Approche diachronique des Indiens de langue nahuatl et tlapanèque de l'Etat de Guerrero au Mexique. DEHOUVE, Danièle

Chapitre

Titre: Parcours intellectuel
Durée: 00:02:34   [00:00:00 > 00:02:34]
Genre: Entretien filmé
Langue(s): Français
Danièle Dehouve a commencé par un travail ethnologique, avant de se diriger vers l’étude de l’histoire régionale, au travers d’archives. Elle s’est ensuite intéressée aux sources ethno-historiques, pour finalement se consacrer au lien entre rituels et politique. Son approche est avant tout diachronique.
Titre: Travail de terrain dans l’Etat de Guerrero
Durée: 00:08:43   [00:02:34 > 00:11:17]
Genre: Entretien filmé
Langue(s): Français
Danièle Dehouve a commencé son travail par une étude de terrain. A cette époque, il n’y avait pas encore eut d’étude anthropologique menée sur la région de Guerrero. Elle effectue plusieurs voyages desquels elle tire son premier ouvrage « Corvée de saints et luttes de marchands » (paru aux édition Klinksieck en 1974).
Titre: Première rencontre avec les indiens de langue nahuatl
Durée: 00:04:19   [00:11:17 > 00:15:36]
Genre: Entretien filmé
Langue(s): Français
Danièle Dehouve a appris le nahuatl en entrant en contact avec la population, ce n’est que plus tard qu’elle a entrepris des études académiques de la langue classique. Elle a notamment publié, en collaboration avec deux autres personnes, un guide d’initiation à la langue nahuatl « Parlons nahuatl » (paru aux éditions l’Harmattan en 1999).
Titre: Recherche sur l'histoire régionale indienne
Durée: 00:03:45   [00:15:36 > 00:19:21]
Genre: Entretien filmé
Langue(s): Français
Danièle Dehouve a voulu élargir géographiquement et historiquement son étude, elle s’est donc intéressée à la région de Guerrero. Pour cela elle a parcouru la montagne en s’arrêtant dans les villages sur son chemin. Elle a ensuite exploité les archives, notamment les Archives des Indes de Séville.
Titre: Histoire de l'organisation sociale des indiens
Durée: 00:04:12   [00:19:21 > 00:23:33]
Genre: Entretien filmé
Langue(s): Français
L’organisation sociale des indiens a connu plusieurs étapes notables. Entre 1519 et 1521, ils ont été conquis par les Aztèques puis, par les Espagnoles, ce qui a eu d’importantes conséquences, notamment la mise en place une exploitation sauvage de l’or. Aux environs de 1550, les réserves d’or se sont amenuisées et la population a diminué. Les indiens deviennent tributaires et doivent payer en argent, pour cela ils sont mis au travail forcé, ceci a perduré jusqu’au XVIIIe siècle. Ce n’est qu’à partir de là que la société indienne telle qu’elle apparait aujourd’hui voit le jour, une société ou s’est mise en place une organisation économique de commerce et de confréries.
Titre: Les archives villageoises
Durée: 00:03:02   [00:23:33 > 00:26:35]
Genre: Entretien filmé
Langue(s): Français
Les archives villageoises se composent principalement de documents coloniaux (présentation d’une page d’archive). Il existe entre autre des archives paroissiales comprenant des informations sur des confréries toujours présentent au XIXe siècle. Ces documents offrent un aperçu de la situation religieuse, économique et politique de la région et du pays.
Titre: Le développement des confréries religieuses
Durée: 00:03:49   [00:26:35 > 00:30:24]
Genre: Entretien filmé
Langue(s): Français
Les confréries religieuses se sont particulièrement multipliées à partir du XVIIIe siècle, parallèlement au développement de nouveaux villages. Auparavant, un groupe de villages était dirigé par une petite caste d’Indiens, liés aux Espagnoles, à qui ils reversaient des tribus. Mais à partir de cette date, les villages tentent d’acquérir plus d’indépendance en se détachant de cette caste ou de la tutelle de l’église. Les confréries et leurs capitaux passent ainsi aux mains des politiques locaux.
Titre: Les récits exemplaires dans les sermons d'évangélisation
Durée: 00:13:00   [00:30:24 > 00:43:24]
Genre: Entretien filmé
Langue(s): Français
A partir de 1988, Danièle Dehouve choisit de s’éloigner de la région de Guerrero pour s’intéresser aux récits exemplaires présents au Mexique. Elle se demande s’ils ont un lien avec les récits exemplaires médiévaux européens. Elle découvre ainsi que les premières traces de ses récits proviennent de sermons jésuites du XVIe siècle, elle entreprend alors de retracer l’origine de chaque histoires afin de déterminer, entre autre, leur degré d’adaptation aux cultures locales. Danièle Dehouve a publié sur ce sujet un ouvrage « L’évangélisation des Aztèques ou le pêcheur universel » (paru aux éditions Maisonneuve et Larose en 373
Titre: Les mécanismes de la rencontre interculturelle
Durée: 00:03:45   [00:43:24 > 00:47:09]
Genre: Entretien filmé
Langue(s): Français
La rencontre interculturelle se fait à plusieurs niveaux : économiques, mariages, etc.
Titre: La transition démocratique au Mexique
Durée: 00:05:43   [00:47:09 > 00:52:52]
Genre: Entretien filmé
Langue(s): Français
En 1989, le Mexique est passé d’un parti-état au multipartisme, ce qui a profondément modifié le paysage culturel et social. Les villages indiens furent parmi les premiers à adhérer aux partis d’opposition, mais leurs adhésions sont uniquement basées sur des intérêts et des conflits locaux. Plusieurs municipes ont également vu le jour à partir des années 1980, ils sont nés de la scission de certaines régions et de villages. Sur ce sujet, Danièle Dahouve a publié un ouvrage « La géopolitique des indiens du Mexique » (paru aux éditions du CNRS en 2003)
Titre: Les rituels de pouvoir
Durée: 00:35:19   [00:52:52 > 01:27:49]
Genre: Entretien filmé
Langue(s): Français
Danièle Dahouve explique ici les anciens rituels de pouvoir qu’elle a découverts au Mexique. Danièle Dahouve a mis plusieurs années à comprendre ces rituels qu’elle a décidé de mettre en vidéo. Le rituel de pouvoir mentionné est un rituel annuel qui a lieu lors de l’élection du nouveau « Comissário », sorte de sous-maire, autorité local du village. Ce dernier à un rôle autant administratif que social. Pour son intronisation, les villageois effectuent un rite d’une semaine. Pendant cette période ils vont reconstituer symboliquement une scène d’invitation (au travers de prières, d’encens, d’offrandes, etc.). La difficulté d’interprétation de ses rituels vient de leur forte polysémie. Par exemple, un même objet ou une même prière, peut avoir des sens différents selon la divinité adressée ou le rituel effectué. De cette étude, Danièle Dahouve a réalisé deux films, « Les dangers du pouvoir » (en collaboration avec Richard Prost, Tonaltepec Production, 2004) et « La politique en terres indiennes » (Tonaltepec Production, 2006)

11 chapitres.
  • Entretien filmé. Danièle Dehouve a commencé par un travail ethnologique, avant de se diriger vers l’étude de l’histoire régionale, au travers d’archives. Elle s’est ensuite intéressée aux sources ethno-historiques, pour finalement se consacrer au lien entre rituels et politique. Son approche est avant tout diachronique.
  • Entretien filmé. Danièle Dehouve a appris le nahuatl en entrant en contact avec la population, ce n’est que plus tard qu’elle a entrepris des études académiques de la langue classique. Elle a notamment publié, en collaboration avec deux autres personnes, un guide d’initiation à la langue nahuatl « Parlons nahuatl » (paru aux éditions l’Harmattan en 1999).
  • Entretien filmé. L’organisation sociale des indiens a connu plusieurs étapes notables. Entre 1519 et 1521, ils ont été conquis par les Aztèques puis, par les Espagnoles, ce qui a eu d’importantes conséquences, notamment la mise en place une exploitation sauvage de l’or. Aux environs de 1550, les réserves d’or se sont amenuisées et la population a diminué. Les indiens deviennent tributaires et doivent payer en argent, pour cela ils sont mis au travail forcé, ceci a perduré jusqu’au XVIIIe siècle. Ce n’est qu’à partir de là que la société indienne telle qu’elle apparait aujourd’hui voit le jour, une société ou s’est mise en place une organisation économique de commerce et de confréries.
  • Entretien filmé. Les archives villageoises se composent principalement de documents coloniaux (présentation d’une page d’archive). Il existe entre autre des archives paroissiales comprenant des informations sur des confréries toujours présentent au XIXe siècle. Ces documents offrent un aperçu de la situation religieuse, économique et politique de la région et du pays.
  • Entretien filmé. Les confréries religieuses se sont particulièrement multipliées à partir du XVIIIe siècle, parallèlement au développement de nouveaux villages. Auparavant, un groupe de villages était dirigé par une petite caste d’Indiens, liés aux Espagnoles, à qui ils reversaient des tribus. Mais à partir de cette date, les villages tentent d’acquérir plus d’indépendance en se détachant de cette caste ou de la tutelle de l’église. Les confréries et leurs capitaux passent ainsi aux mains des politiques locaux.
  • Entretien filmé. A partir de 1988, Danièle Dehouve choisit de s’éloigner de la région de Guerrero pour s’intéresser aux récits exemplaires présents au Mexique. Elle se demande s’ils ont un lien avec les récits exemplaires médiévaux européens. Elle découvre ainsi que les premières traces de ses récits proviennent de sermons jésuites du XVIe siècle, elle entreprend alors de retracer l’origine de chaque histoires afin de déterminer, entre autre, leur degré d’adaptation aux cultures locales. Danièle Dehouve a publié sur ce sujet un ouvrage « L’évangélisation des Aztèques ou le pêcheur universel » (paru aux éditions Maisonneuve et Larose en 373
  • Entretien filmé. En 1989, le Mexique est passé d’un parti-état au multipartisme, ce qui a profondément modifié le paysage culturel et social. Les villages indiens furent parmi les premiers à adhérer aux partis d’opposition, mais leurs adhésions sont uniquement basées sur des intérêts et des conflits locaux. Plusieurs municipes ont également vu le jour à partir des années 1980, ils sont nés de la scission de certaines régions et de villages. Sur ce sujet, Danièle Dahouve a publié un ouvrage « La géopolitique des indiens du Mexique » (paru aux éditions du CNRS en 2003)
  • Entretien filmé. Danièle Dahouve explique ici les anciens rituels de pouvoir qu’elle a découverts au Mexique. Danièle Dahouve a mis plusieurs années à comprendre ces rituels qu’elle a décidé de mettre en vidéo. Le rituel de pouvoir mentionné est un rituel annuel qui a lieu lors de l’élection du nouveau « Comissário », sorte de sous-maire, autorité local du village. Ce dernier à un rôle autant administratif que social. Pour son intronisation, les villageois effectuent un rite d’une semaine. Pendant cette période ils vont reconstituer symboliquement une scène d’invitation (au travers de prières, d’encens, d’offrandes, etc.). La difficulté d’interprétation de ses rituels vient de leur forte polysémie. Par exemple, un même objet ou une même prière, peut avoir des sens différents selon la divinité adressée ou le rituel effectué. De cette étude, Danièle Dahouve a réalisé deux films, « Les dangers du pouvoir » (en collaboration avec Richard Prost, Tonaltepec Production, 2004) et « La politique en terres indiennes » (Tonaltepec Production, 2006)
Titre: Approche diachronique des Indiens de langue nahuatl et tlapanèque de l'Etat de Guerrero au Mexique
Auteur(s): DEHOUVE, Danièle
Durée: 01:27:49
Date de réalisation: 03/07/2007
Lieu de réalisation: Fondation Maison des Sciences de l'Homme, 54 Boulevard Raspail, 75006 Paris, France
Langue(s): Français
Dans cet entretien, Danièle Dehouve, directrice de recherche au CNRS, directrice d’étude à l’EPHE et enseignante à Paris 8 et à l’INALCO, décrit ses premiers pas dans les villages de l'Etat de Guerrero au Mexique parmi les indiens de langue nahuatl et tlapanèque. Elle revient sur la particularité de son travail d'anthropologue et sur les écoles qui l'ont influencé. Son travail avec les archives lui permettra de développer une réflexion sur l'histoire régionale indienne et d'analyser l'histoire de l'organisation sociale des indiens de cette région du Mexique. Elle évoque également de quelle manière elle a étudié des livres de confréries dans les archives villageoises et des recueils d'exempla dans les bibliothèques européennes et mexicaines. Son travail sur le terrain l’amènera à réaliser plusieurs documentaires sur les rituels de pouvoir.
Dans cet entretien, Danièle Dehouve, directrice de recherche au CNRS, directrice d’étude à l’EPHE et enseignante à Paris 8 et à l’INALCO, décrit ses premiers pas dans les villages de l'Etat de Guerrero au Mexique parmi les indiens de langue nahuatl et tlapanèque. Elle revient sur la particularité de son travail d'anthropologue et sur les écoles qui l'ont influencé. Son travail avec les archives lui permettra de développer une réflexion sur l'histoire régionale indienne et d'analyser l'histoire de l'organisation sociale des indiens de cette région du Mexique. Elle évoque également de quelle manière elle a étudié des livres de confréries dans les archives villageoises et des recueils d'exempla dans les bibliothèques européennes et mexicaines. Son travail sur le terrain l’amènera à réaliser plusieurs documentaires sur les rituels de pouvoir. Spécialiste du Mexique, elle s’est tout d’abord intéressée à l’ethnologie des Indiens de langue nahuatl et tlapanèque de la région de Tlapa, état de Guerrero, Mexique, chez lesquels elle a résidé plusieurs années. Puis, à partir de 1977, elle a effectué des recherches dans les archives historiques, qui ont abouti à la rédaction de sa thèse de doctorat d’Etat. À partir de 1986, elle a étudié les textes d’évangélisation en langue nahuatl, notamment ceux des fonds jésuites. Depuis 1998, elle se consacre à l’anthropologie politique des communautés indiennes, et s’intéresse notamment aux transformations induites par les changements politiques récents : développement du multipartisme au Mexique et développement des aides publiques dans les municipalités.
Sujet: Les familles, groupes, ... des langues du monde
Topique: Famille des langues amérindiennes (Famille Amérinde)
Mots-clés: famille de langue ; uto-aztèque ; etats-unis ; mexique ; indigène ; amérindien ;
Localisation spatiale du sujet: Mexique
Localisation temporelle du sujet: 1519/2007
Aspects rhétoriques et discursifs: Entretien ; Exposé spécialisé ; Témoignage
Les langues uto-aztèques sont une famille de langues amérindiennes présente en Amérique du nord et en Amérique centrale. On estime que le bassin d'origine des proto-uto-aztèques se situerait quelque part dans le sud-ouest des Etats-Unis actuels (Arizona, Nouveau-Mexique, nord du Mexique). La famille se serait ensuite séparée en deux branches, nord et sud.
Sujet: Interactions entre cultures
Topique: Intéraction entre Espagnoles et Amérindiens
Mots-clés: colonisation ; evangelisation ; indigène ; amérique du sud ; mexique ; nahuatl ; récit exemplaire ; litterature
Fait culturel: Culture collective
Fait culturel: Culture religieuse
Localisation temporelle du sujet: 1519/2007
Aspects rhétoriques et discursifs: Entretien ; Exposé spécialisé ; Témoignage
Dans les sermons jésuites du XVIe siècle, à destination des indiens d’Amérique, se trouvent des récits similaires aux récits exemplaire de la littérature médiévale européenne. En réalité, dans le but d'évangéliser les indigènes, certains jésuites ont traduit et adapter culturellement une partie de ces récits, qui se sont donc intégrés aux cultures locales.
Sujet: Les langues du monde
Topique: Nahuatl (langue)
Mots-clés: nahuatl ; famille de langue ; langue ; dialect ; uto-aztèque ; mexique
Localisation spatiale du sujet: Mexique ; Guerrero
Localisation temporelle du sujet: 1519/2007
Aspects rhétoriques et discursifs: Entretien ; Exposé spécialisé ; Témoignage
Le nahuatl est une langue de la famille uto-aztèque, parlé en Amérique du Nord et en Amérique Centrale, principalement au Mexique où il est la langue indigène comptant le plus de locuteurs. A l’origine du nahuatl, se trouve la langue ute, il semblerait que cette dernière est un tronc commun avec la famille des langues kiowas (aux Etats-Unis et au Canada). Ayant été la langue de plusieurs cultures dominantes d’Amérique centrale et de nombreuses communautés, aujourd’hui il s’est fragmenté en une multitude de dialectes. Malgré une volonté du gouvernement mexicain actuel de relancer l’apprentissage et la pratique de cette langue, le nombre de locuteurs a chuté drastiquement depuis le début du XXe siècle.
Sujet: Rituels et manifestations festives
Topique: Rituels de pouvoir
Mots-clés: rite ; rituel de pouvoir ; mexique ; sacrifice ; prière ;
Localisation spatiale du sujet: Mexique
Localisation temporelle du sujet: XXIe siècle ap. J.-C. ; XXe siècle ap. J.-C.
Aspects rhétoriques et discursifs: Entretien ; Exposé spécialisé ; Témoignage
Nom: Dehouve
Prénom: Danièle
Rôle: Anthropologues
Appartenance: Centre National de la Recherche Scientifique - CNRS
Fonction: Ethnologue
Adresse: Directeur d’études, Paris, France
Danièle Dehouve, directrice de recherche au CNRS, directrice d’étude à l’EPHE, enseignante à Paris 8 et à l’INALCO, Paris, France
Nom: ESCoM-AAR (Equipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias - Archives Audiovisuelles de la Recherche)
Rôle: Producteurs d'oeuvres audiovisuelles
Adresse: FMSH (Fondation Maison des Sciences de l'Homme), Paris, France
ESCoM-AAR (Equipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias - Archives Audiovisuelles de la Recherche), FMSH (Fondation Maison des Sciences de l'Homme), Paris, France
Type: Média écrit
Auteur: Danièle DEHOUVE
Dehouve, Danièle. « Corvée de saints et luttes de marchands », Nanterre : Klinksieck, 1974, 350p. L'ouvrage traite de l'organisation communautaire d'un village mexicain. De cette organisation, on peut dire qu'elle est le résultat d'un conflit entre la survivance d'une organisation coloniale, imposée jadis par les Espagnols, et l'introduction récente d'une économie de marché liée à la concurrence. La "corvée des saints" résume l'essentiel de l'organisation coloniale : c'est le tequitl Ce terme, qui désignait autrefois le tribut, puis le travail forcé exigé par les colonisateurs, qualifie aujourd'hui la charge civile ou religieuse, coûteuse et obligatoire. Les "luttes des marchands" renvoient aux activités concurrentielles intermédiaires de toutes sortes au sein de la communauté. Les luchas désignent les opérations commerciales et usuraires dans lesquelles les marchands investissent leurs capitaux privés.
Type: Média écrit
Auteur: Danièle DEHOUVE
Danièle Dehouve, « La géopolitique des Indiens du Mexique : du local au global », Paris, CNRS, 2003, 238p.
Type: Média filmique
Auteur: DEHOUVE, Danièle
Dehouve, Danièle (réal.). La politique en terres indiennes. Tonaltepe, 2006. 1 cass. vidéo VHS, 30 min.
Type: Média filmique
Auteur: DEHOUVE, Danièle, PROST, Richard
Dehouve, Danièle (réal.). Les dangers du pouvoir. Tonaltepe, 2004. 1 cass. vidéo VHS, 54 min.
Type: Média écrit
Auteur: Danièle DEHOUVE
Danièle Dehouve, « L’évangélisation des Aztèques ou le pêcheur universel », Paris : Maisonneuve et Larose, 2004, 373p.
Type: Média écrit
Auteur: D. DEHOUVE, J. De DURAND-FOREST, E.ROULET
J. De Durand-Forest, D. Dehouve, E. Roulet, « Parlons Nahuatl : la langue des Aztèques », Paris, l’Harmattan, 346p. " Parlons nahuatl " est une initiation à la langue classique des Aztèques et à une variante encore en usage au Mexique, dans l'État de Guerrero. C'est aussi une introduction à la culture, à l'organisation sociale, aux croyances de ceux qui parlaient et parlent encore cette langue. Un chapitre est consacré aux toponymes, où se manifestent les mécanismes de la langue et de l'écriture aztèque. L'ouvrage s'achève par un double lexique et une abondante bibliographie thématique. Un enregistrement de nahuatl moderne accompagne cet ouvrage. Les auteurs ont souhaité s'adresser à la fois aux étudiants, aux futurs américanistes et à tous ceux qui veulent préparer ou prolonger leur séjour au Mexique.
Type: Contexte "Recherche"
Public cible: Pour spécialistes
Explication du processus de recherche en linguistique.
Type: Enseignement supérieur
Public cible: Pour tout public
Explication du processus de recherche et introduction sociologique des Indiens de langue nahuatl.
Extrait de conte nahuatl.
DEHOUVE, Danièle. « Approche diachronique des Indiens de langue nahuatl et tlapanèque de l'Etat de Guerrero au Mexique », Archives Audiovisuelles de la Recherche (AAR), n°1119, 2007, [en ligne] ; URL : http://www.archivesaudiovisuelles.fr/119/
Type: Droit d'auteur relatif à la production du document source
© ESCoM-AAR (Equipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias - Archives Audiovisuelles de la Recherche), FMSH (Fondation Maison des Sciences de l'Homme), Paris, France
Type: Droit d'auteur relatif à la réalisation du document source
© BONNEMAZOU, Camille, ESCoM-FSMH, Paris, 2007 © FILLON, Richard, Camille, ESCoM-FSMH, Paris, 2007
Type: Droit d'auteur relatif au contenu du document source
© DEHOUVE, Danièle, Ethnologue, CNRS-EPHE, Paris, 2007 © DE PABLO, Elisabeth, Ingénieur de Recherches, ESCoM-FSMH, Paris, 2007
Type: Régime général "Creative Commons" relatifs au document source
"Cette ressource audiovisuelle est protégée par le régime "Creative Commons". Vous êtes libres de la reproduire, distribuer et communiquer au public. Mais vous devez impérativement signaler sa paternité (son ou ses auteurs), vous n'avez pas le droit de la modifier ni d'en faire un usage commercial. Lecture, diffusion et exploitation concrète de cette ressource audiovisuelle présuppose que vous ayez accepté les règles juridiques Creative Commons décrites dans la page "
Titre: Analyse de l’entretient avec Danièle DEHOUVE, anthropologue spécialiste du Mexique
Langue(s): Français
Type: Analyse plus détaillé
Comment citer: FRISA, Oriane. "Analyse de l’entretient avec Danièle DEHOUVE, anthropologue spécialiste du Mexique" (Portail ARC, 2014) : http://www.arc.msh-paris.fr/
Id analyse: 19319f99-103e-43bf-82a2-d3389b10c252
Id vidéo: e917156a-6c86-424c-b8a1-f601af017b2c
Description de l’entretient avec Danièle Dehouve sur les Indiens de langue nahuatl et tlapanèque au Mexique.