Egypte et encens des pays du ponant . BRETON, Jean-François
Titre: Egypte et encens des pays du ponant
Sous-titre: Histoire et archéologie de l'Arabie du Sud au Ier millénaire av. J.-C.
Auteur(s): BRETON, Jean-François
Durée: 00:05:15
Date de réalisation: 28/01/2004
Lieu de réalisation: Maison des Sciences de l'Homme, Paris, France 2004
Genre: Entretien filmé
Langue(s): Français
Jean-François Breton apporte plus de précision sur le commerce de l’encens et sa concentration dans la région sudarabique, due à son climat favorable. Les plantes de l’encens se trouvent dans les franges désertiques, sur les côtes de la Mer Rouge. L’Egypte a fait plusieurs tentatives d’acclimater les plantes à leur milieu. A la moitié du IIe millénaire, ils importent les plantes d’encens, or leur exploitation est sans succès car le climat d’Egypte n’est pas propice à la culture. Le Proche-Orient connait d’autres types d’encens que ceux commercialisés par l’Arabie du Sud. Le commerce prend fin à la fin de l’Antiquité.
Sujet: Archéologie et sciences humaines et sociales
Topique: commerce; cultivation
Catégorie linguistique: (N. com.)
Catégorie linguistique: (N. simp.)
Rapports interdisciplinaires: Archéologie ; Economie ; cultivation; climat; commerce ; (N. com.) ; (N. simp.)
Sujet de recherche: cultivation; commerce; climat; encens ; (N. com.) ; (N. simp.)
Cadre spatial du thème: Egypte
Cadre temporel du thème: Antiquité égyptienne ; Antiquité orientale
Cadre temporel du thème: XXe siècle av. J.-C.
Nom: BRETON
Prénom: Jean-François
Fonction: directeur de recherche
Adresse: Paris, France
Type: Articles scientifiques
Auteur: M. JASMIN
Url: http://www.mae.u-paris10.fr/Cahiers/FMPro?-db=cahiers.fp5&-format=detailfasc.htm&-lay=cahiers&Theme=Controle*&-recid=33088&-find=
Cahier IV - 2002/2003, TABLE RONDE CONTRÔLE DES RESSOURCES - Autour du thème 2 et du thème 3 Cette recherche vise à préciser les conditions d'émergence d'un nouvel axe commercial majeur au Proche-Orient : la route de l'encens entre l'Arabie et la Méditerranée à la fin du IIe millénaire avant notre ère. La route de l'encens concerne un commerce de denrées rares, en l'occurrence de résines odoriférantes provenant des arbres à myrrhe et encens. La rareté de ces produits tient à leur difficulté d'accès, leur répartition géographique étant en effet strictement limitée au sud de l'Arabie (Yémen et Oman actuel) et une partie de la côte orientale de l'Afrique [1] (Somalie, Éthiopie, peut-être le Soudan). Plus de 2000 km de désert séparent le sud de l'Arabie, où poussent ces arbres convoités, du Levant méridional qui consommait l'encens et se chargeait de sa redistribution. L'émergence de ce commerce est directement liée à la domestication du seul animal permettant de traverser ces étendues désertiques, révolutionnant ainsi les routes commerciales du Proche et du Moyen-Orient : le dromadaire. La route de l'encens est devenue, dès son émergence, l'enjeu des puissances locales et internationales. Son contrôle sera l'une des motivations des visées expansionnistes des empires du Ier millénaire. Aussi l'étude de ce nouvel axe commercial à la fin du IIe millénaire et celle de ses développements au cours de l'âge du Fer permettent-elles de mesurer les dynamiques affectant les sphères socio-politiques et économiques des sociétés antiques et les interactions entre les pouvoirs impériaux (Égypte, Assyrie), régionaux (Philistie, Israël, Juda, Edom) et locaux, en l'occurrence les nomades en charge du transport de l'encens.
Lien: La route de l'encens dans l'Antiquité : émergence, développements et contrôle des denrées
Type: Explication(s)
Jean-François Breton explique la concentration du commerce de l'encens dans la région sudarabique, en prennat comme contre-exemple, l'Egypte, région pauvre en encens.
présentation du sujet de l'entretien
BRETON, Jean-François. "Egypte et encens des pays du ponant ", in "Histoire et archéologie de l'Arabie du Sud au Ier millénaire av. J.-C.". Atelier des Arkéonautes (ADA), n° 1795, 2004, [en ligne] ; URL : http://semioweb.msh-paris.fr/corpus/ADA/FR/_video.asp?id=1795&ress=5695&video=124624&format=83#23073
Type: Régime général "Creative Commons" relatifs au document source
Cette ressource audiovisuelle est protégée par le régime "Creative Commons". Vous êtes libre de la reproduire, distribuer et communiquer au public. Mais vous devez impérativement signaler sa paternité (son ou ses auteurs), vous n'avez pas le droit de la modifier ni d'en faire un usage commercial. Lecture, diffusion et exploitation concrète de cette ressource audiovisuelle présuppose que vous ayez accepté les règles juridiques Creative Commons décrites dans la page "
Lien: Creative Commons - Paternité-Pas d'Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France
Titre: Description d'un segment de la vidéo source "Histoire et archéologie de l'Arabie du Sud au Ier millénaire av. J.-C."
Sous-titre: Idée pour un cours d'archéologie de l'Arabie du Sud
Langue(s): Français
Comment citer: SAKUNTABHAI, Primsuda. "Description d'un entretien, intitulé Histoire et archéologie de l'Arabie du Sud au Ier millénaire av. J.-C". Analyse d’un segment de la vidéo source, 2011, Atelier des Arkéonautes (ADA), n° 1795, 2004, [en ligne] ; URL : http://semioweb.msh-paris.fr/corpus/ADA/FR/_video.asp?id=1795&ress=5695&video=124624&format=83#0
Id analyse: 448eb283-e741-45ad-befe-d0634b25db1c
Id vidéo: b9c91b25-7fd0-4985-8606-24a9f8d8e3eb
Jean-François Breton, dans cet entretien retrace 30 ans de fouilles à Shabwa, Yémen. Il apporte de l’intérêt à la civilisation sudarabique, sur différents niveaux afin de retrouver l'organisation d'une civilisation.