Sabine TREBINJAC : une regard ethnosociologique des musiques chinoise et ouïgoure.

Chapitre

Titre: Parcours intellectuel de Sabine Trebinjac
Durée: 00:02:55   [00:00:00 > 00:02:55]
Sabine Trebinjac explique son parcours universitaire
Sabine Trebinjac possède une formation riche et complète. A la fois historienne, ethnologue et musicienne, ces compétences dans divers domaines lui permet d'aborder ses recherches d'un point de vue différent et c'est qui va l'amener à la relation sur le pouvoir et la musique en Chine.
Titre: Les recherches de Sabine Trebinjac en Chine : historique
Durée: 00:01:23   [00:02:55 > 00:04:18]
Sabine Trebinjac nous explique quand et comment elle a pu effectuer ses recherches en Chine
Ayant été pour le première fois en Chine en 1982, Sabine Trebinjac était à la fois étudiante à l'université de Pékin, étudiante au conservatoire de musique de Pékin. Avec son statut d'étudiante et avec sa carte d'identité chinoise, Sabine Trebinjac a pu se déplacer relativement facilement pour effectuer ses recherches de terrain. Elle s'est débrouillée pour garder ce statut puisqu'il est plus difficile pour un "touriste" de se déplacer comme il veut en Chine. Cependant, n'ayant plus cette possibilité aujourd'hui, Sabine Trebinjac n'as pas d'autre choix que d'effectuer ses recherches de terrain via le statut touriste.
Titre: Les chercheurs spécialisés sur la Chine
Durée: 00:01:21   [00:04:18 > 00:05:40]
Sabine Trebinjac explique qu'il existe des spécialistes de la Chine, fait le lien avec son domaine de recherche et évoque les difficultés de spécialisation dans cette partie du monde.
La Chine a depuis toujours fasciné et les spécialistes sinologues sont très nombreux. Il en est de même pour les spécialistes de la musique chinoise. Cependant, rares sont ceux qui ont essayé de sortir des sentiers battus pour établir des liens entre plusieurs domaines. Sabine Trebinjac l'a fait et a utilisé les institutions musicales pour tenter de décrire un Etat. Elle se considère comme la première et souhaite que cela provoque d'autres spécialistes pour qu'ils tentent à leur tour de pousser leurs recherches sur ce terrain là. Cependant, des difficultés existent notamment dans le milieu universitaire puisque le travail demandé est conséquent et les étudiants ne sont pas préparés.
Sujet: Domaines et objets de recherche sur les cultures
Topique: Ethnologie
Discipline, domaine: Musicologie
Discipline, domaine: Sociologie
Discipline, domaine: Sociologie de la musique
Libellé: Relation musique et pouvoir
Détail particulier: besoin d'apprendre plusieurs langues
Localisation spatiale du sujet: Chine (République populaire)
Localisation temporelle du sujet: Période contemporaine
Aspects rhétoriques et discursifs: Explication ; Le sujet est traité exclusivement du point de vue de l'auteur
Titre: Sabine Trebinjac : son domaine de recherche
Durée: 00:05:20   [00:05:40 > 00:11:01]
Sabine Trebinjac explique son domaine de recherche en expliquant pourquoi elle s'y est intéressé et ce qu'elle a découvert
Sabine Trebinjac a orienté ses recherches sur deux remarques : la prise de conscience que les musiques des minorités chinoises se ressemblaient toutes et la connaissance de cours pour fabriquer de la musique populaire au Conservatoire de musique de Pékin. Ces deux points l'ont intrigué et elle a cherché à comprendre pourquoi. Elle s'engage alors dans une recherche pour comprendre ce qu'est la musique chinoise et ce qu'elle a avoir avec l'Etat chinois. Elle découvre alors l'existence d'institutions appelées "bureaux de la musique" et ce à travers toutes les dynasties chinoises, liant la musique et le pouvoir.
Sujet: Musicologie
Topique: Analyse musicale
Domaine: Composition (musique)
Domaine: Ethnomusicologie
Domaine: Sociologie de la musique
Libellé: Musique : institutions et pouvoir
Localisation spatiale du sujet: Chine (République populaire)
Localisation temporelle du sujet: Période contemporaine
Les recherches se déroulent à partir du XXème siècle jusqu'à aujourd'hui mais le domaine de recherche s'étant sur une large période historique, la première insitution musicale ayant été mis en place au IIème siècle.
Aspects rhétoriques et discursifs: Entretien ; Explication ; Témoignage
Sujet: Musiques du monde par usage social
Topique: Musique de détente
Origine: Musique de fête
Origine: Musique de relaxation
Origine: Musique de variété
Origine: Musique religieuse
Libellé: La musique comme légitimité politique
Localisation spatiale du sujet: Chine (République populaire)
Localisation temporelle du sujet: Période contemporaine
Les recherches de Sabine Trebinjac se déroulent aux XXème et XXIème siècles cependant son domaine de recherche se base sur une très large période, correspondant à toutes les dynasties chinoises.
Aspects rhétoriques et discursifs: Entretien ; Explication
Cela concerne les musiques des minorités chinoises
Titre: Traditionnalisme d'Etat : la collecte musicale
Durée: 00:02:53   [00:11:01 > 00:13:55]
Sabine Trebinjac explique ce qu'elle entend par "traditionnalisme d'Etat" en parlant de la musique chinoise.
Le processus de collecte musicale fait partie d'un système chinois complexe et "traditionnel" dans le sens où c'est devenue une habitude. En effet, la musique (avec les rites) consitue le fondement de la légitimité politique en Chine et une sélection au préalable doit être réalisée. Ainsi des institutions ont été créées (la première au IIè siècle de notre ère) et des fonctionnaires sont en charge, sous ordre de Pékin, de collecter la musique. Le processus se met en place au niveau national, provincial et locale, puis le corpus de textes choisis est remonté par la même voie hiérarchique jusqu'à Pékin, subissant à tous les échelons territoriaux des transformations. A Pékin le corpus est réécris et ce sont ces musiques qui seront diffusées.
Sujet: Musicologie
Topique: Classification de la musique
Domaine: Composition (musique)
Domaine: Ethnomusicologie
Libellé: La collecte musicale
Localisation spatiale du sujet: Chine (République populaire)
Localisation temporelle du sujet: Période contemporaine
Aspects rhétoriques et discursifs: Entretien ; Explication
Sujet: Musiques du monde par contexte social
Topique: Musique ethnique
Origine: Musique populaire
Libellé: La musique comme légitimité politique
Localisation spatiale du sujet: Chine (République populaire)
Localisation temporelle du sujet: Période contemporaine
Aspects rhétoriques et discursifs: Entretien ; Explication
Titre: Que représente la musique chinoise?
Durée: 00:04:01   [00:13:55 > 00:17:56]
Sabine Trebinjac explique m'originalité et les spécificités d'une "musique chinoise"
Le terme de "musique chinoise", selon Sabine Trebinjac, veut à la fois tout dire et ne rien dire. En effet, le terme de "musique chinoise " comme on le traduit du chinois au français, perd de son sens réel. Sabine Trebinjac nous explique qu'en Chine, être chinois c'est une citoyenneté, ainsi la nationalité c'est d'être ouïgour, d'être mongol, etc. L'ambiguité se fait alors senti au niveau musical puisque parler d'une musique "chinoise" veut en faire dire : un amas de toutes les traditions musicales de toutes les ethnies recensées en République Populaire de Chine, traditions musicales qui sont mélangées et épurées. C'est cette musique "normalisée" que l'on peut dénommer "musique chinoise".
Sujet: Musicologie
Topique: Ethnomusicologie
Libellé: la définition d'une "musique chinoise"
Localisation spatiale du sujet: Chine (République populaire)
Localisation temporelle du sujet: Période contemporaine
Aspects rhétoriques et discursifs: Entretien ; Explication
Sujet: Métissage musical
Topique: traditions musicales de différentes ethnies chinoises
Libellé: ethnies chinoises
Localisation spatiale du sujet: Chine (République populaire)
Localisation temporelle du sujet: Période contemporaine
Aspects rhétoriques et discursifs: Entretien ; Explication
Titre: Les Ouïgours, le Turkistan chinois : aperçu géographique, historique et linguistique
Durée: 00:03:44   [00:17:56 > 00:21:40]
Sabine Trebinjac nous présente rapidement le peuple Ouïgour, dans son contexte géographique, historique et linguistique
Le peuple ouïgour est rempli d'histoire et de complexité. Au carrefour entre plusieurs pays et régions d'asie centrale, ayant été sous le joug de différentes civilisations, les répercussion se sont faites au niveau de la transcription de la langue. La langue ouïgoure étant d'origine turko-mongole, elle a cependant été retranscrite en cyrilique, en pinyin (transcription latine de la langue chinoise) et en arabe.
Sujet: Peuples du monde
Topique: Les ouïgours
Localisation spatiale du sujet: Chine (République populaire) ; Xinjiang ; Turkistan chinois
Le Xinjiang ou Turkistan chinois est une région de Chine se trouvant à l'extrême nord-ouest. Cette région partage ses frontières avec de nombreux pays comme l'Ouzbékistant, le khasakhstan, le Pakisant, l'Afghanistan, l'Inde, le Tibet encore la Mongolie intérieure.
Localisation temporelle du sujet: Période contemporaine
Aspects rhétoriques et discursifs: Entretien ; Explication
Titre: Particularités de la musique ouïgoure
Durée: 00:02:06   [00:21:40 > 00:23:47]
La musique ouïgoure possède des particularités très différente de la musique han
La musique ouïgoure est une musique qui s'inscrit dans la tradition musicale irano-arabo-turque et est très différente de la musique han en matières du types de musiques, du nombre de mains dans une gamme, du rythme, etc. Par exemple, là où les chinois privilégient les rythme binaire, la musique ouïgoure est plus "impaire". De nombreuses différences rendent plus complexe "l'uniformisation" de cette musique ethnique, locale pour en faire de la "musique chinoise".
Sujet: Musicologie
Topique: Acoustique musicale
Domaine: Analyse musicale
Domaine: Musicologie
Domaine: Structure musicale
Domaine: Tonalité musicale
Libellé: Particularités de la musique ouïgoure
Localisation spatiale du sujet: Chine (République populaire) ; Xinjiang
Localisation temporelle du sujet: Période contemporaine
Aspects rhétoriques et discursifs: Entretien ; Explication
Titre: Muqam ouïgour
Durée: 00:06:05   [00:23:47 > 00:29:52]
Dans cette partie, Sabine Trebinjac nous explique un genre musical ouïgour à savoir les Muqam, inscrit dans la musique "savante" ou classique
Il existent différents Muqam selon les ethnies. Chaque Muqam, selon le peuple qui le créé à ses particularités. Les Muqam ouïgours sont au nombre de 12 et doivent couvrir une durée de 24h. Quatre parties identifient le muqam : une introductio, une "longue chanson", le Dastan 'grandes épopées narrées" et enfin le "final". Cependant, il existe différents Muqam, notammen celui d'une sous catégorie ouïgoure comme le dit Sabine Trebinjac. Chez ce peuple là, il y a 9 ou 10 muqam entre 6 et 8 minutes chacun, formés sur la succession de 4 mouvements et qui s'inscrit dans la représentation d'une partie de chasse.
Sujet: Musicologie
Topique: Classification de la musique
Domaine: Ethnomusicologie
Domaine: Musicologie
Domaine: Structure musicale
Libellé: Muqam
Localisation spatiale du sujet: Chine (République populaire) ; Xinjiang
Localisation temporelle du sujet: Période contemporaine
Aspects rhétoriques et discursifs: Entretien ; Explication
Titre: Chants populaires ouïgours et identité ouïgoure
Durée: 00:01:38   [00:29:52 > 00:31:31]
Les chants populaires font partie de l'identité culturelle de toutes les civilisations.
Les chants populaires relatent souvent des faits de la vie quotidienne. Le thème principal des chants populaires ouïgours tourne dans 98% des cas autour de l'amour, selon les recherches de Sabine Trebinjac. Cependant, plus que le choix du thème, les repertoires locaux dans lesquels s'incrivent les chants populaires ouïgours font toute leur particularité et renvoi à leur identité.
Titre: Présentation du disque de musique ouïgoure "Turkestan chinois/Xinjiang"
Durée: 00:01:26   [00:31:31 > 00:32:58]
Titre: Extrait de musique : la partie Dastan du muqam "Rak"
Durée: 00:07:40   [00:32:58 > 00:40:38]
Sabine Trebinjac nous fait écouter un extrait d'un muquam.
L'extrait de muqam que nous fait écouter Sabine Trebinjac est la partie Dastan (longue épopée narrée). Nous pouvons écouter les première, deuxième, troisième et quatrième parties du Dastan tout en prenant connaissance de la progression rythmique de l'extrait.
Type: Photos
Plusieurs photographies sont montrées pendant tout l'extrait de muqam, photographies qui n'ont pas forcément de liens directs avec ce qui se dit dans l'extrait mais qui illustrent le paysage ouïgour.
Titre: Extrait de musique : un muqam des dolans "Bom bayawan"
Durée: 00:05:25   [00:40:38 > 00:46:03]
Sabine Trebinjac nous fait écouter un extrait d'un muquam des dolas, sous catégorie ouïgoure.
Type: Photos
Plusieurs photographies sont montrées pendant tout l'extrait de muqam, photographies qui n'ont pas forcément de liens directs avec ce qui se dit dans l'extrait mais qui illustrent le paysage ouïgour.
Titre: A la mémoire de deux musiciennes ouïgoures
Durée: 00:01:33   [00:46:03 > 00:47:36]
Sabine Trebinjac nous parle un peu de l'auteur de l'un des extraits écouté.
Cette jeune musicienne, dont la chanson avait d'abord été jouée par sa mère, a expliqué à Sabine Trebinjac que depuis qu'elle avait entendu sa chanson transformée dans les hauts parleurs publics de Chine, elle avait refusé de chanter en public, se faisant passer pour paralysée d'un bras. Sa chanson fut tellement loin de l'originale et son prénom et celui de sa mère ayant disparus de la musique, elle fut en colère et refusa de jouer.
Sujet: De l'identité culturelle
Topique: les musiciens ouïgours
Libellé: identité musicale d'une ethnie
Fait culturel: Culture et musique
Localisation spatiale du sujet: Chine (République populaire)
Localisation temporelle du sujet: Période contemporaine
Aspects rhétoriques et discursifs: Entretien ; Explication
Titre: L'attitude des chanteurs ouïgours
Durée: 00:01:09   [00:47:36 > 00:48:46]
Les musiciens ouïgours se comportent de différentes manières selon les personnes devant qui ils doivent jouer
Beaucoup de musiciens ouïgours, après avoir entendu leur musique "transformée" par la collecte musicale, sont en colère de voir leur musique tant changée au goût de l'ethnie Han. C'est pourquoi la plupart d'entre eux possèdent "deux mémoires". En effet, quand on leur demande de jouer, s'ils se trouvent devant une personne dont ils n'ont pas vraiment confiance, ils vont automatiquement jouer la musique transformée, alors que dans le cercle "privé", ils jouent directement leur musique traditionnelle.
Titre: L'enregistrement des chansons par Sabine Trebinjac
Durée: 00:05:27   [00:48:46 > 00:54:14]
Sabine Trebinjac nous explique comment elle a enregistré les musiques pour son album, à savoir les aspects techniques et les aspects de comportements
Titre: Sabine Trebinjac : ses recherches futures
Durée: 00:02:49   [00:54:14 > 00:56:02]
Sabine Trebinjac explique qu'elle change un peu de thème pour ses futures recherches, laissant un peu de côté la relation de la musique avec le pouvoir
Sujet: Musiques du monde par origine (géographique, culturelle)
Topique: Musique ouïghoure
Libellé: Musique d'un groupe ouïgour particulier
Localisation spatiale du sujet: Chine (République populaire) ; Province du Xinjiang
Localisation temporelle du sujet: Période contemporaine
Aspects rhétoriques et discursifs: Entretien

17 chapitres.
Titre: Sabine TREBINJAC : une regard ethnosociologique des musiques chinoise et ouïgoure
Sous-titre: Sabine Trebinjac
Durée: 00:56:02
Date de réalisation: 28/06/2007
Lieu de réalisation: Fondation Maison des Sciences de l'Homme, 54 bd raspail, 75006 Paris, France
Langue(s): Français
Cette vidéo est l'entretien de Sabine Trebinjac, decrivant en détail son domaine de recherche ethnosociologique
Dans cet entretien, Sabine TREBINJAC nous explique la signification de ce que nous appelons « musique chinoise ». Celle-ci comprend l’ensemble des musiques ethniques présentes en Chine et sur lesquelles l'Etat a appliqué une procédure de contrôle et de traditionnalisation. Elle nous détaille ce processus sur l’exemple de la musique ouïgoure, d’origine turque. Le chercheur nous initie également aux particularités de la musique ouïgoure, notamment celles du genre Muqam. Pour donner une idée plus précise et conviviale de la musique ouïgoure, Sabine Trebinjac nous fait écouter deux morceaux de muqam ouïgour, issus de son disque "Turkestan Chinois/ Xinjiang" élaboré en coopération avec Jean During et édité, en 1990, par Radio France OCORA.
Sujet: Musicologie
Topique: Analyse musicale
Domaine: Classification de la musique
Domaine: Ethnomusicologie
Domaine: Musicologie
Domaine: Sociologie de la musique
Libellé: Musique "chinoise"
Détail particulier: La musique chinoise est en fait le regroupement des musiques de plusieurs ethnies chinoises
Localisation spatiale du sujet: Chine (République populaire)
Localisation temporelle du sujet: Epoque contemporaine
Aspects rhétoriques et discursifs: Entretien ; Explication
Sujet: Musique et société
Topique: Musiques chinoise et ouïgoure
Détail particulier: En fonction de l'Etat chinois : traditionnalisation de la musique
Localisation spatiale du sujet: Chine (République populaire)
Localisation temporelle du sujet: Période contemporaine
Aspects rhétoriques et discursifs: Entretien ; Explication
Nom: Trebinjac
Prénom: Sabine
Rôle: Anthropologues
Appartenance: Centre National de la Recherche Scientifique - CNRS
Fonction: Chargée de recherche
Ethnomusicologue, Sabine Trebinjac est membre permanent du Laboratoire Ethnologique et Sociologique Comparé (LESC), unité mixte du CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique) et de l'université Nanterre-Paris X. A la suite d'une licence, Sabine Trebinjac décide de partir en Chine pour réaliser sa Maîtrise en Histoire ancienne de Chine au Conservatoire central de la musique de Pékin où elle découvre le fonctionnement de la "Collecte musicale", le thème principal de son nouvel ouvrage "Le pouvoir chantant, II. Une affaire d'Etat impérial", en insistant sur la relation importante qu'elle a avec le pouvoir. Par la suite, étant à la fois sinologue et spécialiste des langues turques, elle se rend dans la province du Xingjiang pour des "missions de terrain" auprès de la population Ouïgour (ethnie minoritaire du centre de l'Asie, dont la langue fait partie de la famille turque). Elle publia de nombreux ouvrages tels que : - 1990 (en collab. avec J. During), Turkestan chinois, Musique savante des muqam (vol. I) ; Tradition populaire des Ouïgours (vol. II), coffret de deux disques accompagnés d’un livret, Radio France OCORA (Paris) et AIMP Musée d’ethnographie (Genève). - 2000, Le pouvoir en chantant, tome I : L’art de fabriquer une musique chinoise (Nanterre, Société d’ethnologie). - 2002, When Uygurs entertain themselves, in The Garland encyplopedia of world music (New York, Londres, Garland Publishing Inc.) : 989-993. - 2003, China. Living traditions. Minority traditions. North & West China, in The new grove dictionary of music and musicians (Londres, Macmillan Publishers Ltd). - 2008, Le pouvoir en chantant, tome II : Une affaire d’État… impériale (Nanterre, Société d’ethnologie). Ceci est une liste exhaustive, de nombreux autres ouvrages ont été publiés
Type: Pages web
Auteur: transposotion-revue.org
Url: http://transposition-revue.org/Epistemologie-s-des-sciences
La revue en ligne Transpositio, spécialiste en musique et sciences sociales, met en ligne une interview de Sabine Trevinjac sous forme de retranscription numérique. Cela permet de complet la vidéo de la l'intervention.
Type: Pages web
Auteur: Aurélie Névot, société d'ethnologie, Nanterre
Url: http://ethnomusicologie.revues.org/1005
La revue en ligne ethnomusicologie.revues.org nous permet d'avoir l'ouvrage "le pouvoir en chantant II. Une affaire d'Etat... impériale" dans son intégralité en fichier PDF et est téléchargable directement sur le site.
Type: Explication(s)
Sabine Trebinjac nous explique dans cet entretien la "musique chinoise" et nous explique pourquoi il fait pas parler de cela au singulier. En passant par son parcours, ses recherches, son vécu, ses rencontres, elle nous explique comment la musique peut avoir un fort lien avec le pouvoir chinois. Elle nous explique le système chinois en matière de collecte musicale mais elle nous explique egalement ce que sont les muqam, leur particularité et la manière dont ils sont produits, enregistrés ou même cachés.
Type: Témoignages
Sabine Trebinjac nous témoigne de son travail de recherche dans la province du Xingjiang auprès de la population ouïgoure et sa musicalité spécifique qui disparait lors de la collecte musicale puisque toutes les musiques sont "transformées" Elle nous explique comment elle a réussi à entretenir des liens étroits avec certains musiciens pour comprendre leur spécificté musicale mais aussi le système chinois d'une "collecte musicale".
Type: Contexte "Recherche"
Public cible: Pour spécialistes
Cet entretien s'adresse principalement aux spécialistes de l'anthropologie, de la sociologie, de l'ethnosociologie et ethnomusicologie chinoise (prenant en compte toutes les minorités qui forment le peuple chinois avec les Han, peuple majoritaire chinois). Cependant, le discours est clair et illustré et est donc tout aussi accessible à un non spécialiste.
Type: Droit d'auteur relatif à la réalisation du document source
Le réalisateur de cette ressource audiovisuelle (documentaire audiovisuel, enregistrement audiovisuel,...) est l'ESCoM (Equipe Semiotique Cognitive et Nouveaux Médias) à la FMSH - Fondation Maison des Sciences de l'Homme, Paris, 2007.
Type: Régime général "Creative Commons" relatifs au document source
Cette ressource audiovisuelle est protégée par le régime "Creative Commons". Vous êtes libres de la reproduire, distribuer et communiquer au public. Mais vous devez impérativement signaler sa paternité (son ou ses auteurs), vous n'avez pas le droit de la modifier ni d'en faire un usage commercial. Lecture, diffusion et exploitation concrète de cette ressource audiovisuelle présuppose que vous ayez accepté les règles juridiques Creative Commons décrites dans la page « Creative Commons - Paternité-Pas d'Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France »
Titre: Analyse de base de la vidéo "Sabine TREBINJAC : un regard ethnosociologique sur les musiques chinoise et ouïgoure"
Langue(s): Français
Type: Analyse plus détaillé
Comment citer: LAKROUT, Mélissa. « Analyse de base de la vidéo « Sabine TREBINJAC : un regard ethnosociologique des musiques chinoise et ouïgoure »» (Portail ARC, 2014), URL Vidéo : http://www.archivesaudiovisuelles.fr/FR/_video.asp?id=1051&ress=3618&video=98734&format=68 (AAR, 2007)
Id analyse: 064dfa10-08c1-41ce-bbe5-bb1128025bd1
Id vidéo: 4d0188f3-5ca1-4fea-aca4-9bbe0baff8fb
Analye et description détaillées de l'entretien de Sabine Trebinjac sur le thème de ses recherches en ethnosociologie sur la musique