Universalisme, genre et pensée de la différence sexuelle. DOMINIJANNI Ida, SETTI Nadia, VEAUVY Christiane

Chapitre

Titre: Présentation par Christiane VEAUVY
Durée: 00:03:34   [00:00:00 > 00:03:34]
Christiane VEAUVY présente l'intervenante de cette séance du séminaire « Genre, Politique, Sexualité(s). Orient/Occident » dont elle est responsable. Philosophe, écrivain et journaliste, représentante du féminisme italien de la différence, Ida DOMINIJANNI a travaillé de 1982 à 2012 au sein de la rédaction du quotidien Il Manifesto en tant que chef de service des pages culturelles, reporter politique, éditorialiste. Elle est membre du Centre d'Etudes pour la Réforme de l'Etat (Centro studi per la Riforma dello Stato) et de la Communauté philosophique féminine "Diotima" de l'Université de Vérone. Elle enseigne la philosophie politique à l'Université Roma Tre et elle a été "Visiting Professor" dans diverses universités européennes, américaines et australiennes. Elle s'est aussi présentée à des élections législatives en Calabre.
Titre: Introduction
Durée: 00:04:33   [00:03:34 > 00:08:08]
La traduction de l'intervention en italien d'Ida DOMINIJANNI est assurée par Nadia SETTI, professeur d'études de genre à l'université Paris VIII. La philosophe commence par indiquer que le titre et le thème de cette conférence ont été proposés par Christiane VEAUVY. Le thème de l'universalisme, s'il est classique, est très complexe. Il s'agit d'un nœud théorique et pratique, qui fait l'objet d'un nombre importants de débats autant philosophiques que politiques. Ida DOMINIJANNI proposera donc des pistes de réflexion relatives à cette question.
Titre: Difficultés liées au concept de l'universalisme
Durée: 00:09:01   [00:08:08 > 00:17:10]
Il s'agit en premier lieu de nommer deux difficultés liées à ce thème : l'une renvoyant à la crise de l'universalisme, l'autre à ses critiques. En effet, en ce qui concerne la crise du concept, l'universel semble s'être réalisé non pas dans son programme humaniste, mais dans son acceptation marchande et commerciale. Du côté de la critique, l'universel ne peut pas être abandonné en raison du potentiel d'émancipation dont il est porteur. Cependant, sa connivence avec certains mécanismes de domination ne peut pas être ignorée. Ainsi, la critique du concept semble être immobilisée. L'universalisme semble donc être un concept instable, porteur d'un processus paradoxal oscillant entre inclusion et exclusion.
Titre: Les deux périodes récentes de bouleversement de l'universalisme
Durée: 00:11:01   [00:17:10 > 00:28:11]
Deux moments-clés illustrent ce paradoxe, et méritent une attention particulière. Tout d'abord, la période des années 1960, au moment où un certain nombre de sujets exclus (Noirs, femmes...) comprennent que le prix de l'inclusion au sein du projet universel est trop élevé. La revendication de la différence prend alors le pas sur celle de l'égalité. Le second moment est celui de l'accomplissement de la globalisation. Les projet historique d'universalisme est bouleversé à la fois par par des espaces sans frontières et par un temps synchronique. Du côté de la subjectivité, un bouleversement s'effectue aussi par rapport aux années 1960. En définitive, l'idée à retenir est qu'entre les années 1960 et les années 1990, la différence oscille entre un registre anti-identitaire, et un autre, à l'opposé, hyper-identitaire. Cette oscillation semble diviser le mouvement féministe, ce qui fait l'objet de la partie suivante.
Titre: Les interrogations théoriques liées au concept d'universalisme
Durée: 00:21:52   [00:28:11 > 00:50:04]
Pour aborder cette question, Ida DOMINIJANNI procède au préalable à un examen de concepts mobilisés par l'universalisme, tels que ceux d'égalité, d'identité et de différence. Elle distingue notamment les modèles français et anglo-saxons d'intégration, l'un universaliste et l'autre communautariste. Les deux semblent actuellement confrontés à de nombreuses difficultés. Le mouvement féministe italien a lui envisagé la question de la différence sexuelle sous un angle ontologique. Poser le problème de cette manière revient à indiquer que la différence sexuelle serait constitutive de l'identité humaine. Dès lors, la différence n'a plus à voir avec l'égalité, mais avec l'identité. Cette précision vise à se demander si le concept d'universel serait aujourd'hui dépassé. La réponse apportée est nuancée. S'il est clair que l'universel continue d'interroger, il est possible en retour de dire qu'il semble nécessaire de devoir s'interroger sur l'universel. Dans le champ philosophique, la discussion tente actuellement de dépasser certaines contradictions inhérentes au concept d'universalisme. Si l'intervention aurait pu continuer dans ce sens, il a été décidé de l'orienter sur les rapports entre l'universalisme et les pratiques politiques du féminisme de la différence sexuelle italien.
Titre: Universalisme et pratiques politiques du féminisme de la différence sexuelle italien
Durée: 00:30:10   [00:50:04 > 01:20:14]
Ida DOMINIJANNI cherche donc à partir des pratiques politiques du féminisme italien pour étudier la différence. Christiane VEAUVY précise que si cette différence a été à de nombreuses reprises abordée lors de précédentes différences de ce séminaire, l'angle choisi par la philosophe italienne permet de la penser d'une manière nouvelle. Elle indique par ailleurs que ce que le féminisme italien nomme « pratique » est fondamentalement différent de ce que nous entendons couramment par ce terme. En effet, la pratique originaire du féminisme italien sert à « partir de soi », c'est-à-dire à échapper au piège de la nomination et de l'assignation à une identité de genre. Partir de soi signifie aussi laisser ouvert l'écart entre l'expérience et le droit, l'identité des femmes étant en permanence attaquée par le principe d'égalité des genres. Trois exemples semblent mettre en cause l'universalisme : la loi française sur le voile, un décret italien visant à rendre identique la retraite pour les femmes et les hommes, et une dernière loi contre les féminicides venant d'être votée en Italie. Ida DOMINIJANNI continue son exposé en se référant à Luce IRIGARAY et Judith BUTHLER, qui représentent deux courants de pensée opposés, la théorie de la différence et la « gender theory ». Cependant, ils semblent converger involontairement sur le concept d'universel. La philosophe procède à une analyse plus complète de l'universel dans ces courants. L'idée générale est qu'une posture comme l'autre affirment que le travail de médiation et de traduction, autrefois assuré par l'universalisme, doit maintenant être effectué par les sujets.
Titre: Conclusion
Durée: 00:10:06   [01:20:14 > 01:30:20]
L'Europe semble donc se trouver dans un état de paralysie face au concept d'universalisme, qu'elle a pourtant inventé et exporté.
Titre: Discussion
Durée: 00:19:01   [01:30:20 > 01:49:22]
Question 1 : Comment s'opère le processus de transformation de la médiation et de la traduction tel que décrit pendant l'intervention ? Question 2 : Comment expliquer l'articulation des pratiques préconisées par Ida DOMINIJANNI qui consistent à se « glisser » dans les espaces laissés libres par les institutions et sa participation à des élections politiques représentant l'universalisme républicain ?

8 chapitres.
  • Christiane VEAUVY présente l'intervenante de cette séance du séminaire « Genre, Politique, Sexualité(s). Orient/Occident » dont elle est responsable. Philosophe, écrivain et journaliste, représentante du féminisme italien de la différence, Ida DOMINIJANNI a travaillé de 1982 à 2012 au sein de la rédaction du quotidien Il Manifesto en tant que chef de service des pages culturelles, reporter politique, éditorialiste. Elle est membre du Centre d'Etudes pour la Réforme de l'Etat (Centro studi per la Riforma dello Stato) et de la Communauté philosophique féminine "Diotima" de l'Université de Vérone. Elle enseigne la philosophie politique à l'Université Roma Tre et elle a été "Visiting Professor" dans diverses universités européennes, américaines et australiennes. Elle s'est aussi présentée à des élections législatives en Calabre.
  • La traduction de l'intervention en italien d'Ida DOMINIJANNI est assurée par Nadia SETTI, professeur d'études de genre à l'université Paris VIII. La philosophe commence par indiquer que le titre et le thème de cette conférence ont été proposés par Christiane VEAUVY. Le thème de l'universalisme, s'il est classique, est très complexe. Il s'agit d'un nœud théorique et pratique, qui fait l'objet d'un nombre importants de débats autant philosophiques que politiques. Ida DOMINIJANNI proposera donc des pistes de réflexion relatives à cette question.
  • Il s'agit en premier lieu de nommer deux difficultés liées à ce thème : l'une renvoyant à la crise de l'universalisme, l'autre à ses critiques. En effet, en ce qui concerne la crise du concept, l'universel semble s'être réalisé non pas dans son programme humaniste, mais dans son acceptation marchande et commerciale. Du côté de la critique, l'universel ne peut pas être abandonné en raison du potentiel d'émancipation dont il est porteur. Cependant, sa connivence avec certains mécanismes de domination ne peut pas être ignorée. Ainsi, la critique du concept semble être immobilisée. L'universalisme semble donc être un concept instable, porteur d'un processus paradoxal oscillant entre inclusion et exclusion.
  • Deux moments-clés illustrent ce paradoxe, et méritent une attention particulière. Tout d'abord, la période des années 1960, au moment où un certain nombre de sujets exclus (Noirs, femmes...) comprennent que le prix de l'inclusion au sein du projet universel est trop élevé. La revendication de la différence prend alors le pas sur celle de l'égalité. Le second moment est celui de l'accomplissement de la globalisation. Les projet historique d'universalisme est bouleversé à la fois par par des espaces sans frontières et par un temps synchronique. Du côté de la subjectivité, un bouleversement s'effectue aussi par rapport aux années 1960. En définitive, l'idée à retenir est qu'entre les années 1960 et les années 1990, la différence oscille entre un registre anti-identitaire, et un autre, à l'opposé, hyper-identitaire. Cette oscillation semble diviser le mouvement féministe, ce qui fait l'objet de la partie suivante.
  • Pour aborder cette question, Ida DOMINIJANNI procède au préalable à un examen de concepts mobilisés par l'universalisme, tels que ceux d'égalité, d'identité et de différence. Elle distingue notamment les modèles français et anglo-saxons d'intégration, l'un universaliste et l'autre communautariste. Les deux semblent actuellement confrontés à de nombreuses difficultés. Le mouvement féministe italien a lui envisagé la question de la différence sexuelle sous un angle ontologique. Poser le problème de cette manière revient à indiquer que la différence sexuelle serait constitutive de l'identité humaine. Dès lors, la différence n'a plus à voir avec l'égalité, mais avec l'identité. Cette précision vise à se demander si le concept d'universel serait aujourd'hui dépassé. La réponse apportée est nuancée. S'il est clair que l'universel continue d'interroger, il est possible en retour de dire qu'il semble nécessaire de devoir s'interroger sur l'universel. Dans le champ philosophique, la discussion tente actuellement de dépasser certaines contradictions inhérentes au concept d'universalisme. Si l'intervention aurait pu continuer dans ce sens, il a été décidé de l'orienter sur les rapports entre l'universalisme et les pratiques politiques du féminisme de la différence sexuelle italien.
  • Ida DOMINIJANNI cherche donc à partir des pratiques politiques du féminisme italien pour étudier la différence. Christiane VEAUVY précise que si cette différence a été à de nombreuses reprises abordée lors de précédentes différences de ce séminaire, l'angle choisi par la philosophe italienne permet de la penser d'une manière nouvelle. Elle indique par ailleurs que ce que le féminisme italien nomme « pratique » est fondamentalement différent de ce que nous entendons couramment par ce terme. En effet, la pratique originaire du féminisme italien sert à « partir de soi », c'est-à-dire à échapper au piège de la nomination et de l'assignation à une identité de genre. Partir de soi signifie aussi laisser ouvert l'écart entre l'expérience et le droit, l'identité des femmes étant en permanence attaquée par le principe d'égalité des genres. Trois exemples semblent mettre en cause l'universalisme : la loi française sur le voile, un décret italien visant à rendre identique la retraite pour les femmes et les hommes, et une dernière loi contre les féminicides venant d'être votée en Italie. Ida DOMINIJANNI continue son exposé en se référant à Luce IRIGARAY et Judith BUTHLER, qui représentent deux courants de pensée opposés, la théorie de la différence et la « gender theory ». Cependant, ils semblent converger involontairement sur le concept d'universel. La philosophe procède à une analyse plus complète de l'universel dans ces courants. L'idée générale est qu'une posture comme l'autre affirment que le travail de médiation et de traduction, autrefois assuré par l'universalisme, doit maintenant être effectué par les sujets.
  • L'Europe semble donc se trouver dans un état de paralysie face au concept d'universalisme, qu'elle a pourtant inventé et exporté.
  • Question 1 : Comment s'opère le processus de transformation de la médiation et de la traduction tel que décrit pendant l'intervention ? Question 2 : Comment expliquer l'articulation des pratiques préconisées par Ida DOMINIJANNI qui consistent à se « glisser » dans les espaces laissés libres par les institutions et sa participation à des élections politiques représentant l'universalisme républicain ?
Titre: Universalisme, genre et pensée de la différence sexuelle
Sous-titre: Séminaire « Genre, Politique, Sexualité(s). Orient/Occident »
Auteur(s): DOMINIJANNI Ida, SETTI Nadia, VEAUVY Christiane
Durée: 01:49:22
Date de réalisation: 15/04/2014
Lieu de réalisation: FMSH 190 avenue de France 75013 Paris FRANCE
Genre: Séminaire de recherche filmé
Langue(s): Français ; Italiano
La philosophe italienne Ida DOMINIJANNI intervient lors de cette séance du séminaire « Genre, Politique, Sexualité(s). Orient/Occident » autour des thèmes de l'universalisme, du genre, et de la pensée de différence sexuelle.
Le projet universaliste a déjà été fortement critiqué par les mouvements de classe, de race et de genre de la seconde moitié du XXe siècle. Il est mis aujourd'hui à rude épreuve par la globalisation, qui semble le réaliser davantage du point de vue du marché que du point de vue des individus et des peuples. L'universalisme est donc un concept fortement déstabilisé : nous ne pouvons pas nous en passer, en raison du potentiel émancipateur dont il est porteur, mais il nous est impossible de nous fier à lui, en raison des connivences dont il s'est montré capable avec les formes de domination actuelles – occidentale, blanche, masculine, bourgeoise. Est-il possible de le relancer ou devons-nous le considérer comme un idéal à classer ? Comment les catégories d'égalité, d'identité, de différence interviennent-elles dans les conflits actuels autour de l'universel ? Quelles pratiques politiques sont possibles et nécessaires pour tenir ouverte la tension entre universalisme et différence ? La conférence prononcée dans le séminaire "Genre" de la FMSH explore ces problèmes à partir de l'expérience et de la théorie du féminisme italien de la différence sexuelle.
Sujet: Théories et notions scientifiques en SHS
Topique: Concept d'universalisme
Mots-clés: Universalisme; philosophie; féminisme; genre; différence
Discipline, domaine: Histoire de la pensée féministe
Discipline, domaine: Histoire des mouvements féministes
Discipline, domaine: Philosophie
Localisation spatiale du sujet: Italie
Localisation temporelle du sujet: Epoque contemporaine ; XXIe siècle ap. J.-C.
Type de discours consacré au sujet: Argumentation ; Bilan historique ; Exposé historique ; Exposé scientifique ; Exposé spécialisé ; Interrogation
Ida DOMINIJANNI interroge les enjeux et critiques contemporaines du concept d'universalisme à partir d'une réflexion philosophique sur le genre et la différence.
Sujet: Sujet
Topique: Féminisme
Domaine: Histoire de la pensée féministe
Domaine: Histoire des mouvements féministes
Domaine: Recherches féministes
Libellé: Universalime et genre
Mots-clés: Universalisme; genre; différence sexuelle; féminisme
Localisation spatiale du sujet: Italie
Localisation temporelle du sujet: Epoque contemporaine ; XXIe siècle ap. J.-C.
Type de discours consacré au sujet: Dialogue ; Exposé historique ; Exposé scientifique ; Exposé spécialisé ; Exposé théorique
La philosophe Ida DOMINIJANNI fait dialoguer le concept d'universalisme avec une réflexion sur le genre, à partir de la pensée de la différence sexuelle par le mouvement féministe italien.
Sujet: Sujet
Topique: Pensée féministe
Libellé: Histoire de la pensée féministe
Mots-clés: Histoire; pensée féministe; universalisme; philosophie
Localisation spatiale du sujet: Italie
Localisation temporelle du sujet: Epoque contemporaine ; XXIe siècle ap. J.-C.
Type de discours consacré au sujet: Argumentation ; Bilan historique ; Exposé historique
Lors de cette séance, la philosophe Ida DOMINIJANNI aborde l'histoire de la pensée féministe dans sa relation au concept d'universalisme.
Nom: FERRANDO
Prénom: Stefania
Rôle: Réalisateurs d'oeuvres audiovisuelles
Fonction: Doctorante en philosophie politique
Adresse: Padoue, ITALIE
Stefania FERRANDO est doctorante en philosophie politique, Université de Padoue, ITALIE.
Nom: VEAUVY
Prénom: Christiane
Rôle: Responsables
Appartenance: Centre National de la Recherche Scientifique - CNRS
Fonction: Chargée de recherche honoraire
Adresse: Paris, FRANCE
Christiane VEAUVY est docteur d'Etat es Lettres et Sciences humaines et chargée de recherche honoraire, Centre National de la Recherche Scientifique, Paris, FRANCE.
Type: Sites web
Url: www.fmsh.fr/
Site de la Fondation Maison des Sciences de l'Homme.
Type: Exposé(s) scientifique(s)
Exposé de la philosophe Ida DOMINIJANNI sur le thème de l'universalisme, du genre, et de la pensée de la différence sexuelle.
Type: Contexte "Recherche"
Public cible: Pour tout public
Exposé de la philosophe Ida DOMINIJANNI destiné à toute personne s'intéressant à l'universalisme, au genre, et à la pensée de la différence sexuelle.
DOMINIJANNI Ida, SETTI Nadia, VEAUVY Christiane. « Universalisme, genre et pensée de la différence sexuelle », Archives Audiovisuelles de la Recherche (AAR), n°2233, 2014, [en ligne] ; URL : http://www.archivesaudiovisuelles.fr/2233
Type: Droit d'auteur relatif à la production du document source
© ESCoM-AAR (Equipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias, Archives Audiovisuelles de la Recherche), FMSH (Fondation Maison des Sciences de l’Homme), Paris, FRANCE, 2004
Type: Droit d'auteur relatif à la réalisation du document source
© DE PABLO Elisabeth, responsable éditorial, ESCoM-AAR/FMSH, Paris, FRANCE, 2014 © MAREGLIA Laura, monteuse, ESCoM-AAR/FMSH, Paris, FRANCE, 2014 © FERRANDO Stefania, doctorante en philosophie politique, Université de Padoue, ITALIE, 2014
Type: Droit d'auteur relatif au contenu du document source
© DOMINIJANNI Ida, enseignante en philosophie politique, Università Roma Tre, ITALIE, 2014 © SETTI Nadia, professeur d'études de genre, Université Paris VIII Vincennes/Saint-Denis, FRANCE, 2014 © VEAUVY Christiane, docteur d'Etat es Lettres et Sciences humaines, chargée de recherche honoraire, Centre National de la Recherche Scientifique, Paris, FRANCE, 2014
Type: Régime général "Creative Commons" relatifs au document source
Cette ressource audiovisuelle est protégée par le régime "Creative Commons". Vous êtes libres de la reproduire, distribuer et communiquer au public. Mais vous devez impérativement signaler sa paternité (son ou ses auteurs), vous n'avez pas le droit de la modifier ni d'en faire un usage commercial. Lecture, diffusion et exploitation concrète de cette ressource audiovisuelle présuppose que vous ayez accepté les règles juridiques Creative Commons décrites dans la page http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr/
Titre: Analyse de la vidéo « Universalisme, genre et pensée de la différence sexuelle »
Langue(s): Français
Type: Analyse plus détaillé
Comment citer: FRINGANT, Matthias. Analyse de la vidéo « Universalisme, genre et pensée de la différence sexuelle » (Portail AGORA, 2015): http://www.agora.msh-paris.fr/
Id analyse: 7900f553-8685-49d3-a15b-554746be5056
Id vidéo: 45f4413c-28eb-46bf-9706-9e2b845050c3