Eléments visuels fonctionnels

38 médias.
  • RILLY Claude
    Facsimilé: Fac similé d'un graffito. Entretien filmé. Claude RILLY est chargé de recherche au LLACAN, CNRS, où il travaille sur la langue du royaume de Méroé, écrite il y a deux millénaires au nord du Soudan. La particularité de son travail consiste à relier la philologie classique, les études méroïtiques étant une branche de l'égyptologie, et la description linguistique appliquée à des langues africaines modernes, pour la plupart presque inconnues. Il nous présente ici les particularité de sa profession, étant actuellement le seule spécialiste reconnu de la langue méroïtique, l'histoir de l'étude de cette culture. Il aborde également quelques questions de linguistique au travers des deux modes d'écritures développés par la civilisation de Méroé.
  • EMLER, Andy, SADIO TRAORE, Nampé, COLLIGNON, Médéric, ORTI, Guillaume, KING MASSASSY, Lassy, DGIZ, COLIN, Benjamin
    Instruments de musique: Plusieurs instruments de musique apparaissent dans cette vidéo : orgue, kora, cornet de poche, saxophone, percussions. Média filmique. Huit artistes se sont réunies à la Fondation Royaumont, centre international pour les artistes des musiques et de la danse, parmi eux Andy Emeler, Dgiz, Guillaume Orti, mais aussi Lassy King Massassy, Nampé Sadio Traoré, Ballaké Sissoko, Médéric Collignon et Benjamin Colin. Ils sont chanteurs, rappeurs, slameurs, musiciens, tous ont un répertoire varié et un large champ de compétence. De la kora à l’orgue, en passant par les voix, du français au bambara, les improvisations s’enchaînent pour rapprocher des genres improbables, comme le rap et la musique griotique. Sans débattre, cette vidéo pose la question : La musique est-elle universelle ? Est-elle un pont entre les cultures ?
  • SHAFII, Mozafar, ATASHKAR, Leyli, DURING, Jean
    Instruments de musique: Dans cette vidéo, plusieurs instruments de musique sont présents : luth setâr, def, târ. Le festival des rencontres d’Aubrac est événement littéraire annuel, en place depuis 1994. En 2007, chercheurs et passionnés se sont réunis autour de la question « les mythes et les contes ont-ils toujours en sens ? ». Mozafar Shafii (chant), Leyli Atashkar (luth seytâr et percussions), et Jean During (percussions et târ) ont conclu trois jours de conférences par un concert de chants traditionnels persans.
  • CRANSAC Francis, CATINCHI Philippe-Jean, ANVAR Leili, FERNEY Frédéric, SHAMIR Igal, ZAKAR Fady, BOUCAULT Jean, RASSE Johnny, REMISE Bernard
    Instruments de musique: Rabab afghan, sindhi sarangui, saz turc, flûtes doubles alghoza, violon. Concert(s). Pour ces 18e Rencontre d’Aubrac, manifestation internationale, les organisateurs ont choisi d’aborder le thème des Imaginaires de l’Eden, troisième volet de ce cycle des Rencontres d'Aubrac porté par "l'esprit des lieux", qui nous fait "revenir" à Jérusalem, puis chercher l'Eldorado, ils tentent de comprendre ce qui peut bien pousser les mortels que nous sommes à se voir, un jour futur ou déjà ici-bas, en de plus verts pâturages. Lors de cette première journée, plusieurs artistes se réunissent sur scène. Le concert commence par la lecture de poèmes issus du « Cantique des oiseaux », de Farid Din-Al-Attâr, viennent ensuite des chants d’oiseaux, puis l’interprétation au violon du « Cantique des cantiques ».
  • HAMON, Pierre
    Instruments de musiques: Dans cette vidéo, Pierre Hamon joue de différentes flûtes (Quena Mama, flûte Aztèque, flûte colombienne, Ocarina, Quena Chincha, flûte triple, flûte Antara, flûte à bec, flûte frestel, flûte double, flûte 'd'amour') et du tambour. Concert(s). Le festival des rencontres d’Aubrac est un événement littéraire annuel, en place depuis 1994. En 2012, chercheurs et passionnés se sont réunis autour de la question de l’imaginaire de l’Eldorado. Cet extrait contient un concert de flûtes amérindiennes et occidentales, jouées par Pierre Hamon, musicien en résidence à la Fondation Laborie, limousin, depuis 2013.
  • BONHOURE, Bruno, JUBRAN, Kamilya, GUERBER, Antoine, LOPES, Ronaldo, LUONG, Khaï-dong
    Instruments de musique: Plusieurs instruments apparaissent dans cette vidéo : oud, guitare baroque, harpe romaine, théorbe, êrcussions. Concert(s). Le festival des rencontres d’Aubrac est un événement littéraire annuel, en place depuis 1994. En 2012, chercheurs et passionnés se sont réunis autour de la question de l’imaginaire de l’Eldorado. Pour débuter la rencontre, plusieurs musiciens se sont retrouvés sur scènes pour interpréter des chants liés à la liberté. Cet extrait présente la collaboration de deux groupes : Diabolus in Musica et Camera delle Lacrime, aisni que de deux musiciens externent. Les quatre (Bruno Bonhoure, Kamilya Jubran, Antoine Guerber et Ronaldo Lopes) interprètent 18 morceaux, parfois en français, en arabe ou en langue d’oc.
  • SHAMIR Igal
    Instrument de musique: Dans cette vidéo Igal Shamir joue du violon. Concert(s). A l’occasion des 15e Rencontres d’Aubrac, manifestation internationale, les organisateurs ont choisi d’aborder le thème : Vertige de l’imposture. Il s’agit ici d’un concert-conférence présenté par Igal Shamir, violoniste et écrivain renommé. Il entreprend de nous faire découvrir un aspect méconnu de la musique classique : celle de l’imposture. Et chacune des anecdotes qu’ils nous livrent sont sublimées par de morceaux de violons.
  • TOROPTSEV, Sergey
    Diapositive: Diapositive des principales caractéristiques des poèmes de Li Bai. Média filmique. Il s'agit ici de la conclusion de l'interventions de Segey Toroptsev sur le poète Li Bai. Il termine en mentionnant les principes présents dans la poésie de ce-dernier : le cosmos, l'intensité énergétique, l'intimité, la reflexivité philosophique, l'absence des cadres de la tradition formelle et le respect suprême des temps anciens.
  • WARNIER Jean-Pierre
    Livres: Jean-Pierre WARNIER présente plusieurs publications. Entretien filmé. Cette vidéo présente un entretien avec Jean-Pierre WARNIER, ethnologue et professeur à l'université Paris V. Cet entretien s'est déroulé à la Fondation Maisons des Sciences de l’Homme le mercredi 29 mars 2006 à l'occasion de la publication de son livre "Roi-Pot".
  • ROSE, Françoise
    Cartes, Illustration, Textes: Cartes de diffusion des langues émérillons et mojeño trinitario., Textes émérillon et mojeño trinitario., Présentation du système de nasalité phonologique en émérillon. Entretien filmé. Dans cet entretien, Françoise Rose, chargée de recherche au CNRS et rattachée au Centre d’Etude des Langues Indigènes d’Amérique (CELIA), revient sur son travail de description de deux langues à tradition orale et en danger : l’émérillon (famille de langue tupi-guarani de Guyane française) et le mojeño trinitario (famille de langue arawak parlé dans les basses terres de Bolivie). Elle nous décrit ces deux langues à travers leur morphosyntaxe, et nous en présente quelques exemples phonologiques et sémantiques. Par ailleurs, elle développe quelques thèmes de recherche sur le plan typologique et aréal, et nous décrit l’état actuel de l’enseignement de ces langues sur places.
  • KING MASSASSY, Lassy, BLACKIS, SADIO TRAORE, Nampé, DIAKITE, Soumaïla, YALOMBA, Adama, DIABATE, Samba, DIARRA, Adama
    Instrument de musique: Plusieurs instruments de musique apparaissent dans cette vidéo : n'goni, djembé, balafon, percussion, sokou. Extrait(s) de concerts. Dans cette vidéo, des chanteurs et des musiciens maliens de différents horizons se rejoignent sur scène pour unir leurs genres. On retrouve du rap et du slam, avec Lassy King Massassy et Blackis, des chants griotiques, interpétés par Nampé Sadio Traoré, mais aussi différents instruments comme le n’goni, avec Samba Diabaté, le djembé, avec Adama Diarra, le balafon, joué tour à tour par Samba Diabaté et Adama Yalomba, ou encore le sokou, avec Soumaïla Diakité. Tous ces artistes unissent leur savoir-faire dans un concert énergique et dansant.
  • GUILLAUME, Antoine
    Carte, Manuscrits, Vidéo: Carte d'Amérique du sud., Dictionnaire espagnol-reyesano, cassette audio et manuel sur l'enseignement de Jésus en reyesano, logiciels d'analyse linguistique., Extrait vidéo d'un entretien avec un locutrice reyesano. Entretien filmé. Dans cet entretien, Antoine Guillaume, chercheur au sein du laboratoire Dynamique Du Langage - CNRS & Université de Lyon II -, décrit ses recherches depuis sa maîtrise jusqu'à ses recherches postdoctorales, en passant par ses multiples études de terrain dans les terres basses de Bolivie. Il explique sa méthodologie, plus particulièrement la linguistique de documentation, et se livre à une démonstration de quelques outils informatiques dédiés à l'analyse des langues et à la linguistique de corpus.
  • KING MASSASSY, Lassy, BLACKIS, SADIO TRAORE, Nampé, DIAKITE, Soumaïla, YALOMBA, Adama, DIABATE, Samba, DIARRA, Adama, SISSOKO, Ballaké, DGIZ, LAZARE, COLIN, Benjamin, MADOU-BLOX, RABZAX, COLLINGON, Médéric, ORTI, Guillaume, IZEDDIOU, Taoufiq
    Instruments de musique: Instruments présents dans la vidéo : saxophone, saxhorn, cornet de poche, kora, balafon, djembé, n'goni, kamélé n'goni, demie-calebasse, percussions, dan, sokou. Média filmique. Tous les artistes participants à l’événement organisé par la fondation Royaumont se succèdent et se rejoignent sur scène pour un concert de 2h, où tous les genres sont mélangés. Les instruments, les chants, et le jeu de scène mettent en avant l’oralité des textes et de styles choisis, comme si finalement, ni la langue, ni la culture, ne devaient être des barrières, la musique agit comme un pont, elle est universelle.
  • ALEXANDRE JOURNEAU Véronique, CHEN Quansheng
    Sous-titres: Dans cette vidéo, des sous-titres en français sont disponibles. Exposition(s) artistique(s). Cette vidéo présente plusieurs peintures de CHEN Quansheng, artiste peintre, exposées à la Galerie Cathay de Paris, dans le cadre d’une exposition de peintures chinoises, en Juillet 2006.
  • BOUCAULT, Jean, RASSE, Johnny, GRARE, Joël, HAMON, Pierre
    Instruments de musique: Plusieurs instruments de musique de la famille des percussions et des flûtes sont présents dans cette vidéo. Concert(s). Pour ces 18e Rencontre d’Aubrac, manifestation internationale littéraire organisée par Francis CRANSAC, les organisateurs ont choisi d’aborder le thème des Imaginaires de l’Eden Pour ces 18e Rencontre d’Aubrac, manifestation internationale, les organisateurs ont choisi d’aborder le thème des Imaginaires de l’Eden, troisième volet de ce cycle des Rencontres d'Aubrac porté par "l'esprit des lieux", qui nous fait "revenir" à Jérusalem, puis chercher l'Eldorado, ils tentent de comprendre ce qui peut bien pousser les mortels que nous sommes à se voir, un jour futur ou déjà ici-bas, en de plus verts pâturages. Lors de ce concert, Joël GRARE, Pierre Hamon, Jean BOUCAULT, et Johnny RASSE, réunissent leus talents pour nous offrir un concert peuplé d’instruments divers et exotiques, alliés aux chants d’oiseaux.
  • TARASTI, Eero, TARASTI, Eila, HALONEN, Tero, RITAVESI, Taru, PAJARI, Kalle, PRAVDINA, Olga, KOSTANDIAN, Nerses
    Instruments de musique: Dans cette vidéo, on peut voir différents instruments de musique : violon, violoncelle, piano et alto. Concert(s). Eero Tarasti, musicologue, sémioticien et Professeur à l’université d’Helsinki, organise chaque année, à l’occasion de l’Université d’Eté International de Sémiotique et d’Etude Structurelle d’Imatra, une soirée musicale. L’année 2006 était centrée autour de la musique française, avec au programme des compositeurs comme Carl Hirn, Gabriel Fauré, Henri Duparc, Reynold Hahn ou encore Charles Gounod.
  • Jean-François BRETON « Histoire et archéologie de l'Arabie du Sud au Ier millénaire av
    Carte: Jean-François Breton présente brièvement une carte géographique du Yémen. Entretien filmé. Jean-François Breton, Directeur de recherche au CNRS, nous présente dans cet entretien, l'état des connaissance archéologiques concernant les cultures sudarabiques, dont l'une des plus connues est à l'origine du royaume de Saba. Fort de 30 d'expérience, il aborde les principaux sites qu'il a étudié comme Shabwa. Le climat d'Arabie du sud est tel que la problématique de l'eau était au centre au de la vie en société, non seulement les différentes techniques d'irrigations étaient extrêmement développé, mais les villages eux-mêmes s'organisaient par oasis.
  • ARCE, Valentina, KANASHIRO, Dany, VELASQUEZ, Ana, ROA BRITH, Sergio
    Instruments de musique, Objets scéniques: Marionnettes et costumes., Flûte queña, percussion et guitares charango et cuatro. Spectacle(s) vivant(s). Inti, jeune indien de la cordillère des Andes, tombe amoureux d’une étoile venue sur terre au milieu de la nuit. Afin de récupérer sa bien-aimée retournée parmi ses sœurs, là-haut dans le ciel, Inti est prêt à tout. Aider du Grand Condor, il entreprend alors de gravir la montagne. Ce spectacle pour enfant, interprété par la troupe Shabano, et issu d’un conte traditionnel quechua « Le jeune homme et l’étoile », nous fait voyager au côté de ses personnages au travers de la musique, de la danse, parfois des acrobaties, des marionnettes, et même d’un jeu d’ombre.
  • SISSOKO, Ballaké, IZEDDIOU, Taoufiq
    Instrument de musique: Dans cette vidéo, Ballaké Sissoko joue de la kora. Extrait(s) de concerts. Ballaké Sissoko, musicien malien issu de la tradition griotique, commence par interpréter un morceau de kora, son instrument de prédilection. Il est rapidement rejoint par Taoufiq Izeddiou qui improvise une danse, avant de clore la représentation par un chant arabe
  • QUEIXALOS, Francesc
    Schéma-Carte: Carte schématique du continent Américain (répartition des langues et des cultures). Francesc Queixalos, chercheur au CNRS et directeur du CELIA (Centre d’Etudes des Langues Indigènes), nous présente dans cet entretien, les langues et familles de langues indigènes d’Amérique, leur situation géographique et leurs fonctionnements grammaticaux. Il expose plus particulièrement ses recherches sur le fonctionnement des langues ergatives.
  • SISSOKO, Ballaké, LAZARE, COLIN, Benjamin
    Instrument de musique: Dans cette vidéo, Ballaké Sissoko joue de la kora. Arts, littérature et musique filmés. La kora parle, dit-on au Mali, et le souffle de Ballaké Sissoko est celui du verbe, le souffle des sons, racines de sa musique qu’il fredonne tout en jouant. Il est rejoint pour un deuxième morceau par Lazare (06:42), un poète et acteur français, qui clame, chante, il slam en réalité, tout en se faisant porter et manipuler à travers la scène, comme s’il volait ou ne contrôlait que partiellment son corps.
  • ZHOU Huajun, ALEXANDRE-JOURNEAU Véronique
    Sous-titres: Dans cette vidéos, des sous-titres en anglais et en chinois sont disponibles. Oeuvre(s) d'art visuel. Sous les indications de Zhou Huajun, artiste chinois renommé, Véronique Alexandre-Journeau, chercheur HDR, nous présente les cinq étapes de la peinture de lotus.
  • CHEN-ANDRO Chantal, QI Chong, ROUSSEL Marisella, THOMAS Blanche, YANG Lian
    Sous-titres: Cette vidéo comporte des informations biographiques sur l'auteur et des sous-titres en français et en chinois. Spectacle(s) vivant(s). Il s’agit ici d’une lecture des poèmes de YANG Lian tirés de Masques et crocodiles des éditions Virgile collection Ulysse fin de siècle et de sa représentation interprétée par Chantal CHEN-ANDRO dans le cadre du programme A.I.D.I.A.A le 16 Mars 2007 à l’Université de Paris VII.
  • DEVAL, Frédéric, SADIO-TRAORE, Nampé, DIABATE, Samba, DIARRA, Adama, SISSOKO, Balake
    Instruments de musique: Plusieurs instruments de musique apparaissent dans cette vidéo : n'goni, kora, guitare, percussion, balafon. Média filmique. Frédéric Deval, Directeur du département Musiques Orales et Improvisées de la Fondation Royaumont, nous présente l’événement « Du griot au slameur / oralités anciennes, oralités urbaines », organisé par la Fondation. Nampé Sadio Traoré, interprète sept chants griotiques traditionnels. Il est accompagné de plusieurs musiciens : Samba Diabate, au n’goni et la guitare, Adama Yalomba, au n’gui, Adama Diarra, au balafon et aux percussions, et Balake Sissoko, au Kora.
  • TOROPTSEV Sergey
    Diapositive: Diapositive du poème de Li Bai "Dans les montagnes de turquoise", en chinois et en français. Média filmique. L'intervention est consacrée au célèbre poème de LI Bai "Dans les montagnes de turquoise", que Sergey Toroptsev récite et commente. "Dans les montagnes de turquoise On me demande pourquoi J'habite la montagne verte ? Je souris sans répondre, mon esprit au loin Il existe un autre monde, pas celui des humains" traduction F.Hu-Sterk LI Bai a écrit un cycle de poèmes autour de l'ascension du mont Taishan. Dans le titre, il emploie non pas les verbes habituels tels que shang 上 ou deng 蹬 « monter, gravir »), mais you 游 au sens principal de « voyager », « se déplacer ». C'est par ce verbe que Li Bai décrit ses vols en compagnie d'habitants du Ciel. Ainsi, le titre du cycle devrait être traduit non pas comme « je monte sur le mont Taishan », mais comme « je m'élève sur le mont Taishan ». Le paysage du cycle n'est pas constitué des vues terrestres du mont, mais par la rencontre du poète (dans l'éther de l'image astrale du mont) avec les Esprits de diverses hiérarchies qui devraient rester invisibles pour les yeux d'un corps matériel. Li Bai avait une attitude particulière vis-à-vis des montagnes, ces piliers du monde qui le protègent de la chute. Les montagnes entrent dans le Ciel tels des tourbillons énergétiques, c'est une image d'un Ciel éternel sur Terre. Leur symbole est le « duo » que forment la montagnes Kunlun : un mont terrestre où sont situées les grottes des Immortels, et son analogue céleste où habite Shanghuang, la puissance supérieure. En 727, dans les montagnes de Shoushan chez les ermites taoïstes, Li Bai s'est immergé dans les canons savants et a écrit le poème : "Dans des montagnes de turquoise".
  • CATINCHI, Philippe-Jean, BONHOURE, Bruno, JUBRAN, Kamilya, GUERBER, Antoine, LOPES, Ronaldo, LUONG, Khaï-dong
    Instruments de musique: Plusieurs instruments apparaissent dans cette vidéo : oud, guitare baroque, harpe romaine, théorbe, êrcussions. Le festival des rencontres d’Aubrac est un événement littéraire annuel en place depuis 1994. En 2007, chercheurs et passionnés se sont réunis autour de la question de l’imaginaire de l’Eldorado. Dans cette vidéo, Philippe-Jean Catinchi, journaliste pour le journal Le Monde, présente les artistes : Bruno Bonhoure, Antoine Guerber, Kamilya Jubran et Ronaldo Lopes, avant que ces derniers interprètent le morceau « Le temps des cerises ».
  • BUTEL Jean-Michel
    Diapositive: Jeanè-Michel BUTEL appuie sa présentation sur des diaposives composées de photos, de cartes, de citations et d'informations textuelles. Extrait de conférence filmée. Cette vidéo présente la conférence de Jean-Michel BUTEL, maître de conférences à l’Institut National des Langues et Civilisations Orientales, à l’occasion de l’exposition « Ofuda : images gravées des temples du Japon », qui s’est tenue au Musée Guimet entre le 11 mai et le 12 septembre 2011.
  • ALIOUA Medhi, BERNARDOT Marc, FRIESE Heindrun, LOJKINE Stéphane, MAKAREMI Chopra, WIHTOL de WENDEN Catherine
    Support visuel: Certains intervenants ont utilisé un support visuel. Colloque filmé. Cette vidéo présente la conférence du Statuts de l'exil, dans le cadre du Colloque international: "Etudier l'exil", qui s'est tenu à l'Université Aix-Marseille, du 19 mai 2015 au 23 mai 2015. A travers cette séance, anthropologues, sociologues, philosophes, et professeurs vont introduire le sujet du statut de l’exil en répondant chacun leur tour sur l'analyse de la place de l’exil dans notre société et dans notre histoire.
  • DURNEY Daniel, FINZI Graciane, HENRICH Nathalie, NAUGRETTE Catherine, PILLOT-LOISEAU Claire, PISTONE Danièle
    Dipositives: Les différents intervenants s'appuient sur des diapositives pour illustrer leurs propos. Extrait d'un colloque filmé. Le Colloque Voix contemporaines est organisé à la Maison de la recherche de l’université Sorbonne-Nouvelle, par l’ED Arts & Médias (Paris III) et l’Observatoire musical français (Paris IV). Lors de cette première demi-journée, trois intervenants se relaient autour de la même thématique : le cri et le chant. En abordant le sujet sous différents aspects, ils nous rapportent de façon synthétique un part de leur expérience ou de leurs recherches.
  • CORMANN Enzo, DURNEY Daniel, NAUGRETTE Catherine, PADOVANI Jean-Marc
    Dipositives: Les différents intervenants s'appuient sur des diapositives pour illustrer leurs propos. Colloque filmé. Le Colloque Voix contemporaines est organisé à la Maison de la recherche de l’université Sorbonne-Nouvelle, par l’ED Arts & Médias (Paris III) et l’Observatoire musical français (Paris IV). Lors de cette deuxième demi-journée, trois intervenants se relaient autour de la même thématique : les voix contemporaines. Daniel Durney finit son exposé commencé dans la première partie du colloque, puis Enzo Cormann et Jean-Marc Padovani viennent présenter leur travail commun sur le jazz poème, avant de répondre aux questions du public.
  • Diapositives: Nathalie Heinrich appuie sa présentation sur des illustration scitifiques incluent des schémas, des GIF et des images images. Extrait d'un colloque filmé. Nathalie Heinrich est agrégée de Sciences Physiques et étudie la voix humaine au sein du CNRS. Elle s’intéresse particulièrement à la façon dont la voix, véritable outils aux multiples usages, est utilisée par les chanteurs de musiques amplifiées actuelles (MAA). En s’appuyant sur des diapositives, elle commence par présenter les différentes étapes de la production du son : tout d’abord, l’air est expulsé au niveau sous-glottique. Ensuite, au niveau glottique (le larynx), l’énergie aérodynamique précédemment dégagée est convertie en énergie acoustique. Enfin, au niveau supra-glottique, le son projeté est modulé et articulé. Nathalie Heinrich utilise un système de caméra qui lui permet de voir ce qu’il se passe au niveau du larynx lors de la production de ces sons et d’étudier les mécanismes mis en place par l’appareil glottique. Dans la musique classique, on identifie deux mécanismes qui permettent de moduler les sons de bases, mais dans les MAA, on a identifié deux autres niveaux exploités correspondant aux extrêmes (aigus et graves). Elle nous fait ensuite écouter un extrait d’une chanson de Clarence Frogman Henry qui illustre l’utilisation de ces quatre mécanismes
  • Ecriture méroïtique: Photo et facsimilé d'un graffito en méroïtique. Entretien filmé. Claude Rilly nous propose ici de prendre l’exemple d’un graffito, trouvé dans une carrière au Soudan à proximité de l’endroit où se situait la première capitale des pharaons noirs. La carrière fournissait entre autre des pierres pour la construction de pyramides. Ce graffito semble être une commande officielle d’un pharaon dont le nom a été arasé par la chute de la pierre. Cependant, malgré l'absence d'un nom, grâce aux méthodes d’études de la langue évoquée plus tôt, Claude Rilly est en mesure d’affirmer qu’il s’agit bien d’un roi.
  • Article: Article journalistique proposant une phrase écrite en signes curisfs puis et en hyéroglyphes. Entretien filmé. Bien que la langue méroïtique ait été déchiffrée, elle n’a pas encore été décryptée. Ainsi si l’on est par exemple capable de comprendre les emprunts à l’égyptien, la majorité du vocabulaire spécifique au méroïtique nous reste inconnu. La langue est longtemps restée orale avant de disposer d’un mode d’écriture, les premiers écrits étaient donc en égyptien. Ce n’est qu’au IIe siècle avant notre ère que la civilisation méroïtique a développé une écriture cursive, et une centaine d’année plus tard, une écriture hiéroglyphique sûrement réservée à l’élite et au temple. Le méroïtique, contrairement à l’égyptien, est une langue de la famille des langues nilo-sahariennes, et son écriture est de type alpha syllabaire, c’est-à-dire qu’il fonctionne avec de signes syllabique, complémentée de signes consonantiques, suivi d’un son « a », et transformés par un modificateur vocalique.
  • Captation vidéo: Sophie ERNST, dans le cadre de son projet HOME, nous montre comment représenter de manière icônique le souvenir d'une maison qu'un individu a quitté. Colloque filmé. Dans le cadre du colloque international - Figurer l'exil, Sophie ERNST introduit le concept de l'exil à travers son projet HOME. Le projet HOME confronte les troubles politiques et les mémoires individuelles d'endroits considérés comme imaginaires, puisque relevant de l'esprit des individus même s'ils ont existé. Sophie ERNST est partie interviewer des personnes qui ont dû quitter leur maison en raison de bouleversements politiques et qui dressent un portrait imaginaire et architectural de ces endroits quittés. A la suite de cela Sophie ERNSTa réalisé une exposition de miniatures des différentes maisons décrites.