Jules Pereira, ancien ouvrier verrier (Partie 1).

Chapitre

Titre: Découverte du métier de verrier au Portugal
Durée: 00:09:35   [00:00:00 > 00:09:35]
L'ancien ouvrier verrier raconte ici son arrivée à l'usine à 12 ans au Portugal, au poste de fermeur de moule puis de porteur à l'arche. "Y avait que ça comme travail, et c'était presque un exploit d'entrer à la verrerie."
Titre: Arrivée en France en 1953 et entrée à la verrerie Thouvenin
Durée: 00:09:12   [00:09:35 > 00:18:48]
Monsieur Pereira décrit ici les postes occupés à la verrerie Thouvenin à son arrivée et étaye son propos en mimant les différentes tâches du cueilleur de jambe, et du cueilleur de pied. Dans ce travail à la chaîne délicat, il fallait parfois arriver à une cadence de 200 verres finis à l'heure.
Titre: Particularité du savoir-faire de verrier et immigration
Durée: 00:09:01   [00:18:48 > 00:27:49]
Dans cet extrait, il explique comment la rareté du savoir-faire de verrier a amené les usines de verre du monde entier a chercher une main d'oeuvre qualifiée à l'étranger, et notamment au Portugal. A Vierzon, sur toute la communauté portugaise, 90% travaillait dans le secteur du verre dans les années 1960.
Titre: Conditions de travail difficiles, conflits et départ de la verrerie
Durée: 00:14:02   [00:27:49 > 00:41:52]
Ici, Jules Pereira revient sur les conditions de travail rudes, et les rythmes de travail soutenu, souvent accompagnés de grandes pressions de la part de la hièrarchie. "Mais c'était quand même passionnant, on était contents de ce qu'on faisait." Il évoque les jalousie et concurrences passagères, en insistant sur un épisode de sa carrière qui a précipité sa sortie de l'usine en 1968.
Titre: Les sociabilités entre ouvriers
Durée: 00:12:04   [00:41:52 > 00:53:57]
L'interviewé se souvient ici de la convivialité qui régnait entre les ouvriers verriers, que ce soit dans les temps de travail ou à la sortie. Il raconte entre autre les retrouvailles "pour décompresser" au café La Grenouille, et revient sur cet ouvrier "manuel", payé par l'entreprise, qui circulait dans la verrerie avec sa charette, et prenait les commandes (parfois à manger, plus souvent à boire) des ouvriers. "Ca buvait à Vierzon, ça buvait dur. J'avais jamais vu ça au Portugal !"
Titre: Temps de loisir et temps de travail
Durée: 00:07:51   [00:53:57 > 01:01:48]
Monsieur Pereira finit son entretien en racontant comment le travail à la verrerie, très prenant et fatiguant, laissait peu de temps aux loisirs.

6 chapitres.
  • Ici, Jules Pereira revient sur les conditions de travail rudes, et les rythmes de travail soutenu, souvent accompagnés de grandes pressions de la part de la hièrarchie. "Mais c'était quand même passionnant, on était contents de ce qu'on faisait." Il évoque les jalousie et concurrences passagères, en insistant sur un épisode de sa carrière qui a précipité sa sortie de l'usine en 1968.
  • L'interviewé se souvient ici de la convivialité qui régnait entre les ouvriers verriers, que ce soit dans les temps de travail ou à la sortie. Il raconte entre autre les retrouvailles "pour décompresser" au café La Grenouille, et revient sur cet ouvrier "manuel", payé par l'entreprise, qui circulait dans la verrerie avec sa charette, et prenait les commandes (parfois à manger, plus souvent à boire) des ouvriers. "Ca buvait à Vierzon, ça buvait dur. J'avais jamais vu ça au Portugal !"
Titre: Jules Pereira, ancien ouvrier verrier (Partie 1)
Date de réalisation: 01/01/2014
Lieu de réalisation: Vierzon
Genre: Entretien filmé
Langue(s): Français
Jules Pereira se remémore son enfance au Portugal et sa formation à l'art de la verrerie à 10 ans, puis revient sur son arrivée en France en 1963 et sa professionnalisation dans une usine de verrerie vierzonnaise.
Nom: PEREIRA
Prénom: Jules
Rôle: Témoins de l'époque
Adresse: France
© PEREIRA Jules, Vierzon, France, 2014
Nom: Université François Rabelais de Tours /CITERES/ CETU ETIcS
Rôle: Producteurs d'oeuvres audiovisuelles
© Université François Rabelais de Tours /CITERES/ CETU ETIcS, 2014
Type: Droit d'auteur relatif au contenu du document source
Cette ressource audiovisuelle est protégée par le régime "Creative Commons". Vous êtes libres de la reproduire, distribuer et communiquer au public. Mais vous devez impérativement signaler la paternité de(s) ayant-droit(s) du contenu du média: © PEREIRA Jules, Vierzon, France, 2011 © MICHAU Nadine, Université François Rabelais de Tours, 2011. Vous n'avez pas le droit de la modifier ni d'en faire un usage commercial. Lecture, diffusion et exploitation concrète de cette ressource audiovisuelle présuppose que vous ayez accepté les règles juridiques Creative Commons décrites dans la page http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr/.
Type: Droit d'auteur relatif à la production du document source
Cette ressource audiovisuelle est protégée par le régime "Creative Commons". Vous êtes libres de la reproduire, distribuer et communiquer au public. Mais vous devez impérativement signaler la paternité de son(ses) auteur(s): © Université François Rabelais de Tours /CITERES/ CETU ETIcS, 2011 ; © MICHAU Nadine, Université François-Rabelais de Tours, France, 2011. Vous n'avez pas le droit de la modifier ni d'en faire un usage commercial. Lecture, diffusion et exploitation concrète de cette ressource audiovisuelle présuppose que vous ayez accepté les règles juridiques Creative Commons décrites dans la page http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr/.
Titre: Analyse de l'entretien filmé de Jules Pereira, ancien ouvrier verrier
Sous-titre: Partie 1
Type: Analyses thématiques
Id analyse: 03da4616-826a-43c5-a6cd-62fea5b46e7e
Id vidéo: ce0c9def-c848-419f-93bf-e8b0d09d72e2