Histoire de l'industrialisation. FRIDENSON Patrick

Chapitre

Titre: Le processus historique de l'industrialisation: perspectives comparatives
Durée: 00:29:21   [00:00:00 > 00:29:21]
Ce deuxième entretien avec l'historien et directeur d'études à l'EHESS Patrick FRIDENSON est consacré à l'histoire de l'industrialisation. Il introduit son propos en analysant les processus historiques de l'industrialisation, dans une approche comparative. La question classique en historiographie est de savoir à partir de quelle période il est possible de parler d'industrialisation. En France, des historiens tels que Mathieu ARNOUX ont récemment estimé qu'il était possible de le faire dès le moyen-âge. Cela a contribué à changer les représentations traditionnelles relatives à ce processus. Le chercheur aborde brièvement les caractéristiques de cette industrialisation, ce qui lui permet de la comparer avec d'autres modèles nationaux. Ainsi, l'industrialisation japonaise se distingue essentiellement par le rôle essentiel qu'ont pu jouer les transferts de technologie, mais se rapproche du cas Français dans la structure dualiste de son économie, avec des grands groupe d'un côté et un important tissu de petites et moyennes entreprises de l'autre. Patrick FRIDENSON envisage ensuite les difficultés auxquelles sont confrontés les modèles d'industrialisation français, allemand, et japonais, mais aussi anglo-saxons, dans une moindre mesure. Ainsi, la forte compétitivité du modèle américain peut se comprendre en raison de sa vigueur dans les pôles de la recherche et de l'enseignement supérieur. En ce qui concerne le cas britannique, son succès peut s'expliquer par la volonté de conserver sa monnaie spécifique, mais aussi par le développement de son économie de service, mais aussi l'investissement dans des secteurs spécifiques de l'industrie, tels que la pharmaceutique. Cela s'est cependant fait au détriment d'une dégradation de nombreux services publics. EN effet, l'Allemagne et la France semblent avoir fait d'autres choix collectifs, privilégiant la préservation de qualité de la vie par rapport à un faible taux de chômage. Enfin, Patrick FRIDENSON explique quels sont les secteurs d'industrialisation récemment privilégiés en France, et quels mouvements d'internationalisation des capitaux le pays a connus.
Titre: Industrialisation et Etat en France
Durée: 00:14:38   [00:29:21 > 00:44:00]
Le choix fait par la Révolution française a été celui de la liberté. En détruisant les corporations et en rendant la concurrence obligatoire et en mettant fin à une série de règles imposées par l'Ancien Régime, cet événement a laissé un tissu économique sans recours pour résoudre ses crises. La seule solution a donc été, de fait, le recours à l'Etat, devenant central. La puissance de l'Etat français ne peut se comprendre qu'en considérant la demande politique libérale qui l'a porté. Ce processus a en somme eu des conséquences paradoxales. Patrick FRIDENSON envisage ensuite les relations contemporaines entre Etat et industrialisation.
Titre: La science et l'industrie
Durée: 00:09:43   [00:44:00 > 00:53:43]
Afin de répondre à la place que joue la science au sein de l'industrialisation, Patrick FRIDENSON commence par indiquer qu'un biais professionnel existe, la majorité des chercheurs ayant tendance à valoriser l'activité de recherche. Il compare les modèles américain et français, le premier étant centré sur la coopération entre les universités, la recherche et les entreprises, le second sur un divorce entre ces acteurs. Cependant, des exemples récents tels que le campus de Sophia Antipolis remettent en cause le modèle traditionnel français. Cependant, une généralisation du modèle américain à tous les contextes ne semble pas envisageable.
Titre: La société de services
Durée: 00:10:40   [00:53:43 > 01:04:23]
En comparant la part de vie passée dans le travail et dans les loisirs et l'éducation au XIXe et au XIXe siècle, il est incontestable que la première a diminué au profit des deux autres. En ce sens, nous serions bien passés d'une société industrielle à une société de services, en terme de gestion des temps sociaux. Cependant, cette expression doit être affinée et nuancée, afin de savoir ce qu'il en est réellement, notamment en ce qui concerne les services privés
Titre: Le rôle de l'industrie traditionnelle dans un monde global
Durée: 00:10:43   [01:04:23 > 01:15:07]
Une société de services purs ne semble pas pouvoir exister. En effet, des pays comme la Grande-Bretagne, pourtant fortement engagés dans l'économie de service, ont conservé de larges pans de l'industrie traditionnelle. L'exemple de l'entreprise Alcatel, qui a essayé de s'engager uniquement dans les services, montre que ce choix semble extrêmement difficile à réaliser. C'est ce qui a mené Patrick FRIDENSON à utiliser lors de récents travaux la formule « Pas d'industrie sans services, pas de services sans industrie » que l'histoire économique semble confirmer.
Titre: L'industrialisation et le monde non-européen
Durée: 00:08:33   [01:15:07 > 01:23:41]
Le chercheur envisage ici la relation entre pays non-européens et processus d'industrialisation. Il a principalement été confronté à cette question lors de ses recherches sur le Japon. L'exemple de la trajectoire industrielle de ce pays, caractérisée par une forte réussite, montre que le destin de ce type de pays est très complexe. Le cas de la Chine semble aller dans le même sens. Des possibilités de développement semblent exister dans la majorité des pays asiatiques, sans que celles-ci ne soient garanties.
Titre: Les revues
Durée: 00:02:03   [01:23:41 > 01:25:45]
Patrick FRIDENSON conclut cet entretien en présentant les revues dont il assure la direction, « Le Mouvement Social », ainsi que « Entreprise et Histoire ».

7 chapitres.
  • Ce deuxième entretien avec l'historien et directeur d'études à l'EHESS Patrick FRIDENSON est consacré à l'histoire de l'industrialisation. Il introduit son propos en analysant les processus historiques de l'industrialisation, dans une approche comparative. La question classique en historiographie est de savoir à partir de quelle période il est possible de parler d'industrialisation. En France, des historiens tels que Mathieu ARNOUX ont récemment estimé qu'il était possible de le faire dès le moyen-âge. Cela a contribué à changer les représentations traditionnelles relatives à ce processus. Le chercheur aborde brièvement les caractéristiques de cette industrialisation, ce qui lui permet de la comparer avec d'autres modèles nationaux. Ainsi, l'industrialisation japonaise se distingue essentiellement par le rôle essentiel qu'ont pu jouer les transferts de technologie, mais se rapproche du cas Français dans la structure dualiste de son économie, avec des grands groupe d'un côté et un important tissu de petites et moyennes entreprises de l'autre. Patrick FRIDENSON envisage ensuite les difficultés auxquelles sont confrontés les modèles d'industrialisation français, allemand, et japonais, mais aussi anglo-saxons, dans une moindre mesure. Ainsi, la forte compétitivité du modèle américain peut se comprendre en raison de sa vigueur dans les pôles de la recherche et de l'enseignement supérieur. En ce qui concerne le cas britannique, son succès peut s'expliquer par la volonté de conserver sa monnaie spécifique, mais aussi par le développement de son économie de service, mais aussi l'investissement dans des secteurs spécifiques de l'industrie, tels que la pharmaceutique. Cela s'est cependant fait au détriment d'une dégradation de nombreux services publics. EN effet, l'Allemagne et la France semblent avoir fait d'autres choix collectifs, privilégiant la préservation de qualité de la vie par rapport à un faible taux de chômage. Enfin, Patrick FRIDENSON explique quels sont les secteurs d'industrialisation récemment privilégiés en France, et quels mouvements d'internationalisation des capitaux le pays a connus.
  • Le choix fait par la Révolution française a été celui de la liberté. En détruisant les corporations et en rendant la concurrence obligatoire et en mettant fin à une série de règles imposées par l'Ancien Régime, cet événement a laissé un tissu économique sans recours pour résoudre ses crises. La seule solution a donc été, de fait, le recours à l'Etat, devenant central. La puissance de l'Etat français ne peut se comprendre qu'en considérant la demande politique libérale qui l'a porté. Ce processus a en somme eu des conséquences paradoxales. Patrick FRIDENSON envisage ensuite les relations contemporaines entre Etat et industrialisation.
  • Afin de répondre à la place que joue la science au sein de l'industrialisation, Patrick FRIDENSON commence par indiquer qu'un biais professionnel existe, la majorité des chercheurs ayant tendance à valoriser l'activité de recherche. Il compare les modèles américain et français, le premier étant centré sur la coopération entre les universités, la recherche et les entreprises, le second sur un divorce entre ces acteurs. Cependant, des exemples récents tels que le campus de Sophia Antipolis remettent en cause le modèle traditionnel français. Cependant, une généralisation du modèle américain à tous les contextes ne semble pas envisageable.
  • En comparant la part de vie passée dans le travail et dans les loisirs et l'éducation au XIXe et au XIXe siècle, il est incontestable que la première a diminué au profit des deux autres. En ce sens, nous serions bien passés d'une société industrielle à une société de services, en terme de gestion des temps sociaux. Cependant, cette expression doit être affinée et nuancée, afin de savoir ce qu'il en est réellement, notamment en ce qui concerne les services privés
  • Une société de services purs ne semble pas pouvoir exister. En effet, des pays comme la Grande-Bretagne, pourtant fortement engagés dans l'économie de service, ont conservé de larges pans de l'industrie traditionnelle. L'exemple de l'entreprise Alcatel, qui a essayé de s'engager uniquement dans les services, montre que ce choix semble extrêmement difficile à réaliser. C'est ce qui a mené Patrick FRIDENSON à utiliser lors de récents travaux la formule « Pas d'industrie sans services, pas de services sans industrie » que l'histoire économique semble confirmer.
  • Le chercheur envisage ici la relation entre pays non-européens et processus d'industrialisation. Il a principalement été confronté à cette question lors de ses recherches sur le Japon. L'exemple de la trajectoire industrielle de ce pays, caractérisée par une forte réussite, montre que le destin de ce type de pays est très complexe. Le cas de la Chine semble aller dans le même sens. Des possibilités de développement semblent exister dans la majorité des pays asiatiques, sans que celles-ci ne soient garanties.
  • Patrick FRIDENSON conclut cet entretien en présentant les revues dont il assure la direction, « Le Mouvement Social », ainsi que « Entreprise et Histoire ».
Titre: Histoire de l'industrialisation
Auteur(s): FRIDENSON Patrick
Date de réalisation: 12/03/2003
Lieu de réalisation: Fondation Maison des Sciences de l'Homme 54 Boulevard Raspail 75006, Paris FRANCE
Genre: Entretien filmé
Langue(s): Français
Patrick FRIDENSON, historien et directeur d'études à l'EHESS, aborde au cours de ce deuxième entretien avec la Maison des Sciences de l'Homme un de ses principaux thèmes de recherche, l'histoire de l'industrialisation.
Après avoir comparé l'industrialisation française à d'autres phénomènes nationaux, le chercheur développe les relations existant entre ce phénomène et l'Etat ou encore les sciences. La question des services et des liens que ceux-ci entretiennent avec l'industrie traditionnelle est ensuite envisagée, avant de conclure sur la place des pays non-européens dans l'industrialisation.
Sujet: Sujet
Topique: Globalisation et industrialisation
Mots-clés: Globalisation; industrialisation
Localisation temporelle du sujet: Epoque contemporaine ; XXIe siècle ap. J.-C. ; XXe siècle ap. J.-C.
Type de discours consacré au sujet: Bilan historique ; Discussion ; Entretien ; Explication ; Exposé historique
Le thème de la globalisation est ici abordé à travers le rôle des pays-non européens dans le processus d'industrialisation.
Sujet: Sujet
Topique: Histoire de l'industrialisation
Mots-clés: Histoire; industrialisation; France
Localisation temporelle du sujet: Epoque contemporaine ; XXIe siècle ap. J.-C. ; XXe siècle ap. J.-C.
Type de discours consacré au sujet: Avertissement ; Discussion ; Entretien ; Evaluation critique' ; Exemplification ; Explication ; Exposé historique
Patrick FRIDENSON envisage ici l'histoire de l'industrialisation en France. Il adopte tout d'abord une démarche comparative, puis étudie une série d'éléments tels que la relation de l'Etat et des sciences à ce processus, etc.
Sujet: Sujet
Topique: Histoire économique
Mots-clés: Histoire; économique; industrialisation
Libellé: Histoire de l'industrialisation
Mots-clés: Histoire; industrialisation; comparaison; France
Localisation temporelle du sujet: Epoque contemporaine ; XXIe siècle ap. J.-C. ; XXe siècle ap. J.-C.
Type de discours consacré au sujet: Bilan historique ; Discussion ; Entretien ; Evaluation critique' ; Exemplification ; Exposé historique
Le chercheur Patrick FRIDENSON effectue ici une analyse d'histoire économique sur le thème de l'industrialisation.
Patrick FRIDENSON aborde ici plus spécifiquement l'histoire de l'industrialisation en France, à travers une démarche comparative.
FRIDENSON Patrick. « Histoire de l'industrialisation », Archives Audiovisuelles de la Recherche (AAR), n°122, 2003, [en ligne] ; URL : http://www.archivesaudiovisuelles.fr/122
Type: Droit d'auteur relatif à la production du document source
© ESCoM-AAR (Equipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias, Archives Audiovisuelles de la Recherche), FMSH (Fondation Maison des Sciences de l’Homme), Paris, FRANCE, 2003
Type: Droit d'auteur relatif à la réalisation du document source
© BONNEMAZOU Camille, réalisateur, ESCoM-AAR/FMSH, Paris, FRANCE, 2003
Type: Droit d'auteur relatif au contenu du document source
© FRIDENSON Patrick, directeur d'études, EHESS, Paris, FRANCE, 2003
Type: Régime général "Creative Commons" relatifs au document source
Cette ressource audiovisuelle est protégée par le régime "Creative Commons". Vous êtes libres de la reproduire, distribuer et communiquer au public. Mais vous devez impérativement signaler sa paternité (son ou ses auteurs), vous n'avez pas le droit de la modifier ni d'en faire un usage commercial. Lecture, diffusion et exploitation concrète de cette ressource audiovisuelle présuppose que vous ayez accepté les règles juridiques Creative Commons décrites dans la page http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr/
Titre: Analyse de la vidéo « Histoire de l'industrialisation »
Langue(s): Français
Type: Analyse plus détaillé
Comment citer: FRINGANT, Matthias. Analyse de la vidéo « Histoire de l'industrialisation » (Portail AGORA, 2015): http://www.agora.msh-paris.fr/
Id analyse: 18ae792b-fb27-4de3-bbf8-65a08e3c22f2
Id vidéo: da7d1ad0-5404-4829-95c5-ac56461d6a69