Anthropologie africaine. PIAULT Marc-Henri

Chapitre

Titre: Parcours intellectuel et scientifique
Durée: 00:17:16   [00:00:00 > 00:17:16]
Genre: Extrait d'entretien filmé
Langue(s): Français
Marc-Henri PIAULT nous présente brièvement son parcours personnel. Il indique notamment ce qui l’a amené à la discipline anthropologique et aux thématiques sur lesquelles il travaille.
Le parcours de Marc-Henri PIAULT s’est construit sur des détours qui lui ont permis de rencontrer des pensées différentes, ce qui l’a également poussé à remettre les siennes en question. Formé dans un climat intellectuel d’après-guerre et marqué par la recherche d’une unité et d’une cohérence qui permettraient de donner un sens à l’histoire, le point de départ de son questionnement devient l’incohérence.
Titre: Les Mawri : enquête sur l’histoire orale
Durée: 00:03:58   [00:17:16 > 00:21:14]
Langue(s): Français
Dans ce segment, Marc-Henri PIAULT revient sur ses premières études de terrain et la confrontation avec les populations locales Mawri.
Attiré par les sociétés dites « orales », Marc-Henri PIAULT est venu sur le terrain étudier ces populations. Pensant l’histoire orale incomplète, il a alors multiplié les entretiens avec des historiens locaux d’abord, puis auprès d'individus, en général. Les résultats de ses recherches l’ont poussé à remettre en question l’homogénéité et la cohérence que recherchaient au même moment les anthropologues français.
Titre: Identité commune
Durée: 00:05:52   [00:21:14 > 00:27:06]
Langue(s): Français
Marc-Henri PIAULT nous explique dans ce segment la façon dont il en est venu à axer ses recherches sur la constitution d’une identité commune.
A l’intérieur des sociétés qu’il a étudiées, Marc-Henri PIAULT a pu observer des visions contradictoires, voir opposées sur leurs histoires ou modes de vies. Il s’est donc demandé ce qui créait chez eux un sentiment d’identité commune. A ce niveau, il ne croyait déjà plus à une unité cohérente, pas plus qu’il ne la souhaitait.
Sujet: De l'identité culturelle
Topique: Mawri
Détail particulier: Identité commune
Mots-clés: Mawri ; afrique ; identité ; identité commune
Fait culturel: Culture collective
Localisation spatiale du sujet: Afrique de l'Ouest‎
Aspects rhétoriques et discursifs: Hypothèse ; Interrogation
Les Mawri s’identifient comme un peuple à part entière malgré leurs différences de points de vue, de modes de vie ou leurs différentes visions de l’histoire. Cette unité peut trouver sa source à plusieurs niveaux comme une échelle géographique, une langue, etc. Marc-Henri PIAULT s’est aperçu au cours de ses recherches que les différences n’étaient pas toujours la cause d’une désunion et qu’elle pouvait simplement participer à la richesse d’une identité.
Titre: Enquête sur les flux migratoires
Durée: 00:11:26   [00:27:06 > 00:38:32]
Langue(s): Français
Marc-Henri PIAULT nous explique comment il en est venu à étudier l’Afrique occidentale et la façon dont s’est construit son projet de recherche.
Alors que Marc-Henri PIAULT s’apprêtait à passer son agrégation de philosophie, il apprend par un ami africaniste que Jean ROUCH était en train de monter un projet de recherche sur l’immigration en Afrique Occidentale. Marc-Henri PIAULT dépose sa candidature à la fin des années 1950 et fini par rencontrer Jean ROUCH qui jouera un rôle déterminant dans sa carrière. Il effectue son premier terrain au niveau de la région côtière de l’Afrique occidentale et plus particulièrement au Ghana. A l’inverse de la tendance lancée par Georges BALANDIER, il ne se limite pas à une ville ou un village et traverse plusieurs pays, ce qui lui permet de faire face à une Afrique contemporaine moderne et d’échapper rapidement à l’ethnicisme.
Sujet: Régions et pays
Topique: Afrique Occidentale
Mots-clés: Afrique ; afique de l'ouest ; colonie ; france
Localisation temporelle du sujet: 1895/1960
Aspects rhétoriques et discursifs: Témoignage
Créée en 1895, l’Afrique occidentale recouvrait un territoire comptant 8 colonies françaises du nord-ouest africains, et était regroupée en une fédération. Ce n’est qu’après le référendum de 1958 de la Communauté Française que la fédération fut dissoute au profit du statut de républiques autonomes pour 7 des pays concernés. Seule la Guinée vote alors pour l’indépendance. Elle est suivie par les autres pays en 1960, date à laquelle l’Afrique Occidentale disparait définitivement.
Sujet: Personnalités de référence
Topique: BALANDIER
Prénom: Georges
Autre(s) prénom(s): Léon Emile
Mots-clés: Ethbologie ; sociologie ; france ; XXe siècle ; afrique
Localisation spatiale du sujet: France
Localisation temporelle du sujet: 1920
Aspects rhétoriques et discursifs: Exemplification
Georges BALANDIER est un ethnologue et sociologue français du XXe siècle. Co-directeur des Cahiers internationaux de sociologie, il fut le premier à tenir la chaire de sociologie africaine à la Sorbonne à partir de 1962 et est l’un des fondateurs du Centre d’études sur l’actuel et le quotidien. Son expérience ethnologique est profondément influencée par son passé de militant et de résistant.
Sujet: Personnalités de référence
Topique: ROUCH
Prénom: Jean
Mots-clés: Rouch ; ethnologie ; film ; documentaire ; afrique
Localisation spatiale du sujet: Afrique de l'Ouest‎ ; France ; Niger
Localisation temporelle du sujet: 1917/2004
Aspects rhétoriques et discursifs: Témoignage
Jean ROUCH est un ethnologue français du XXE siècle. Egalement réalisateur, il est connu comme étant l’un des fondateurs de l’anthropologie visuelle. Aujourd’hui, on se souvient particulièrement de ses films ethnographiques sur l’Afrique.
Type: Livre
Auteur: Jean ROUCH
Url: http://www.fayard.fr/alors-le-noir-et-le-blanc-seront-amis-carnets-de-mission-1947-1951-9782755500769
"Alors le Noir et le Blanc seront amis est le récit des trois premières missions de Jean Rouch, de 1946 à 1951, publié en 1951 dans le journal Franc-Tireur, jamais repris en volume. Jean Rouch (1917-2004) est l’un des grands ethnologues du XXe siècle. Arrivé en 1941 à Niamey (Niger) comme ingénieur pour construire des routes, il publie en 1943 dans Notes africaines un « Aperçu sur l’animisme songhay ». Au lendemain de la guerre, il fait sa thèse avec Marcel Griaule et entre au CNRS en 1953. Son oeuvre cinématographique, fondée sur ses recherches, est très vite reconnue dans le monde entier : Initiation à la danse des possédés (1949), Les Maîtres fous (1957), La Chasse au lion à l’arc (1965) sont primés à Biarritz et à Venise. Jean Rouch a disparu le 18 février 2004 dans un accident de voiture au Niger. Après des funérailles nationales et rituelles, il repose au bord du fleuve."
Type: Livre
Auteur: Marc-Henri PIAULT
PIAULT Marc-Henri, "Etude des migrations en Afrique occidentale". CCTA, 1959, 19p.
Titre: Les Mawri : politique et religion
Durée: 00:19:04   [00:38:32 > 00:57:36]
Langue(s): Français
Dans ce segment, Marc-Henri PIAULT revient sur ses débuts auprès de la population Mawri, au Niger. Il aborde aussi bien son premier terrain en 1962, que la construction de sa thématique de recherche en anthropologie politique.
Au début des années 1960, Jean ROUCH propose à Marc-Henri PIAULT de se rendre au Niger, dans une région habitée par les Mawri, et à la frontière entre les mondes songhaï-djermas et haoussas. Il part donc en 1962 et s’intéresse très rapidement au système politique précolonial, ce qui l’amène à travailler sur la constitution de la société elle-même, ainsi que sur son histoire. Dans cette société, la population se divise entre maîtres du sol, dominés, et maîtres de la guerre, dominants. Cependant, en étudiant ce phénomène il s’est aperçu que la définition rigide laisse place à une image plus dynamique d’échanges, de conflits et d’alliances qui pousse la société à se retravailler en continu. Dans cette société également, la religion n’est pas dissociable de la politique. Il a donc fallu à l'anthropologue comprendre les croyances et leur conception du monde, notamment leur rapport à la nature.
Sujet: Discipline/approche SHS
Topique: Anthropologie politique
Mots-clés: Anthropologie ; politique ; homo politicus
Aspects rhétoriques et discursifs: Témoignage
L’anthropologie politique est la branche de la discipline anthropologique qui étudie les gouvernements, les institutions, les discours, ou encore les régimes qui leurs sont liés. Dans cette approche, tous ces phénomènes sont étudiés en partant du postulat de Platon selon lequel l’homme est animal politique.
Sujet: Peuples du monde
Topique: Mawri
Autre formulation du sujet: Maouri
Mots-clés: Mawri ; afrique ; afrique de l'ouest ; peuple ; ethnie
Fait culturel: Patrimoine culturel immatériel
Localisation spatiale du sujet: Afrique de l'Ouest‎ ; Niger
Aspects rhétoriques et discursifs: Témoignage
Les Mawri sont un peuple d’Afrique de l’Ouest. Présents principalement au Niger, ils font partie de l’ethnie majoritaire des Haoussa.
Les Mawri sont un peuple de tradition orale, c’est-à-dire que la transmission se fait uniquement par la parole se qui induit un lien particulier entre passé et présent. Cette oralité n’est pas subie, comme l’explique Jacques CHEVRIER, elle découle d’un choix. Régie par des règles, elle joue un rôle social important.
Sujet: Régions et pays
Topique: Niger
Mots-clés: Niger ; afrique de l'ouest
Le Niger est une république d’Afrique de l’Ouest. L’occupation de ce territoire a commencé bien avant la désertification progressive du Sahara au cours du Ier millénaire avant notre ère. Des tessons de céramiques datant du VIIIe millénaire avant notre ère ont d’ailleurs été retrouvés dans cette région. La zone géographique correspondant au Niger actuelle est composée de plusieurs peuples différents les uns des autres, même si quelques grands empires, comme celui des Songhaï, ont un temps dominé. Le tracé actuel des frontières est un héritage direct de la colonisation française entre 1890 et 1960. Depuis lors, le Niger a été marqué par de grandes difficultés économiques et un climat politique militaire instable. Depuis 2010, le pays est entré dans sa VIIe république avec pour président Mahamadou ISSOUFOU, issu du Parti Nigérien pour la Démocratie et le Socialisme.
Titre: Fonctionnement de la royauté mawri
Durée: 00:16:59   [00:57:36 > 01:14:35]
Langue(s): Français
Marc-Henri PIAULT nous explique ici le fonctionnement de l’état Mawri. Il explique en détail le rôle des princes et la façon dont ces derniers accèdent au pouvoir.
La société Mawri, nous explique Marc-Henri PIAULT, met en place toute une série de contraintes empêchant la domination du pouvoir. Pour eux, la personne au pouvoir est l’assurance d’un équilibre maintenu dans la société, mais aussi avec la nature. Il représente la royauté, sans pour autant que l’individu en question ne le soit nécessairement. Lorsqu’une personne souveraine a un comportement en inadéquation aves son rôle, cela peut générer des perturbations (famine, meurtre, sécheresse, etc.) et il peut être destitué, voire tué. En effet, le roi reste toujours contestable, d’ailleurs, la charge de souverain ne s’hérite pas de façon linéaire. Partagés entre quatre lignages dominants, à la mort ou à la destitution d’un roi, les lignages, excepté celui dont il est issu, se regroupent pour élire le prochain roi parmi leurs membres.
Titre: De la religiosité à la politique
Durée: 00:11:09   [01:14:35 > 01:25:44]
Langue(s): Français
Marc-Henri PIAULT revient plus en détail sur le rapport entre la religiosité et la politique chez les Mawri. Il envisage ainsi leur récit fondateur, mais aussi l’instauration d’une société politisée.
Les Mawri considèrent que leur territoire s’est construit en deux étapes. Tout d’abord serait arrivée une femme, fondatrice de l’espace. Première arrivée, toutes les personnes souhaitant s’installer dans la région devaient obtenir son accord. Serait ensuite arrivé un homme avec sa famille, à qui la première femme qui aurait accepté qu’ils s’installent lui aurait également donné sa fille en mariage afin de sceller une alliance. A eux deux, cette femme et cet homme forment les deux fondateurs sociaux et sacrés des Mawri. La femme est traditionnellement identifiée à la nature. En tant que première à être arrivée et étant également à l’origine de la première alliance avec la nature, elle devrait être considérée comme l’esprit principal. En effet, l’homme, arrivé après, est missionné par la femme pour former de nouvelles alliances avec la nature, mais en son nom. Ce n’est qu’à l’arrivée des populations guerrières que le caractère du pouvoir l’a emporté.
Type: Livre
Auteur: Marc-Henri PIAULT
PIAULT Marc-Henri, "Histoire mawri: introduction à l'étude des processus constitutifs de l'Etat". CNRS: Paris, 1970, 206p.
Titre: Une autre forme d'état
Durée: 00:12:09   [01:25:44 > 01:37:53]
Langue(s): Français
Marc-Henri PIAULT explique dans ce segment la façon dont les occidentaux abordent les systèmes politiques africains traditionnels.
D’après Marc-Henri PIAULT la conception lignagère de la société n’est pas spécifique aux Mawri. L’occident, marqué par son modèle centralisé et sa conception évolutionniste, a longtemps considéré que les sociétés fragmentaires étaient des échecs et devaient aboutir à terme à des sociétés centralisées. Il tend d’ailleurs à valoriser les grands empires africains, comme les Songhaïs à une époque. Ils n’ont pas été les seuls puisque les arabes déjà avaient évoqué cela à leur arrivée. Aujourd’hui, on essaye de comprendre dans quelle mesure la politique africaine contemporaine peut être liée à l’histoire.
Sujet: Idéologies et pensées de groupe
Topique: Culture politique
Aspects rhétoriques et discursifs: Explication ; Témoignage
Une société lignagère repose sur la conservation de la généalogie et est organisée autour de cette dernière. A l’inverse, les sociétés centralisées tendent à minimiser cette généalogie.
Titre: « Colonisation, rupture ou parenthèse ? » (1987, Harmattan)
Durée: 00:07:38   [01:37:53 > 01:45:31]
Langue(s): Français
Marc-Henri PIAULT revient sur la mise en place d’un groupe de pensée et la rédaction de l’ouvrage « Colonisation, rupture ou parenthèse ? », paru en 1987 aux éditions de l’Harmattan.
« Colonisation, rupture ou parenthèse ? » (1987, Harmattan) est le produit d’une série de rencontres qui ont eu lieu dans les années 1970 et 1980. En France, à cette époque, l’africanisme était en pleine effervescence. Ces années ont notamment vu naître un groupe de recherche, basé sur des amitiés intellectuelles et un désir de reconsidérer l’histoire contemporaine à la lumière du passé colonial. Ce groupe cherchait également à faire un bilan de ce qu’il s’était passé et évaluer vers quelle dynamique s’engageaient les pays concernés.
Sujet: Processus de colonisation
Topique: Colonies française
Détail particulier: Décolonisation de l'Afrique Occidentale
Mots-clés: Colonie ; décolonisation ; afrique ; france
Localisation spatiale du sujet: Afrique de l'Ouest‎
Localisation temporelle du sujet: XXIe siècle ap. J.-C. ; XXe siècle ap. J.-C.
Aspects rhétoriques et discursifs: Hypothèse
Les éléments à l’origine de la décolonisation son multiples. Parmi les principaux, on peut citer l’apparition sur les scènes politiques d’élites locales formées dans les plus grandes écoles occidentales dès les années 1930, l’affaiblissement des puissances coloniales pendant la seconde guerre mondiale, ou encore la Charte de l’Atlantique de 1941. Depuis la fin de la décolonisation, plusieurs pays africains traversent régulièrement des périodes d’instabilité politique et économique.
Type: Livre
Auteur: Marc-Henri PIAULT
PIAULT, Marc-Henri, "Colonisation, rupture ou parenthèse ? ", Harmattan: Paris, 1987, 326p.
Titre: Colonisation et construction de l’espace français : les Cévennes
Durée: 00:10:30   [01:45:31 > 01:56:01]
Langue(s): Français
Marc-Henri PIAULT revient sur les prémisses des recherches qu’il a menées dans les Cévennes et dont est issu le rapport « Les chemins de la soie », paru en 1991.
Le projet de recherche Le chemin de la soie est issu de deux phénomènes, le premier est l’incitation du CNRS à se décentraliser et le deuxième, les mouvements de mai 1968. En effet, après les manifestations de 1968, une réelle réflexion sur le centralisme français s’est mise en place, les langues et identités locales ressurgissent. Il compare le processus alors à l’œuvr à celui de la décolonisation. C’est donc dans cet état d’esprit qu’il s’est rendu dans le Languedoc-Roussillon et participé à la constitution d’un groupe de recherche avec le Conseil du Patrimoine et la Mission du Patrimoine Ethnologique.
Titre: Les Cévennes et le tourisme culturel
Durée: 00:18:54   [01:56:01 > 02:14:55]
Langue(s): Français
Dans ce segment, Marc-Henri PIAULT revient sur la résurgence de l’élevage du ver à soie dans les Cévennes. A la fois une revendication locale, culturelle, identitaire et économique, il s’inscrit dans une vision globale pour l’avenir de la région.
Les Cévennes, comme l’explique Marc-Henri PIAULT, furent la première région française à faire de l’élevage de ver à soie. Bien que la pratique ait été laissée de côté avec le temps, on la voit ressurgir depuis la deuxième moitié du XXe siècle. Or ce phénomène va de pair avec une revendication identitaire. Le projet de recherche auquel a participé Marc-Henri PIAULT s’intitulait « Les chemins de la soie ». L’idée était entre autre de mettre en place un itinéraire dans l’espace qui permettrait d’aller voir les fermes, les élevages, etc. Ni un guide touristique, ni un récit ethnologique, l’ouvrage « Les chemins de la soie » est à la croisée des deux. A l’occasion de la recherche de soutiens financiers,le groupe autour du projet s'est aperçu que d’autres travaillaient sur des projets similaires dans plusieurs régions de pays d’Europe également concernés par la soie.
Sujet: Régions et pays
Topique: France
Libellé: Cévennes ; france ; sud ; tourisme
Aspects rhétoriques et discursifs: Description ; Témoignage
Les Cévennes, situées dans les départements du Gard et de la Lozère, forment une chaîne de montagne. Historiquement protestante, cette région est connue pour avoir été le théâtre d’affrontements entre les protestants locaux et les catholiques, hommes du roi de France, au XVIIIe siècle. Bien qu’historiquement, les Cévennes aient été un lieu de production de soie, aujourd’hui le tourisme vert est sa principale ressource économique.
Sujet: Savoir-faire traditionnel
Topique: Production de la soie
Détail particulier: Soie cévenole
Mots-clés: Soie ; cévennes
Localisation spatiale du sujet: France
Localisation temporelle du sujet: XIIIe siècle ap. J.-C.
Aspects rhétoriques et discursifs: Description ; Hypothèse ; Témoignage
Importée d’Asie, la production de la soie est arrivée dans les Cévennes dès le XIIIe siècle, même s’il semble que le tissage de ce dernier se faisait déjà en France depuis le XIe siècle. On estime que l’art de la soie serait né en Chine au début du IIIe millénaire avant notre ère.
Type: CANAL U - La Web TV de l'Enseignement Supérieur
Auteur: Claude ORIGET DU CLUZEAU
Url: https://www.canal-u.tv/video/universite_de_tous_les_savoirs/le_tourisme_culturel_claude_origet_du_cluzeau.1468
"Le tourisme culturel tient une place exceptionnelle tant dans l'activité touristique en Europe que dans l'audience des musées, monuments et évènements culturels. Les contenus des séquences culturelles donnant lieu à des déplacements vacanciers se sont d'ailleurs remarquablement enrichis depuis une vingtaine d'années, et les modes de visite des touristes ont beaucoup évolué. Le tourisme étranger en France en est une vivante illustration. En effet, la culture, tant dans ses différents « objets » que dans sa représentativité globale des identités nationales et régionales, est une puissante force d'attraction pour un territoire et elle seule est capable de créer le « génie du lieu », autour duquel les visiteurs se retrouvent, apprennent, s'émeuvent et se différencient. Toutefois, afin de ne pas attendre du tourisme culturel des impacts irréalistes, il convient d'en situer les contours et les limites, notamment à l'échelon du touriste culturel, esthète passionné ou adepte occasionnel : l'analyse attentive des pratiques culturelles réelles pendant les vacances, la difficulté de la culture à conquérir de nouveaux publics, les attentes et contenus de l'imaginaire culturel et les offres de loisirs concurrentes ou de substitution sont autant de paramètres à prendre soigneusement en compte pour mesurer le phénomène et évaluer son potentiel de développement dans les années à venir. A cet égard, la manière dont les professionnels de la culture et du tourisme sauront, dans le contexte français et européen, faire fructifier ensemble leurs savoirs respectifs, est l'une des clés de l'avenir du tourisme culturel." Date de réalisation : 12 Janvier 2006 Durée du programme : 76 min Auteur(s) : ORIGET DU CLUZEAU Claude producteur : UTLS - la suite Réalisateur(s) : UTLS - la suite

11 chapitres.
Titre: Anthropologie africaine
Sous-titre: Entretien avec Marc-Henri PIAULT
Auteur(s): PIAULT Marc-Henri
Date de réalisation: 15/11/2002
Lieu de réalisation: Maison des Sciences de l'Homme 54 Boulevard Raspail Paris France
Genre: Entretien filmé
Langue(s): Français
Cette vidéo présente un entretien avec Marc-Henri PIAULT, anthropologue et cinéaste, directeur de recherche au CNRS, au sujet de son parcours d’anthropologue en Afrique, dans le cadre des Entretiens en Ligne.
Marc-Henri PIAULT, anthropologue, cinéaste et directeur de recherche au CNRS, présente l’anthropologie africaine à travers son parcours personnel en Afrique occidentale, plus particulièrement au Niger, ce qui l’a mené jusque dans les Cévennes. Il aborde différents thèmes comme la migration humaine, la politique ou la formation d’un état. Il a été invité dans le cadre de l’enrichissement de la collection « Entretiens en ligne », de la FMSH et de l’ESCoM.
Sujet: Régions et pays
Topique: Afrique occidentale
Mots-clés: Afrique ; ouest ; colonie ; XXe siècle
Localisation temporelle du sujet: 1895/1960
Aspects rhétoriques et discursifs: Témoignage
Créée en 1895, l’Afrique occidentale recouvrait un territoire comptant 8 colonies françaises du nord-ouest africain, et était regroupée en une fédération. Ce n’est qu’après le referendum de 1958 de la Communauté Française que la fédération fut dissoute au profit du statut de républiques autonomes pour 7 des pays concernés. Seule la Guinée vote alors pour l’indépendance. Elle est suivie par les autres pays en 1960, date à laquelle l’Afrique Occidentale disparait définitivement.
Sujet: Discipline/approche SHS
Topique: Anthropologie
Libellé: Anthropologie africaine
Détail particulier: Etude du monde africain.
Mots-clés: Anthropologie ; science de l'homme ; afrique
L’anthropologie est une science qui étudie l’être humain dans son ensemble. Bien que de l’antiquité au siècle des lumières, plusieurs ouvrages publiés peuvent être considérés comme anthropologiques, ce n’est qu’au XVIIIe siècle que l'on commence à voir apparaitre les prémices de l’anthropologie. En effet, c’est sous les plumes de penseurs comme Jean-Jacques ROUSSEAU, Nicolas DE CONDORCET ou Emmanuel KANT que l'on commence à définir cette étude. Il faudra cependant encore attendre la fin du XIXe siècle pour voir se former l’idée d’une science de l’homme et lui donner une réelle dimension disciplinaire.
Nom: ESCoM-AAR (Equipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias - Archives Audiovisuelles de la Recherche)
Rôle: Producteurs d'oeuvres audiovisuelles
Adresse: FMSH (Fondation Maison des Sciences de l'Homme), Paris, France
ESCoM-AAR (Equipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias - Archives Audiovisuelles de la Recherche), FMSH (Fondation Maison des Sciences de l'Homme), Paris, France
Nom: PIAULT
Prénom: Marc-Henri
Rôle: Invité(e) de l'entretien
Appartenance: Centre National de la Recherche Scientifique - CNRS
Fonction: Anthropologue
Adresse: Paris, France
Marc-Henri PIAULT est directeur de recherche au CNRS, anthropologue et cinéaste, président du Comité du Film Ethnographique. Il a mené des recherches en Afrique occidentale (migrations, formations politiques précoloniales, cultes de possession), en France (identité régionale, représentation culturelle) et au Brésil (croyances, appartenances, identités et conflits). Il a présidé l'Association Française des Anthropologues. Ancien responsable du Journal des Africanistes et du Journal des Anthropologues, il est aussi l’auteur d'une centaine de publications en français, anglais, portugais, espagnol, et italien. Etant un des principaux représentants de l’anthropologie audiovisuelle française, auteur de nombreux films (Bawra, Akazama, Shan Kubewa, Mahauta, Un jeune homme à la campagne… ) tournés au Niger et Nigeria, en France et au Brésil et d’une série télévisée pour FR3 (Lieux-dits..., essai d'ethnologie visuelle en Occitanie), il a enseigné dans les universités parisiennes (Paris X, EHESS, Paris I Sorbonne) et enseigne encore aujourd’hui à l’université d’Etat de Rio au Brésil. Principales publications : -Histoire Mawri, Introduction à l'étude des processus constitutifs d'un État, CNRS éditions, 1970 ; -La colonisation : rupture ou parenthèse, L'Harmattan, 1987 ; -Anthropologie et Cinéma : passage à l'image, passage par l'image, Nathan, 2000 ; -Anthropologie Africaine, 1, 2, 3,CD-Rom, Paris, Archives Audiovisuelles de la Recherche, MSH-ESCoM
Lien: Publications
Nom: STOCKINGER
Prénom: Peter
Rôle: Responsables d'entretiens
Appartenance: FMSH - Fondation Maison des Sciences de l'Homme, Paris, France
Fonction: Directeur scientifique
Adresse: Paris, France
Peter STOCKINGER est Professeur des universités et Directeur adjoint de la filière "Communication Interculturelle" (F.C.I Institut National des Langues et Civilisations Orientales (I.Na.L.C.O.). Il est également Directeur de l’Equipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias (ESCoM) à la Maison des Sciences de l’Homme.
Lien: Publications
Type: Revues scientifiques
Url: http://www.codesria.org/spip.php?rubrique66&lang=fr
L’anthropologue Africain (ISSN 1024-0969) est la revue biannuelle de l’association panafricaine d’anthropologie. Elle est un forum pour les anthropologues africains et africanistes, elle leur permet de publier des articles, des rapports de recherche, des comptes rendus d’articles et de livres.
Type: Enseignement supérieur
Public cible: Pour spécialistes
Cette vidéo est susceptible d'intéresser les étudiants en anthropologie.
PIAULT Marc-Henri. « Anthropologie africaine », Archives Audiovisuelles de la Recherche (AAR), n°59, 2002, [en ligne] ; URL : http://www.archivesaudiovisuelles.fr/59/
Type: Droit d'auteur relatif à la production du document source
© ESCoM-AAR (Equipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias, Archives Audiovisuelles de la Recherche), FMSH (Fondation Maison des Sciences de l’Homme), Paris, France, 2002
Type: Droit d'auteur relatif à la réalisation du document source
© CHALLULAU Hélène, ESCoM-FMSH, Paris, France, 2002
Type: Droit d'auteur relatif au contenu du document source
© PIAULT Marc-Henri, Anthropologue Cinéaste, CNRS, France, 2002 © STOCKINGER Peter, Directeur scientifique, ESCoM-AAR, France, 2002
Type: Régime général "Creative Commons" relatifs au document source
"Cette ressource audiovisuelle est protégée par le régime "Creative Commons". Vous êtes libres de la reproduire, distribuer et communiquer au public. Mais vous devez impérativement signaler sa paternité (son ou ses auteurs), vous n'avez pas le droit de la modifier ni d'en faire un usage commercial. Lecture, diffusion et exploitation concrète de cette ressource audiovisuelle présuppose que vous ayez accepté les règles juridiques Creative Commons décrites dans la page http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr/"
Lien: Creative Commons - Paternité-Pas d'Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France
Titre: Analyse générale de la vidéo « Anthropologie africaine »
Sous-titre: Entretiens en ligne
Langue(s): Français
Type: Analyse plus détaillé
Comment citer: FRISA, Oriane. Analyse générale de la vidéo « Anthropologie africaine ». (Portail ARC, 2015), http://www.arc.msh-paris.fr/
Id analyse: 3e12761a-3ca5-473f-966d-660140b94c80
Id vidéo: d109076d-0100-4a84-bd1d-0b3dc7653446
Analyse générale de la vidéo d’un entretien avec l’anthropologue et cinéaste Marc-Henri PIAULT.