Eprouver (Le rendu du vécu) 1/2. BOUIN Olivier, GEORGE Sylvain,GRETTY Mirdal, NUSELOVICI Alexis, VOLLAIRE Christiane

Chapitre

Titre: Ouverture du colloque par Gretty MIRDAL et Olivier BOUIN
Durée: 00:16:11   [00:00:00 > 00:16:11]
Genre: Extrait de conférence filmée
Gretty MIRDAL nous introduit le sujet du colloque, "l'exil", à travers l'expérience du Duc de Lauzun, sujet de deux exils au 17è siècle tandis que Olivier BOUIN nous présente les enjeux de ce colloque à travers les partenariats et les ouvertures possibles.
Sujet: Evénements (historiques)
Topique: Exil du Duc de Lauzun
Localisation spatiale du sujet: Europe continentale ; France ; Royaume Uni
Localisation temporelle du sujet: 17è siècle
Aspects rhétoriques et discursifs: Narration ; Portrait
A l'ouverture du Colloque International - Figurer l'exil qui a eu lieu en mars 2014 à l'hôtel Lauzun, l'accent est mis sur l'histoire d'un de ses propriétaires, le Duc de Lauzun, qui a eu deux expériences d'exil au cours de sa vie.
Sujet: Lieux de recherche et de formation en sémiotique
Topique: FMSH-IEA
Libellé: Les études exiliques
Localisation spatiale du sujet: Europe continentale
Localisation temporelle du sujet:
A partir de 2012, date de création de deux programmes du Collège d'études mondiales de la FMSH "Non-lieux de l'exil/L'expérience de l'exil", la tentative de définir le concept d'exilience et de former les étudiants et chercheurs à été mis en place. Notre colloque "Figurer l'exil" est la continuité et la complémentarité de ces enseignements.
Lors de cette introduction au Colloque International - Figurer l'exil l'accent est mis sur la collaboration entre entre certains instituts de recherche et des centres de formation.
Nom: BOUIN
Prénom: Olivier
Rôle: Ouvertures (présentations, allocutions)
Appartenance: FMSH - Fondation Maison des Sciences de l'Homme, Paris, France
Fonction: Directeur du Collège d'Etudes Mondiales (FMSH)
Olivier BOUIN est docteur en économie de l'École des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS, Paris), et détient également un Master en sciences politiques de l'Institut d'Études Politiques (IEP, Paris) et un master en économie internationale (Université de Paris). Il a été chargé de cours en économie à l'Université de Paris, chercheur au Centre Français de recherche en sciences sociales de Prague (Cefres) et chercheur senior à l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) à Paris. Il a également été directeur du service de coopération culturelle et scientifique des ambassades françaises de Rome et de Boston.
Nom: GRETTY
Prénom: Mirdal
Rôle: Ouvertures (présentations, allocutions)
Appartenance: IEA-Paris - Institut d'Etudes Avancées de Paris
Fonction: Philosophe
MIRDAL Gretty est professeur de psychologie à l’Université de Copenhague. Elle est spécialisée en psychologie clinique et psychologie de la santé. Elle a fait des recherches sur l'impact à long terme de la migration et de l'intégration culturelle sur la santé mentale et physique. Elle travaille actuellement sur un projet transdisciplinaire sur la psychologie du vieillissement , "vieillir en exil". MIRDAL Gretty est aussi impliquée dans l'administration de la recherche tant au niveau national qu'international. Elle a présidé le groupe du Conseil européen pour la recherche (ERC) sur "L'esprit humain et sa complexité", le jury de l'Institut universitaire de France, le Comité pour les sciences humaines à la Fondation européenne de la science (ESF) ou encore le Comité scientifique pour les programmes de recherche fondamentale en sciences humaines de l'Agence nationale de la recherche. Elle a également été membre du Conseil d'administration de la Fondation nationale danoise en charge des centres d'excellence et du Conseil scientifique du CNRS.
Type: Présentation(s) générale(s)
Présentation générale du thème du colloque, à savoir l'exil, de ses enjeux et de ses ouvertures possibles dans le monde de la recherche et de l'éducation.
Type: Récits historiques
Mirdal GRETTY nous raconte l'histoire et l'expérience exilique du Duc de Lauzun, acteur important de l'hôtel dans lequel se déroule le Colloque International - Figurer l'exil.
Titre: L'exil comme figure par Alexis NUSELOVICI (Nouss)
Durée: 00:14:55   [00:16:11 > 00:31:07]
Genre: Extrait d'un colloque filmé
Alexis NUSELOVICI (Nouss) nous présente ici le concept de l'exil comme relevant de la communication. Il pose alors de deux questions qui vont lui permettre, à travers des exemples et comparaisons littéraires, de définir ce qu'est l'exilience: - Comment est-ce que l'exilé peut-il donner forme à son expérience? - Comment l'art représente-t-il l'exil ? (peut-il y avoir un art de l'exil?) Alexis NUSELOVICI (Nouss) explique alors comment ces questions sont liées puisque l'expression n'est pas suffisante pour rendre compte des phénomènes, il faut y substituer celle de la figuration.
Sujet: Langue d'exil
Topique: Figuration
Libellé: L'expérience de l'exil par le langage
Localisation spatiale du sujet: Europe continentale
Localisation temporelle du sujet: De l'époque antique à l'époque contemporaine
Aspects rhétoriques et discursifs: Définition ; Discours littéraire ; Exposé spécialisé ; Le sujet est traité selon différents points de vue ; L'auteur discute différents points de vue sur le sujet ; L'auteur contraste son point de vue avec d'autres
Alexis NUSELOVICI nous explique ici comment la langue peut être utilisée comme moyen de figuration d'une expérience exilique. Selon lui, il y a figuration quand l'usage d'un code ne suffit pas, il fait donc la différence entre pouvoir dire et vouloir dire. Il y a multiplicité des systèmes référentiels.
Alexis NUSELOVICI, à travers la littérature de Gérard GENETTE, nous introduit l'idée que dans le langage de l'exil il existe un hiatus entre ce qui est dit dans un texte et ce qui aurait été normalement dit dans le parlé courant.
Sujet: Etudes littéraires
Topique: Littérature comparée
Libellé: L'exil
Localisation spatiale du sujet: Europe continentale
Dans cette intervention de Alexis NUSELOVICI, l'Europe est principalement concernée puisqu'il ne cite que des auteurs provenant de pays européens. Cependant, pour les oeuvres datant de l'empire grec ou romain, nous ne pouvons pas ici parler "d'Europe" à proprement parlé puisque la cartographie du monde était différente d'aujourd'hui.
Localisation temporelle du sujet:
Les exemples littéraires cités par Alexis NUSELOVICI couvrent une période partant de l'Empire grec et romain jusqu'à l'époque contemporaine.
Aspects rhétoriques et discursifs: Argumentation ; Discours littéraire ; Explication ; Exposé spécialisé ; Le sujet est traité selon différents points de vue ; L'auteur discute différents points de vue sur le sujet ; L'auteur contraste son point de vue avec d'autres
Dans cette première partie du colloque international - Figurer l'exil Alexis NUSELOVICI, professeur de littérature comparée, nous introduit et tente de définir le concept de l'exilience à travers divers exemples relevant de la littérature et de la poésie, allant de l'époque antique à l'époque contemporaine.
La thématique de l'exil est abordée par Alexis NUSELOVICI à travers différents exemples de littérature. Chaque auteur apporte une nouvelle dimension au concept exilique comme le définit Alexis NUSELOVICI.
Sujet: Thèmes littéraires, topoï
Topique: Littérature d'expérience
Libellé: Littérature d'exil
Localisation spatiale du sujet: Europe continentale
Localisation temporelle du sujet: De l'époque antique à l'époque contemporaine
Aspects rhétoriques et discursifs: Argumentation ; Discours littéraire ; Exposé spécialisé ; Le sujet est traité selon différents points de vue ; L'auteur discute différents points de vue sur le sujet ; L'auteur contraste son point de vue avec d'autres
A travers différents exemples de littérature Alexis NUSELOVICI nous montre comment celle-ci peut relever d'une expérience exilique. A travers les mots et l'expression l'exil pourrait devenir le topos artistique d'une expérience qui se joue entre deux appareillages communicationnels.
Nom: NUSELOVICI
Prénom: Alexis
Rôle: Conférencier principal
Appartenance: Université de Provence (Aix-Marseille I)
Fonction: Professeur de littérature
Alexis NUSELOVICI (Nouss) est Professeur de littérature générale et comparée, Université Aix-Marseille et professeur associé à la School of European languages, Translation and Politics de l’Université de Cardiff (Royaume-Uni). Il est aussi professeur associé au Département de linguistique et de traduction de l’Université de Montréal, où il a enseigné pendant une quinzaine d’années. Il a également été professeur invité au Brésil, en Turquie, en Espagne et en France. Membre de plusieurs équipes de recherche internationales, il a créé et dirigé le groupe de recherche montréalais "POexil" (http://www.poexil.umontreal.ca) qui se consacre aux manifestations culturelles des expériences de l’exil et de la diaspora ainsi que le "Cardiff Research Group on Politics of Translating" qui étudie l’acte traductif sous ses aspects éthiques et politiques. Il a publié une dizaine de livres dont "La modernité" (Paris, PUF, collection "Que sais-je?", 1995), "Dire l’événement, est-ce possible?" (avec Jacques DERRIDA et Gad SOUSSANA, Paris, L’Harmattan, 1997), "Métissages. De Arcimboldo à Zombi" (avec François LAPLANTINE, Paris, Pauvert, 2001), "Plaidoyer pour un monde métis" (Paris, Editions Textuel, 2005) et "Paul CELAN. Les lieux d’un déplacement" (Lormont, Éditions Le Bord de l’Eau, 2010). Il co-dirige le programme "Non-lieux de l’exil" et dirige depuis février 2013 le séminaire “L’expérience de l’exil” au Collège d’études mondiales (FMSH) et a publié les working papers suivants : "Etudier l’exil, L’expérience de l’exil, Exiliance : condition et conscience, Exil et post-exil" http://www.fmsh.fr/fr/c/1284.
Lien: http://www.poexil.umontreal.ca/
Lien: http://www.fmsh.fr/fr/c/1284
Type: Hypotheses.org - Le portail des blogs de chercheurs
Auteur: FMSH - Marc Goldschmit
Url: http://wpfmsh.hypotheses.org/629
La représentation de l’exil n’efface pas sa douleur, mais initie un mouvement de retour sur soi du sujet. L’exil est en excès sur la représentation, il lui faut une écriture sans appui que nous recherchons ici à travers quatre ellipses: 1/ l’exil de l’exil des écrivains juifs allemands chez KAKFA, qui ne peuvent ni écrire, ni ne pas écrire. 2/ L’exil transcendental des vivants et des morts pour Benjamin qui appelle une tout autre écriture de l’histoire. 3/ L’exil antérieur de la circoncision de la langue chez DERRIDA, à laquelle répond la réaffirmation du corps et du nom, du sexe et de la signature. 4/ Le double exil judéo-chrétien des marranes comme figure imaginaire du secret de l’exil, auquel ne peut répondre qu’une mémoire de l’immémorial.
Type: Colloque filmé
Auteur: ESCoM-FMSH
Url: http://www.archivesaudiovisuelles.fr/EN/Event.asp?id=2264&url=/2264/home.asp
Deux programmes étudient en complémentarité l’exil au sein de la Fondation Maison des sciences de l’homme. Le programme thématique "Non-lieux de l’exil", établi en 2012 et co-dirigé par Alexandra GALITZINE-LOUMPET et Alexis NUSELOVICI (Nouss), regroupe une équipe d’une vingtaine de membres français, européens et internationaux et est doté d’un conseil scientifique. Les « rencontres » et événements qu’il organise se caractérisent par une large ouverture aux artistes, réalisateurs, praticiens et chercheurs et enseignants-chercheurs issus de champs disciplinaires distincts. Depuis février 2013, ces réflexions croisées se poursuivent, dans une perspective plus théorique, dans le séminaire "L’expérience de l’exil" dirigé par Alexis NUSELOVICI (Nouss) au sein du Collège d’études mondiales (FMSH). L’objectif de ces deux programmes est de fonder, à terme, des études exiliques inexistantes dans les mondes francophones.
Type: Comparaison(s)
Alexis NUSELOVICI (Nouss) nous présente une étude littéraire comparatiste pour traiter le concept d'exilience.
Type: Contexte "Recherche"
Public cible: Pour spécialistes
L'intervention de Alexis NUSELOVICI (Nouss) requiert certaines connaissances dans le domaine de la littérature comparée, de la sociologie et de l'anthropologie.
Titre: "L'exil est-il un terrain philosophique" par Christiane VOLLAIRE
Durée: 00:27:24   [00:31:07 > 00:58:31]
Genre: Extrait d'un colloque filmé
Dans cette vidéo Christiane VOLLAIRE introduit le concept de l'exil à travers la philosophie. Elle pose cette question:"l'exil est-il un terrain philosophique". Pour tenter de répondre à cette question elle s'interroge sur: - Le concept problématique de terrain philosophique, - L'expérience initiatrice du Milieu de nulle part (Interaction entre la parole des migrants qui est vue comme réflexive car portée par l'expérience et la stratégie réflexive du philosophe qui questionne), - L'expérience philosophique comme pensée du déracinement, - Des formes différenciées de l'immersion. Elle va s'appuyer sur ses propres recherches et les travaux antérieurs de trois auteurs (Simone WEIL, George ORWELL et Robert LINHART) afin de définir le concept de l'exil comme "expertise de la réalité".
Sujet: L'appartenance culturelle
Topique: Ouvrière; Bourgeoise
Libellé: L'exil
Localisation temporelle du sujet: Epoque contemporaine
Aspects rhétoriques et discursifs: Argumentation ; Discours littéraire ; Exposé spécialisé
Christiane VOLLAIRE nous explique avec l'exemple des travaux de Simone WEIL, Georges ORWELL et Robert LINHART comment l'exil n'est pas seulement lié à l'appartenance à une nationalité mais également à une différenciation de classe sociale.
Afin de comprendre et de penser l'exil Christiane VOLLAIRE nous explique qu'il est nécessaire d'expérimenter une immersion de la condition exilique. Ainsi, elle et d'autres auteurs du 20è siècle se sont immersés dans les classes ouvrières pour une durée courte ou longue afin d'en comprendre la condition des exilés.
Sujet: L'exil, la condition exilique
Topique: Penser l'exil
Libellé: L'exil
Localisation temporelle du sujet: Epoque contemporaine
Aspects rhétoriques et discursifs: Argumentation ; Discours littéraire ; Exposé spécialisé ; Le sujet est traité selon différents points de vue ; L'auteur contraste son point de vue avec d'autres
L'intervention de Chritiane VOLLAIRE nous présente ici l'exil en tant que terrain philosophique, ou plutôt comme "philosophie de terrain".
Comment penser l'exil? Christiane VOLLAIRE nous explique à travers ses propres recherches et les oeuvres de trois auteurs (Simone WEIL, George ORWELL et Robert LINHART) comment la compréhension de l'exil passe par le dialogue avec les exilés, qui possédent une "expertise de la réalité", et le philosophe qui s'immerse et expérimente lui-même l'exil.
Nom: VOLLAIRE
Prénom: Christiane
Rôle: Conférencier principal
Appartenance: Université de Provence (Aix-Marseille I)
Fonction: Philosophe
Christiane VOLLAIRE est philosophe. Elle mène ses recherches sur les liens entre politique, esthétique et médecine, est membre du Comité de rédaction des revues Pratiques, Chimères et Outis, et collabore régulièrement aux revues "Lignes", Cahiers de philosophie, "Transeuropéennes, Medium", Revue d’ethnologie, "Symposium, Ah ! et Empan". Elle a présenté pendant six ans une série d’interventions au Collège International de philosophie sur Les Processus de désesthétisation en médecine, et intervient également à Paris 7, à Paris 8 et à l’IRI (Centre Georges Pompidou). Elle a publié de nombreux articles sur la philosophie esthétique (photographie, chorégraphie, architecture, espace) et notamment plusieurs essais sur des artistes contemporains, la philosophie politique et la philosophie de la médecine. Parmi ses derniers ouvrages parus : "Humanitaire, le cœur de la guerre", ed. L’Insulaire, Paris, mars 2007 ; "Le Milieu de nulle part" (en collaboration avec le photographe Philippe BAZIN),ed. Créaphis, Paris, octobre 2012. http://christiane-vollaire.fr/. Elle est membre du programme « Non-lieux de l’exil » (FMSH)
Type: Exposé(s) spécialisé(s)
Christiane VOLLAIRE nous fait un exposé spécialisé philosophique pour traiter le concept de l'exil. Elle y propose la création d'une philosophie de terrain pour comprendre la condition exilique.
Type: Contexte "Recherche"
Public cible: Pour spécialistes
Le discours de Christiane VOLLAIRE requiert des connaissances philosophiques.
Type: Parole mise en contexte
Type: Parole mise en contexte
"Ravalant votre honte, vous implorez une halte. (…) Votre guide (un mineur) fait preuve de compassion. (…) Arrivé à pied d’œuvre, vous vous étalez dans la poussière de charbon et restez ainsi plusieurs minutes, à reprendre suffisamment de souffle pour être en état d’observer, avec quelque chance d’y comprendre quelque chose, ce qui se passe autour de vous. Ce travail – si essentiel à notre survie – est en même temps si étranger à notre expérience quotidienne, si caché, en quelque sorte, que nous n’y prêtons pas plus d’attention que nous n’en prêtons à la circulation du sang dans nos veines. (…) Ce que vous avez sous le nez, dans les moments où vous ouvrez les yeux en tout cas, c’est que des mineurs se tuent quotidiennement à la tâche pour que les personnes au-dessus du commun puissent rester au-dessus du commun".
Type: Parole mise en contexte
Type: Parole mise en contexte
"Trois sensations délimitent cet univers nouveau. L’odeur : un âpre odeur de fer brûlé, de poussière de ferraille. Le bruit : les vrilles, les rugissements des chalumeaux, le martèlement des tôles. Et la grisaille : tout est gris, les murs de l’atelier, les carcasses métalliques des deux CV, les combinaisons et les vêtements de travail des ouvriers. Leur visage même paraît gris, comme si s’était inscrit sur leurs traits le reflet blafard des carrosseries qui défilent devant eux. Le fracas d’arrivée d’une nouvelle carrosserie toutes les trois à quatre minutes scande en fait le rythme du travail. Je m’embrouille dans l’ordre des opérations : il faut mettre les gants pour le coup de chalumeau, les enlever pour le coup de palette, ne pas toucher l’étain brûlant à main nue, tenir le bâton de la main gauche, le chalumeau de la main droite, la palette de la main droite, les gants qu’on vient d’enlever dans la main gauche, avec l’étain. Cela avait l’air évident, quand Mouloud le faisait, en gestes précis, coordonnés, successifs. Moi, je n’y arrive pas, c’est la panique : dix fois, je suis sur le point de me brûler et c’est un geste rapide de Mouloud qui écarte la flamme".
Type: Parole mise en contexte
Type: Parole mise en contexte
"Si je vous dis, par exemple, que le premier choc de cette vie d’ouvrière a fait de moi pendant un certain temps une espèce de bête de somme, que j’ai retrouvé peu à peu le sentiment de ma dignité seulement au prix d’efforts quotidiens et de souffrances mentales épuisantes, vous êtes en droit de conclure que c’est moi qui manque de fermeté. D’autre part, si je me taisais – ce que j’aimerais bien mieux – à quoi servirait que j’aie fait cette expérience ? (…) Je suis entrée à l’usine avec une bonne volonté ridicule, et je me suis aperçue assez vite que rien n’était plus déplacé. On ne faisait appel en moi qu’à ce qu’on pouvait obtenir par la contrainte la plus brutale. (…) De légères différences de salaires peuvent aussi, dans certaines situations, affecter la vie elle-même. Dans ces conditions, on dépend tellement des chefs qu’on ne peut pas ne pas les craindre, et –encore un aveu pénible – il faut un effort perpétuel pour ne pas tomber dans la servilité".
Type: Parole mise en contexte
Type: Parole mise en contexte
"Mais même quand ils sont matériellement plus heureux (…), ils sont toujours tourmentés par le sentiment que tout se passe dans les villes, et qu’ils sont « out of it ». Bien entendu, cet état d’esprit est aggravé par l’installation dans les villages de TSF, de cinémas, et par la circulation de journaux tels que Confidences et Marie-Claire, auprès desquels la cocaïne est un produit sans danger".
Titre: "Figures de l'exception, brûlantes apparitions" par Sylvain GEORGE
Durée: 00:33:58   [00:58:31 > 01:32:29]
Genre: Extrait d'un colloque filmé
Dans cette partie, Sylvain GEORGE nous introduit le concept d'exil et le statut des exilés à travers deux films documentaires. Il se demande comment représenter la réalité de cette condition, ces vies violentées à travers une redéfinition du politique et de l'esthétique. Plus que de simples documentaires, ces deux films sont le témoignage d'expériences multiples, d'une communauté sans consistance. La scène devient alors le résultat d'un alliage entre politique, esthétique et images.
Sujet: Villes, villages et autres localités habitées
Topique: Calais
Commune (type): Ville
Libellé: L'exil
Fait culturel: Symbole politique
Fait culturel: Symbole d'appartenance sociale
Fait culturel: Lieux de référence
Fait culturel: Culture politique
Le sujet par pays: France
Localisation temporelle du sujet: 21è siècle
Aspects rhétoriques et discursifs: Dénonciation ; Discours militant
Calais, ville où la politique s’expose, ville emblème pour le traitement de la question des migrants.
Sujet: Cinéma par type
Topique: Court métrage
Genre: Film documentaire
Genre: Film politique
Libellé: L'exil
Mots-clés: Exil; Concept; Cinéma engagé; Politique
Localisation spatiale du sujet: France
L'expérience cinématographique de Sylvain GEORGE se déroule principalement à Calais, dans un centre d'expulsion des immigrés. Cependant, le cinéaste à également suivi le parcours de plusieurs exilés, qui viennent principalement de régions d'Afrique.
Localisation temporelle du sujet: 21è siècle
Aspects rhétoriques et discursifs: Critique ; Dénonciation ; Discours militant
Sylvain GEORGE dénonce l'implication et dresse un constat des dispositifs démocratiques concernant la condition des exilés à travers l'articulation par la scène cinématographique du politique, de l'esthétique et de l'image.
Sylvain GEORGE, cinéaste engagé, met en relation l'esthétique politique des dispositifs cinématographiques et la question de l'exil à travers ces propres travaux.
Le thème de l'intervention de Sylvain GEORGE porte sur le concept de l'exil: sa mise en figuration à travers les dispositifs démocratiques et médiatiques d'une part, "le champ contre champ", et les dispositifs audiovisuels qui mettent en avant le "hors champ" (la condition réelle, hors caméra, des exilés) d'une autre part.
Sujet: L'exil, la condition exilique
Topique: Expulsions
Mots-clés: Exil; Concept; Condition; Rejet; Démocratie; Politique
Libellé: L'expérience cinématographique de l'exil
Mots-clés: Expérience; Exil; Concept; Cinéma
Localisation spatiale du sujet: France
Localisation temporelle du sujet: 21è siècle
Aspects rhétoriques et discursifs: Dénonciation ; Discours militant
L'exil évoqué dans cette partie de Sylvain GEORGE évoque les expulsions d'immigrés dans la région de Calais en France.
A travers son expérience cinématographique Sylvain GEORGE nous présente la scène comme une articulation entre politique, esthétique et image. Il insiste longuement sur la part cachée des dispositifs des politiques publiques en matières des migrants. Il y dénonce une réalité de vies violentées et l'omniprésence des médias, des représentations inégalitaires et une communauté sans consistance.
Nom: GEORGE
Prénom: Sylvain
Rôle: Conférencier principal
Fonction: Cinéaste
Sylvain GEORGE est cinéaste, metteur en scène et écrivain. Après des études de 3ème cycle en philosophie, droit et sciences politiques, et cinéma, il réalise depuis 2006 des films radicaux, poétiques, politiques et expérimentaux, sur la thématique de l’immigration et des mouvements sociaux collaborant avec différents artistes (Archie SHEPP, William PARKER, Valérie DREVILLE, Okkyung LEE, John EDWARDS, John BUTCHER) et intervenant dans des masterclass à travers le monde. Ses films sont projetés dans les réseaux militants, les lieux underground ainsi que dans les festivals et ont été plusieurs fois primés dans des festivals internationaux, notamment "Qu’ils reposent en révolte" (2010) - Prix du meilleur film Filmmaker Film Festival 2010 (Milan) ; "Les éclats : Ma gueule, ma révolte, mon nom" (2011) (Torino Film festival 2011), "Vers Madrid – The burning bright"(2013) (Prix du public au Subversive Film Festival 2013 et prix du jury au MedFilmFestival 2013).
Type: Opinions
Sylvain GEORGE dénonce à travers ses travaux filmiques les représentations inégalitaires et une communauté d'exilés sans consistance due aux politiques locales.
Type: Contexte "Recherche"
Public cible: Pour tout public
Les travaux et recherches de Sylvain GEORGE sont accessibles à tout public s'intéressant à la représentation de l'exil par les images audiovisuelles.
Type: Niveau Master
Public cible: Pour tout public
L'intervention de Sylvain GEORGE, bien que spécialisée sur les questions d'ordre politique, sociologique et anthropologique, est accessible à tout public qui s'intéressent à la figuration de l'exil dans le cinéma documentaire et militant.
Type: Scènes (pro-filmiques)
Les Nuées (My black mama’s face) Vidéo. Noir et blanc. 6,20 mn. Noir Production. 2012
Titre: Séance de questions
Durée: 00:20:11   [01:32:29 > 01:52:41]
Genre: Extrait d'un colloque filmé
Dans cette partie le public à la parole et est libre de poser des questions concernant les différents points de vue abordés par les intervenants sur le concept de l'exil, dans sa dimension d'expérience (le rendu du vécu).

5 chapitres.
  • Extrait d'un colloque filmé. Alexis NUSELOVICI (Nouss) nous présente ici le concept de l'exil comme relevant de la communication. Il pose alors de deux questions qui vont lui permettre, à travers des exemples et comparaisons littéraires, de définir ce qu'est l'exilience: - Comment est-ce que l'exilé peut-il donner forme à son expérience? - Comment l'art représente-t-il l'exil ? (peut-il y avoir un art de l'exil?) Alexis NUSELOVICI (Nouss) explique alors comment ces questions sont liées puisque l'expression n'est pas suffisante pour rendre compte des phénomènes, il faut y substituer celle de la figuration.
  • Extrait d'un colloque filmé. Dans cette vidéo Christiane VOLLAIRE introduit le concept de l'exil à travers la philosophie. Elle pose cette question:"l'exil est-il un terrain philosophique". Pour tenter de répondre à cette question elle s'interroge sur: - Le concept problématique de terrain philosophique, - L'expérience initiatrice du Milieu de nulle part (Interaction entre la parole des migrants qui est vue comme réflexive car portée par l'expérience et la stratégie réflexive du philosophe qui questionne), - L'expérience philosophique comme pensée du déracinement, - Des formes différenciées de l'immersion. Elle va s'appuyer sur ses propres recherches et les travaux antérieurs de trois auteurs (Simone WEIL, George ORWELL et Robert LINHART) afin de définir le concept de l'exil comme "expertise de la réalité".
  • Extrait d'un colloque filmé. Dans cette partie, Sylvain GEORGE nous introduit le concept d'exil et le statut des exilés à travers deux films documentaires. Il se demande comment représenter la réalité de cette condition, ces vies violentées à travers une redéfinition du politique et de l'esthétique. Plus que de simples documentaires, ces deux films sont le témoignage d'expériences multiples, d'une communauté sans consistance. La scène devient alors le résultat d'un alliage entre politique, esthétique et images.
  • Extrait d'un colloque filmé. Dans cette partie le public à la parole et est libre de poser des questions concernant les différents points de vue abordés par les intervenants sur le concept de l'exil, dans sa dimension d'expérience (le rendu du vécu).
Titre: Eprouver (Le rendu du vécu) 1/2
Sous-titre: Colloque International - Figurer l'exil
Auteur(s): BOUIN Olivier, GEORGE Sylvain,GRETTY Mirdal, NUSELOVICI Alexis, VOLLAIRE Christiane
Date de réalisation: 14/03/2014
Lieu de réalisation: Institut d'études avancées de Paris - Hôtel de Lauzun, 17 quai d'Anjou, 75004 Paris, France
Genre: Colloque filmé
Langue(s): Français
Dans cette première partie du Colloque International - Figurer l'exil, qui a eu lieu en mars 2014, des intervenants de différentes disciplines (cinéma, philosophie, littérature comparée) vont tenter de définir le concept de l'exil comme étant figure de l'expérience: le rendu du vécu.
L’expérience de l’exil met en crise les dichotomies induites par un discours « territorialisé » autour de l’identité et de la différence, l’origine et le devenir, l’autochtone et l’étranger. En montrant à quel degré ces oppositions appartiennent à l’épistémè des sociétés d’accueil et à une pensée de l’appartenance nationale, elle invite justement à en déplacer les paradigmes. Or, cette expérience, comme tout phénomène humain, n’existe et ne prend sens que médiatisée par un ensemble de codes affectifs et culturels. Sa spécificité, toutefois, tient au fait que la figuration de l’exil convoque d’emblée une multiplicité de systèmes référentiels, au minimum une dualité entre le lieu de départ et le lieu d’arrivée, entre l’avant et l’après, entre l’individuel et le collectif, entre le communautaire et le national. Cette diversité, articulée par des temporalités et des contextes historiques distincts, se reflète dans celle des supports et des régimes expressifs choisis. En outre, une difficulté supplémentaire surgit dans la mesure où ces cadres jouissent rarement du même statut, soit que le sujet exilé, par nécessité ou par stratégie, privilégie l’un au détriment des autres, soit que, entre sociétés d’origine et d’accueil, le partage des pouvoirs, politiques ou symboliques, matériels ou idéologiques, ne soit pas équilibré. Il importe alors de tenter de restituer la totalité de l’expérience exilique en en analysant les modes de figuration, tant au niveau individuel que collectif, diachronique que synchronique, selon quatre déclinaisons qui constituent autant d’espaces, concrets et théoriques, pour son accueil : Éprouver (le rendu du vécu) ; Imaginer (les images et les formes) ; Exposer (la scène muséale et patrimoniale) ; Mémorer (le temps et le souvenir). Ce colloque invite à croiser les perspectives disciplinaires autant qu’à diversifier les champs et objets à l’étude.
Sujet: L'exil, la condition exilique
Topique: Concept de l'exil
Mots-clés: Exil; Sociologie; Anthropologie; Concept; Philosophie
Libellé: L'exil comme expérience
Mots-clés: Exil; Expérience; Concept; Philosophie
Localisation spatiale du sujet:
Le terme de l'exil étant abordé sous différentes formes et contextes, il n'y a pas de région géographique spécifique. Nous pouvons tout de même citer le bassin méditerranéen, l'Afrique, le Moyen-Orient et l'Europe.
Localisation temporelle du sujet: Epoque contemporaine
Bien que l'on puisse citer des exemples datant du 17è siècle, les questions sur les migrations et l'exil constituent un enjeu contemporain.
Aspects rhétoriques et discursifs: Critique ; Description ; Discours littéraire ; Engagement ; Narration ; Témoignage
Dans cette vidéo, les intervenants tentent de définir ce qu'est le concept de l'exil comme rendu du vécu à travers des appoches et des expériences pluridisciplinaires.
Cette première partie du colloque étudie le concept de l'exil à travers la thématique de l'expérience: la condition exilique comme un rendu du vécu.
Nom: BOUIN
Prénom: Olivier
Rôle: Ouvertures (présentations, allocutions)
Appartenance: FMSH - Fondation Maison des Sciences de l'Homme, Paris, France
Fonction: Directeur du Collège des Etudes Mondiales (FMSH)
Adresse: 190 avenue de France, 75013, France
Olivier BOUIN est docteur en économie de l'École des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS, Paris), et détient également un Master en sciences politiques de l'Institut d'Études Politiques (IEP, Paris) et un master en économie internationale (Université de Paris). Il a été chargé de cours en économie à l'Université de Paris, chercheur au Centre Français de recherche en sciences sociales de Prague (Cefres) et chercheur senior à l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) à Paris. Il a également été directeur du service de coopération culturelle et scientifique des ambassades françaises de Rome et de Boston.
Nom: GALITZINE-LOUMPET
Prénom: Alexandra
Rôle: Co-organisateurs
Appartenance: FMSH - Fondation Maison des Sciences de l'Homme, Paris, France
Fonction: Anthropologue
Adresse: 190 avenue de France, 75013
Alexandra GALITZINE-LOUMPET est anthropologue. Elle travaille actuellement à la Fondation Maison des Sciences de l’Homme après avoir longtemps enseigné à l’Université de Yaoundé I (Cameroun). Ses études portent sur la culture matérielle, les patrimonialisations, les représentations de l’altérité (épistémologiques, muséographiques), et depuis quelques années les objets de et en exil et notamment la culture matérielle des exilés. Parmi ses publications récentes : “L’embarras patrimonial. Mémoires croisées GALITZINE/POUCHKINE dans l’oussad’ba Viaziomy (Moscou)” dans Architecture et patrimoine dans les Etats post-soviétiques, sous la dir. de Taline TER MINASSIAN (PUR 2013) ; Pour une typologie des objets de l’exil (2013) http://wpfmsh.hypotheses.org/362, "Exil (Objets)" à paraitre dans Glossaire des mobilités culturelles, Zilà BERND et Norah DEI CAS eds. Peter LANG eds, mai 2014). Elle est co-directrice du programme “Non-lieux de l’exil” (FMSH).
Lien: http://http://wpfmsh.hypotheses.org/362
Nom: GEORGE
Prénom: Sylvain
Rôle: Conférenciers invités
Appartenance: Université de Provence (Aix-Marseille I)
Fonction: Cinéaste
Sylvain GEORGE est cinéaste, metteur en scène et écrivain. Après des études de 3ème cycle en philosophie, droit et sciences politiques, et cinéma, il réalise depuis 2006 des films radicaux, poétiques, politiques et expérimentaux, sur la thématique de l’immigration et des mouvements sociaux collaborant avec différents artistes (Archie SHEPP, William PARKER, Valérie DREVILLE, Okkyung LEE, John EDWARDS, John BUTCHER) et intervenant dans des masterclass à travers le monde. Ses films sont projetés dans les réseaux militants, les lieux underground ainsi que dans les festivals et ont été plusieurs fois primés dans des festivals internationaux, notamment "Qu’ils reposent en révolte" (2010) - Prix du meilleur film Filmmaker Film Festival 2010 (Milan) ; "Les éclats : Ma gueule, ma révolte, mon nom" (2011) (Torino Film festival 2011), "Vers Madrid – The burning bright" (2013) (Prix du public au Subversive Film Festival 2013 et prix du jury au MedFilmFestival 2013).
Nom: GRETTY
Prénom: Mirdal
Rôle: Ouvertures (présentations, allocutions)
Appartenance: IEA-Paris - Institut d'Etudes Avancées de Paris
Fonction: Professeur de psychologie
Adresse: 17 quai d'Anjou, 75004, Paris
Gretty MIRDAL est professeur de psychologie à l’Université de Copenhague. Elle est spécialisée en psychologie clinique et psychologie de la santé. Elle a fait des recherches sur l'impact à long terme de la migration et de l'intégration culturelle sur la santé mentale et physique. Elle travaille actuellement sur un projet transdisciplinaire sur la psychologie du vieillissement , "vieillir en exil". Gretty MIRDAL est aussi impliquée dans l'administration de la recherche tant au niveau national qu'international. Elle a présidé le groupe du Conseil européen pour la recherche (ERC) sur "L'esprit humain et sa complexité", le jury de l'Institut universitaire de France, le Comité pour les sciences humaines à la Fondation européenne de la science (ESF) ou encore le Comité scientifique pour les programmes de recherche fondamentale en sciences humaines de l'Agence nationale de la recherche. Elle a également été membre du Conseil d'administration de la Fondation nationale danoise en charge des centres d'excellence et du Conseil scientifique du CNRS.
Nom: GUINDANI-RIQUIER
Prénom: Sara
Rôle: Co-organisateurs
Appartenance: FMSH - Fondation Maison des Sciences de l'Homme, Paris, France
Fonction: Philosophe
Adresse: 190 avenue de Frabce, 75013
Sara GUINDANI-RIQUIER est philosophe, spécialiste d’esthétique. Elle dirige le programme Politiques des images à la Fondation Maison des sciences de l’Homme, où elle est aussi responsable scientifique du Collège d’études mondiales. Elle enseigne la philosophie de l’art à l’Université Paris 8 et dirige avec Marc GOLDSCHMIT le séminaire "Marges de la littérature – écriture et politique" dans le cadre de l’Institut des hautes études en psychanalyse. Ses recherches portent sur les rapports entre images, mémoire et témoignage. Elle a notamment écrit "Lo stereoscopio di Proust. Fotografia, pittura e fantasmagoria nella Recherche" (Milan, 2005) et prépare actuellement un ouvrage sur la temporalité photographique.
Nom: NUSELOVICI
Prénom: Alexis
Rôle: Conférencier principal
Appartenance: Université de Provence (Aix-Marseille I)
Alexis NUSELOVICI (Nouss) est Professeur de littérature générale et comparée, Université Aix-Marseille et professeur associé à la School of European languages, Translation and Politics de l’Université de Cardiff (Royaume-Uni). Il est aussi professeur associé au Département de linguistique et de traduction de l’Université de Montréal, où il a enseigné pendant une quinzaine d’années. Il a également été professeur invité au Brésil, en Turquie, en Espagne et en France. Membre de plusieurs équipes de recherche internationales, il a créé et dirigé le groupe de recherche montréalais "POexil" (http://www.poexil.umontreal.ca) qui se consacre aux manifestations culturelles des expériences de l’exil et de la diaspora ainsi que le "Cardiff Research Group on Politics of Translating" qui étudie l’acte traductif sous ses aspects éthiques et politiques. Il a publié une dizaine de livres dont "La modernité" (Paris, PUF, collection "Que sais-je?", 1995), "Dire l’événement, est-ce possible?" (avec Jacques DERRIDA et Gad SOUSSANA, Paris, L’Harmattan, 1997), "Métissages. De Arcimboldo à Zombi" (avec François LAPLANTINE, Paris, Pauvert, 2001), "Plaidoyer pour un monde métis" (Paris, Editions Textuel, 2005) et "Paul CELAN. Les lieux d’un déplacement" (Lormont, Éditions Le Bord de l’Eau, 2010). Il co-dirige le programme "Non-lieux de l’exil" et dirige depuis février 2013 le séminaire “L’expérience de l’exil” au Collège d’études mondiales (FMSH) et a publié les working papers suivants : "Etudier l’exil, L’expérience de l’exil, Exiliance : condition et conscience, Exil et post-exil" http://www.fmsh.fr/fr/c/1284.
Lien: http://www.poexil.umontreal.ca/
Lien: http://www.fmsh.fr/fr/c/1284
Nom: VOLLAIRE
Prénom: Christiane
Rôle: Conférenciers invités
Appartenance: Université de Provence (Aix-Marseille I)
Fonction: Philosophe
Christiane VOLLAIRE est philosophe. Elle mène ses recherches sur les liens entre politique, esthétique et médecine, est membre du Comité de rédaction des revues Pratiques, "Chimères et Outis", et collabore régulièrement aux revues "Lignes", Cahiers de philosophie, "Transeuropéennes, Medium", Revue d’ethnologie, "Symposium, Ah ! et Empan". Elle a présenté pendant six ans une série d’interventions au Collège International de philosophie sur "Les Processus de désesthétisation en médecine", et intervient également à Paris 7, à Paris 8 et à l’IRI (Centre Georges Pompidou). Elle a publié de nombreux articles sur la philosophie esthétique (photographie, chorégraphie, architecture, espace) et notamment plusieurs essais sur des artistes contemporains, la philosophie politique et la philosophie de la médecine. Parmi ses derniers ouvrages parus : "Humanitaire, le cœur de la guerre", ed. L’Insulaire, Paris, mars 2007 ; "Le Milieu de nulle part" (en collaboration avec le photographe Philippe BAZIN),ed. Créaphis, Paris, octobre 2012. http://christiane-vollaire.fr/. Elle est membre du programme "Non-lieux de l’exil" (FMSH).
Lien: http://christiane-vollaire.fr/
Type: Laboratoires de recherche
Auteur: FMSH
Url: http://www.fmsh.fr/fr/c/4663
Programme complet du Colloque international - Figurer l'exil qui s'est déroulé sur deux jours en mars 2014.
Type: Colloque filmé
Auteur: ESCoM-AAR
Url: http://www.archivesaudiovisuelles.fr/EN/Event.asp?id=2264&url=/2264/home.asp
Deux programmes étudient en complémentarité l’exil au sein de la Fondation Maison des sciences de l’homme. Le programme thématique "Non-lieux de l’exil", établi en 2012 et co-dirigé par Alexandra GALITZINE et Alexis NUSELOVICI (Nouss), regroupe une équipe d’une vingtaine de membres français, européens et internationaux et est doté d’un conseil scientifique. Les « rencontres » et événements qu’il organise se caractérisent par une large ouverture aux artistes, réalisateurs, praticiens et chercheurs et enseignants-chercheurs issus de champs disciplinaires distincts. Depuis février 2013, ces réflexions croisées se poursuivent, dans une perspective plus théorique, dans le séminaire "L’expérience de l’exil" dirigé par Alexis NUSELOVICI (Nouss) au sein du Collège d’études mondiales (FMSH). L’objectif de ces deux programmes est de fonder, à terme, des études exiliques inexistantes dans les mondes francophones.
Lien: http://www.archivesaudiovisuelles.fr/EN/Event.asp?id=2264&url=/2264/home.asp
Type: Définition(s)
L'objet principal de ce colloque est de tenter de définir un concept complexe qu'est l'exil.
Type: Récits de vie
Les différents films et courts-métrages présentés dans cette vidéo servent de témoignage pour tenter de définir le concept de l'exil. A travers différentes expériences, l'exil est donc introduit principalement sous la forme de récit.
Type: Contexte "Recherche"
Public cible: Pour spécialistes
Cette vidéo traite de manière complexe la question de l'exil. Le concept d'exil prend forme à travers les recherches et travaux de différents spécialistes (littérature, philosophie, cinéma). La compréhension du discours requiert dont des connaissances préalables dans les domaines cités.
BOUIN Olivier, GEORGE Sylvain,GRETTY Mirdal, NUSELOVICI Alexis, VOLLAIRE Christiane. "Colloque International - Figurer l'exil: "Eprouver (le rendu du vécu 1/2)"", Archives Audiovisuelles de la Recherche (AAR), n°2338, 2014, [en ligne] ; URL :
Type: Droit d'auteur relatif à la production du document source
© ESCoM-AAR (Equipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias, Archives Audiovisuelles de la Recherche), FMSH (Fondation Maison des Sciences de l’Homme), Paris, France, 2014
Type: Droit d'auteur relatif à la réalisation du document source
© DE PABLO Elisabeth, ESCoM-FMSH, Paris, France, 2014 © GALITZINE Dimitri, Paris, France, 2014
Type: Droit d'auteur relatif au contenu du document source
© BOUIN Olivier, FMSH, France, 2014 © GALITZINE-LOUMPET Alexandra, FMSH, France, 2014 © GOERGE Sylvain, Cinéaste, France, 2014 © GRETTY Mirdal, IEA, France, 2014 © GUINDANI-RIQUIER Sara, FMSH, Paris, France, 2014 © NUSELOVICI Alexis, Université Aix-Marseille, France, 2014 © VOLLAIRE Christiane, Université Paris-VIII, France, 2014
Type: Régime général "Creative Commons" relatifs au document source
Cette ressource audiovisuelle est protégée par le régime "Creative Commons". Vous êtes libres de la reproduire, distribuer et communiquer au public. Mais vous devez impérativement signaler sa paternité (son ou ses auteurs), vous n'avez pas le droit de la modifier ni d'en faire un usage commercial. Lecture, diffusion et exploitation concrète de cette ressource audiovisuelle présuppose que vous ayez accepté les règles juridiques Creative Commons décrites dans la page
Lien: http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr/
Titre: Analyse générale de la vidéo « Eprouver (le rendu du vécu) 1/2 »
Sous-titre: Colloque International - Figurer l'exil
Langue(s): Français
Type: Analyse plus détaillé
Comment citer: LAKROUT, Mélissa. Analyse générale de la vidéo « Eprouver (le rendu du vécu) 1/2 ». (Portail ARC, 2015), http://www.arc.msh-paris.fr/
Id analyse: 3fdafb39-a96d-442f-8da0-28307e758d62
Id vidéo: 882bec14-33fa-478a-ade9-4ea36a1fca17
Analyse générale de la vidéo de la première matinée du Colloque International - Figurer l'exil (Eprouver - le rendu du vécu 1/2) qui a eu lieu en mars 2014 à l'Institut des Etudes Avancées de Paris.