CNRS - Centre National de la Recherche Scientifique, Unité Mixte de Recherche "Orient et Méditerranée" (UMR 8167)

3 médias.
  • ROBIN Christian Julien
    ROBIN Christian Julien: Directeurs de recherche, Directeur de recherche émérite, CNRS - Centre National de la Recherche Scientifique, Unité Mixte de Recherche "Orient et Méditerranée" (UMR 8167). Au cours de cet entretien, Christian Julien ROBIN discutera autour des « Journées sabéennes » qu’il a mis en place officiellement depuis 1993 et qui ont lieu régulièrement chaque année depuis 2000. Il reviendra ensuite sur son parcours académique et nous apprendrons pourquoi et comment il a appris les langues sémitiques, l’arabe, et s’est spécialisé en philologie, en archéologie en dans les pays de la péninsule arabique, notamment le Yémen puis l’Arabie Saoudite. Il discutera aussi de son travail de recherche sur les inscriptions dans les vestiges de l’époque de la haute antiquité et de la naissance de l’Islam. La période de la naissance de l’Islam et ses premiers siècles seront aussi discutés puisque c’est une période qu’il étudiait encore à la date de l’entretien. En effet, il cherche à comprendre qu’est ce qui a fait que l’Islam a dominé cette région du monde alors que la religion n’y était pas prédisposée.
  • ABDULLAH, Yusuf
    PRIETO Isabelle: Responsables de production d'oeuvres audiovisuelles, assistant-ingénieur, CNRS - Centre National de la Recherche Scientifique, Unité Mixte de Recherche "Orient et Méditerranée" (UMR 8167). Conférence filmée. Yusuf Abdullah présente lors de la conférence, des remarques sur ses dernières trouvailles sur le site archéologique de Raymat Humaid, non loin de Sanaa, capitale de Yémen. De nombreux inscriptions, dessins et graffitis sur pierre, datant de l’Age de Bronze posent un certain nombre de questions. D’une part, la langue de l’inscription remonte à la langue ancienne de Yémen, avec laquelle a été rédigé le Coran ainsi que le Zabur, dont le contenu est retranscrit sur certaines des pierres. D’autre part, le dessin représentant un palais, que Yusuf Abdullah a par la suite, associé au palais de Raydan, permet de comprendre à la fois l’architecture et l’intention de l’artiste.
  • FRANTSOUZOFF, Serguey
    PRIETO Isabelle: Responsables de production d'oeuvres audiovisuelles, Chargé de la communication, CNRS - Centre National de la Recherche Scientifique, Unité Mixte de Recherche "Orient et Méditerranée" (UMR 8167). Conférence filmée. Serguey Frantsouzoff propose une traduction des extraits 3 et 4 du texte trouvé à Khor Rori, dans la région de Dhofar, en s’appuyant sur les travaux d’Alessandra Avanzini. L’analyse sémiotique qu’il mène reste à être re-interprété, car il n’arrive pas à arriver à un consensus sur la traduction.