Chamanisme des peuples autochtones de Mongolie et de Sibérie. HAMAYON Roberte, SPUTO-MIALET Margot

Chapitre

Titre: Parcours intellectuel et scientifique
Durée: 00:10:58   [00:00:00 > 00:10:58]
Genre: Extrait d'entretien filmé
Langue(s): Français
Après une licence d’ethnologie, Roberte Hamayon est entrée en contact avec les peuples de Sibérie et de Mongolie en rangeant des livres au Musée de l'homme. A partir de 1967, elle effectue plusieurs missions de quelques mois sur le terrain, et c’est au fur et à mesure de ses différents contacts avec les autochtones qu’elle a commencé à s’orienter vers l’étude du chamanisme. Roberte Hamayon nous explique ensuite de quelle façon elle est parvenue à faire accepter ses recherches par les autorités communistes de l’URSS.
Titre: Ethymologie du mot "chamane"
Durée: 00:07:51   [00:10:58 > 00:18:49]
Genre: Extrait d'entretien filmé
Langue(s): Français
Le terme chamane que l'on utilise aujourd’hui est issu de la langue toungouse, branche de la famille des langues altaïques. Il est fondé sur la racine d'un verbe qui veut dire « remuer le bas du corps ». Roberte Hamayon remarque que dans toutes les langues sibériennes, les termes désignant les chamanes ont un lien avec le mouvement et l’énergie vitale. La première trace écrite de ce terme dont nous disposons remonte au XVIIe siècle, il s'agit du récit de voyage de l'archiprêtre Avvakoum Petrov. En occident, ce terme s’impose rapidement et on le retrouve notamment dans l’encyclopédie de Diderot au XVIIIe siècle.
Titre: La fonction du chamane
Durée: 00:08:05   [00:18:49 > 00:26:54]
Genre: Extrait d'entretien filmé
Langue(s): Français
Le chamane est celui qui établit un accord avec les esprits des animaux dans le but, entre autre, de légitimer la chasse. En échange de la chaire animale, le chamane promet l’énergie de l’homme, et sa chair lorsqu'il décédera. Ce modèle, bien qu’étant normalement celui des sociétés chasseresses, se retrouve aussi chez les éleveurs.
Sujet: Rituels et manifestations festives
Topique: Rituel chamanique
Détail particulier: Dans les sociétés chasseresses, le chamane pratique un rituel permettant de porter chance aux chasseurs afin que ceux-ci ramènent suffisamment de gibier. En échange de l’aide et de la compréhension des animaux, le chamane promet deux choses : premièrement que lorsque les hommes mourront, à leur tour, les animaux pourront se nourrir de leur chair, et deuxièmement, il leur cède une partie de son énergie vitale.
Mots-clés: Chamane ; Rituel ; Animal ; chasse ; echange ; Equilibre
Localisation spatiale du sujet: Mongolie ; Russie
Aspects rhétoriques et discursifs: Entretien ; Exposé spécialisé
Type: Artefacts, produits
Miniature d'une couronne de chamane, ces dernières représentent des bois de grands cervidés et sont en général en métal.
Titre: Est-on ou devient-on chamane ?
Durée: 00:06:53   [00:26:54 > 00:33:47]
Genre: Extrait d'entretien filmé
Langue(s): Français
Selon les cultures, les individus peuvent naître chamane ou le devenir, Robert Hamayon donne ici quelques exemples. Mais malgré les différences qui peuvent exister, dans toutes les cultures étudiées le chamane doit être une personne avec une solide connaissance du monde de la forêt, robuste, elle doit savoir imiter le cerf (ou l’élan), jouer du tambour, etc., ainsi même dans les sociétés ou la charge est héréditaire, seul les individus faisant preuve de ces qualités peuvent devenir chamane.
Titre: Mariage avec le monde animal
Durée: 00:05:29   [00:33:47 > 00:39:16]
Genre: Extrait d'entretien filmé
Langue(s): Français
Au printemps, le chamane exécute un rituel très important qui lui permet d’établir un lien formel et légitime avec le monde animal, il s'agit d'un mariage avec une femelle cervidé. Pendant la cérémonie le chamane endosse donc le rôle d’un cervidé qui séduit une femelle, il porte des peaux animales, ainsi que sa couronne de ramures, et se prête aux différents rituels de séduction des cervidés.
Sujet: Rituels et manifestations festives
Topique: Rituel chamanique de printemps
Détail particulier: Lors de ce rituel, le chamane qui porte sa couronne de ramures et des peaux de cervidés, devient la personnification d’un cervidé. Il se livre alors au rituel de séduction de l’espèce, en se débarassant notamment de ses rivaux, d'où l'importance que le chamane soit un homme robuste.
Mots-clés: Chamane ; Rituel ; Printemps ; Mariage ;
Localisation spatiale du sujet: Mongolie ; Russie
Aspects rhétoriques et discursifs: Entretien ; Exposé spécialisé
Titre: Les femmes chamanes
Durée: 00:03:55   [00:39:16 > 00:43:11]
Genre: Extrait d'entretien filmé
Langue(s): Français
Bien qu’il existe des femmes chamanes, ces dernières ne pratiquent ni de grands rituels pour la communauté, ni le rituel du mariage. Elles réalisent le plus souvent des rituels privés, commandités par des individus pour leurs propres intérêts.
Titre: Rituels thérapeutiques
Durée: 00:04:54   [00:43:11 > 00:48:05]
Genre: Extrait d'entretien filmé
Langue(s): Français
Les rituels dits « thérapeutiques » sont des rituels privés et rémunérés (à l’inverse des rituels pour la communauté). Ils se sont particulièrement développés à partir de la deuxième moitié du XIXe siècle. A cette époque, d’importants déplacements de populations ont poussés les peuples autochtones de Sibérie à s’installer dans des lieux difficiles d’accès et différents de leurs terres habituelles, ce qui est à l’origine d’un profond traumatisme. Les chamanes ont alors permis d’améliorer la situation en jouant le rôle de thérapeutes.
Sujet: Histoire des religions
Topique: Schisme de l'église orthodoxe Russe
Mots-clés: Russie ; Eglise ; Orthodoxe ; Schisme ; XVIIe siècle
Localisation spatiale du sujet: Russie
Localisation temporelle du sujet: 1861
Titre: Spécialiste polyvalent
Durée: 00:05:32   [00:48:05 > 00:53:37]
Genre: Extrait d'entretien filmé
Langue(s): Français
Dans les sociétés autochtones, le rôle du chamane peut être multiple : croyances, politique, sociale, etc. Lorsqu’il officie dans le domaine des croyances, son rôle est toujours d’obtenir quelque chose qui ne peut pas être produit par l’homme, comme la chance ou le beau temps.
Titre: Purges des années 1930
Durée: 00:07:05   [00:53:37 > 01:00:42]
Genre: Extrait d'entretien filmé
Langue(s): Français
Dans les années 1930, les chamanes ont été accusés d’être des charlatans profitant de la crédulité des gens, la plupart ont donc été déportés ou mis en prison. Les objets rituels ont également été confisqués et détruits, seuls les objets cachés ou offerts à des musées ont pu être sauvegardés.
Sujet: Epoques et périodes historiques
Topique: Grandes Purges
Détail particulier: Les grandes purges correspondent à une répression politique massive en URSS. Orchestrées par Joseph Staline, ces purges sont à l’origine de plus de 500 milles exécutions et de centaines de milliers d’arrestations.
Autre formulation du sujet: Grande Terreur
Langue d'origine: Russian (Русский)
Expression en langue originale: Большой террор
Mots-clés: Purge ; Terreur ; Urss ; Russie
Localisation spatiale du sujet: Russie
Localisation temporelle du sujet: 1937/1938
Titre: Reconstitution des généalogies
Durée: 00:03:15   [01:00:42 > 01:03:57]
Genre: Extrait d'entretien filmé
Langue(s): Français
A la suite des grandes purges de 1937-1938, les Bouriates ont connus des problèmes généalogiques. En effet les personnes déportées ou exécutées pendant cette période ont été exclues de la mémoire, or sans une preuve généalogique de l’appartenance d’une personne à la communauté, cette dernière ne peut pas se marier. Les chamanes ont donc été mobilisés afin de réaliser des cérémonies permettant de « créer » des généalogies fictives.
Titre: Souplesse du régime communiste
Durée: 00:02:31   [01:03:57 > 01:06:28]
Genre: Extrait d'entretien filmé
Langue(s): Français
Pendant la 2nde Guerre Mondiale, le gouvernement a mobilisé les jeunes hommes ainsi que les vivres, les populations restées sur place n’avaient donc plus assez pour se nourrir eux-mêmes, afin que la situation soit mieux acceptée, le régime a préféré les laisser reprendre leurs rituels.
Titre: Regain d'intérêt pour le chamanisme
Durée: 00:04:52   [01:06:28 > 01:11:20]
Genre: Extrait d'entretien filmé
Langue(s): Français
Le regain d’intérêt pour le chamanisme a commencé bien avant la chute de l’URSS. La théorie athéiste n’offrant pas d'explication ou d'alternative pour les notions de l’âme ou de la mort (entre autres), les populations se sont donc tournées vers leurs coutumes locales dans ces cas-là, et c’est par ce biais des rites funéraires que dès 1970 la science s’est intéressée à ces croyances.
Type: Revue scientifique
Auteur: Vladimir Vasilov
VASILOV, Vladimir. "Le chamanisme", in : Les Cahiers d'Orient, Paris, n°41, 1996
Titre: Le chamanisme aujourd'hui
Durée: 00:08:52   [01:11:20 > 01:20:12]
Genre: Extrait d'entretien filmé
Langue(s): Français
Aujourd’hui, il y a une forte clientèle pour le tourisme chamanique, mais bien qu’ils se fassent appeler « chamanes », peu fonctionnent encore traditionnellement, la société a évolué, et ses besoins aussi. Aujourd’hui, ils ont surtout les rôles de conseillés et de guérisseurs. Quelques sociétés s’inspirent des descriptions et de souvenirs des personnes âgées, mais la plupart des rituels sont simplifiés, ou nouveaux. Si chez les Yakoutes, on enseigne aux enfants à l’école les chants et danses traditionnels chamaniques, ils n’ont plus la même fonction.
Titre: Chamanisme et religion
Durée: 00:06:00   [01:20:12 > 01:26:12]
Genre: Entretien filmé
Langue(s): Français
Si le chamanisme est bien un phénomène religieux, il est délicat de parler de religion, en effet, il n’y a pas de doctrine établie, de grand chef, de lieu de culte, ou encore d’organisation. Ainsi, pour Roberte Hamayon, bien que le chamanisme soit une pratique et une vision du monde, il n’est pas une religion.
Titre: L'intérêt de l'Occident pour le chamanisme
Durée: 00:05:19   [01:26:12 > 01:31:31]
Genre: Entretien filmé
Langue(s): Français
Roberte Hamayon a identifié deux raison principales à l'intérêt des occidentaux pour les pratiques chamanistes. La première serait la décolonisation, ce processus empreint de culpabilité aurait poussé les occidentaux à porter plus d'attention aux cultures autochtones. Quant à la deuxième, il viendrait de la désinstitutionalisation des religions et le refus d’une hiérarchie stricte et fixe. A la suite de ces deux phénomènes, Roberte Hamayon a observé une modification du vocabulaire, le vocabulaire spirituel a pris le pas sur le vocabulaire religieux et de plus en plus de personnes choisissent de se développer individuellement en circulant d’une religion à une autre.
Type: Livre
Auteur: Mircea Eliade
ELIADE, Mircea. "Le chamanisme et les techniques archaïques de l'extase". Payot : Paris, 2007, 410p.
Titre: Notions de transe et d'extase dans le rituel chamanique
Durée: 00:07:35   [01:31:31 > 01:38:30]
Genre: Extrait d'entretien filmé
Langue(s): Français
Roberte Hamayon a été l’une des premières anthropologues occidentales à s’intéresser aux chamanes de Sibérie. La particularité de son étude a été la remise en question de l’utilisation du mot « transe » dans les rituels chamaniques sibériens. D’après elle, le terme n’est pas adapté, rien ne prouve que le chamane entre dans une réelle transe. Cet état physique, psychique et culturel peut être assimilé à une possession. Ce que l’on qualifie de transe pour les chamanes de cette région est en réalité un instant de contact avec le monde des esprits, les mouvements alors effectués par le chamane ne servent qu'à informer l’entourage que le contact a bien été établi.
Type: Livre
Auteur: Caroline Humphrey
HUMPHREY, Caroline. "Shamans and Elders : experience, knowledge, and power among the Daur Mongols". Clarendon Press : Oxford, 1996, 396 p.

16 chapitres.
  • Extrait d'entretien filmé. Après une licence d’ethnologie, Roberte Hamayon est entrée en contact avec les peuples de Sibérie et de Mongolie en rangeant des livres au Musée de l'homme. A partir de 1967, elle effectue plusieurs missions de quelques mois sur le terrain, et c’est au fur et à mesure de ses différents contacts avec les autochtones qu’elle a commencé à s’orienter vers l’étude du chamanisme. Roberte Hamayon nous explique ensuite de quelle façon elle est parvenue à faire accepter ses recherches par les autorités communistes de l’URSS.
  • Extrait d'entretien filmé. Le terme chamane que l'on utilise aujourd’hui est issu de la langue toungouse, branche de la famille des langues altaïques. Il est fondé sur la racine d'un verbe qui veut dire « remuer le bas du corps ». Roberte Hamayon remarque que dans toutes les langues sibériennes, les termes désignant les chamanes ont un lien avec le mouvement et l’énergie vitale. La première trace écrite de ce terme dont nous disposons remonte au XVIIe siècle, il s'agit du récit de voyage de l'archiprêtre Avvakoum Petrov. En occident, ce terme s’impose rapidement et on le retrouve notamment dans l’encyclopédie de Diderot au XVIIIe siècle.
  • Extrait d'entretien filmé. Le chamane est celui qui établit un accord avec les esprits des animaux dans le but, entre autre, de légitimer la chasse. En échange de la chaire animale, le chamane promet l’énergie de l’homme, et sa chair lorsqu'il décédera. Ce modèle, bien qu’étant normalement celui des sociétés chasseresses, se retrouve aussi chez les éleveurs.
  • Extrait d'entretien filmé. Selon les cultures, les individus peuvent naître chamane ou le devenir, Robert Hamayon donne ici quelques exemples. Mais malgré les différences qui peuvent exister, dans toutes les cultures étudiées le chamane doit être une personne avec une solide connaissance du monde de la forêt, robuste, elle doit savoir imiter le cerf (ou l’élan), jouer du tambour, etc., ainsi même dans les sociétés ou la charge est héréditaire, seul les individus faisant preuve de ces qualités peuvent devenir chamane.
  • Extrait d'entretien filmé. Au printemps, le chamane exécute un rituel très important qui lui permet d’établir un lien formel et légitime avec le monde animal, il s'agit d'un mariage avec une femelle cervidé. Pendant la cérémonie le chamane endosse donc le rôle d’un cervidé qui séduit une femelle, il porte des peaux animales, ainsi que sa couronne de ramures, et se prête aux différents rituels de séduction des cervidés.
  • Extrait d'entretien filmé. Bien qu’il existe des femmes chamanes, ces dernières ne pratiquent ni de grands rituels pour la communauté, ni le rituel du mariage. Elles réalisent le plus souvent des rituels privés, commandités par des individus pour leurs propres intérêts.
  • Extrait d'entretien filmé. Les rituels dits « thérapeutiques » sont des rituels privés et rémunérés (à l’inverse des rituels pour la communauté). Ils se sont particulièrement développés à partir de la deuxième moitié du XIXe siècle. A cette époque, d’importants déplacements de populations ont poussés les peuples autochtones de Sibérie à s’installer dans des lieux difficiles d’accès et différents de leurs terres habituelles, ce qui est à l’origine d’un profond traumatisme. Les chamanes ont alors permis d’améliorer la situation en jouant le rôle de thérapeutes.
  • Extrait d'entretien filmé. Dans les sociétés autochtones, le rôle du chamane peut être multiple : croyances, politique, sociale, etc. Lorsqu’il officie dans le domaine des croyances, son rôle est toujours d’obtenir quelque chose qui ne peut pas être produit par l’homme, comme la chance ou le beau temps.
  • Extrait d'entretien filmé. Dans les années 1930, les chamanes ont été accusés d’être des charlatans profitant de la crédulité des gens, la plupart ont donc été déportés ou mis en prison. Les objets rituels ont également été confisqués et détruits, seuls les objets cachés ou offerts à des musées ont pu être sauvegardés.
  • Extrait d'entretien filmé. A la suite des grandes purges de 1937-1938, les Bouriates ont connus des problèmes généalogiques. En effet les personnes déportées ou exécutées pendant cette période ont été exclues de la mémoire, or sans une preuve généalogique de l’appartenance d’une personne à la communauté, cette dernière ne peut pas se marier. Les chamanes ont donc été mobilisés afin de réaliser des cérémonies permettant de « créer » des généalogies fictives.
  • Extrait d'entretien filmé. Pendant la 2nde Guerre Mondiale, le gouvernement a mobilisé les jeunes hommes ainsi que les vivres, les populations restées sur place n’avaient donc plus assez pour se nourrir eux-mêmes, afin que la situation soit mieux acceptée, le régime a préféré les laisser reprendre leurs rituels.
  • Extrait d'entretien filmé. Le regain d’intérêt pour le chamanisme a commencé bien avant la chute de l’URSS. La théorie athéiste n’offrant pas d'explication ou d'alternative pour les notions de l’âme ou de la mort (entre autres), les populations se sont donc tournées vers leurs coutumes locales dans ces cas-là, et c’est par ce biais des rites funéraires que dès 1970 la science s’est intéressée à ces croyances.
  • Extrait d'entretien filmé. Aujourd’hui, il y a une forte clientèle pour le tourisme chamanique, mais bien qu’ils se fassent appeler « chamanes », peu fonctionnent encore traditionnellement, la société a évolué, et ses besoins aussi. Aujourd’hui, ils ont surtout les rôles de conseillés et de guérisseurs. Quelques sociétés s’inspirent des descriptions et de souvenirs des personnes âgées, mais la plupart des rituels sont simplifiés, ou nouveaux. Si chez les Yakoutes, on enseigne aux enfants à l’école les chants et danses traditionnels chamaniques, ils n’ont plus la même fonction.
  • Entretien filmé. Si le chamanisme est bien un phénomène religieux, il est délicat de parler de religion, en effet, il n’y a pas de doctrine établie, de grand chef, de lieu de culte, ou encore d’organisation. Ainsi, pour Roberte Hamayon, bien que le chamanisme soit une pratique et une vision du monde, il n’est pas une religion.
  • Entretien filmé. Roberte Hamayon a identifié deux raison principales à l'intérêt des occidentaux pour les pratiques chamanistes. La première serait la décolonisation, ce processus empreint de culpabilité aurait poussé les occidentaux à porter plus d'attention aux cultures autochtones. Quant à la deuxième, il viendrait de la désinstitutionalisation des religions et le refus d’une hiérarchie stricte et fixe. A la suite de ces deux phénomènes, Roberte Hamayon a observé une modification du vocabulaire, le vocabulaire spirituel a pris le pas sur le vocabulaire religieux et de plus en plus de personnes choisissent de se développer individuellement en circulant d’une religion à une autre.
  • Extrait d'entretien filmé. Roberte Hamayon a été l’une des premières anthropologues occidentales à s’intéresser aux chamanes de Sibérie. La particularité de son étude a été la remise en question de l’utilisation du mot « transe » dans les rituels chamaniques sibériens. D’après elle, le terme n’est pas adapté, rien ne prouve que le chamane entre dans une réelle transe. Cet état physique, psychique et culturel peut être assimilé à une possession. Ce que l’on qualifie de transe pour les chamanes de cette région est en réalité un instant de contact avec le monde des esprits, les mouvements alors effectués par le chamane ne servent qu'à informer l’entourage que le contact a bien été établi.
Titre: Chamanisme des peuples autochtones de Mongolie et de Sibérie
Sous-titre: Entretien avec l'anthropologue Roberte Hamayon
Auteur(s): HAMAYON Roberte, SPUTO-MIALET Margot
Durée: 01:38:30
Date de réalisation: 15/02/2008
Lieu de réalisation: Centre d'études mongoles et sibériennes, EPHE - Ecole Pratique des Hautes Etudes, Paris, France
Genre: Entretien filmé
Langue(s): Français
Roberte Hamayon, anthropologue française, nous parle de son objet d'étude central : le chamanisme, substrat religieux des peuples autochtones de Sibérie et de Mongolie.
Sa découverte de la Mongolie à travers des livres qu'elle parcourt au Musée de l'Homme, pousse Roberte Hamayon à étudier la langue russe afin d'approcher plus aisément les populations colonisées par les soviétiques. Ses nombreuses missions la conduiront au coeur des populations sibériennes, où elle participera à la vie quotidienne et assistera à des séances de chamanisme. Pratique profondément en accord avec la nature et le monde animal, le rituel chamanique met en scène un homme qui endosse le costume d'un animal pour séduire l'âme d'une femelle de cervidé. Mariage symbolique permettant de légitimer la mise à mort des animaux qui seront tués à la chasse et consommés par la suite. Réduit à une pratique thérapeutique pour des raisons d'adaptation à l'idéologie imposée par la colonisation russe, le chamanisme a cependant conservé sa vision du monde. Le chamanisme continue...
Sujet: Culture et croyance
Topique: Chamanisme
Détail particulier: Le chamanisme de Sibérie et de Mongolie correspond à une vision du monde dans laquelle les hommes et les animaux vivent un échange perpétuel. Le chamane, en s’ « animisant », devient le lien entre les hommes et les esprits.
Mots-clés: chamane ; chamanisme ; sibérie ; mongolie ; URSS
Localisation spatiale du sujet: Mongolie ; Russie
Aspects rhétoriques et discursifs: Entretien ; Exposé spécialisé
Sujet: Peuples du monde
Topique: Peuples autochtones de Mongolie et de Sibérie
Mots-clés: Sibérie ; Mogolie ; Peuple ; Chamane ; Culture ; Croyance
Fait culturel: Croyances
Localisation spatiale du sujet: Mongolie ; Russie
Aspects rhétoriques et discursifs: Entretien ; Exposé spécialisé ; Témoignage
Les peuples autochtones de Sibérie et de Mongolie, très nombreux, partagent en général une vision du monde chamanique, bien que le fonctionnement du chamanisme lui-même varie d’un peuple à un autre. Dans cet entretien, Roberte Hamayon mentionne particulièrement les Bouriates et les Yakoutes.
Nom: Bonnemazou
Prénom: Camille
Rôle: Réalisateurs d'oeuvres audiovisuelles
Fonction: Ingénieur audiovisuel
Adresse: Paris, France
Camille Bonnemazou, Ingénieur audiovisuel, Paris, France.
Nom: Hamayon
Prénom: Roberte
Rôle: Invité(e) de l'entretien
Appartenance: Centre National de la Recherche Scientifique - CNRS
Fonction: Chercheuse
Adresse: 96, quai Louis Blériot 75016 Paris, Paris, France
Roberte Hamayon est docteur en linguistique et docteur ès Lettres et Sciences Humaines. D’abord chercheur au CNRS rattachée au Laboratoire d’ethnologie et de sociologie comparative de Paris-X, elle a été directeur d’études à l’EPHE - Ecole Pratique des Hautes Etudes (section des Sciences religieuses) de 1974 à 2007, membre du GSRL - Groupe Sociétés, Religions, Laïcités (EPHE, CNRS) depuis 2002.
Lien: EPHE - Page web de Roberte Hamayon
Type: Archives numériques
Auteur: Laurent Amiotte-Suchet, Patrick Plattet
Url: http://www.ethnographiques.org/2003/Hamayon,Amiotte-Suchet,Plattet
Article numérique consultable en ligne sur le site Ethnographiques.org Entretien entre Laurent Amiotte-Suchet, Patrick Plattet et Roberte Hamayon réalisé le 15 mai 2003 au Centre d’Étude Mongoles et Sibériennes (E.P.H.E.-Daviel, Paris). Sommaire Le cheminement scientifique Au hasard d’une photographie Etre ethnologue en terrain communiste Questions de méthode Le Centre d’Études Mongoles et Sibériennes L’œuvre anthropologique L’intérêt pour le chamanisme Des épopées bouriates à la notion d’alliance Rapport au monde, organisation sociale et « alliance » religieuse Croire ou ne pas croire, telle n’est pas la question Le combat contre la « transe » Notes Bibliographie Laurent Amiotte-Suchet, Patrick Plattet, 2003. « L’amour, la chance, le jeu... des thèmes sérieux en Sibérie. Entretien avec Roberte Hamayon ». ethnographiques.org, Numéro 4 - novembre 2003 [en ligne]. (http://www.ethnographiques.org/2003/ Hamayon,Amiotte-Suchet,Plattet)
Type: Pages web
Auteur: Ecole Pratique des hautes Etudes - EPHE/Sorbonne
Url: http://www2.ephe.sorbonne.fr/enseignants/5Hamayon.htm
Ecole Pratique des Hautes Etudes, (EPHE), page internet dédiée à Madame Roberte Hamayon, sur laquelle on accède à une bibliographie. http://www2.ephe.sorbonne.fr/enseignants/5Hamayon.htm
Type: Explication(s)
Roberte Hamayon nous explique les origines du mot Chaman ainsi que les fonctions principales de ce dernier chez les peuples de Sibérie et de Mongolie.
Type: Témoignages
Témoignage d'expériences de vie de Roberte Hamayon.
Type: Contexte "Recherche"
Public cible: Pour tout public
Les explications données sont accessibles à un large public.
Type: Education interculturelle
Public cible: Pour tout public
Pour toux ceux qui veulent en savoir plus sur le chamanisme.
Type: Education religieuse
Public cible: Vidéos pour un public "communautaire"
Le chamanisme explicité comme pratique religieuse
Type: Artefacts, produits
Miniature d’une couronne de chamane, ces dernières représentent des bois de grands cervidés et sont en général en métal.
HAMAYON Roberte, SPUTO-MIALET Margot. "Chamanisme des peuples autochtones de Mongolie et de Sibérie", Archives Rencontre des Culture (ARC), 1932, 2008, [en ligne] ; URL : http://www.archivesaudiovisuelles.fr/1392/
Type: Droit d'auteur relatif à la production du document source
© ESCoM-AAR (Equipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias - Archives Audiovisuelles de la Recherche), FMSH (Fondation Maison des Sciences de l'Homme), Paris, France
Type: Droit d'auteur relatif à la réalisation du document source
© BONNEMAZOU, Camille, ESCoM-FMSH, Paris, France, 2008 © DE PABLO, Elisabeth, Ingénieur de recherche, ESCoM-FMSH, Paris, France, 2008 © WINKLER, Lisette, ESCoM-FMSH, Paris, France, 2008
Type: Droit d'auteur relatif au contenu du document source
© HAMAYON, Roberte, Anthropologue CNRS, Paris, France, 2008 © SPUTO-MIALET, Margot, ESCoM-FMSH, Paris, France, 2008
Type: Régime général "Creative Commons" relatifs au document source
Cette ressource audiovisuelle est protégée par le régime "Creative Commons". Vous êtes libres de la reproduire, distribuer et communiquer au public. Mais vous devez impérativement signaler sa paternité (son ou ses auteurs), vous n'avez pas le droit de la modifier ni d'en faire un usage commercial. Lecture, diffusion et exploitation concrète de cette ressource audiovisuelle présuppose que vous ayez accepté les règles juridiques Creative Commons décrites dans la page http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr/
Lien: Creative Commons - Paternité-Pas d'Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France
Titre: Description d'un entretien portant sur le chamanisme en Sibérie et Mongolie
Langue(s): Français
Type: Analyse plus détaillé
Comment citer: DE PABLO Elisabeth, FRISA Oriane. "Description d'un entretien portant sur le chamanisme en Sibérie et Mongolie" (ARC, 2010) : http://www.arc.msh-paris.fr/
Id analyse: 1e62634e-fc6b-4d10-8d69-87f9c1d2cf9f
Id vidéo: 9a59e5c8-97d6-4780-9215-db1037489540
Le chamanisme en Sibérie et en Mongolie. Cette description nous livre un éclairage sur différents aspects du chamanisme en Asie du nord-est. l'est.