Parcours « institutionnel » de Charles Morazé : une rapide légitimité. AYMARD Maurice
Titre: Parcours « institutionnel » de Charles Morazé : une rapide légitimité
Sous-titre: Conférence de Maurice AYMARD
Auteur(s): AYMARD Maurice
Durée: 00:16:16
Date de réalisation: 20/01/2005
Lieu de réalisation: Maison des Sciences de l'Homme 54, Boulevard Raspail, 75006 Paris, France
Langue(s): Français
Histoire du parcours exceptionnel de l'historien Charles Morazé, raconté par Maurice AYMARD.
Parcours exceptionnel de Charles Morazé. Son Mémoire sur le port de Dakar lui fait rencontrer Marc Bloch, et il commence à collaborer aux Annales. Il participe à la fondation de plusieurs institutions académiques comme l’Ecole Libre des Sciences Politiques, l’Institut d’Etudes Politiques et la Fondation Nationale des Sciences Politiques, ainsi que l’EHESS où enseigne également Lucien Febvre, aux côtés de Braudel et de Friedman. Membre de l’UNESCO, il ouvre le champ de l’innovation, de la recherche et de la culture. Création de la Maison des Sciences de l’Homme (FMSH) et crée le département de sciences sociales de la Polytechnique. Selon Maurice AYMARD, Charles Morazé initie, mais refuse de « diriger ». Il garde sa liberté intellectuelle. Son parcours politique se fait sous le même signe. Toute son œuvre scientifique est centrée entre le XIXe et le XXe, et les transformations que le premier siècle impulse au second. «Les bourgeois conquérant » étant son œuvre majeure. Dans une seconde partie de sa vie, sa réflexion s’oriente vers « Les origines sacrées des sciences modernes».
Sujet: Sujet
Topique: Morazé, Charles
Type de discours consacré au sujet: Portrait ; Présentation par la FMSH du couple Charles et Monique Morazé
A l'occasion de la sortie du livre posthume de Charles Morazé, Charles Morazé. Un historien engagé, la Fondation Maison des Sciences de l’Homme et l’Association France-Union Indienne (AFUI) ont souhaité réunir dans un même hommage ce couple indissociable que fut Monique et Charles Morazé.
Fils d'un officier de l'armée française, Morazé a commencé ses études au lendemain de la Première Guerre mondiale au lycée français de Mayence, ville alors occupée. Il fait ses études supérieures à l'université de Paris. Reçu premier à l'agrégation masculine d'histoire et géographie en 1936, il enseigne l'histoire économique et sociale à l'Ecole libre des Sciences Politiques (Paris) à partir de 1941. A la Libération, il entre à l'Ecole Pratique des Hautes Etudes (4e section). C'est lui qui met en relation Lucien Febvre et la Fondation Rockfeller, contact qui permet d'aider au financement initial de la nouvelle 6e section de l'Ecole Pratique des Hautes Etudes, institutée par décret du 3 novembre 1947. Dès 1948, Morazé est nommé à la 6e section, où sa direction d'études est consacrée à la psychologie historique. Le Centre Charles Morazé, accueilli par la Maison des Sciences de l'Homme à Paris, a pour mission d'organiser et de rendre disponible les archives de l'historien, notamment grâce à leur numérisation (http://moraze.unitar.org). Wikipédia.
Nom: AYMARD
Prénom: Maurice
Rôle: Conférenciers
Appartenance: EHESS - Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales
Fonction: Directeur d'études EHESS - Retraité
Adresse: EHESS-CRH 190-198, avenue de France 75244 Paris cedex 13, Paris, France
Au terme de ses études secondaires et universitaires à Paris (Ecole Normale Supérieure/Sorbonne), il fait en 1959 la connaissance de Fernand Braudel, qui l'oriente vers l'histoire économique de l'Italie et du monde méditerranéen à l'époque moderne. Il séjourne successivement comme chercheur à Venise (1959-60), puis à Palerme (1964-66) et Madrid (1966-68), comme professeur à Naples (1968-72) et comme directeur de recherches à Rome (1972-76). Après une première étude sur le commerce du blé en Méditerranée au 16e siècle, il concentre ses recherches dans les archives de Sicile, Madrid et Naples sur les origines du développement inégal dans l'Europe moderne, et sur les périphéries de l'Empire espagnol. Histoire des prix, de la production et de la productivité agricoles, de l'alimentation, du commerce local et international, du crédit et de la banque, démographie historique et anthropologie de la parenté, histoire des élites sociales et de leurs modes de reproduction, croissance économique et développement, transitions du féodalisme au capitalisme : il aborde l'un après l'autre, à partir de cet observatoire italien, tous les principaux thèmes de l'histoire économique proposés par les Annales dans les années 1960-70 comme thèmes de recherche communs à tous les historiens de l'Europe. Nommé en 1976 professeur (directeur d'études) à l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS), il devient la même année, aux côtés de Clemens Heller, administrateur-adjoint de la Maison des Sciences de l'Homme, que Fernand Braudel dirigera jusqu'à sa mort (1985). Il le reste de 1985 à 1992 sous la direction de Clemens Heller, auquel il succède alors à la tête de la MSH. Il a continué depuis 1976 ses travaux d'enseignement doctoral et de recherche à l'EHESS sur l'histoire économique et sociale du monde méditerranéen à l'époque moderne et contemporaine, sur laquelle il publie de nombreux travaux (en français, en anglais et surtout en italien) et a élargi ses intérêts à l’histoire de l’Europe dans son ensemble : ce qui l’a conduit à diriger, en coopération avec Carlo Ginzburg, Paul Bairoch et Perry Anderson les cinq volumes de la Storia d’Europa (Turin, Einaudi), puis avec Hélène Ahrweiler l’Histoire des Européens (en cours d’achèvement). Mais il a également une large part de son activité à la direction et à l'animation scientifiques d'une institution originale, la Maison des Sciences de l'Homme, créée au début des années 1960 pour développer la coopération nationale, internationale, interinstitutionnelle et interdisciplinaire en sciences humaines et sociales. Sous l'impulsion de ses trois directeurs successifs (Fernand Braudel, Clemens Heller et MA), la MSH devient entre 1975 et les années 1990 la principale plate-forme française de coopération intellectuelle internationale.
Type: Archives numériques
Auteur: Archives Audiovisuelles de la Recherche
Url: http://www.archivesaudiovisuelles.fr/1383/
A l'occasion de la sortie du livre posthume de Charles Morazé, Charles Morazé. Un historien engagé, la Fondation Maison des Sciences de l’Homme et l’Association France-Union Indienne (AFUI) ont souhaité réunir dans un même hommage ce couple indissociable que fut Monique et Charles Morazé. Ce livre éclaire la vie et l’action de ce grand historien, célèbre auteur des Bourgeois conquérants et des Origines sacrées des sciences modernes, qui fut aussi activement lié à la création, aux lendemains de la Libération, des principales institutions qui ont exprimé, dans le champ des sciences sociales et humaines et de la coopération culturelle, la profonde volonté de renouveau partagée par toute une génération. Son épouse, Monique Morazé, après avoir pendant trente ans animé avec une énergie infatigable l’Association France-Union Indienne (AFUI), avait consacré tous ses soins à la mise au point et à la préparation de la publication de ce manuscrit. Elle avait su faire partager à Charles Morazé sa passion de l’Inde, dans laquelle ils avaient vu l’un et l’autre, dès le début des années 1970, l’un des grands acteurs à venir sur la scène internationale.
AYMARD Maurice. «Parcours « institutionnel » de Charles Morazé : une rapide légitimité » , in «Colloque en hommage à Charles Morazé», Archives Audiovisuelles de la Recherche (AAR), n°370, 2005, [en ligne] ; URL : http://www.archivesaudiovisuelles.fr/FR/_video.asp?id=370&ress=1271&video=3443&format=23
Type: Droit d'auteur relatif à la réalisation du document source
Si la ressource audiovisuelle est réalisée par l'ESCoM, veuillez copier la phrase suivante: Le réalisateur de cette ressource audiovisuelle (documentaire audiovisuel, enregistrement audiovisuel, ...) est ESCoM (Equipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias) à la FCMSH (Fondation Maison des Sciences de l'Homme) , Jeudi 20 janvier 2005 - Maison des Sciences de l'Homme 54, Boulevard Raspail, 75006 Paris, France.
Type: Régime général "Creative Commons" relatifs au document source
"Cette ressource audiovisuelle est protégée par le régime "Creative Commons". Vous êtes libres de la reproduire, distribuer et communiquer au public. Mais vous devez impérativement signaler sa paternité (son ou ses auteurs), vous n'avez pas le droit de la modifier ni d'en faire un usage commercial. Lecture, diffusion et exploitation concrète de cette ressource audiovisuelle présuppose que vous ayez accepté les règles juridiques Creative Commons décrites dans la page http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr/"
Lien: http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr/"
Titre: Colloque en hommage à Charles Morazé
Sous-titre: Parcours « institutionnel » de Charles Morazé : une rapide légitimité
Langue(s): Français
Type: Analyses de base de l'objet média
Comment citer: SYLVESTRE, Isabelle. Analyse de la vidéo source découpée de La conférence de Maurice AYMARD «Parcours « institutionnel » de Charles Morazé : une rapide légitimité» -. 2012, Archives Audiovisuelles de la Recherche (AAR), n°370, [en ligne] ; URL : http://www.archivesaudiovisuelles.fr/FR/_video.asp?id=370&ress=1271&video=3443&format=23
Id analyse: 4647056c-3328-4283-9543-307ff65207e6
Id vidéo: fccf97b8-e566-428b-aea2-25893f1b8603
Cette conférence de Maurice AYMARD peut servir à faire connaître rapidement le parcours de Charles Morazé en tant que chercheur.
Agrégé d'histoire, spécialiste de l'économie du XIXe siècle et de la bourgeoisie conquérante, fondateur en 1947 de la VIe section de l'Ecole Pratique des Hautes Etudes, qui deviendra l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, fondateur et organisateur de la Maison des Sciences de l'Homme, sans oublier auteur de plusieurs essais historiques et politiques marquants, Charles MORAZE s’est éteint le 5 janvier 2003. Ce colloque organisé par L’Association pour la Recherche à l’EHESS en collaboration avec la Maison des Sciences de l’Homme, l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales et le Centre Charles Morazé rend hommage à ce grand universitaire engagé, aux talents et aux responsabilités multiples.