IIIe siècle av. J.-C.

16 médias.
  • VAN DEN BOSSCHE, Benjamin
    IIIe siècle av. J.-C. Conférence filmée. Benjamin Van den Bossche revient sur l’étude de l’organisation des espaces ruraux en Normandie en proposant des méthodologies nouvelles. A partir des sites de Bayeux et Caen il montre en quoi il est impératif de traiter l’espace sur différentes échelles et prélever les grandes tendances de l’occupation du sol diachronique. Grâce aux données archéologiques décapées et les études géographiques, stratigraphiques, zoologique et botanique, il émet des propositions à valeur exploratoire sur l’occupation territoriale du Néolithique au 1er siècle avant notre ère.
  • RILLY Claude
    IIIe siècle av. J.-C.: Langues et cultures du Proche et Moyen Orient. Entretien filmé. Claude RILLY est chargé de recherche au LLACAN, CNRS, où il travaille sur la langue du royaume de Méroé, écrite il y a deux millénaires au nord du Soudan. La particularité de son travail consiste à relier la philologie classique, les études méroïtiques étant une branche de l'égyptologie, et la description linguistique appliquée à des langues africaines modernes, pour la plupart presque inconnues. Il nous présente ici les particularité de sa profession, étant actuellement le seule spécialiste reconnu de la langue méroïtique, l'histoir de l'étude de cette culture. Il aborde également quelques questions de linguistique au travers des deux modes d'écritures développés par la civilisation de Méroé.
  • SEGUIER, Jean-Marc
    IIIe siècle av. J.-C. Conférence filmée. Jean-Marc Seguier fait une esquisse de son étude sur l’évolution et l’exploitation rurale dans les vallées fluviales en prenant comme exemple le confluent Seine-Yonne de la Tène ancienne à la fin de l’Antiquité. Cette problématique lui permet de comprendre comment les communautés rurales s’insèrent dans un milieu naturel particulier. Grâce à une analyse globale et diachronique, il relève des formes diverses d’occupation de l’espace par périodes.
  • Dirección General de Escuelas Gobierno de Mendoza, UNCuyo
    IIIe siècle av. J.-C.: Rincón del Atuel (Mendoza), Cueva del Indio (Mendoza). Documentaires audiovisuels. Los arqueólogos consideran que es posible delimitar geográficamente los procesos culturales que surgieron en los milenios anteriores a la llegada de los europeos, sobre todo de la región mácercana a la cordillera, el actual San Juan, norte y centro de mendoza (subárea Centro-Oeste Argentina). Con el nombre de precerámico se conoce en américa al período máantiguo en el que habitaban cazadores y recolectores nómades, eventualmente agricultores incipientes.
  • LABUDA, Jozef
    IIIe siècle av. J.-C. Conférence filmée. Jozef Labuda présente l’évolution du paysage de la région minière de Banska Štiavnica, en Slovaquie, depuis ses premières exploitations par les Celtes au IIIe siècle avant Jésus Christ jusqu’à la réhabilitation du paysage au XXe siècle. Connue comme « la ville de l’argent », Banska Stiavnica connait une extraction minérale intensive, aboutissant à la construction de nombreuses fonderies et à la découverte de nouvelles méthodes d’extraction. Réservoir de main d’œuvres, elle permet un nombre important de constructions romanes, au XIIIe siècle, puis gothiques et baroques. Or, vue sa forte dépendance au bois, la région connait une forte déforestation, suite à laquelle un système de gestion d’eau a été inventé afin de trouver une autre source d’énergie. Lors de XIXe et XXe siècles, une baisse en extraction minière, permet une reforestation. Ainsi un paysage industriel a su se reconvertir.
  • BOUVET, Phaedra
    IIIe siècle av. J.-C.: céramologie; anthropologie, céramique; roulettée. Conférence filmée. Dans le cadre de la conférence, Phaedra Bouvet présent sa thèse sur la genèse de l’indianisation en Asie du Sud-est, en particulier sur les sites de Khao Sam Kaeo en Thaïlande péninsulaire et de Batujaya en Indonésie. Les fouilles ont révélé une concentration de céramiques dites « roulettées » et ses variations morphologiques. Grâce à l’analyse stylistique comparative entre les deux sites et le prototype indien, Phaedra Bouvet tente de retrouver les premiers échanges entre l’Inde et l’Asie du Sud. Elle pose à la fois une question sur le commerce, l’acquisition et le déplacement de ce style de céramique et la réactivité des groupes emprunteurs/producteurs.
  • KRUTA, Venceslas
    IIIe siècle av. J.-C.: fouille; paléographie; sauvetage. Entretien filmé. Venceslas Kruta termine l’entretien par évoquant l’intérêt de différentes types de documentation archéologique, surtout les fouilles. L’inscription en langue celtique en caractère étrusque en Italie du Nord, témoigne de la présence de la civilisation dans cette région depuis la fin du VIIe siècle avant Jésus Christ. Or, les fouilles sur la civilisation celte, héritage du travail des archéologues du XIXe siècle, permet de comprendre le fonctionnement de l’habitat, de l’économie et les rites. Ce corpus s’étoffe au fil des ans, en vue de la génération d’archéologues à venir. Deux mouvements animent les découvertes : les grands terrassements par des constructions de routes font resurgir des sites insoupçonnés et l’archéologie de sauvetage tend à respecter le terrain de fouilles, privilégiant les grands ensembles aux petits. Le travail d’archéologue est lié à cette préservation pour l’avenir.
  • DESROCHES, Jean-Paul
    IIIe siècle av. J.-C. Jean-Paul Desroches, conservateur général du patrimoine et directeur de la Mission archéologique française en Mongolie présente les résultats de fouilles à travers les photographies, dessins ainsi que les images de synthèse des sites et des objets découverts à la nécropole aristocratique de Gol Mod, l'un des principaux sites khunnu au cœur de la province d'Arkhangaï.
  • DESLIS, Jirasri
    IIIe siècle av. J.-C.: Archéologie préventive. Reportages audiovisuels. Yves Le Bechennec fait état ici de son parcours et de l’évolution d’une pratique et d’une pensée de l’archéologie urbaine soumise aux exigences d’un contexte urbain, vers l’archéologie préventive telle qu’elle est pratiquée aujourd’hui.
  • KRUTA, Venceslas
    IIIe siècle av. J.-C. Entretien filmé. A partir des objets celtiques en métal, Venceslas Kruta dresse un système de significations propres aux Celtes. La difficulté d’interprétation réside dans la dialectique entre la fonction et la forme, la fonction imposant parfois la forme. Or, il en tire les manières de voir le monde chez les Celtes : premièrement, la représentation est toujours allusive, abstraite, conférant ainsi un caractère sacré à la représentation. Deuxièmement, les éléments symboliques, selon leurs combinaisons donnent à lire plusieurs niveaux. C’est ainsi une vision du monde cyclique où les images peuvent avoir différents sens selon leur agencement. Par ailleurs, en comparant les civilisations celtes dans différentes régions, Venceslas Kruta remarque qu’il existe une diversité à l’intérieur de la culture mais aussi un rapport d’entente avec le substrat indigène, comme par exemple, les Celtes d’Italie. Ainsi, une vision globale des Celtes apparait comme dynamique et articulé.
  • SAKUNTABHAI, Primsuda
    IIIe siècle av. J.-C.: fouille; vestige. Documentaires audiovisuels. Rick Jones est conférencier en archéologie romaine, du Département de Sciences Archéologiques de l'Université de Bradford, au Royaume-Uni. Dans cette série d’entretien, il présente son projet nommé « The Anglo-American Project in Pompeii », qui est une étude intensive sur Pompéi, à travers les fouilles, l’étude de l’architecture et l’urbanisme qui amène à comprendre la structure sociale de l’Empire Romain. A l’encontre des méthodes traditionnelles de l’archéologie, professeur Rick Jones privilège les objets de la vie quotidienne et le peuple, aux dépens des œuvres d’art et la haute société.
  • SAKUNTABHAI, Primsuda
    IIIe siècle av. J.-C.: archéologie; romaine; funéraire, antiquité romaine. Entretien filmé. Rick Jones est conférencier en archéologie romaine, du Département de Sciences Archéologiques de l'Université de Bradford, au Royaume-Uni. Dans cette série d’entretien, il présente son projet nommé « The Anglo-American Project in Pompeii », qui est une étude intensive sur Pompéi, à travers les fouilles, l’étude de l’architecture et l’urbanisme qui amène à comprendre la structure sociale de l’Empire Romain. A l’encontre des méthodes traditionnelles de l’archéologie, professeur Rick Jones privilège les objets de la vie quotidienne et le peuple, aux dépens des œuvres d’art et la haute société.
  • IIIe siècle av. J.-C.: Structures lithiques de Lurín (site archéologique), El Paraíso (site archéologique), Buena Vista (site archéologique). Extrait d'une recherche de terrain filmée. La période précéramique initiale est caractérisée par la présence de populations transhumantes, entre 10.000 et 7.000 ans avant JC. On y retrouve les instruments lithiques des ateliers de Chivateros (vallée de Chillón au nord). Le pré-céramique moyen concerne des populations sédentaires qui étaient encore des chasseurs-cueilleurs, entre -7.000 et -2.500. Les structures lithiques de Lurín (au sud de Lima) représentent certainement des petits villages. Le pré-céramique tardif est caractérisé par une architecture monumentale, entre -2.550 et -2800 explique Mirko SOLARI. Le site d’El Paraíso (vallée de Chillón) a été fouillé par un archéologue français, depuis, les vestiges se sont dégradés et sont menacés par l’accroissement urbain. Ce site montre des lieux dédiés au culte religieux. Ces mêmes caractéristiques (constructions monumentales comprenant une place circulaire enfoncée et une activité rituelle importante) se retrouvent dans le site de Buena Vista (vallée de Chillón) qui est, lui, intégré dans un projet de conservation.
  • IIIe siècle av. J.-C.: Wallamarca (site archéologique). Extrait d'une recherche de terrain filmée. L’horizon blanc sur rouge se développe entre -200 et 200 après JC. Cette période est caractérisée par une cuisson particulière de la céramique, attribuée à la culture Topará. Les premières populations se retriouvent à Wallamarca (arrondissement de San Isidro). La période intermédiaire initiale qui correspond à la construction de grandes pyramides rectangulaires entre 200 et 600 après JC est appelée la Culture-Lima. Une des wakas des plus représentatives est la waka Puqllana. SOLARI explique qu'on doit, entre autre, à l’archéologue Isabel Flores, la conservation de ce patrimoine, notamment à travers son action dans les écoles. Mirko SOLARI expose un travail pédagogique réalisé avec des primaires à la waka Puqllana et la menace qui pèse sur la waka San Marcos. Il fait une parenthèse, suite à une question du public, et donne quelques explications sur les noms provenant du quechua (notamment "Puqllana").