L’émergence d’une nouvelle génération d’auteurs : écritures et thématiques. PAUMIER Benoît, CHRAÏBI Aboubakr, DO Khiem, POISSON Emmanuel, PHAM Thi Phong Diep, BOUILLE Yves, GUY Catherine, PHAM Xuan Thach

Chapitre

Titre: Présentation
Sous-titre: Doan Cam Thi, Benoît Paumier et Aboubakr Chraïbi
Durée: 00:09:38   [00:00:00 > 00:09:38]
Genre: Colloque filmé
Langue(s): Français
Benoît Paumier, commissaire général de l’Année croisée France-Vietnam, estime que ce colloque revêt une signification importante dans le cadre de l’Année du Vietnam en France 2014. De son côté, Aboubakr Chraibi, vice-président du Conseil scientifique de l’INALCO, explique que ce colloque traduit la vision de l’INALCO de faire prospérer la tradition cosmopolite de la France et de contribuer à ce que la France continue, par sa culture et sa langue, à servir de passerelle entre le Vietnam et les grands courants de la création littéraire internationale contemporaine.
Lorsqu’il prend la parole à l’occasion de l'ouverture du colloque « Le Vietnam contemporain : Littérature, Cinéma, Linguistique », Benoît Paumier, commissaire général de l’Année croisée France-Vietnam, explique que ce colloque revêt une signification importante dans le cadre de l’Année du Vietnam en France 2014, parce qu’il est le premier colloque international consacré à la littérature vietnamienne à l’extérieur du Vietnam. Il souligne son envergure internationale en citant les intervenants qui sont des professeurs venus d'universités des cinq continents. Il considère également les contenus des différentes interventions à venir, novateurs, à savoir la littérature vietnamienne de la nouvelle génération, la littérature vietnamienne d’expression française (qui contribue à faire le lien entre le Vietnam et la France) et la littérature vietnamienne de la diaspora. D'après lui, la littérature vietnamienne intéresse de plus en plus le public français, elle dispose d’un public de plus en plus important et intéresse le monde de l’édition en France. De son côté, Aboubakr Chraibi, vice-président du Conseil scientifique de l’INALCO, explique que ce colloque traduit la vision de l’INALCO de faire prospérer la tradition cosmopolite de la France et de contribuer à ce que la France continue, par sa culture et sa langue, à servir de passerelle entre le Vietnam et les grands courants de la création littéraire internationale contemporaine.
Nom: PAUMIER
Prénom: Benoît
Rôle: Présentateurs de conférences
Appartenance: Wikipédia
Fonction: commissaire général de l'Année France-Vietnam
Adresse: 3, rue de Valois 75001 Paris, Paris, France
Benoît Paumier est l'inspecteur général des affaires culturelles chez Ministère de la Culture et de la Communication et également commissaire général de l'Année France-Vietnam. Il a souligné lors de ce colloque qu'il s'agissait d'un événement qui revêt une signification importante dans le cadre de l’Année du Vietnam en France 2014.
Langue: Tiếng Việt
Theo ông Benoît Paumier, Tổng phụ trách các hoạt động Năm giao lưu Pháp-Việt Nam, hội thảo có ý nghĩa hết sức quan trọng trong khuôn khổ Năm Việt Nam tại Pháp 2014. Có thể coi đây là hoạt động đầu tiên trong lĩnh vực văn học được tổ chức bên ngoài lãnh thổ Việt Nam. Ông đặc biệt nhấn mạnh quy mô quốc tế khi hội thảo thu hút không chỉ các nhà nghiên cứu người Pháp, người Việt Nam, mà còn cả giới học giả đến từ Hàn Quốc, Mỹ, Trung Quốc, Australia, Nhật Bản, Thái Lan. Ông cũng đánh giá cao nội dung các tham luận và các buổi tọa đàm về nền văn học Việt Nam, thế hệ tác giả mới, văn học của các tác giả Việt Nam viết bằng tiếng Pháp và các tác phẩm của bộ phận người Việt Nam ở nước ngoài. Ông Aboubakr Chraibi, Phó Chủ tịch Hội đồng khoa học của Viện Ngôn ngữ và Văn minh phương Đông, đánh giá hội thảo góp phần tăng cường giao lưu giữa các nền văn hóa trên thế giới, với văn hóa và ngôn ngữ tiếng Pháp như là cầu nối, nối Việt Nam với các trào lưu sáng tác văn học đương đại quốc tế.
Titre: Fusion, infusion et effusion: écrire en français entre Saigon et Little Saigon
Sous-titre: Do Khiem
Durée: 00:34:53   [00:09:38 > 00:44:31]
Genre: Colloque filmé
Les dix ans qui ont suivi la chute de Saigon et la fin de la guerre ont servi au regroupement de l’ancienne communauté littéraire de l’ex Vietnam du Sud. Vers le milieu des années 80 se sont reconstitués à l’étranger, notamment en Californie du Sud, les principaux magazines littéraires de Saigon, autour de leurs animateurs d’origine. En même temps que le Doi Moi (1987-88), un mouvement de rébellion s’annonçait dans la communauté des lettrés en exil. Non pas par souci d’ouverture politique comme on le lui avait reproché, mais simplement par la lassitude d’un passé sans cesse ressuscité, et qui prenait des allures de Frankenstein grotesque. Dans cette querelle des Anciens et des Modernes, les Anciens étaient passablement tolérants et compréhensifs. L’opposition venait des organisations politiques d’exilés qui n’avaient pas encore avoué leur défaite militaire, à fortiori défaite littéraire. La fondation du magazine Hop Luu s’était faite alors contre pressions et menaces, protégée seulement peut être par les excellents états de service de ses membres, ex militaires pour la plupart de la défunte République du Sud. Cela n’empêchait pas au groupe d’être pris entre les tirs croisés des Polices culturelles, celle qui fonctionnait au Vietnam, la vraie, comme celle, imaginaire mais non moins sévère, de la communauté à l’étranger. Agent subversif de la CIA ou des communistes vietnamiens, Hop Luu avait cependant réussi la fusion symbolique avec la nouvelle génération d’auteurs du Vietnam en s’acharnant à les promouvoir et à les publier à l’étranger. Malgré quelques tentatives maladroites, ce n’était pas le cas dans le sens inverse. La littérature de l’exil, malgré, ou était-ce à cause de son prestige magnifié par la distance et l’exotisme, ne passait au Vietnam qu’au compte-gouttes. Ce courant, en se battant contre les menaces et les harassements politiques, avait pu cependant s’imposer pendant une décennie d’efforts continus. Le magazine existe toujours, mais il n’est plus aujourd’hui d’actualité. Il a rempli sa mission, celle de rappeler aux lecteurs de l’étranger que le Vietnam existe toujours, et que la communauté en exil en fait partie bon gré mal gré. La littérature de l’exil, quels que soient ses attributs, ses défauts et ses mérites, n’était pas le représentant légitime et unique de la production vietnamienne, comme elle plaisait à se le dire en 1989.
Nom: DO
Prénom: Khiem
Rôle: Conférenciers
Appartenance: Wikipédia
Fonction: Ecrivain
Adresse: Paris, France
Originaire du Nord du Vietnam, Đỗ Khiêm, alias Đỗ Kh., est né en 1955 à Hải Phòng - lieu et date charnières de l’histoire de la colonisation : suite à l’échec français à Điện Biên Phủ et à la conférence de Genève en 1954 qui divise le pays en deux, ce port est l’ultime point d’évacuation des réfugiés pour le Sud, ce qui forge peut-être chez Đỗ Kh. le premier désir d’exil. Il grandit à Saigon dans un milieu resté attaché à la civilisation française [1] pour son prestige culturel, en dépit de l’occupation américaine. Même s’il n’a connu la France qu’à l’âge de 14 ans, il apprend à lire avec Lecture sans larmes, manuel scolaire français courant à l’époque qui met en scène un Toto à l’ombre des flamboyants en fleurs, et effectue toute sa scolarité au lycée Jean-Jacques Rousseau où le vietnamien est considéré comme langue étrangère.
Type: Pages web
Auteur: Doan Cam Thi
Url: http://www.larevuedesressources.org/%C3%84%C2%90o-kh-ou-un-destin-cosmopolite,821.html
Originaire du Nord du Vietnam, Đỗ Khiêm, alias Đỗ Kh., est né en 1955 à Hải Phòng - lieu et date charnières de l’histoire de la colonisation : suite à l’échec français à Điện Biên Phủ et à la conférence de Genève en 1954 qui divise le pays en deux, ce port est l’ultime point d’évacuation des réfugiés pour le Sud, ce qui forge peut-être chez Đỗ Kh. le premier désir d’exil. Il grandit à Saigon dans un milieu resté attaché à la civilisation française [1] pour son prestige culturel, en dépit de l’occupation américaine. Même s’il n’a connu la France qu’à l’âge de 14 ans, il apprend à lire avec Lecture sans larmes, manuel scolaire français courant à l’époque qui met en scène un Toto à l’ombre des flamboyants en fleurs, et effectue toute sa scolarité au lycée Jean-Jacques Rousseau où le vietnamien est considéré comme langue étrangère.
Langue: Tiếng Việt
Đỗ Khiêm cho biết, từ 1975 đến 1980, tại hải ngoại tức là chính tại bang California, Hoa Kỳ, nơi hiện có 800000 người Việt Nam, số người Việt sống ở đây không nhiều. Từ năm 1980 khi bắt đầu có những cuộc vượt biên, tại Nam California bắt đầu hình thành một cộng đồng người viết, thường là những người viết cũ tại miền Nam Việt Nam trước năm 1975 và họ có một số độc giả từ trước 1975. Giai đoạn đầu đó là giai đoạn bỡ ngỡ, tiếc nuối, và gọi là Việt Nam Cộng hòa kéo dài. Cuối thập niên 80 trở đi, các nhà văn mới tại hải ngoại bắt đầu với tạp chí « Hợp Lưu », tạp chí đầu tiên đăng tải những nhà văn trong nước và để xóa ranh giới trong và ngoài đó, cần thời gian dài vì ranh giới đó nằm trong tâm tư của những người Việt ở cả trong và ngoài nước. Việc làm này đã thành công vào những năm 80 và cuối thế kỉ 20. Sang thế kỉ 21, tư duy đó dần biến mất, những nhà văn mới không thuộc về quá khứ Việt Nam Cộng hòa mà cũng không thuộc về Việt Nam hiện nay. Hiện giờ, họ là những nhà văn viết cho độc giả ở khắp mọi nơi, không còn sự phân biệt trong, ngoài. Riêng về Đỗ Khiêm, ông bắt đầu viết bằng tiếng Pháp từ 2 năm nay vì số độc giả ở hải ngoại càng thấ, số báo ở hải ngoại từ 2000 giảm xuống còn khoảng 200. Vì vậy, ông quyết định viết bằng tiếng Pháp để có số lượng độc giả cao hơn nhưng ông lại cho rằng đó là quyết định sai lầm vì ông mất đi nhiều độc giả mà không đọc được tiếng Pháp. Tuy nhiên, ông không hề hối tiếc về việc làm của mình và vẫn đam mê nghiệp viết. Ông sắp cho ra mắt cuốn tiểu thuyết thứ hai « Sài Gòn, thứ bảy ».
Titre: Les usages de la culture classique dans les essais de Nguyen Viet Ha
Sous-titre: Emmanuel Poisson
Durée: 00:26:21   [00:44:31 > 01:10:52]
Genre: Colloque filmé
Emmanuel Poisson traite ici des usages de la culture classique, au sens large, dans les essais de Nguyen Viet Ha : entre satire et détournement. Dès son premier roman paru en 1999, «Une opportunité pour Dieu » (Cơ hội của Chúa), Nguyen Viet Ha a dominé la scène littéraire. Ses recueils de nouvelles et d’essais, de « Của rơi » à « Con giai phố cổ », ont tous été reçus avec enthousiasme par la critique. Son écriture prend source dans l’observation très fine de la société contemporaine et des lectures très éclectiques. A travers son œuvre, il exprime un certain regard sur Hanoi, sa ville natale, en ces années à la jonction de deux millénaires. Sa préoccupation majeure est la quête d’un art narratif apte à traduire les réalités complexes et les transformations sociales et culturelles de la capitale en pleine mutation. Il est tenté depuis une dizaine d’années, par une nouvelle écriture, le « tạp văn » (essai). Sur les bries d’une tradition ancienne, de moquerie, de satire, il tourne souvent en dérision des personnalités des médias, sociales ou d’institutions. Mais Nguyen Viet Ha innove en ce qu’il détourne le sens pour exprimer sa critique de la société actuelle. En bien des cas, son dessein n’est pas le divertissement gratuit de son public, il se veut, en effet, moraliste.
Nom: POISSON
Prénom: Emmanuel
Rôle: Conférenciers
Appartenance: Université Paris Diderot (Paris VII), France
Fonction: Maître de conférences
Adresse: 16, rue Marguerite Duras 75013 PARIS, Paris, France
Né à Angers en 1965, Emmanuel Poisson a travaillé l’École française d’Extrême-Orient de Hanoï de 1995 à 2001. Il a soutenu sa thèse de doctorat d'Histoire en octobre 2000 : Entre permanences et mutations, la bureaucratie dans le Nord du Viêt Nam (fin du XIXe - début du XXe siècles) - Mandarins et employés subalternes de l'indépendance au Protectorat. Engagé comme chargé de recherche en 2000, Emmanuel Poisson a quitté l'EFEO en août 2001 pour occuper une poste de maître de conférences à l'université Paris-VII-Denis Diderot.
Type: Pages web
Url: http://www.bibliomonde.com/auteur/emmanuel-poisson-1143.html
Né à Angers en 1965, Emmanuel Poisson a travaillé l’École française d’Extrême-Orient de Hanoï de 1995 à 2001. Il a soutenu sa thèse de doctorat d'Histoire en octobre 2000 : Entre permanences et mutations, la bureaucratie dans le Nord du Viêt Nam (fin du XIXe - début du XXe siècles) - Mandarins et employés subalternes de l'indépendance au Protectorat. Engagé comme chargé de recherche en 2000, Emmanuel Poisson a quitté l'EFEO en août 2001 pour occuper une poste de maître de conférences à l'université Paris-VII-Denis Diderot.
Type: Articles numériques
Auteur: Emmanuel Poisson
Url: http://www.franceculture.fr/oeuvre-mandarins-et-subalternes-au-nord-du-vi%C3%AAt-nam-une-bureaucratie-%C3%A0-l-%C3%A9preuve-1820-1918-de-emmanu
L'étude de la bureaucratie au Viêt Nam de l'indépendance au protectorat français était une gageure pour l'historien, tant la prégnance de certains stéréotypes conceptuels y décourageait a priori toute remise en cause. Aussi bien l'historiographie coloniale ou colonialiste, captive des représentations forgées par les philosophes des Lumières, que celle d'inspiration nationaliste et anticolonialiste, prisonnière des clichés véhiculés par les missionnaires et les lettrés modernistes, ont privilégié la logique de la rupture introduite par la conquête dont auraient nécéssairement dérivé un bouleversement sociologique et une cassure institutionnelle en deux systèmes de pouvoir : les autorités françaises et leurs auxiliaires, la cour de Huê et le mandarinat.
Langue: Tiếng Việt
Giáo sư Emmanuel Poisson là giáo sư chuyên về lịch sử Việt Nam và là dịch giả. Ông vừa dịch một tuyển tập truyện ngắn của Phong Điệp và tạp văn của Nguyễn Việt Hà dưới tựa đề là « Delete ». Nguyễn Việt Hà là tác giả của nhiều truyện ngắn, nhiều tạp văn và hai tiểu thuyết. Tiểu thuyết thứ nhất là « Cơ hội của chúa », dịch sang tiếng Pháp với tựa đề «Une opportunité pour Dieu ». « Con giai phố cổ » là một trong nhiều tập tạp văn của Nguyễn Việt Hà. « Khải huyền muộn » là tiểu thuyết thứ hai của Nguyễn Việt Hà. Sinh năm 1962, Nguyễn Việt Hà là nhà văn theo đạo Thiên chúa, anh sống tại Hà Nội. Ngay khi xuất bản « Cơ hội của Chúa » _ cuốn tiểu thuyết đầu tiên vào năm 1999, Nguyễn Việt Hà đã thống trị văn đàn. Tập truyện ngắn và tạp văn của anh từ " Của rơi" đến " Con giai phố cổ " được chào đón nồng nhiệt bởi các nhà phê bình. Bài viết của ông dựa trên hai nguồn : một quan sát sắc bén của xã hội đương đại và những bản đọc rất chiết trung. Thông qua công việc của mình , ông đã thể hiện một cái nhìn nhất định về Hà Nội, quê hương của mình , trong những năm qua ở ngã ba của hai thiên niên kỷ . Mối quan tâm chính của ông là tìm kiếm một nghệ thuật kể chuyện có thể dịch các thực tế phức tạp và biến đổi xã hội và văn hóa của thủ đô đầy chuyển biến.
Titre: Ecrire comme une découverte
Sous-titre: Phong Diep
Durée: 00:34:04   [01:10:52 > 01:44:56]
Genre: Colloque filmé
Née en 1976, Phong Diep, écrivain et journaliste vietnamien, appartient à la génération de Vietnamiens qui née après la fin de la guerre, en plein cœur du développement de la mondialisation, génération de l’internet. Phong Diep écrit des poèmes, des nouvelles et des romans dont «Delete» ou «Blogger». L’un des thèmes marquants de son œuvre est la génération de jeunes vietnamiens à l’âge de la mondialisation. Les personnages des textes, des nouvelles et des romans de Phong Diep, vivent dans une sorte de schizophrénie. Lors de cette intervention, l’écrivaine Phong Diep, dont le recueil de nouvelles Delete (traduite par Emmanuel Poisson) et le roman « Blogger » (traduit par Nguyen Phuong Ngoc) sont paru en 2013 et 2014 aux Editions Reveneuve, parle de son travail d’écriture. « Quoi écrire ? Comment écrire ? On me demande comment j’écris. J’écris sans recette. Chaque œuvre est pour moi un voyage émotionnel. Au début, quand je me suis lancée dans la littérature, j’écrivais très vite. Débordée d’émotions, je pouvais m’asseoir à toute heure à mon bureau, des vagues de mots inondaient alors mes cahiers, au point où j’avais l’impression que mes doigts n’étaient pas assez rapides pour noter toutes mes idées. Mais au fur et à mesure, j’ai compris que je ne pouvais compter uniquement sur mes propres sensations. La nécessité d’une démarche consciente a fait jour ».
Nom: PHAM
Prénom: Thi Phong Diep
Rôle: Conférenciers
Appartenance: Wikipédia
Fonction: Ecrivaine
Adresse: 17, rue Tran Quoc Toan, Hanoi, Hanoi, Vietnam
Née en 1976, Phong Diep, écrivain et journaliste vietnamien, appartient à la génération de Vietnamiens qui est née après la fin de la guerre avec la mondialisation et qui grandit à l’âge de l’internet. Phong Diep écrit des poèmes, des nouvelles et des romans dont «Delete», «Blogger».
Langue: Tiếng Việt
"Trong bài phát biểu này, nhà văn Phong Điệp chia sẻ quá trình sáng tác và viết truyện. Cô được biết đến với tập truyện ngắn Delete (dịch bởi giáo sư Emmanuel Poisson) và cuốn tiểu thuyết" Blogger "(dịch bởi Nguyễn Phương Ngọc), được xuất bản vào năm 2013 và 2014 tại nhà Xuất bản Reveneuve. Viết cái gì ? Viết như thế nào ? Người ta thường hỏi tôi viết như thế nào ? Tôi viết mà không có một công thức. Mỗi tác phẩm là một cuộc hành trình đầy cảm xúc cho tôi. Lúc đầu, khi tôi bắt đầu trong văn học, tôi đã viết rất nhanh. Choáng ngợp với những cảm xúc, tôi có thể ngồi ở phòng làm việc cả ngày, làn sóng từ ngữ sau đó tràn ngập cuốn sách của tôi, đến mức tôi cảm thấy như những ngón tay của tôi đã không đủ nhanh để ghi lại tất cả các ý tưởng của tôi. Nhưng như tôi hiểu lúc đó tôi không thể dựa vào cảm xúc của mình. Sự cần thiết cho một cách tiếp cận có ý thức đã nổi lên, " Phong Điệp chia sẻ.
Titre: Images de l'inconscient dans le roman Parrallèles de Vu Dinh Giang
Sous-titre: Yves Bouillé
Durée: 00:28:53   [01:44:56 > 02:13:50]
Genre: Colloque filmé
Yves Bouillé, Université Paris-Diderot, traite ici du thème "Images de l'inconscient dans le roman Parallèles de Vu Dinh Giang". « Parallèles », le premier roman de Vu Dinh Giang, jeune auteur et artiste peintre vivant à Ho Chi Minh ville, est un texte audacieux à l’écriture libre et instinctive. Original de par sa forme et sa structure, tel un journal intime où se mêlent plusieurs intervenants et entrecoupé de flashbacks, il dépeint les relations torturées entre deux jeunes amants homosexuels, enfermés dans leur monde imaginaire, seul refuge à la réalité qu’ils cherchent à fuir. L’onirisme y est omniprésent, et l’on s’interroge durant toute la lecture du livre, si les personnages décrivent la réalité ou s’ils vivent un cauchemar éveillé. Le langage pictural occupe une place prépondérante. Les chapitres s’enchaînent comme une série de tableaux mouvants. Une tension psychologique intense émane du texte au travers les obsessions, réminiscences et peurs enfantines des personnages hantés par leur passé. Des personnages complexes et insaisissables, montrant tour à tour leur face lumineuse et leur face obscure.
Nom: BOUILLE
Prénom: Yves
Rôle: Conférenciers
Appartenance: Wikipédia
Fonction: Traducteur
Adresse: 16, rue Marguerite Duras 75013 PARIS, Paris, France
Yves Bouillé est traducteur. Diplômé des études vietnamiennes de l’université Paris-Diderot, il a vécu au Vietnam de 2008 à 2012.
Langue: Tiếng Việt
" Song song " , cuốn tiểu thuyết đầu tiên của Vũ Đình Giang , tác giả và họa sĩ trẻ sống ở thành phố Hồ Chí Minh, là một văn bản viết theo lối tự do và bản năng. Mang nét truyền thống về hình dạng và cấu trúc, đây như một cuốn nhật ký kết hợp nhiều nhân vật liên quan và xen kẽ với những đoạn hồi tưởng, nó mô tả mối quan hệ giữa hai người tình đồng tính trẻ bị tra tấn, bị nhốt trong thế giới tưởng tượng của họ, nơi ẩn náu duy nhất của họ để trốn chạy thực tế. Sự tưởng tượng ở khắp mọi nơi, và có những câu hỏi trong suốt quá trình đọc cuốn sách, nếu các nhân vật mô tả thực tế hoặc sống một cơn ác mộng trong tỉnh thức. Ngôn ngữ hội họa nổi bật. Các chương được kết nối như một loạt các bảng căng thẳng tâm lý dữ dội.Une tỏa ra từ các văn bản thông qua ám ảnh, những kỷ niệm và nỗi sợ hãi thời thơ ấu của nhân vật bị ám ảnh bởi quá khứ của họ . Phức tạp và khó nắm bắt nhân vật , cho thấy biến mặt tươi sáng và mặt tối .
Titre: Structure et syntaxe du roman A l'Origine de Nguyen Binh Phuong
Sous-titre: Catherine Guy
Durée: 00:19:30   [02:13:50 > 02:33:20]
Genre: Colloque filmé
Catherine Guy (Inalco) intervient sur la thématique « Structure et syntaxe du roman A l’Origine de Nguyen Binh Phuong dans l’optique de sa traduction ». Le poète et romancier Nguyen Binh Phuong, lorsqu’il a publié A l’Origine, un récit plus long qu’une simple nouvelle, a surpris son public habituel. Les difficultés rencontrées lors de sa traduction ont montré l’importance de bien saisir la structure du texte avant de passer de la syntaxe source, à la syntaxe cible. Le traitement particulier de la temporalité, dans A l’Origine, a obligé à tirer de la syntaxe tout ce qu’elle pouvait donner : renversement partiel de la chronologie, mise en abyme, raccourcis et zooms, voire une temporalité (dans les ouvertures du texte sur un monde surnaturel qui échappe à la raison comme au réel), ont dû être rendus par des moyens différents dans la langue cible. De plus, l’auteur a « dépoétisé » ses antihéros, et il s’est livré à une « critique de la société ». Dans A l’Origine, il y a une capacité extraordinaire à rendre le réel, le concret ; malgré la présence d’éléments sous-entendus et de raccourcis du texte, qu’il a fallu éclairer pour traduire. La concision du texte source a ainsi été un défi supplémentaire. Enfin, l’insistance avec laquelle ont été décrites les laideurs (voire les horreurs) de la réalité fait ressortir en creux l’attention aux misères, aux souffrances et aux faiblesses humaines, avec une aspiration à un monde meilleur qui reste à l’arrière-plan. La structure de cette longue nouvelle semble dénoter une adaptation originale des derniers développements de la littérature mondiale, apparemment parfaitement connus de l’auteur. L’auteur de A l’Origine a passé presque toute sa vie dans l’armée populaire vietnamienne où il est actuellement colonel. Il est également directeur en chef adjoint de la revue littéraire de l’armée, qui joue un rôle majeur dans la vie littéraire vietnamienne actuelle.
Nom: GUY
Prénom: Catherine
Rôle: Conférenciers
Appartenance: Université de Bretagne Rennes II, France
Fonction: Maître de conférence
Adresse: Institut national des langues et civilisations orientales (INALCO), 65 rue des Grands Moulins - CS21351 - 75214 PARIS cedex 13, Paris, France
Catherine Guy est maîtresse de conférénces dans la filière Aménagement du territoire, Urbanisme, à l'Université de Rennes 2. Titres universitaires : Thèse de doctorat (1997). Les contrats de plan et l’aménagement du territoire : les régions Bretagne et Pays de la Loire. Université Rennes 2 Agrégation de Sciences sociales (1988) Capes de Sciences économiques et sociales (1978) Diplôme de l’Institut d’études politiques de Paris Thèmes de recherche : Approches sociologiques de l’aménagement : dynamiques sociales, proximité, individualisation, temporalités La généralisation de la contractualisation : contrats de plan Etat/Région ; volet territorial et contrats d’agglomération, formes de gouvernance, intercommunalité Dynamiques de polarisation et de cohésion à l’échelle européenne : politiques régionales, polarisation, prospective Thèmes d'enseignement : Les acteurs de l’aménagement en région Les politiques territoriales Décentralisation, déconcentration contractualisation Une histoire de l’aménagement du territoire : de la loi au contrat Approche sociologique des dynamiques territoriales Le changement social dans la France contemporaine Responsabilités administratives : de mars 2001 à janvier 2006, Vice-présidente du Conseil d’administration de l’Université Rennes 2 Responsabilité scientifiques Personnalité qualifiée de la section Prospective du Conseil Economique et Social Régional de Bretagne Publications principales : GUY Catherine, « Le renouvellement urbain dans les communes périurbaines des agglomérations. Quels effets d’urbanité ? », in Hellier. E et Dumont. M (dir), Vers une réinvention de la ville ? Espaces périurbains et nouvelles formes d’urbanité en France et en Europe, PUR, 2010 GUY Catherine, Aménager les territoires, de la loi au contrat, Didact Géographie, PUR, 225 p, 2008 http://www.pur-editions.fr/resultat.php?champcherche=Am%E9nager%20les%20territoires GUY Catherine, «Dessiner ensemble l’urbanité périurbaine, le projet urbain comme laboratoire intellectuel du projet communautaire rennais », in Annales de la recherche urbaine, n°104, juin 2008, pp 68-75 GUY Catherine, « Des habitants si (peu) présents : temps étudiants et temps urbains », in Séchet R, Garat I et Zeneidi D (dir), Espaces en transactions, Géographie sociale, PUR, 2008, p. 253-267 http://www.pur-editions.fr/resultat.php?titre=Espaces%20en%20transactions&dom1=0&dom2=0&revue=0&collection=0& GUY Catherine, GIVORD Laurent, Rennes, le pari d'une agglomération multipolaire, L'Aube, Paris, collection Territoires, 2004, 259 p.
Langue: Tiếng Việt
Catherine Guy ( INALCO ) : " Cấu trúc và cú pháp trong bản dịch cuốn tiểu thuyết «Thoạt kỳ thủy » của Bình Nguyễn Phương " Catherine Guy đã giới thiệu cuốn tiểu thuyết « Thoạt kỳ thủy » của Nguyễn Bình Phương, nhà văn hàng đầu ở Việt Nam hiện nay. Anh từng tham gia vào cuộc chiến tranh với Trung Quốc.Cuốn tiểu thuyết này kể về ba cuộc chiến tranh, chống Pháp, chống Mỹ và chống Trung Quốc. Anh là nhà thơ, nhà văn, tác giả của 6 cuốn tiểu thuyết. Nguyễn Bình Phương là phó biên tập tạp chí Văn Nghệ quân đội. Khi anh cho ra mắt cuốn « Thoạt kỳ thủy » , một câu chuyện dài hơn là hình thức một truyện ngắn , đã làm độc giả thân quen của anh ngạc nhiên. Khó khăn khi dịch đã cho thấy tầm quan trọng của sự hiểu biết về cấu trúc của văn bản trước khi chuyển từ cú pháp ngôn ngữ gốc sang cú pháp ngôn ngữ dịch. « Thoạt kỳ thủy » đã được Danh Thanh Do-Hurinville dịch sang tiếng Pháp. Đây là tiểu thuyết rất khó đọc, kể về một nhóm người điên sống trong một làng ở miền Bắc Việt Nam. Tiểu thuyết giữa rất nhiều mơ mộng, điên, có nhiều motif về sự điên và trăng làm cho tiểu thuyết rất mờ ảo. Catherine Guy đã giới thiệu cấu trúc đặc biệt của tiểu thuyết này, với cách viết rất mới và cấu trúc lạ.
Titre: Phan Viet - le degré zéro de l'identité. La voix d'une génération
Sous-titre: Pham Xuan Thach
Durée: 00:16:04   [02:33:20 > 02:48:37]
Genre: Colloque filmé
Pham Xuan Thach, Université national de Hanoi, aborde le thème de "Phan Viet - le degré zéro de l'identité. La voix d'une génération". Une obsession poursuit la littérature vietnamienne depuis ses origines : le rêve des voyages autour du monde. « Giấc mộng con » (Le Petit Rêve) de Tản Đà, l’un des premiers romans modernes vietnamiens, est en quelque sorte une version vietnamienne de « Tour du monde en quatre-vingts jours », avec un jeune lettré doté d’un bagage mêlant le confucianisme, le taoïsme et la pensé de Rousseau. Au cours de l’histoire de la littérature moderne vietnamienne, l’aventure - un sujet qui n’était pourtant pas majeur - n’a jamais disparu de la vie littéraire. L’engagement a toujours contraint les auteurs à rester au plus près de la réalité de leur patrie, plutôt que porter leur regard vers des terres étrangères. Avec les auteurs de “l’ancien monde” comme Tản Đà ou Nguyễn Tuân, le voyage est un rêve. Mais avec des écrivains de l’“après 1975” le voyage est devenu une réalité, même lorsqu’il a pris la forme de l’exil. Les Guerres, la crise économique, la politique d’“l’exportation de main-d’œuvre” et plus tard, l’“ouverture” ont entrainé des déplacements de population et donné naissance à la littérature des diasporas. La diaspora dans la littérature vietnamienne de la fin du XXe siècle était déchirée entre les souvenirs de la patrie et le rêve d’un nouveau monde, un rêve souvent transformé en désillusion. Cependant, au début du XXIe siècle, une nouvelle génération a émergé dans la littérature vietnamienne. Phan Viet en est l’un des représentants. Pour elle, les traditions, les souvenirs de sa patrie, ne sont plus un fardeau. Il n’y a plus de rêve de conquête d’un nouveau monde.
Nom: PHAM
Prénom: Xuan Thach
Rôle: Conférenciers
Appartenance: Wikipédia
Fonction: Professeur des universités
Adresse: Hanoi, Vietnam
Pham Xuan Thach est enseignant à l'Université nationale de Hanoi. Lors de ce colloque, il nous présente un sujet intéressant sur « Phan Viet - le degré zéro de l’identité. La voix d’une génération ».
Langue: Tiếng Việt
Một nỗi ám ảnh vẫn còn trong nền văn học Việt Nam từ nguồn gốc của nó : giấc mơ đi du lịch khắp thế giới. Giac mong con của Tản Đà, một trong những tiểu thuyết Việt Nam hiện đại đầu tiên, là một phiên bản tiếng Việt của Tour của « 80 ngày vòng quanh thế giới » với một học giả trẻ cùng hành trang là nền Nho giáo, Đạo giáo và tư tưởng của Rousseau . Trong suốt lịch sử của văn học Việt Nam hiện đại, cuộc phiêu lưu - một chủ đề đó là chưa quy mô - chưa bao giờ biến mất khỏi đời sống văn học . Cam kết luôn buộc các tác giả để ở lại gần hơn với thực tế của đất nước của họ chứ không phải là mang lại sự chú ý của họ đến những vùng đất lạ. Với các tác giả của " thế giới cũ " như Nguyễn Tuân, Tản Đà, chuyến đi là một giấc mơ . Nhưng với những nhà văn sau năm 1975, du lịch đã trở thành hiện thực , ngay cả khi nó đã mang kiểu đi lưu vong. Chiến tranh, khủng hoảng kinh tế , chính sách xuất khẩu lao động và sau đó chính sách mở cửa đã hình thành sự xê dịch của cộng đồng người . Cộng đồng trong văn học Việt Nam những năm cuối thế kỷ XX, một thế hệ mới xuất hiện trong văn học Việt Nam . Phan Việt là một trong những đại diện . Đối với cô, truyền thống , những ký ức về quê hương của mình không còn là một gánh nặng. Hiện tại không còn giấc mơ chinh phục một thế giới mới .

7 chapitres.
  • Colloque filmé. Benoît Paumier, commissaire général de l’Année croisée France-Vietnam, estime que ce colloque revêt une signification importante dans le cadre de l’Année du Vietnam en France 2014. De son côté, Aboubakr Chraibi, vice-président du Conseil scientifique de l’INALCO, explique que ce colloque traduit la vision de l’INALCO de faire prospérer la tradition cosmopolite de la France et de contribuer à ce que la France continue, par sa culture et sa langue, à servir de passerelle entre le Vietnam et les grands courants de la création littéraire internationale contemporaine.
  • Colloque filmé. Les dix ans qui ont suivi la chute de Saigon et la fin de la guerre ont servi au regroupement de l’ancienne communauté littéraire de l’ex Vietnam du Sud. Vers le milieu des années 80 se sont reconstitués à l’étranger, notamment en Californie du Sud, les principaux magazines littéraires de Saigon, autour de leurs animateurs d’origine. En même temps que le Doi Moi (1987-88), un mouvement de rébellion s’annonçait dans la communauté des lettrés en exil. Non pas par souci d’ouverture politique comme on le lui avait reproché, mais simplement par la lassitude d’un passé sans cesse ressuscité, et qui prenait des allures de Frankenstein grotesque. Dans cette querelle des Anciens et des Modernes, les Anciens étaient passablement tolérants et compréhensifs. L’opposition venait des organisations politiques d’exilés qui n’avaient pas encore avoué leur défaite militaire, à fortiori défaite littéraire. La fondation du magazine Hop Luu s’était faite alors contre pressions et menaces, protégée seulement peut être par les excellents états de service de ses membres, ex militaires pour la plupart de la défunte République du Sud. Cela n’empêchait pas au groupe d’être pris entre les tirs croisés des Polices culturelles, celle qui fonctionnait au Vietnam, la vraie, comme celle, imaginaire mais non moins sévère, de la communauté à l’étranger. Agent subversif de la CIA ou des communistes vietnamiens, Hop Luu avait cependant réussi la fusion symbolique avec la nouvelle génération d’auteurs du Vietnam en s’acharnant à les promouvoir et à les publier à l’étranger. Malgré quelques tentatives maladroites, ce n’était pas le cas dans le sens inverse. La littérature de l’exil, malgré, ou était-ce à cause de son prestige magnifié par la distance et l’exotisme, ne passait au Vietnam qu’au compte-gouttes. Ce courant, en se battant contre les menaces et les harassements politiques, avait pu cependant s’imposer pendant une décennie d’efforts continus. Le magazine existe toujours, mais il n’est plus aujourd’hui d’actualité. Il a rempli sa mission, celle de rappeler aux lecteurs de l’étranger que le Vietnam existe toujours, et que la communauté en exil en fait partie bon gré mal gré. La littérature de l’exil, quels que soient ses attributs, ses défauts et ses mérites, n’était pas le représentant légitime et unique de la production vietnamienne, comme elle plaisait à se le dire en 1989.
  • Colloque filmé. Emmanuel Poisson traite ici des usages de la culture classique, au sens large, dans les essais de Nguyen Viet Ha : entre satire et détournement. Dès son premier roman paru en 1999, «Une opportunité pour Dieu » (Cơ hội của Chúa), Nguyen Viet Ha a dominé la scène littéraire. Ses recueils de nouvelles et d’essais, de « Của rơi » à « Con giai phố cổ », ont tous été reçus avec enthousiasme par la critique. Son écriture prend source dans l’observation très fine de la société contemporaine et des lectures très éclectiques. A travers son œuvre, il exprime un certain regard sur Hanoi, sa ville natale, en ces années à la jonction de deux millénaires. Sa préoccupation majeure est la quête d’un art narratif apte à traduire les réalités complexes et les transformations sociales et culturelles de la capitale en pleine mutation. Il est tenté depuis une dizaine d’années, par une nouvelle écriture, le « tạp văn » (essai). Sur les bries d’une tradition ancienne, de moquerie, de satire, il tourne souvent en dérision des personnalités des médias, sociales ou d’institutions. Mais Nguyen Viet Ha innove en ce qu’il détourne le sens pour exprimer sa critique de la société actuelle. En bien des cas, son dessein n’est pas le divertissement gratuit de son public, il se veut, en effet, moraliste.
  • Colloque filmé. Née en 1976, Phong Diep, écrivain et journaliste vietnamien, appartient à la génération de Vietnamiens qui née après la fin de la guerre, en plein cœur du développement de la mondialisation, génération de l’internet. Phong Diep écrit des poèmes, des nouvelles et des romans dont «Delete» ou «Blogger». L’un des thèmes marquants de son œuvre est la génération de jeunes vietnamiens à l’âge de la mondialisation. Les personnages des textes, des nouvelles et des romans de Phong Diep, vivent dans une sorte de schizophrénie. Lors de cette intervention, l’écrivaine Phong Diep, dont le recueil de nouvelles Delete (traduite par Emmanuel Poisson) et le roman « Blogger » (traduit par Nguyen Phuong Ngoc) sont paru en 2013 et 2014 aux Editions Reveneuve, parle de son travail d’écriture. « Quoi écrire ? Comment écrire ? On me demande comment j’écris. J’écris sans recette. Chaque œuvre est pour moi un voyage émotionnel. Au début, quand je me suis lancée dans la littérature, j’écrivais très vite. Débordée d’émotions, je pouvais m’asseoir à toute heure à mon bureau, des vagues de mots inondaient alors mes cahiers, au point où j’avais l’impression que mes doigts n’étaient pas assez rapides pour noter toutes mes idées. Mais au fur et à mesure, j’ai compris que je ne pouvais compter uniquement sur mes propres sensations. La nécessité d’une démarche consciente a fait jour ».
  • Colloque filmé. Yves Bouillé, Université Paris-Diderot, traite ici du thème "Images de l'inconscient dans le roman Parallèles de Vu Dinh Giang". « Parallèles », le premier roman de Vu Dinh Giang, jeune auteur et artiste peintre vivant à Ho Chi Minh ville, est un texte audacieux à l’écriture libre et instinctive. Original de par sa forme et sa structure, tel un journal intime où se mêlent plusieurs intervenants et entrecoupé de flashbacks, il dépeint les relations torturées entre deux jeunes amants homosexuels, enfermés dans leur monde imaginaire, seul refuge à la réalité qu’ils cherchent à fuir. L’onirisme y est omniprésent, et l’on s’interroge durant toute la lecture du livre, si les personnages décrivent la réalité ou s’ils vivent un cauchemar éveillé. Le langage pictural occupe une place prépondérante. Les chapitres s’enchaînent comme une série de tableaux mouvants. Une tension psychologique intense émane du texte au travers les obsessions, réminiscences et peurs enfantines des personnages hantés par leur passé. Des personnages complexes et insaisissables, montrant tour à tour leur face lumineuse et leur face obscure.
  • Colloque filmé. Catherine Guy (Inalco) intervient sur la thématique « Structure et syntaxe du roman A l’Origine de Nguyen Binh Phuong dans l’optique de sa traduction ». Le poète et romancier Nguyen Binh Phuong, lorsqu’il a publié A l’Origine, un récit plus long qu’une simple nouvelle, a surpris son public habituel. Les difficultés rencontrées lors de sa traduction ont montré l’importance de bien saisir la structure du texte avant de passer de la syntaxe source, à la syntaxe cible. Le traitement particulier de la temporalité, dans A l’Origine, a obligé à tirer de la syntaxe tout ce qu’elle pouvait donner : renversement partiel de la chronologie, mise en abyme, raccourcis et zooms, voire une temporalité (dans les ouvertures du texte sur un monde surnaturel qui échappe à la raison comme au réel), ont dû être rendus par des moyens différents dans la langue cible. De plus, l’auteur a « dépoétisé » ses antihéros, et il s’est livré à une « critique de la société ». Dans A l’Origine, il y a une capacité extraordinaire à rendre le réel, le concret ; malgré la présence d’éléments sous-entendus et de raccourcis du texte, qu’il a fallu éclairer pour traduire. La concision du texte source a ainsi été un défi supplémentaire. Enfin, l’insistance avec laquelle ont été décrites les laideurs (voire les horreurs) de la réalité fait ressortir en creux l’attention aux misères, aux souffrances et aux faiblesses humaines, avec une aspiration à un monde meilleur qui reste à l’arrière-plan. La structure de cette longue nouvelle semble dénoter une adaptation originale des derniers développements de la littérature mondiale, apparemment parfaitement connus de l’auteur. L’auteur de A l’Origine a passé presque toute sa vie dans l’armée populaire vietnamienne où il est actuellement colonel. Il est également directeur en chef adjoint de la revue littéraire de l’armée, qui joue un rôle majeur dans la vie littéraire vietnamienne actuelle.
  • Colloque filmé. Pham Xuan Thach, Université national de Hanoi, aborde le thème de "Phan Viet - le degré zéro de l'identité. La voix d'une génération". Une obsession poursuit la littérature vietnamienne depuis ses origines : le rêve des voyages autour du monde. « Giấc mộng con » (Le Petit Rêve) de Tản Đà, l’un des premiers romans modernes vietnamiens, est en quelque sorte une version vietnamienne de « Tour du monde en quatre-vingts jours », avec un jeune lettré doté d’un bagage mêlant le confucianisme, le taoïsme et la pensé de Rousseau. Au cours de l’histoire de la littérature moderne vietnamienne, l’aventure - un sujet qui n’était pourtant pas majeur - n’a jamais disparu de la vie littéraire. L’engagement a toujours contraint les auteurs à rester au plus près de la réalité de leur patrie, plutôt que porter leur regard vers des terres étrangères. Avec les auteurs de “l’ancien monde” comme Tản Đà ou Nguyễn Tuân, le voyage est un rêve. Mais avec des écrivains de l’“après 1975” le voyage est devenu une réalité, même lorsqu’il a pris la forme de l’exil. Les Guerres, la crise économique, la politique d’“l’exportation de main-d’œuvre” et plus tard, l’“ouverture” ont entrainé des déplacements de population et donné naissance à la littérature des diasporas. La diaspora dans la littérature vietnamienne de la fin du XXe siècle était déchirée entre les souvenirs de la patrie et le rêve d’un nouveau monde, un rêve souvent transformé en désillusion. Cependant, au début du XXIe siècle, une nouvelle génération a émergé dans la littérature vietnamienne. Phan Viet en est l’un des représentants. Pour elle, les traditions, les souvenirs de sa patrie, ne sont plus un fardeau. Il n’y a plus de rêve de conquête d’un nouveau monde.
Titre: L’émergence d’une nouvelle génération d’auteurs : écritures et thématiques
Auteur(s): PAUMIER Benoît, CHRAÏBI Aboubakr, DO Khiem, POISSON Emmanuel, PHAM Thi Phong Diep, BOUILLE Yves, GUY Catherine, PHAM Xuan Thach
Durée: 02:48:37
Date de réalisation: 17/03/2014
Lieu de réalisation: Institut national des langues et civilisations orientales (INALCO), 65 rue des Grands Moulins 75013 PARIS
Genre: Colloque filmé
Langue(s): Français ; Tiếng Việt
« Le Vietnam contemporain : Littérature, cinéma, linguistique » est le thème d’un premier colloque international dans ce domaine, tenu en mars 2014 à l’Inalco. Cette manifestation a été organisée par six universités (Inalco, Université Paris-Diderot, Université Paris-Créteil, Université Aix-Marseille, San Francisco State University et Chulalongkorn University). Son objectif est de présenter l’état des lieux de la recherche en littérature vietnamienne contemporaine.
« Le Vietnam contemporain : Littérature, cinéma, linguistique» est le thème d’un premier colloque international dans ce domaine, tenu en mars 2014 à l’Inalco. Cette manifestation a été organisée par six universités (Inalco, Université Paris-Diderot, Université Paris-Créteil, Université Aix-Marseille, San Francisco State University et Chulalongkorn University). Son objectif est de présenter l’état des lieux de la recherche en littérature vietnamienne contemporaine : écriture, traduction, réception et rapport à l’image. Cet événement se propose de rassembler des spécialistes de ces questions afin de favoriser des échanges interdisciplinaires autour des cinq thèmes qui sont « L’émergence d’une nouvelle génération d’auteurs : écritures et thématiques », « La singularité de la littérature de la diaspora / Les modalités de dialogue entre les auteurs de l’intérieur et de l’extérieur », « Traduction et réception », « Littérature vietnamienne d’expression française », « Récit & image : le cinéma comme nouvelle approche de la société vietnamienne contemporaine». Cette vidéo, la première séance de ce colloque, se penche sur le thème « L’émergence d’une nouvelle génération d’auteurs : écritures et thématiques ».
Nom: BOUILLE
Prénom: Yves
Rôle: Conférenciers
Appartenance: Université Paris Diderot (Paris VII), France
Fonction: Traducteur
Adresse: 16, rue Marguerite Duras 75013 PARIS, Paris, France
Yves Bouillé est traducteur. Diplômé des études vietnamiennes de l’université Paris-Diderot, il a vécu au Vietnam de 2008 à 2012.
Nom: CHRAÏBI
Prénom: Aboubakr
Rôle: Conférenciers
Appartenance: INaLCO - Institut national des Langues et Civilisations Orientales, France
Fonction: Professeur des universités
Adresse: Institut national des langues et civilisations orientales (INALCO), 65 rue des Grands Moulins - CS21351 - 75214 PARIS cedex 13, Paris, France
Aboubakr CHRAÏBI, est né en 1962 à Fez au Maroc. Il a commencé par entreprendre aux côtés d’André Miquel au Collège de France un travail de comparaison des sources des Mille et une nuits auxquelles il a consacré de très nombreuses publications. À l’occasion du tricentenaire de la traduction de Galland, il a proposé à la BNF un important colloque international : Mille et une nuits en partage. Il est actuellement Maître de conférences (HDR) en langue et littérature arabes médiévales à l’INALCO, Paris. Il est membre de plusieurs équipes de recherche : Société Asiatique, Centre de Recherche Moyen-Orient et Méditerranée, EAD 4091, INALCO, American Comparative Literature Association, Union Européenne des Arabisants et Islamisants. Il se consacre à l’écriture de livres, d’articles, à la création d’un site internet, à l’organisation de colloques, de conférences Livres publiés : 2008 : Les Mille et une nuits, Histoire du texte et Classification des contes, L’Harmattan, Col. Critiques Littéraires, Paris. 2007 : Dir., Classer les récits. Théories et pratiques, L’Harmattan, Col. Critiques Littéraires, Paris, 459 p. 2005 : Nouvelle édition, dir., en collaboration avec Guy Basset, Frédéric Bauden, Claude Bremond et Ulrich Marzolph, Les Mille et un contes, récits et légendes arabes de René Basset, 2 vol., Corti, Paris. 2004 : Dir., Mille et une nuits en partage, Sindbad-Actes Sud, Paris, 526 p. 2004 : Nouvelle édition, en collaboration avec Jean-Paul Sermain, Les Mille et une nuits, trad. Antoine Galland, Garnier-Flammarion, 3 vol., Paris.
Nom: DO
Prénom: Khiem
Rôle: Conférenciers
Appartenance: Ergonyme (nom propre)
Fonction: Ecrivain
Adresse: Paris et La Californie, Paris, France
Originaire du Nord du Vietnam, Đỗ Khiêm, alias Đỗ Kh., est né en 1955 à Hải Phòng - lieu et date charnières de l’histoire de la colonisation : suite à l’échec français à Điện Biên Phủ et à la conférence de Genève en 1954 qui divise le pays en deux, ce port est l’ultime point d’évacuation des réfugiés pour le Sud, ce qui forge peut-être chez Đỗ Kh. le premier désir d’exil. Il grandit à Saigon dans un milieu resté attaché à la civilisation française [1] pour son prestige culturel, en dépit de l’occupation américaine. Même s’il n’a connu la France qu’à l’âge de 14 ans, il apprend à lire avec Lecture sans larmes, manuel scolaire français courant à l’époque qui met en scène un Toto à l’ombre des flamboyants en fleurs, et effectue toute sa scolarité au lycée Jean-Jacques Rousseau où le vietnamien est considéré comme langue étrangère.
Nom: ESCoM-AAR (Equipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias - Archives Audiovisuelles de la Recherche)
Rôle: Producteurs d'oeuvres audiovisuelles
Appartenance: FMSH - Fondation Maison des Sciences de l'Homme, ESCoM - Equipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias, France
Adresse: FMSH (Fondation Maison des Sciences de l'Homme), Paris, France
ESCoM-AAR (Equipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias - Archives Audiovisuelles de la Recherche), FMSH (Fondation Maison des Sciences de l'Homme), Paris, France
Nom: GUY
Prénom: Catherine
Rôle: Conférenciers
Appartenance: Université de Bretagne Rennes II, France
Fonction: Maître de conférence
Adresse: Paris, France
Catherine Guy est maître de conférénce dans la filière Aménagement du territoire, Urbanisme, à l'Université de Rennes 2. Titres universitaires : Thèse de doctorat (1997). Les contrats de plan et l’aménagement du territoire : les régions Bretagne et Pays de la Loire. Université Rennes 2 Agrégation de Sciences sociales (1988) Capes de Sciences économiques et sociales (1978) Diplôme de l’Institut d’études politiques de Paris Thèmes de recherche : Approches sociologiques de l’aménagement : dynamiques sociales, proximité, individualisation, temporalités La généralisation de la contractualisation : contrats de plan Etat/Région ; volet territorial et contrats d’agglomération, formes de gouvernance, intercommunalité Dynamiques de polarisation et de cohésion à l’échelle européenne : politiques régionales, polarisation, prospective Thèmes d'enseignement : Les acteurs de l’aménagement en région Les politiques territoriales Décentralisation, déconcentration contractualisation Une histoire de l’aménagement du territoire : de la loi au contrat Approche sociologique des dynamiques territoriales Le changement social dans la France contemporaine Responsabilités administratives : de mars 2001 à janvier 2006, Vice-présidente du Conseil d’administration de l’Université Rennes 2 Responsabilité scientifiques Personnalité qualifiée de la section Prospective du Conseil Economique et Social Régional de Bretagne Publications principales : GUY Catherine, « Le renouvellement urbain dans les communes périurbaines des agglomérations. Quels effets d’urbanité ? », in Hellier. E et Dumont. M (dir), Vers une réinvention de la ville ? Espaces périurbains et nouvelles formes d’urbanité en France et en Europe, PUR, 2010 GUY Catherine, Aménager les territoires, de la loi au contrat, Didact Géographie, PUR, 225 p, 2008 http://www.pur-editions.fr/resultat.php?champcherche=Am%E9nager%20les%20territoires GUY Catherine, «Dessiner ensemble l’urbanité périurbaine, le projet urbain comme laboratoire intellectuel du projet communautaire rennais », in Annales de la recherche urbaine, n°104, juin 2008, pp 68-75 GUY Catherine, « Des habitants si (peu) présents : temps étudiants et temps urbains », in Séchet R, Garat I et Zeneidi D (dir), Espaces en transactions, Géographie sociale, PUR, 2008, p. 253-267 http://www.pur-editions.fr/resultat.php?titre=Espaces%20en%20transactions&dom1=0&dom2=0&revue=0&collection=0& GUY Catherine, GIVORD Laurent, Rennes, le pari d'une agglomération multipolaire, L'Aube, Paris, collection Territoires, 2004, 259 p.
Nom: PAUMIER
Prénom: Benoît
Rôle: Présentateurs de conférences
Appartenance: Ergonyme (nom propre)
Fonction: commissaire général de l'Année France-Vietnam
Adresse: 3, rue de Valois 75001 Paris, Paris, France
Benoît Paumier est l'inspecteur général des affaires culturelles chez Ministère de la Culture et de la Communication et également commissaire général de l'Année France-Vietnam. Il a souligné lors de ce colloque qu'il s'agissait d'un événement qui revêt une signification importante dans le cadre de l’Année du Vietnam en France 2014.
Nom: PHAM
Prénom: Thi Phong Diep
Rôle: Conférenciers
Appartenance: Ergonyme (nom propre)
Fonction: Ecrivaine
Adresse: 17, rue Tran Quoc Toan, Hanoi, Hanoi, Vietnam
Née en 1976, Phong Diep, écrivain et journaliste vietnamien, appartient à la génération de Vietnamiens qui est née après la fin de la guerre avec la mondialisation et qui grandit à l’âge de l’internet. Phong Diep écrit des poèmes, des nouvelles et des romans dont «Delete», «Blogger».
Nom: PHAM
Prénom: Xuan Thach
Rôle: Conférenciers
Appartenance: Ergonyme (nom propre)
Fonction: Professeur des universités
Adresse: Hanoi, Vietnam
Pham Xuan Thach est enseignant à l'Université nationale de Hanoi. Lors de ce colloque, il nous présente un sujet intéressant sur « Phan Viet - le degré zéro de l’identité. La voix d’une génération ».
Nom: POISSON
Prénom: Emmanuel
Rôle: Conférenciers
Appartenance: Université Paris Diderot (Paris VII), France
Fonction: Professeur des universités
Adresse: 16, rue Marguerite Duras 75013 PARIS, Paris, France
Né à Angers en 1965, Emmanuel Poisson a travaillé l’École française d’Extrême-Orient de Hanoï de 1995 à 2001. Il a soutenu sa thèse de doctorat d'Histoire en octobre 2000 : Entre permanences et mutations, la bureaucratie dans le Nord du Viêt Nam (fin du XIXe - début du XXe siècles) - Mandarins et employés subalternes de l'indépendance au Protectorat. Engagé comme chargé de recherche en 2000, Emmanuel Poisson a quitté l'EFEO en août 2001 pour occuper une poste de maître de conférences à l'université Paris-VII-Denis Diderot.
Type: Pages web
Auteur: Doan Cam Thi
Url: http://www.larevuedesressources.org/%C3%84%C2%90o-kh-ou-un-destin-cosmopolite,821.html
Originaire du Nord du Vietnam, Đỗ Khiêm, alias Đỗ Kh., est né en 1955 à Hải Phòng - lieu et date charnières de l’histoire de la colonisation : suite à l’échec français à Điện Biên Phủ et à la conférence de Genève en 1954 qui divise le pays en deux, ce port est l’ultime point d’évacuation des réfugiés pour le Sud, ce qui forge peut-être chez Đỗ Kh. le premier désir d’exil.
Langue: Tiếng Việt
Hội thảo khoa học quốc tế "Việt Nam đương đại: Văn học, điện ảnh, ngôn ngữ," được tổ chức trong các ngày 17-19/3 tại Paris, là sự kiện văn hóa nổi bật, nhằm đánh giá tình hình nghiên cứu và giới thiệu văn học, điện ảnh, ngôn ngữ Việt Nam đương đại với bạn bè quốc tế. Hội thảo do bốn trường đại học của Pháp gồm Viện Ngôn ngữ và Văn minh phương Đông (INALCO-Paris), Đại học Paris-Diderot, Đại học Paris-Est Créteil và Đại học Aix-Marseille cùng với Đại học Quốc gia Hà Nội, Đại học San Francisco (Mỹ), Đại học Ngoại ngữ Tokyo (Nhật Bản) và Đại học Chulalongkorn (Thái Lan) phối hợp tổ chức. Hội thảo có sự tham dự của hơn 50 nhà nghiên cứu văn học, ngôn ngữ học, phê bình điện ảnh và dịch giả đến từ nhiều quốc gia trên thế giới.
Type: Ressources destinées à un archivage à long terme
Public cible: Pour tout public
Le colloque scientifique international « Le Vietnam contemporain : Littérature, Cinéma, Linguistique » a été organisé du 17 au 19 mars à Paris pour dresser l’état des lieux de la recherche dans ces trois domaines et les présenter au public étranger.
PAUMIER Benoît, CHRAÏBI Aboubakr, DO Khiem, POISSON Emmanuel, PHAM Thi Phong Diep, BOUILLE Yves, GUY Catherine, PHAM Xuan Thach. « L’émergence d’une nouvelle génération d’auteurs : écritures et thématiques », Archives Rencontre des Cultures (ARC), 2279, 2014, [en ligne] ; URL : http://www.archivesaudiovisuelles.fr/2279/
Type: Droit d'auteur relatif à la production du document source
© ESCoM-AAR (Equipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias - Archives Audiovisuelles de la Recherche), FMSH (Fondation Maison des Sciences de l'Homme), Paris, France
Type: Droit d'auteur relatif à la réalisation du document source
© DE PABLO, Elisabeth, ingénieur de recherche, ESoM-FMSH, Paris, France, 2014 © AH-HEE-AYAN, Kévin, ESCoM-FMSH, Paris, France, 2014 © MAREGLIA, Laura, ESCoM-FMSH, Paris, France, 2014 © LE, Thi Thuong, ESCoM-FMSH, Paris, France, 2014 © NGUYEN, Cong Khanh, ESCoM-FMSH, Paris, France, 2014 © DO, Thi Thanh Tam, répétitrice, INALCO, Paris, France, 2014
Type: Droit d'auteur relatif au contenu du document source
©PAUMIER, Benoît, Inspecteur général des affaires culturelles, Paris, France, 2014 ©CHRAÏBI, Aboubakr, Professeur des universités, INALCO, Paris, France, 2014 ©DO, Khiem, Ecrivain, France, 2014 ©POISSON, Professeur des université, Paris Diderot, Paris, France, 2014 ©PHAM, Thi Phong Diep, Ecrivain, Vietnam, 2014 ©BOUILLE, Yves, Traducteur, Paris, France, 2014 ©GUY, Catherine, Maître de conference, INALCO, Paris, France, 2014 ©PHAM, Xuan Thach, Professeur, Université National du Vietnam, Hanoi, Vietnam, 2014 ©DOAN, Cam, This, Maître de conference, INALCO, Paris, France, 2014
Type: Régime général "Creative Commons" relatifs au document source
"Cette ressource audiovisuelle est protégée par le régime "Creative Commons". Vous êtes libres de la reproduire, distribuer et communiquer au public. Mais vous devez impérativement signaler sa paternité (son ou ses auteurs), vous n'avez pas le droit de la modifier ni d'en faire un usage commercial. Lecture, diffusion et exploitation concrète de cette ressource audiovisuelle présuppose que vous ayez accepté les règles juridiques Creative Commons décrites dans la page http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr/"
Titre: Analyse de la conférence "L’émergence d’une nouvelle génération d’auteurs : écritures et thématiques"
Langue(s): Français
Type: Analyse plus détaillé
Comment citer: LE Thi Thuong, NGUYEN Cong Khanh. « Analyse de la conférence "L’émergence d’une nouvelle génération d’auteurs : écritures et thématiques" » (Portail ARC, 2014) : http://www.arc.msh-paris.fr/
Id analyse: 5e61a5c4-eff2-4fdd-9286-17264d6a78ab
Id vidéo: 043f8d67-614b-4dc6-b1f2-d94dc6a0bb86
Analyse générale d'une conférence sur la littérature vietnamienne contemporaine.