Chants d'oiseaux. CRANSAC Francis, CATINCHI Philippe-Jean, ANVAR Leili, FERNEY Frédéric, SHAMIR Igal, ZAKAR Fady, BOUCAULT Jean, RASSE Johnny, REMISE Bernard

Chapitre

Titre: Présentation
Durée: 00:02:58   [00:00:00 > 00:02:58]
Genre: Concert(s)
Langue(s): Français
Le maire de la commune de Saint-Urcize, Bernard Remise, présente le village où à lieu cette première journée.
Titre: Message d’ouverture par Francis Cransac
Durée: 00:02:05   [00:02:58 > 00:05:03]
Genre: Concert(s)
Langue(s): Français
Francis Cransac, responsable des Rencontres d’Aubrac, présente l’événement.
Titre: Présentation du « Cantique des oiseaux » de Farid Al-Din-Attâr
Durée: 00:04:06   [00:05:03 > 00:09:09]
Genre: Concert(s)
Philippe-Jean Catinchi, journaliste pour le journal Le Monde, présente l’ouvrage « Cantique des oiseaux », traduit par Leili Anvar et accompagné de miniatures (edition Diane De Selliers). Le « Cantique des oiseaux » est un ouvrage de poèmes de Farid Al-Din-Attâr, poète persan du XIIe siècle.
Sujet: Auteurs, écrivains
Topique: Al-Din-Attâr
Prénom: Farid
Mots-clés: soufiste ; iran ; XIe siècle :
Localisation spatiale du sujet: Iran
Localisation temporelle du sujet: XIIe siècle ap. J.-C.
Né vers 1158 à Nichapur, au nord-est de l’Iran, ‘Attâr y exerça le métier d’apothicaire. La légende raconte qu’un derviche mendiant mourut brutalement devant son étal, après lui avoir fait prendre conscience que ses biens matériels n’étaient pas la vraie richesse et que la mort pouvait frapper à tout moment. Cet événement décida de sa conversion au soufisme. ‘Attâr mourut vers 1221, lors de l’invasion de la Perse par les armées de Gengis Khan. Un mausolée érigé en son honneur à Nichapur, au XVe siècle, est aujourd’hui encore un lieu de pèlerinage.
Sujet: Oeuvres littéraires
Topique: Le cantique des oiseaux
Titre: le Manṭiq al-ṭayr
Nom de famille: Al-Din-Attâr
Prénom: Farid
Mots-clés: livre ; cantique ; oiseaux ; soufiste ;
Localisation spatiale du sujet: Iran
Localisation temporelle du sujet: XIIe siècle ap. J.-C.
Chef-d'œuvre de la spiritualité soufie, Le Cantique des oiseaux est écrit vers 1177 par Farîd Al-dîn ‘Attâr, un poète apothicaire de l'Iran actuel. Cette pensée trouve son expression la plus aboutie dans cette poésie, sublimée par l'auteur, et dont l’œuvre a profondément influencé les poètes des générations suivantes.
Titre: "Le Cantique des oiseaux"
Durée: 01:06:14   [00:09:09 > 01:15:23]
Genre: Concert(s)
Leili Anvar et Frédéric Ferney, accompagnés en musique par Fady Zakar (rabab afghan, sindhi sarangui, saz turc, flûtes doubles alghoza), mettent en parole des extraits de l’ouvrage « Le Cantique des oiseaux » de Farid Al-Din-Attâr, traduit par Leili Anvar.
Sujet: Auteurs, écrivains
Topique: Al-Din-Attâr
Prénom: Farid
Localisation spatiale du sujet: Iran
Localisation temporelle du sujet: XIIe siècle ap. J.-C.
Né vers 1158 à Nichapur, au nord-est de l’Iran, ‘Attâr y exerça le métier d’apothicaire. La légende raconte qu’un derviche mendiant mourut brutalement devant son étal, après lui avoir fait prendre conscience que ses biens matériels n’étaient pas la vraie richesse et que la mort pouvait frapper à tout moment. Cet événement décida de sa conversion au soufisme. ‘Attâr mourut vers 1221, lors de l’invasion de la Perse par les armées de Gengis Khan. Un mausolée érigé en son honneur à Nichapur, au XVe siècle, est aujourd’hui encore un lieu de pèlerinage.
Sujet: Instruments de musique
Topique: Flûte
Mots-clés: flûte ; inde ; double ; instrument ; musique
L'alghoza ou algoza (al-joza signifie le couple) est un instrument de musique à vent de l'Inde et du Pakistan. Il s'agit d'une flûte double avec une embouchure de flûte à bec. Elle est constituée d'une paire de segments de bambou ou de bois, percé l'un de huit trous (bourdon), et l'autre de douze (mélodie). L'accord diatonique est obtenu en bouchant à la cire les trous inutiles. Le musicien met en bouche simultanément les deux becs et y souffle à l'aide de la technique de la respiration circulaire. Cet instrument est principalement utilisé dans la musique folklorique du Sind et du Punjab.
Sujet: Oeuvres littéraires
Topique: le Manṭiq al-ṭayr
Titre: Le cantique des oiseaux
Nom de famille: Al-Din-Attâr
Prénom: Farid
Mots-clés: cantique ; oiseaux ; eden ; persan ; XIIe ; poème
Localisation spatiale du sujet: Iran
Localisation temporelle du sujet: XIIe siècle ap. J.-C.
Chef-d'œuvre de la spiritualité soufie, Le Cantique des oiseaux est écrit vers 1177 par Farîd Al-dîn ‘Attâr, un poète apothicaire de l'Iran actuel. Cette pensée trouve son expression la plus aboutie dans cette poésie, sublimée par l'auteur, et dont l’œuvre a profondément influencé les poètes des générations suivantes.
Sujet: Instruments de musique
Topique: Luth
Libellé: luth ; afghan ; instrument ; musique
Localisation spatiale du sujet: Afghanistan
Le rabab afghan (رُباب rubāb ) est un instrument de musique à cordes de la famille du luth. Il est originaire de l'ethnie pachtoune d'Afghanistan et du Nord du Pakistan, il est également joué dans de nombreux pays limitrophes. Son corps est taillé d'un seul bloc, il comporte un manche rond relativement long, sa table d'harmonie est faite d'une peau tendue. Il comporte deux cordes, très écartées du manche. Il se joue généralement, posé verticalement à terre ou sur un genou, avec un archet courbé, dans certaines régions en pinçant les cordes. Cet instrument se retrouve sous différentes variantes. Il est attesté dans le Moyen-Âge occidental, le rebec lui est apparenté.
Sujet: Instruments de musique
Topique: Luth
Mots-clés: luth ; turquie ; musique ; instrument ; corde pincées ;
Le saz est un luth à manche long, rencontré en Turquie, en Albanie, en Bosnie-Herzégovine, en Grèce, en Arménie et en Azerbaïdjan. Il dérive d'une part du kopuz et du dombra, l'instrument traditionnel de cérémonie des Turcs de l’Asie centrale et de Sibérie ; d'autre part, il dérive aussi du tambûr persan. Dans la culture turque, mais aussi kurde, arménienne, etc., le saz est l’instrument de prédilection de l’aşık, sorte de barde à la fois poète, compositeur, musicien et chanteur. Il sert également pour l’accompagnement des türküs, les chansons populaires traditionnelles. Il est formé d’une caisse de résonance piriforme en bois, et d’un long manche muni de frettes. Il est muni de trois chœurs de cordes qui se jouent avec un plectre.
Sujet: Instruments de musique
Topique: Vièle
Libellé: vièle ; continent indien ; musique ; instrument
Le sarangi (en hindi सारंगी) est une vièle à archet jouée en Inde, au Pakistan et au Népal. Vièle d’abord rudimentaire d'usage folklorique, puis devenue au cours des siècles plus sophistiquée, le sarangi est un instrument à cordes frottées, mesurant 70 cm environ, utilisé dans la musique indienne classique. Il se compose d’une caisse de résonance rectangulaire en bois et recouverte d’une peau sur laquelle repose un chevalet en ivoire ou en os, placé sur un renfort en cuir. Plus haut se situe une touche et un chevillier accueillant 35 cordes métalliques, 3 cordes en boyau épais les surplombent.
Type: Livre
Auteur: Farid Al-Din-Attâr (traduit par Leili Anvar)
Url: http://www.editionsdianedeselliers.com/livre-cantique-des-oiseaux-attar-illustre-peinture-orient
ANVAR, Leili (trad.). " Le Cantique des oiseaux", Diane De Selliers, Paris, 2012, 432p. " Chef-d'œuvre de la spiritualité soufie – branche mystique de l’islam à son apogée aux XIIe et XIIIe siècles –, Le Cantique des oiseaux est écrit vers 1177 par Farîd od-dîn ‘Attâr, le poète apothicaire de Nichapur, en Iran actuel. Fondé sur les principes de la sagesse universelle plutôt que sur une théologie stricte, le soufisme prône comme accomplissement suprême l’unicité en Dieu par l’anéantissement du soi. Cette pensée trouve son expression la plus aboutie dans la poésie, sublimée sous la plume d’‘Attâr dont l’œuvre a profondément influencé les poètes des générations suivantes. "
Titre: « Chants d’oiseaux »
Durée: 00:00:43   [01:15:23 > 01:16:06]
Genre: Concert(s)
Jean Boucault et Johnny Rasse, collectif « Les chanteurs d’oiseaux », reproduisent des chants d’oiseaux à l’aide de leurs voix et leurs mains.
Titre: « Le cantique des cantiques »
Durée: 00:09:22   [01:16:06 > 01:24:25]
Genre: Concert(s)
Igaal Shamir, violoniste et écrivain, interprète au violon « Le cantique des cantiques », appelé aussi « Cantique de Salmon » ou « Chant de Salomon ».
Sujet: Oeuvres de référence
Topique: Le cantique des cantiques
Langue d'origine: Yiddish (ייִדיש )
Expression en langue originale: שיר השירים, Chir ha-chirim.
Mots-clés: cantique ; salomon ; bible ; musique ;
Sujet: Instruments de musique
Topique: Violon
Mots-clés: violon ; cordes frottées ; musique classique ; occident ; italie ; XVIe siècle ;
Localisation spatiale du sujet: Italie
Localisation temporelle du sujet: XVIe siècle ap. J.-C.
On ne connaît pas précisément l’origine du violon, instrument à cordes frottées de la famille des violes. Les premières mentions avérées datent des années 1520, et c’est également au début du 16e siècle qu’il apparait pour la première fois dans les représentations artistiques comme la peinture. Le tout premier instrument que l’on connaisse date, lui, de 1564. Très vite popularisé, le violon, occupe une place importante dans la musique classique occidentale, qu’elle soit populaire ou élitiste. Le violon est donc un instrument de musique à cordes frottées, dont la caisse de résonnance ainsi que le manche sont constitués de bois. Il possède également quatre cordes accordées à la quinte, que le violoniste frotte avec un archet (en crins de cheval) ou pince avec ses doigts.

6 chapitres.
  • Concert(s). Le maire de la commune de Saint-Urcize, Bernard Remise, présente le village où à lieu cette première journée.
  • Concert(s). Leili Anvar et Frédéric Ferney, accompagnés en musique par Fady Zakar (rabab afghan, sindhi sarangui, saz turc, flûtes doubles alghoza), mettent en parole des extraits de l’ouvrage « Le Cantique des oiseaux » de Farid Al-Din-Attâr, traduit par Leili Anvar.
Titre: Chants d'oiseaux
Sous-titre: Dix-huitièmes Rencontres d'Aubrac : Imaginaires de l'Eden
Auteur(s): CRANSAC Francis, CATINCHI Philippe-Jean, ANVAR Leili, FERNEY Frédéric, SHAMIR Igal, ZAKAR Fady, BOUCAULT Jean, RASSE Johnny, REMISE Bernard
Durée: 01:24:25
Date de réalisation: 19/08/2013
Lieu de réalisation: Saint-Urcize, 15110, Cantal, France
Genre: Concert(s)
Langue(s): Français
Pour ces 18e Rencontre d’Aubrac, manifestation internationale, les organisateurs ont choisi d’aborder le thème des Imaginaires de l’Eden, troisième volet de ce cycle des Rencontres d'Aubrac porté par "l'esprit des lieux", qui nous fait "revenir" à Jérusalem, puis chercher l'Eldorado, ils tentent de comprendre ce qui peut bien pousser les mortels que nous sommes à se voir, un jour futur ou déjà ici-bas, en de plus verts pâturages. Lors de cette première journée, plusieurs artistes se réunissent sur scène. Le concert commence par la lecture de poèmes issus du « Cantique des oiseaux », de Farid Din-Al-Attâr, viennent ensuite des chants d’oiseaux, puis l’interprétation au violon du « Cantique des cantiques ».
Sujet: Spectacles musicaux
Topique: 18e Rencontres d'Aubrac
Détail particulier: Imaginaires de l'Eden
Mots-clés: aubrac ; eden ; oiseaux ; chant ; poème
Localisation spatiale du sujet: France ; Saint-Urcize
Localisation temporelle du sujet: 2013
Nom: ANVAR
Prénom: Leili
Rôle: Intervenants avec communication
Appartenance: INaLCO - Institut national des Langues et Civilisations Orientales, France
Fonction: Maître de conférence
Adresse: Paris, France
Leili ANVAR est chercheuse et maître de conférences en langue et littérature persane. Ancienne élève du lycée Razi de Téhéran qu'elle quitte en 1982, de l'École normale supérieure (Lettres 1987), docteur ès lettres et agrégée en anglais, Leili Anvar est une spécialiste reconnue de littérature persane qu’elle enseigne à l'Institut national des langues et civilisations orientales (INALCO). Leili Anvar est chercheuse en littérature persane à l'Institut national des langues et civilisations orientales au sein de deux équipes de recherche : CERLOM (rattachement principal) et UMR Monde iranien et indien - Collaboration avec l'IISMM (EHESS) (rattachement secondaire). Par ailleurs elle est chroniqueuse sur Radio France (Les Racines du ciel) ainsi que pour Le Monde des religions, où elle s'occupe de la rubrique « lettres spirituelles ». Ses travaux sont principalement consacrés à l'étude de la littérature mystique ainsi qu’à la littérature amoureuse et ses développements spirituels. Leili Anvar contribue à la connaissance du soufisme et de la culture persane. Traductrice et spécialiste de littérature mystique, en plus d’un certain nombre d’articles universitaires, elle a notamment travaillé sur l’œuvre du poète Djalâl ad-Dîn Rûmî. Elle a publié Rûmî aux éditions Entrelacs, ouvrage sur la vie et l’œuvre du poète mystique persan du XIIIe siècle, suivi d’une anthologie de ses œuvres. Elle a dirigé la publication d'une anthologie de poésie arabe, persane et turque intitulée Orient – Mille ans de poésie et de peinture pour laquelle elle a traduit les poèmes persans, en 2009. On lui doit aussi la biographie de la poétesse kurdo-persane, suivie d’une anthologie de ses œuvres, Malek Jân Ne’mati : Malek Jân Ne’mati, « la vie n’est pas courte, mais le temps est compté ».
Nom: BOUCAULT
Prénom: Jean
Rôle: Musiciens
Appartenance: Association « À la Rencontre d’Ecrivains », Saint-Chély d'Aubrac, France
Fonction: Musicien
Adresse: Paris, France
Dès la prime enfance, voisins dans village, à une lieue à vol dʼoiseaux de la Baie de Somme, nos deux chanteurs découvrent très vite leurs dons pour lʼimitation des chants dʼoiseaux. De la cour dʼécole aux marais, ils peaufinent leurs dons pour se présenter aux concours d'imitation de chants dʼoiseaux, quʼils remportent brillamment. Viennent les émissions radiophoniques et télévisuelles, puis les premières expériences scéniques au Théâtre de Poche Montparnasse, la clôture du Festival Animalier de Namur... En 2006, le directeur du Festival des Forêts à Compiègne leur propose un concert avec le pianiste-compositeur-improvisateur Jean-François Zygel. Ce sera le début dʼun long périple musical, qui, au gré des concerts, leur permettra de côtoyer une multitude de musiciens venus du classique, du jazz et des musiques traditionnelles. Depuis, ils ont créé le collectif “Les Chanteurs dʼOiseaux” avec pour finalité dʼutiliser le chant dʼoiseau, matériau brut et originel, de le mélanger pour mieux le transcender, à toute forme dʼart vivant; musique, théâtre, danse, arts circassiens. Improvisateurs, ils dialoguent à tous vents avec Jean-François Zygel, Michel Godard, David Venetucci, Pierre Hamon, Joël Grare. Cʼest avec ces deux derniers que Johnny Rasse et Jean Boucault créent Birdyphonia à Marrakech au printemps 2012.
Nom: CATINCHI
Prénom: Philippe-Jean
Rôle: Intervenants avec communication
Appartenance: Le Monde, France
Fonction: Journaliste
Adresse: Paris, France
Cap corsin, né au sein d'une famille de musiciens, Philippe-Jean CATINCHI est par ordre alphabétique, adepte de la course d'orientation, et de la course en montagne, admirateur de V. Nabokov et d'I. Calvino, agrégé d'histoire, auteur de livres pour la jeunesse, escrimeur, journaliste au Monde, père de trois enfants, spécialiste de M.Yourcenar et soucieux d'éviter les étiquettes réductrices. Journaliste au Monde, membre du Prix du jeune écrivain, du Goncourt des Lycéens, du livre d'histoire du Sénat et de Cluny. Il est également animateur des débats au Salon du Livre de Paris et de Montreuil.
Nom: CRANSAC
Prénom: Francis
Rôle: Responsables d'une manifestation littéraire
Appartenance: Association « À la Rencontre d’Ecrivains », Saint-Chély d'Aubrac, France
Fonction: Président d'association
Adresse: Paris, France
À la suite d’études de lettres et d’histoire à l’Université du Mirail de Toulouse, il choisit de revenir en Aveyron pour y être instituteur. En 1994, il a l’idée de ce rendez-vous littéraire des Rencontres d’Aubrac qu’il anime depuis. Il assure dans le prolongement la direction des Cahiers des Rencontres d’Aubrac (n° 1, 2 et 3, consacrés à Giono, Ramuz, Pourrat ; Vialatte ; Littérature de sanatorium, coll. Écrivains découvreurs de montagne, Le Rouergue). En 1999, il ouvre une collaboration étroite avec Régis Boyer. Tous deux portent dès lors les Rencontres et leurs publications : Génie conteur du Nord -de l’Islande à l’Estonie- (n°4), Récits d’aventures sur les routes médiévales européennes (n°5) ; Figures du fantastique dans les contes et nouvelles (n°6). La collection À bon entendeur ! chez Riveneuve Éditions permettra de poursuivre ce travail avec les titres à venir : Qu’est-ce qu’un conte populaire ? , Images et récits dans les mythes, Dire les mythes, Les mythes et les contes ont-ils encore un sens ? (à paraître). En 2000, il a initié et animé une résidence d’écrivains en Aubrac avec G. O. Châteaureynaud, Marie- Hélène Lafon, Rémi Soulié, Pierre Autin-Grenier, Philippe-Jean Catinchi, Denitza Bantcheva et Homeric, qui s’est traduite par la publication d’un ouvrage collectif Nouvelles d’Aubrac (Fil d’Ariane éditeur, Rodez, 2002). Il a également publié le Journal inédit d’Alexandre Vialatte dans le Cahier n° 27 de l’Association des Amis d’Alexandre Vialatte en juillet 2002. Exerçant depuis 2000 à Paris, il a, en 2004 et 2005, à la demande du conteur Bruno de la Salle, contribué à l’organisation de la manifestation Pourquoi faut-il raconter des histoires ? au Théâtre du Rond- Point, puis assuré la publication des ouvrages correspondants aux éditions Autrement (2005 et 2006). Il collabore régulièrement à l’organisation de colloques internationaux et de manifestations littéraires. Il fait partie du comité de rédaction de la revue des arts de la parole : La Grande Oreille.
Nom: FERNEY
Prénom: Frédéric
Rôle: Intervenants avec communication
Appartenance: France Culture, France
Fonction: Ecrivain, essayiste, journaliste littéraire
Adresse: Paris, France
Frédéric FERNEY est un écrivain, essayiste et journaliste littéraire. Agrégé d'anglais, Frédéric Ferney a enseigné au lycée Buffon à Paris, au lycée Chateaubriand à Rome, puis a travaillé comme assistant à l'université Paris VIII, avant de diriger les pages lettres, arts, spectacle du Nouvel Observateur. Il a ensuite été éditeur et critique dramatique au Figaro puis critique au Point. Il a reçu le prix de la Fondation Mumm pour ses chroniques de théâtre. Par la suite, Frédéric Ferney a présenté le programme « Philosophies » sur la chaîne éducative La Cinquième, devenue France 5, il a créé et animé une émission littéraire, le dimanche matin, toujours sur France 5, intitulée d'abord Droits d'auteurs, puis rebaptisée Le Bateau livre, à bord de la péniche L'Escale. La suppression de l'émission a été annoncée le 7 juin 2008. Il a également animé le Club Saint-Pierre en 2002, une émission fondée sur des interviews d'écrivains au cimetière du Père-Lachaise. Alors qu'il rédigeait des billets sur son premier blog, Le Bateau libre, il a été à plusieurs reprises, chroniqueur pour l'émission Dans le texte, diffusée sur le site d'Arrêt sur images. Il a repris son émission, désormais enregistrée en public, sur le Web, en juin 2009, sur le site LeBateauLibre.net, qui n'existe plus. Son autre blog Le Bateau Livre, qu'il alimente au gré de ses trouvailles, s'est aussi arrêté en décembre 2011. Il a publié de nombreux ouvrages et fait partie, entre autres fonctions, du jury du Prix du Style. En février 2012, il a rejoint la rédaction de La Revue, un mensuel généraliste et francophone. À la radio, il est, depuis 1979, critique à France Culture, et participe actuellement à La Dispute, une émission présentée par Arnaud Laporte (dont le volet littéraire est diffusé le vendredi soir) en alternance avec d'autres critiques.
Nom: RASSE
Prénom: Johnny
Rôle: Musiciens
Appartenance: Association « À la Rencontre d’Ecrivains », Saint-Chély d'Aubrac, France
Fonction: Musicien
Adresse: Paris, France
Dès la prime enfance, voisins dans village, à une lieue à vol dʼoiseaux de la Baie de Somme, nos deux chanteurs découvrent très vite leurs dons pour lʼimitation des chants dʼoiseaux. De la cour dʼécole aux marais, ils peaufinent leurs dons pour se présenter aux concours d'imitation de chants dʼoiseaux, quʼils remportent brillamment. Viennent les émissions radiophoniques et télévisuelles, puis les premières expériences scéniques au Théâtre de Poche Montparnasse, la clôture du Festival Animalier de Namur... En 2006, le directeur du Festival des Forêts à Compiègne leur propose un concert avec le pianiste-compositeur-improvisateur Jean-François Zygel. Ce sera le début dʼun long périple musical, qui, au gré des concerts, leur permettra de côtoyer une multitude de musiciens venus du classique, du jazz et des musiques traditionnelles. Depuis, ils ont créé le collectif “Les Chanteurs dʼOiseaux” avec pour finalité dʼutiliser le chant dʼoiseau, matériau brut et originel, de le mélanger pour mieux le transcender, à toute forme dʼart vivant; musique, théâtre, danse, arts circassiens. Improvisateurs, ils dialoguent à tous vents avec Jean-François Zygel, Michel Godard, David Venetucci, Pierre Hamon, Joël Grare. Cʼest avec ces deux derniers que Johnny Rasse et Jean Boucault créent Birdyphonia à Marrakech au printemps 2012.
Nom: REMISE
Prénom: Bernanrd
Rôle: Intervenants avec communication
Fonction: Maire de commune
Adresse: Saint-Urcize, France
Bernard REMISE est actuellement Maire de la commune de Saint-Urcize, dans le Cantal. Il effectue un deuxième mandat depuis 2014 et qui prendra fin en 2020.
Nom: SHAMIR
Prénom: Igal
Rôle: Violonistes
Appartenance: France Culture, France
Fonction: Violoniste et écrivain
Adresse: Paris, France
Igal SHAMIR, est né à Tel-Aviv en 1938, de parents émigrés. Attiré par la musique dès l’âge de 5 ans, Igal Shamir prend des cours de musique avec un professeur d’origine russe. À 8 ans, il donne son premier concert en public. Repéré par Yehudi Menuhin, il obtient, en 1958, une bourse au conservatoire Royal de Belgique. Prix du conservatoire de Bruxelles et de Genève, il poursuit sa carrière d’interprète classique sur les scènes internationales. Dans les années 1970, il signe des enregistrements chez RCA et CBS (La 40° de Mozart, Le Fabuleux violon d’Igal Shamir, Tchaïkovsky, Autobus vert) ou Disc’AZ (La Folia Viva Paganini). Igal Shamir a publié plusieurs ouvrages (Le violon pour tous) chez Paul Beuscher. Il enseigne le violon et la musique de chambre à la Schola Cantorum de Paris. Il travaille régulièrement pour des émissions de radio, en particulier avec André Velter, sur France Culture, ou pour des festivals avec des cinéastes, des plasticiens. Il est fait chevalier des Arts et des Lettres. Il est également l’auteur d’un roman La Cinquième corde (Presses de la cité) qui inspira le film Le Grand blond avec une chaussure noire. Son nouveau roman Le Violon d’Hitler , paru en juin 2008, aux éditions Plon, est un thriller palpitant. Depuis 1999, Shamir est un habitué des Rencontres d’Aubrac où il propose des aspects musicaux inédits pour accompagner les thèmes des Rencontres : de l’adaptation du texte de Jorn Riel, Le Jour avant le lendemain, avec DenisWetterwald à une création Fragments amoureux de La Reine de Sabbah avec Dido Lykoudis, en passant par la Légende du Golem avec Ben Zimet, le développement de son propre Concerto pour Babel et l’interprétation d’un raga indien aux côtés de Jean-Claude Carrière parlant du Mahâbhârata.
Nom: ZAKAR
Prénom: Fady
Rôle: Instrumentistes
Appartenance: France Culture, France
Fonction: Musicien
Adresse: Paris, France
Fady Zakar est un explorateur du vaste et fertile terroir des musiques traditionnelles. D'origine libanaise et algérienne, ayant vécu en Algérie, en Irak et en Italie, il se passionne pour les musiques du monde et ce qu'elles véhiculent. Il fonde son langage en s'inspirant de sources aussi variées que celles de l'Inde, d'Asie Centrale, du Moyen-Orient, du bassin méditerranéen, d'Afrique de l'Ouest et du Moyen-âge et développe une approche personnelle autour de l'idée, de l'émotion, du geste et du son pour épanouir sa créativité Cela lui permet d'évoluer au sein de groupe musicaux mais aussi dans un cadre de spectacle vivant avec des conteurs, des comédiens, des danseurs ou encore au cours d'ateliers à vocation pédagogique. En 1992 il s'installe en France à Sophia Antipolis, du côté de Nice, pour y entreprendre des études scientifiques (Math Sup et Math Spé et découvre la musique de l'Inde dont il adapte et intègre alors certains éléments esthétiques et techniques à son jeu de guitare. Il obtient son diplôme d'ingénieur généraliste en bâtiment en 1998 et après quelques mois d'exercice décide de se consacrer uniquement à la musique. Il rencontre alors Mahjoub Elhadari qui l'initie au luth guembri de la tradition gnawa du Maroc et intègrent ensemble la formation « Dol » de Nice qui distille les polyrythmies mandingues d'Afrique de l’Ouest, les rythmes du Brésil et les chants gnawas. En 2000, il s’installe à Toulouse et après trois années de tâtonnements et de petits métiers, débute une nouvelle période de vie: il nourrit une expérience en tant qu'animateur d'éveil musical et d'initiation à la percussion pour enfants (BAFA avec approfondissement musique) dans des centres de vacances à dominante artistique. Il se forme à la fabrication et au jeu de la kora, harpe emblématique d'Afrique de l'Ouest, s'aventure dans l'accompagnement musical des contes et évolue en tant que percussionniste dans le milieu des fêtes médiévales. Il se professionnalise alors. Attiré depuis longtemps par les mélismes des musiques d'orient, il s'initie finalement aux vièles dilruba et sarangui de l'Inde et entreprend en 2006 un premier voyage au Rajasthan : il y rencontre des musiciens, chanteurs et danseuses issus de diverses castes du désert du Thar. Il réalise un film « Rajasthan, à la rencontre des musiciens populaires ». Dés son retour riche de cette imprégnation, il développe son expression sur la vièle sindhi sarangui et sur les flûtes doubles alghoza spécifiques de cette région de l'Inde. Toujours en autodidacte sans cesse curieux, mais néanmoins éclairé par les nombreux documents disponibles et par des rencontres avec des musiciens traditionnels, il poursuit son exploration. Il découvre alors la musique du Baloutchistan. Grâce à la rencontre avec l'ethnomusicologue Jean During et à Abdulharman Surizehi, maître baloutch de la cithare benju, il se procure la vièle sorud et le luth tambourag joués uniquement dans cette région. Cela lui permet de relier dans sa pratique des aires culturelles voisines : Baloutchistan (iranien et pakistanais), Sind pakistanais, Rajasthan. En 2010, au cours d'un second voyage en Inde Fady va se concentrer à nouveau sur les musiques traditionnelles populaires du Rajasthan et accompagné de Meenakshi Dhawle, indienne, vivant à Paris, ils découvrent la région voisine du Kutch, frontalière avec le Pakistan: ensemble ils recueillent des interviews de musiciens dans les villages. Ce périple sera bien sûr musical mais fera également l'objet d'un travail photographique et vidéo. Une exposition photo, une série de petits films, la rédaction d'articles et une conférence sont en cours de préparation. La voie autodidacte que suit instinctivement Fady Zakar s'inscrit dans un cadre déterminé par les critères esthétiques et techniques des diverses traditions musicales abordées où règne l'approche modale. Il ne se revendique pas musicien traditionnel et privilégie l'inspiration personnelle. Ce chemin artistique est pour lui une manière d'aborder l'autre et le monde dans leur diversité
Type: Citation(s)
Extrait de l'ouvrage "Le cantique des oiseaux" de Farid Al-Din-Attâr, poète persan du XIIe siècle.
CRANSAC Francis, CATINCHI Philippe-Jean, ANVAR Leili, FERNEY Frédéric, SHAMIR Igal, ZAKAR Fady, BOUCAULT Jean, RASSE Johnny, REMISE Bernard. " Chants d'oiseaux ", 2289, 2013, [en ligne] ; URL :
Type: Droit d'auteur relatif à la production du document source
© ESCoM-AAR (Equipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias - Archives Audiovisuelles de la Recherche), FMSH (Fondation Maison des Sciences de l'Homme), Paris, France
Type: Droit d'auteur relatif à la réalisation du document source
© DE PABLO, Elisabeth, Ingénieur de recherche, ESCoM-FMSH, France, 2013 © GERLAND Simon, Festivisuel, France, 2013 © AH-HEE-AYAN, Kévin, Etudiant, INaLCO, France, 2013 © MAREGLIA, Laura, Etudiante, INaLCO, France, 2013
Type: Droit d'auteur relatif au contenu du document source
© CRANSAC, Francis, Président d'association, A la rencontre d'écrivain, France, 2013 © CATINCHI, Philippe-Jean, Journaliste, Le Monde, France, 2013 © ANVAR, Leili, Maître de conférence, INaLCO, France, 2013 © FERNEY, Frédéric, Ecrivain, France Culture, France, 2013 © SHAMIR, Igal, Ecrivain, France, 2013 © ZAKAR, Fady, Musicien, France, 2013 © BOUCAULT, Jean, Musicien, Chant d'oiseaux, France, 2013 © RASSE, Johnny, Musicien, Chant d'oiseaux, France, 2013 © REMISE, Bernard, Maire de la commune de Saint-Urcize, France, 2014
Type: Régime général "Creative Commons" relatifs au document source
"Cette ressource audiovisuelle est protégée par le régime "Creative Commons". Vous êtes libres de la reproduire, distribuer et communiquer au public. Mais vous devez impérativement signaler sa paternité (son ou ses auteurs), vous n'avez pas le droit de la modifier ni d'en faire un usage commercial. Lecture, diffusion et exploitation concrète de cette ressource audiovisuelle présuppose que vous ayez accepté les règles juridiques Creative Commons décrites dans la page "
Titre: Analyse d’un concert autour du thème de l’Eden
Langue(s): Français
Type: Analyse plus détaillé
Comment citer: FRISA, Oriane. « Analyse d’un concert autour du thème de l’Eden » (Portail ARC, 2013) :
Id analyse: 2b34f614-ceb6-4091-8e80-68ed3e845569
Id vidéo: 2cbcda5d-1c7c-478f-815a-0279842ed4ec
Analyse générale de la première journée des 18e Rencontres d’Aubrac.