ensuite les fouilles du cimetière du Plateau de Sandomierz (Petite Pologne), qu'elle dirige depuis 1980. Le site présente des structures d’habitats différentes car il a été utilisé du Néolithique jusqu'au début de l'âge du bronze. La profession d'archéologue, la question de la multidisciplinarité, le travail de reconstitution, la paléo-économie, l'investissement des populations locales lors du travail de fouilles seront quelques-uns des sujets abordés dans la suite de l'entretien.
  • KOWALEWSKA-MARSZALEK Hanna
    Pologne: Civilisation occidentale, Néolithique. Entretien filmé. Hanna KOWALEWSKA-MARSZALEK est archéologue et travaille en tant que documentaliste experte à l'Institut d'Archéologie et d'Ethnologiede l'Académie Polonaise des Sciences de Varsovie. Ses travaux de recherche sont axés sur l'habitat néolithique. Elle s'intéresse plus particulièrement à l'analyse spaciale, fonctionnelle et écologique des sites d'habitat, à la reconstitution des structures de ces derniers dans le cadre de leur milieu naturel ainsi qu'aux pratiques funéraires de la préhistoire. Dans le cadre de son travail de terrain, elle a effectué de nombreuses fouilles mais s'est tout particulièrement consacrée à la prospection du cimetière néolithique situé sur le Plateau de Sandomierz (Petite Pologne), site qu'elle a découvert en 1980 et dont elle poursuit l'étude. Après avoir évoqué son parcours scientifique, Hanna KOWALEWSKA-MARSZALEK revient sur les structures d'habitat et l'organisation de l'espace des différentes civilisations du Néolithique en Europe centrale et en France. Elle décrit ensuite les fouilles du cimetière du Plateau de Sandomierz (Petite Pologne), qu'elle dirige depuis 1980. Le site présente des structures d’habitats différentes car il a été utilisé du Néolithique jusqu'au début de l'âge du bronze. La profession d'archéologue, la question de la multidisciplinarité, le travail de reconstitution, la paléo-économie, l'investissement des populations locales lors du travail de fouilles seront quelques-uns des sujets abordés dans la suite de l'entretien.
  • SZEWCZYK , Kazimierz
    Pologne: Patrimoine indutriel. Conférence filmée. La vallée de Walbrzych était une région minière, spécialisée dans l’exploitation du charbon. La première évocation des mines date de 1536. Son apogée au début de XIXe siècle avec les installations de constructions techniques telles que les chemins de fer, les chevalements en acier et les machines à vapeur qui va être remplacé par l’électricité, façonne le paysage en élargissant celui-ci vers un complexe urbain industriel. Or, après la Seconde Guerre mondiale, plusieurs mines seront fermées suite à la baisse de demande et sur les trois mines restantes, le manque de fonds de l’Etat et l’arrivée d’un nouveau système économique vont les basculer dans la désuétude. Un taux important de gaz polluant et d’inondation entraine l’abandon des sites. A l’initiative du Musée de l’Industrie et de la Technique, les valeurs historiques des mines sont reconnues et des travaux de rénovation et de conservation sont mises en place, non sans peine.