« Repenser le dialogue Afrique(s) – Asie(s) par l’art contemporain ». ANANI Olivia, FLORENCE Eric, GALITZINE-LOUMPET Alexandra

Chapitre

Titre: Introduction générale et rapide historique des liens existants entre l'Asie et l'Afrique par Olivia ANANI
Durée: 00:04:59   [00:00:00 > 00:04:59]
Langue(s): Français
Dans cette première partie Eric FLORENCE, docteur en sciences politiques et sociales, nous introduit rapidement le parcours d’Olivia ANANI, curatrice indépendante, qui va par la suite nous dresser un court historique des échanges Asie(s) - Afrique(s) passés, autre que dans le domaine de l’art.
Sujet: Régions et pays
Topique: Echanges entre Afrique et Asie
Mots-clés: Afrique; Asie; Echanges; Culture
Localisation temporelle du sujet: Période contemporaine
Aspects rhétoriques et discursifs: Explication ; Exposé spécialisé
Olivia ANANI, curatrice indépendante, nous dresse un rapide historique des relations entre ces deux régions du monde (Afrique et Asie) en expliquant que ces échanges étaient principalement économiques et politiques. Elle souhaite alors souligner, à travers son intervention, un nouvel aspect qui est mis en place par les "pays du sud": les échanges culturels.
Type: Présentation(s) générale(s)
Présentation générale de l'intervenante Olivia ANANI, curatrice indépendante, ainsi que des relations sino-africaines.
Type: Contexte "Recherche"
Public cible: Pour tout public
Olivia ANANI, curatrice indépendante, nous présente de manière générale et dans un contexte de recherche les relations sino-africaines existantes.
Titre: La mise en forme culturelle des échanges entre l'Asie et l'Afrique
Durée: 00:19:57   [00:04:59 > 00:24:57]
Langue(s): English ; Français
Dans cette seconde partie Olivia ANANI, curatrice indépendante, nous explique en détail la mise en forme des échanges entre l’Asie et l’Afrique d’un point de vue culturel à travers l’exposition d’artistes africains dans un contexte asiatique. Elle nous introduit divers exemples concrets (artistes, expositions).
Sujet: Visions et représentations culturelles
Topique: Préjugés sur les africains
Mots-clés: Arts; Politique culturelle; Stéréotypes; Clichés; Galeries commerciales; Artistes; Institutions
Localisation temporelle du sujet: Période contemporaine
Aspects rhétoriques et discursifs: Discours artistique ; Exposé spécialisé ; Interprétation ; Interrogation
Olivia ANANI nous présente comment la mise en place d'expositions artistiques repose souvent sur le système des galeries commerciales. Bien qu'une nouvelle forme de politique culturelle se soit mis en place (sud-sud contre l'hégémonie americano-européenne), il existe différentes éditions des mêmes événements ce qui donne lieu a différents niveaux de filtres. Ces filtres se traduisent pas des stéréotypes qui apparaissent dans la communication et la promotion des événèments et dans la mise en forme de ces derniers. Olivia ANANI nous donne divers exemples en citant des auteurs et artistes tels que Gary OKIHIRO ou bien Steven NISSAN.
Type: Pages web
Auteur: François Xaxier GBRE
Url: http://www.fx-photo.com/
Portofolio des oeuvres photographiques de l'artiste François-Xavier GBRE cité par Olivia ANANI durant son intervention.
Type: Sites web
Auteur: Kader RATTHIA
Url: http://kaderattia.de/works/
Site professionel de Kader RATTIA, pris de nombreuses fois en exemple par Olivia ANANI.
Type: Présentation(s) détaillée(s)
Présentation détaillée par Olivia ANANI, curatrice indépendante, des formes d'échanges culturels entre la Chine et l'Afrique à travers des exemples concrets et l'explication du contexte politique des pays émergents.
Type: Contexte "Recherche"
Public cible: Pour tout public
Le discours d'Olivia ANANI, curatrice indépendante, prend forme dans un contexte de recherche sur la médiation culturelle entre deux aires géographiques (Afrique et Asie) au travers de l'art.
Type: Parole mise en contexte
Type: Parole mise en contexte
Gary OKIHIRO est professeur spécialiste des études éthniques comparatives à la Columbia Université (USA). Il dit: « The chinese became corner returns with the negros of the loneliness of cast, the abuse and ruthless exploitation » "Les Chinois sont, comme les Noirs, acculés à la solitude, aux abus et à une exploitation impitoyable"
Type: Parole mise en contexte
Type: Parole mise en contexte
Steven NELSON, professeur associé sur l'histoire de l'art américain et africain de UCLA (Université de Californie) dit dans l'article "Africa remix remix" (https://www.academia.edu/9611004/First_Word_Africa_Remix_Remix): “If you like your African national congress colors with a few dashes of red thrown for good measure, then the Mori Art Museum’s website might well be your cup pf tea (…) Upon clicking the link “about the exhibition”, a brief introduction tht alludes to the Japanese “discovery” of a little-known continent pops into view. We learn tht Africa is eighty times the size of Japan. The introduction then suggests tht africa’s allure is in direct proportion to its vastness. In this vein, “Africa Remix”, representative of an unbelievably large area, is cast as “an introduction to the s urprisingly little known cultural richness of Africa today”. Frankly, this site with its gold background is, well, a bit blinding. I could have done without the Mori web designer’s use of pulsating colors (it was particurlarly weird on the map, which, with its pulsations in red, brown, and green, looked like an animated, beating heart).” "Si vous aimez les couleurs de votre Congrès National Africain avec des touches de rouge jetées à bonne mesure, alors le site du Musée d’art Mori peut vous convenir (…) Quand vous cliquez sur le lien « A propos de l’exposition », une courte introduction faisant référence à la « découverte » japonaise d’un continent peu connu apparait. Nous apprenons que l’Afrique est 80 fois plus grande que le Japon. Par la suite, l’introduction suggère que « le charme de l’Afrique est en lien direct avec son immensité ». Dans cette perspective « Africa Remix », représentative d’un territoire incroyablement grand, est définie arbitrairement comme « une introduction à la surprenante et peu connue richesse culturelle africaine d’aujourd’hui ». Franchement, ce site avec son fond doré, est un peu aveuglant. J’aurais pu me passer de l’utilisation des couleurs pulsantes du web-designer du site Mori (c’était particulièrement étrange sur la carte, laquelle, avec ses couleurs pulsantes en rouge, marron et vert donnait l’impression d’un cœur battant."
Lien: https://www.academia.edu/9611004/First_Word_Africa_Remix_Remix
Type: Parole d'homme/parole de femme
Type: Parole d'homme/parole de femme
"these emerging economies are now in a direct competition with the US and Europe political and economic influence. This competition is noticeable across all areas not least of which it is the trade in symbolic goods, including the domain of arts and culture. What I’m describing here isn’t the Utopia of Thomas FRIEDMAN the word is flat simplification. Instead I’m enunciating what global culture might mean after the cultural dominance of the European 19th century and American 21th." "Ces économies émergentes sont maintenant en compétition directe avec l’influence politique et économique américaine et européenne. Cette compétition est visible dans tous les domaines et notamment dans celui du commerce symbolique incluant la culture et les arts. Ce que je décris ici n’est pas l’Utopie de Thomas FRIEDMAN, mot qui n’est que simplification. Au lieu de cela, j’expose ce que la culture mondiale peut vouloir dire après la domination culturelle du XIXe siècle européen et du XXIe siècle américain".
Titre: L'exposition d'art "FAST FORWARD", présentation d'artistes africains à Pékin
Durée: 00:08:29   [00:24:57 > 00:33:27]
Langue(s): Français
Dans cette troisième partie Olivia ANANI, curatrice indépendante, nous présente l'un de ces projets: l'exposition "FAST FORWARD" réalisée en Août 2014 à Pékin. L'enjeu de cette exposition est de présenter des artistes chinois dans un contexte asiatique afin de revisiter les relations Afrique(s) - Asie(s) par le dialogue avec le public. Les questions d'identité sont également mises en avant.
Sujet: Expositions
Topique: Exposition "FAST FORWARD"
Mots-clés: Exposition; Art; Afrique; Chine; Dialogue Interculturel
Libellé: Dialogue et identité
Mots-clés: Exposition; Art; Afrique; Chine; Identité; Echanges
Localisation spatiale du sujet: Chine (République populaire)
L'exposition "FAST FORWARD" se déroule en Chine mais expose des artistes africains.
Localisation temporelle du sujet: 2014
L'exposition"FAST FORWARD" s'est déroulée en Août 2014.
Aspects rhétoriques et discursifs: Discours artistique ; Explication ; Exposé spécialisé
L'exposition "FAST FORWARD" est un projet expérimental initié par Olivia ANANI mettant en lien l'Afrique et la Chine. Elle s'est déroulée en Août 2014 à Pékin et met en avant uniquement des artistes africains dans un contexte asiatique. Le but de cette exposition a été de confronter les idées reçues sur une certaine culture et d'instaurer un échange avec le public. La thématique principale des oeuvres exposées est "le temps".
L'exposition "FAST FORWARD" initié par Olivia ANANI, curatrice indépendante, en Août 2014 à Pékin sert de lieu pour les échanges interculturels. La monstration d'oeuvres d'artistes africain dans un contexte asiatique introduit un dialogue entre les cultures, les continents mais aussi sur les identités qui sont associées à chaque culture.
Type: Exposé(s) artistique(s)
Dans cette partie d'Olivia ANANI, où elle nous introduit l'exposition "FAST FORWARD", elle nous expose différents artistes africains, ainsi que leurs oeuvres, qui ont participés à son projet à Pékin.
Type: Présentation(s) détaillée(s)
Olivia ANANI nous présente en détail son exposition "FAST FORWARD". Elle nous présente diverses oeuvres de l'exposition, le contexte dans lequel elle a été organisée, les retours et avis du public.
Type: Vidéo(s) pour activités de médiation culturelle
Public cible: Pour tout public
La présentation du projet "FAST FORWARD" par Olivia ANANI prend place dans un contexte de médiation interculturelle. L'objectif est d'instaurer un dialogue entre différentes culture à travers l'art contemporain.
Titre: Questions et commentaires
Durée: 00:10:18   [00:33:27 > 00:43:46]
Dans cette dernière partie de la vidéo intitulée "Repenser le dialogue Afrique(s) - Asie(s) par l'art contemporain", dont Olivia ANANI est la principale intervenante, la place est laissée aux questions et commentaires. Alexandra GALITZINE-LOUMPET, anthropologue, et Eric FLORENCE, docteur en sciences politiques et sociales, pausent deux question cruciales: l'une sur la réception des avis sur l'exposition et l'une sur la sélection des oeuvres - pourquoi seulement des artistes africains.

4 chapitres.
Titre: « Repenser le dialogue Afrique(s) – Asie(s) par l’art contemporain »
Sous-titre: Journée d’étude « Intermédiaires, médiateurs, traducteurs ? Catégoriser les acteurs des espaces d’interaction sino-africains »
Auteur(s): ANANI Olivia, FLORENCE Eric, GALITZINE-LOUMPET Alexandra
Date de réalisation: 28/05/2015
Lieu de réalisation: Fondation Maison des Sciences de l’Homme, 190 avenue de France. 75013 Paris
Genre: Colloque filmé
Langue(s): English ; Français
Cette vidéo présente l’intervention d’Olivia ANANI, curatrice indépendante, au sujet des modes d’échanges culturels entre l’Asie et l’Afrique. Cette intervention a eu lieu dans le cadre d’une journée d’étude sur les échanges sino-africains et s’est tenue à la FMSH le jeudi 28 mai 2015.
Olivia ANANI, curatrice indépendante diplômée de l’Institut des Etudes Supérieures des Arts et de la Beijing Language and Culture University, explique ici comment réinterpréter et revisiter les échanges sino-africains (plus particulièrement) à travers la mise en forme des échanges culturels des deux continents. Son action se situe dans le domaine de l’art contemporain et met en avant divers artistes et l'exposition "FAST FORWARD" qu'elle a initié à Pékin en Août 2014. Olivia ANANI a été invitée dans le cadre de la journée d’étude ANR EsCA (Espaces de la culture chinoise en Afrique/Chinese cultural spaces in Africa) intitulée « Intermediaries, mediators, translators ? Catgorizing the actors in Chinese-African spaces of interaction ». Cette journée d’étude a été organisée par l’ANR EsCA et la FMSH en collaboration avec le German Institute of Global and Area Studies (GIGA) et a été diffusée en direct (live stream). Elle se déroule en français et en anglais. Résumé de la thématique de l'intervention: Alors que la production artistique du continent et de la diaspora africaine s’impose à l’international, le projet "FAST FORWARD" se présente comme une occasion de faire dialoguer par l’art contemporain l’Afrique et l’Asie, en commençant par la Chine, cette première puissance économique du XXIe siècle et premier partenaire économique d’un continent en pleine transformation. Il s’agit de remettre en cause une conception des relations entre ces aires géographiques multiples, qui soit uniquement basée sur la politique, l’économie et la philanthropie. Inspirée par les textes de l’écrivain malien Amadou HAMPATE BA, l’exposition se construit comme un «rite de passage» urbain, qui pousse le spectateur à déambuler dans les rues de Lagos, Johannesburg, Paris et Port of Spain, à la recherche des clés de compréhension d’une entité évanescente, multi- formes, existant simultanément sur plusieurs continents et dans plusieurs cultures…
Sujet: Pratiques visuelles
Topique: Les arts visuels
Mots-clés: Arts; Symbole; Cultures; Identités
Libellé: L'art comme valeur symbolique
Mots-clés: Arts; Symboles; Valeur; Dialogue Interculturel; Cultures;
Localisation temporelle du sujet: Période contemporaine
Aspects rhétoriques et discursifs: Discours artistique ; Exposé spécialisé
Les différents artistes présentés par Olivia ANANI utilisent l'art visuel comme symbolique culturelle. Les pratiques visuelles utilisées sont diverses et variées et peuvent aller de la sculpture, peinture à la photographie.
Selon Olivia ANANI, curatrice indépendante, l'art contemporain, quel que soit sa forme, permet de relier les deux continents (Asie et Afrique), ouvre un échange et permet de repenser les idées reçues sur chaque culture ansi que les relations qu'elles entretiennent.
Sujet: Interactions entre cultures
Topique: Relations sino-africaines
Mots-clés: Art; Relations interculturelle; Afrique; Asie
Fait culturel: Culture, normes et valeurs
Fait culturel: Culture collective
Fait culturel: Culture individuelle
Fait culturel: Culture et oeuvres d'art
Fait culturel: Dialogue interculturel
Localisation spatiale du sujet: Afrique ; Asie du Nord-Est
Pour le moment Olivia ANANI concentre son étude sur les pays d'Asie du nord-est tels que la Chine et le Japon. Mais à terme son étude pourra porter sur l'ensemble des pays du continent asiatique.
Localisation temporelle du sujet: Période contemporaine
Aspects rhétoriques et discursifs: Description ; Discours artistique ; Exposé spécialisé ; Proposition ; Le sujet est traité exclusivement du point de vue de l'auteur
Cette vidéo intitulée "Repenser le dialogue Afrique(s) - Asie(s) par l'art contemporain" dont l'intervenante principale est Olivia ANANI, curatrice indépendante et spécialiste de la Chine, entre dans une dynamique de Dialogue Interculturel entre les deux continents. Principalement axée sur la relation Chine - Afrique de part les nombreux échanges qu'il existe entre eux, l'intervention d'Olivia ANANI nous montre comment l'on peut réinterpréter et revisiter les relations sino-africaines grâce à des interactions culturelles dans le domaine de l'art contemporain.
Selon Olivia ANANI l'art contemporain peut aider à faire naitre un échange entre les cultures.
Nom: FLORENCE
Prénom: Eric
Rôle: Modérateurs de séance
Appartenance: Universités françaises
Fonction: Docteur en sciences politiques et sociales
Eric FLORENCE est docteur en sciences politiques et sociales de l’Université de Liège, diplômé en études chinoises (INALCO, Paris) et en sciences politiques et relations internationales (UCL). Ses travaux relèvent de la sociologie politique et portent sur les processus d’identification, de légitimation et les représentations à l’égard des travailleurs ruraux en Chine. Il a effectué des recherches au CEDEM dans le domaine des études migratoires et ethniques entre 1999 et 2006. Il coordonne également les activités de l’Institut Confucius de Liège et a été professeur invité en chinois moderne au Collège d’Europe (Bruges) entre 2007 et 2011.
Nom: GALITZINE-LOUMPET
Prénom: Alexandra
Rôle: Responsables
Appartenance: FMSH - Fondation Maison des Sciences de l'Homme, Paris, France
Fonction: Anthropologue
Adresse: 190 avenue de France, 75013 Paris
Alexandra GALITZINE-LOUMPET est anthropologue. Elle travaille actuellement à la Fondation Maison des Sciences de l’Homme après avoir longtemps enseigné à l’Université de Yaoundé I (Cameroun). Ses études portent sur la culture matérielle, les patrimonialisations, les représentations de l’altérité (épistémologiques, muséographiques), et depuis quelques années les objets de et en exil et notamment la culture matérielle des exilés. Parmi ses publications récentes : “L’embarras patrimonial. Mémoires croisées GALITZINE/POUCHKINE dans l’oussad’ba Viaziomy (Moscou)” dans Architecture et patrimoine dans les Etats post-soviétiques, sous la dir. de Taline TER MINASSIAN (PUR 2013) ; Pour une typologie des objets de l’exil (2013) http://wpfmsh.hypotheses.org/362, "Exil (Objets)" à paraitre dans Glossaire des mobilités culturelles, Zilà BERND et Norah DEI CAS eds. Peter LANG eds, mai 2014). Elle est co-directrice du programme “Non-lieux de l’exil” (FMSH).
Lien: http://wpfmsh.hypotheses.org/362
Nom: Olivia
Prénom: ANANI
Rôle: Conférenciers invités
Fonction: Curatrice indépendante
Olivia ANANI. Membre du comité éditorial et contributrice de la revue "Afrikadaa" depuis 2012, Olivia ANANI a obtenu un Bachelor en Langue et Culture Chinoises à l’Université de Langues et Cultures de Beijing et un Master en Marché de l’Art à Paris. Elle s’intéresse aux échanges culturels entre l’Afrique et l’Asie et aux mécanismes intercontinentaux de circulation de la production artistique.
Type: Sites web
Auteur: Alexandra GALITIZINE-LOUMPET
Url: de la journée d'études "Intermédiaires, médiateurs, traducteurs? Catégoriser les acteurs des espaces d'intéraction sino-africains" dont l'intervention d'Olivia ANANI fait partie.
Programme complet et biographie des différents intervenants de la journée d'étude "Intermédiaires, médiateurs, traducteurs? Catégoriser les acteurs des espaces d'intéraction sino-africains" dont l'intervention d'Olivia ANANI, curatrice indépentande, fait partie.
Type: Centres de recherche
Auteur: FMSH
Url: http://www.fmsh.fr/fr/c/7373
Programme complet de la journée d'étude "Intermédiaires, médiateurs, traducteurs? Catégoriser les acteurs des espaces d'intéraction sino-africains" dont l'intervention d'Olivia ANANI, curatrice indépendante, fait partie.
Type: Documentations audiovisuelles
Auteur: Archives Audiovisuelles de la Recherche
Url: http://www.archivesaudiovisuelles.fr/2364/videos.asp?id=2364
Accès aux quatre vidéos de la journée d'étude "Intermédiaires, médiateurs, traducteurs? Catégoriser les acteurs des espaces d'intéraction sino-africains" dont l'intervention d'Olivia ANANI, curatrice indépendante, fait partie sur le site des Archives Audiovisuelles de la Recherche.
Type: Exposé(s) artistique(s)
Durant son intervention Olivia ANANI, curatrice indépendante, nous explique comment les échanges artistiques et leur valorisation à travers des expositions permet de revisiter les relations Asie(s) - Afrique(s).
Type: Présentation(s) détaillée(s)
Durant son intervention Olivia ANANI, curatrice indépendante, nous présente de façon détaillée divers artistes et diverses oeuvres mettant en avant les relation sino-africaines.
Type: Contexte "Recherche"
Public cible: Pour tout public
Recherches en médiation culturelle, communication interculturelle et traduction/interprétation sur les relations sino-africaines
Type: Vidéo(s) pour activités de médiation culturelle
Public cible: Pour tout public
Le cadre de l'intervention d'Olivia ANANI, curatrice indépendante, prend forme dans l'envie de revisiter les relations Asie(s) - Afrique(s) à travers la production et les échanges artistiques. Certaines parties sont cependant en anglais mais expliquées par l'intervenante.
ANANI Olivia, FLORENCE Eric, GALITZINE-LOUMPET Alexandra. « Après-midi - Partie 4, Intermediaries, mediators, translators ? Categorizing the actors in Chinese-African spaces of interaction », Archives Audiovisuelles de la Recherche (AAR), n°2364, 2015, [en ligne] ; URL :
Type: Droit d'auteur relatif à la production du document source
© ESCoM-AAR (Equipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias, Archives Audiovisuelles de la Recherche), FMSH (Fondation Maison des Sciences de l’Homme), Paris, France, 2015
Type: Droit d'auteur relatif à la réalisation du document source
© DE PABLO Elisabeth, ESCoM-FMSH, Paris, France, 2015 © GALITZINE Dimitri, ESCoM-FMSH, Paris, France, 2015 © GOUSSET Eugène Elisabeth, ESCoM-FMSH, Paris, France, 2015 © MACALUSO Ilénia Elisabeth, ESCoM-FMSH, Paris, France, 2015 © YAM Minli, ESCoM-FMSH, Paris, France, 2015
Type: Droit d'auteur relatif au contenu du document source
© ANANI Olivia, Curatrice indépendante, France, 2015 © FLORENCE Eric, Docteur en sciences politiques et sociales, France, 2015 © GALITZINE-LOUMPET Alexandra, FMSH, France, 2015
Type: Régime général "Creative Commons" relatifs au document source
"Cette ressource audiovisuelle est protégée par le régime "Creative Commons". Vous êtes libres de la reproduire, distribuer et communiquer au public. Mais vous devez impérativement signaler sa paternité (son ou ses auteurs), vous n'avez pas le droit de la modifier ni d'en faire un usage commercial. Lecture, diffusion et exploitation concrète de cette ressource audiovisuelle présuppose que vous ayez accepté les règles juridiques Creative Commons décrites dans la page http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/4.0/
Lien: http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/4.0/
Titre: Analyse d’un segment de la vidéo « après-midi partie 4 » issue de la journée d’étude intitulée « Intermediaries, mediators, translators ? Categorizing the actors in Chinese-African spaces of interaction »
Langue(s): Français
Comment citer: LAKROUT, Mélissa. Analyse générale de la vidéo «Repenser le dialogue Afrique(s) - Asie(s) par l’art contemporain». (Portail ARC, 2015), http://www.arc.msh-paris.fr/
Id analyse: 1041e78f-b664-48e2-bd96-a4028d01e12f
Id vidéo: a8ba57ad-9512-4b04-adf6-d5b57a20d00b
Analyse d’un segment de la vidéo « après-midi partie 4 » issue de la journée d’étude intitulée « Intermediaries, mediators, translators ? Categorizing the actors in Chinese-African spaces of interaction » qui s’est déroulé à la FMSH le 28 mai 2015.