Daniel Caslin, ancien modeleur en porcelaine chez Larchevêque (partie 1).

Chapitre

Titre: Les débuts dans la céramique
Durée: 00:05:27   [00:00:00 > 00:05:27]
Daniel Caslin intègre l'entreprise de porcelaine Larchevêque en 1954, en tant qu'apprenti en alternance, à l'âge de 14 ans. Sa mère y occupe dèjà un poste de céramiste. Son apprentissage se déroule jusqu'à l'âge de 17 ans dans des conditions parfois difficiles. Dans cet extrait, Daniel Caslin évoque en particulier ses premières indemnités qu'il juge très modestes en rapport au nombre d'heures effectuées par semaine. Il parle avec une certaine ferveur de l'histoire et du prestige du métier de modeleur.
Sujet: Apprentissage - Formation initiale
Topique: apprentissage en alternance
Titre: Entrée à l'usine et évolutions de la chaîne de production
Durée: 00:05:08   [00:05:28 > 00:10:36]
Dans cet extrait, Daniel Caslin évoque son entrée dans la vie professionelle. Il est recruté en tant que modeleur dans l'entreprise de porcelaine Larchevêque après y avoir suivi un apprentissage en alternance . Il évoque sa carrière professionnelle, ayant été fortement soutenu par son supérieur hiérarchique (obtention de cours du soir, de stages à différents postes de production, etc.). Il explique comment il a terminé sa carrière en tant qu'ajoint à la fabrication. Il aborde avec précision dans cette partie les différentes étapes de la chaîne de production des moules et leur mécanisation progressive.
Sujet: Evolutions professionnelles
Topique: évolution de carrière
Sujet: Evolutions professionnelles
Topique: formation professionnelle
Sujet: Chaîne opératoire
Topique: opérations techniques
Titre: Caractéristiques techniques et opérations du modelage
Durée: 00:06:43   [00:10:36 > 00:17:20]
Daniel Caslin nous décrit le métier de modeleur dans les moindres détails : les techniques particulières, les différents produits réalisés chez Larchevêque, la durée de vie des moules, etc. Il s'agit d'une description riche de ce qu'était la profession de modeleur dans les années 1960.
Sujet: Chaîne opératoire
Topique: geste technique / savoir-faire
Sujet: Chaîne opératoire
Topique: opérations techniques
Titre: Travailler la porcelaine
Durée: 00:07:09   [00:17:20 > 00:24:30]
Après avoir décrit précisément le métier très manuel de modeleur, Daniel Caslin nous parle de la matière avec laquelle il devait composer, la porcelaine, et de ses caractéristiques très particulières (provenance, fabrication, fragilité, etc.).
Sujet: Chaîne opératoire
Topique: geste technique / savoir-faire
Sujet: Chaîne opératoire
Topique: opérations techniques
Titre: Incorporation des savoir-faire
Durée: 00:06:15   [00:24:30 > 00:30:45]
Cet extrait porte sur les savoir-faire d'un modeleur, mais aussi sur l'articulation entre les apprentissages techniques et la mémoire des gestes. Selon Daniel Caslin, l'incorporation des pratiques est centrale pour devenir un technicien performant de la porcelaine. On comprend là qu'il s'agit de gestes, de techniques apprises et répétées tant par coeur que par corps. Derrière toutes ses descriptions fines du geste ouvrier, l'ancien modeleur exprime encore une fois son intérêt pour un travail de qualité, et nous parle aussi du prestige ressenti tout au long de sa carrière à perfectionner constamment ses techniques.
Sujet: Chaîne opératoire
Topique: geste technique / savoir-faire
Titre: Architecture et historique de l'usine Larchevêque
Durée: 00:05:39   [00:30:45 > 00:36:24]
Daniel Caslin nous raconte ici l'histoire de la famille Larchevêque ou du moins, la création de leur usine de porcelaine par le grand-père de son propre patron. Il décrit ensuite l'architecture de l'usine et les différents ateliers répartis sur les sept étages. Il explique les raisons pour lesquelles les assiettes fines étaient descendues sur des planches portées à l'épaule alors que les assiettes plus épaisses étaient transportées par l'ascenseur.
Sujet: Outils de production
Topique: bâtiment
Titre: Les métiers liés à la cuisson de la porcelaine
Durée: 00:07:17   [00:36:24 > 00:43:42]
Daniel Caslin revient dans cette séquence sur les fours de l'usine : de leur approvisionnement en bois et en charbon qui nécessitait l'emploi de bûcherons dans les forêts alentour jusqu'aux différents métiers présents à proximité de ces foyers de chaleur, tels que le chef de four ou l'encastreur, etc. Il insiste sur le caractère savamment hiérarchisé, orchestré comme du papier à musique et parfois pénible de ces opérations liées à la cuisson de la porcelaine.
Sujet: Chaîne opératoire
Topique: opérations techniques
Titre: Souvenirs de l'apprentissage dans l'entreprise de porcelaine Larchevêque
Durée: 00:05:43   [00:43:42 > 00:49:26]
Daniel Caslin se plonge dans ses souvenirs pour se remémorer, parfois de manière gestuée, ses premières journées à l'usine en tant qu'apprenti : les différents postes qu'il a pu étudier aux côtés des ouvriers, la découverte des techniques de moulage, les savoirs propres au secteur, etc.
Sujet: Apprentissage - Formation initiale
Topique: apprentissage en alternance
Titre: Transmission des savoirs et techniques
Durée: 00:05:11   [00:49:26 > 00:54:37]
Daniel Caslin évoque ici la réticence de certains ouvriers à transmettre leurs savoirs lorsqu'il était apprenti et fraichement sorti de l'école. On décèle derrière ce récit des relations au travail le caractère alétatoire des formations sur le tas à l'usine, dépendantes du bon vouloir et de la pédagogie des ouvriers "transmetteurs". On comprend également que les jeunes ouvriers, à leur arrivée dans l'usine, représentaient déjà pour certains une menace, de futurs concurrents. Il évoque aussi la pièce que devait réaliser l'apprenti dans le but d'obtenir son diplôme, à l'image du compagnon devant exécuter son chef-d'oeuvre.
Sujet: Apprentissage - Formation initiale
Topique: apprentissage en alternance
Sujet: Apprentissage - Formation initiale
Topique: apprentissage sur le tas
Sujet: Chaîne opératoire
Topique: geste technique / savoir-faire
Titre: L'Ecole Nationale Professionnelle de Vierzon, une véritable institution
Durée: 00:04:59   [00:54:37 > 00:59:37]
Dans cet extrait, Daniel Caslin évoque la différence entre le CET (le centre d'apprentissage technique) et l'Ecole Nationale Professionnelle, où se déroulait notamment le bal du Père Cent. Il revient ici surtout sur le rayonnement national dont l'ENP jouissait à l'époque.
Sujet: Apprentissage - Formation initiale
Topique: L'exemple de l'école nationale professionnelle
Titre: Le secteur de la porcelaine à Vierzon et en France
Durée: 00:09:36   [00:59:37 > 01:09:13]
Daniel Caslin nous relate dans ce passage la reconnaissance dont jouissait l'usine Larchevêque en France et à l'étranger pour la finesse et la qualité de sa céramique. Les pièces maîtresses constituaient un service de table très complet, qui était envoyé à un réseau de commerçants fiables tant sur le territoire français qu'outre-Manche ou Atlantique. Il revient sur les rémunérations dans le secteur de la céramique et sur le travail à l'atelier des fours, au nombre de 4 dans l'usine Larchevêque.
Sujet: Rémunérations
Topique: mode de rémunération
Sujet: Chaîne opératoire
Topique: opérations techniques
Sujet: Produits
Topique: porcelaine
Titre: Une usine de "cols bleus"
Durée: 00:04:14   [01:09:13 > 01:13:28]
Dans cet extrait, Daniel Caslin aborde l'évolution des relations hiérarchiques avec son patron. Il exprime une vraie sympathie à son égard et évoque l'esprit paternaliste qui régnait dans l'entreprise : l'exemple le plus marquant est celui des bénéfices redistribués aux ouvriers. Il explique qu'il y avait également peu de cadres dans l'entreprise.
Sujet: Relations patron / salariés
Topique: figure patronale
Sujet: Rémunérations
Topique: mode de rémunération
Sujet: Relations patron / salariés
Topique: paternalisme

12 chapitres.
  • Daniel Caslin intègre l'entreprise de porcelaine Larchevêque en 1954, en tant qu'apprenti en alternance, à l'âge de 14 ans. Sa mère y occupe dèjà un poste de céramiste. Son apprentissage se déroule jusqu'à l'âge de 17 ans dans des conditions parfois difficiles. Dans cet extrait, Daniel Caslin évoque en particulier ses premières indemnités qu'il juge très modestes en rapport au nombre d'heures effectuées par semaine. Il parle avec une certaine ferveur de l'histoire et du prestige du métier de modeleur.
  • Dans cet extrait, Daniel Caslin évoque son entrée dans la vie professionelle. Il est recruté en tant que modeleur dans l'entreprise de porcelaine Larchevêque après y avoir suivi un apprentissage en alternance . Il évoque sa carrière professionnelle, ayant été fortement soutenu par son supérieur hiérarchique (obtention de cours du soir, de stages à différents postes de production, etc.). Il explique comment il a terminé sa carrière en tant qu'ajoint à la fabrication. Il aborde avec précision dans cette partie les différentes étapes de la chaîne de production des moules et leur mécanisation progressive.
  • Après avoir décrit précisément le métier très manuel de modeleur, Daniel Caslin nous parle de la matière avec laquelle il devait composer, la porcelaine, et de ses caractéristiques très particulières (provenance, fabrication, fragilité, etc.).
  • Cet extrait porte sur les savoir-faire d'un modeleur, mais aussi sur l'articulation entre les apprentissages techniques et la mémoire des gestes. Selon Daniel Caslin, l'incorporation des pratiques est centrale pour devenir un technicien performant de la porcelaine. On comprend là qu'il s'agit de gestes, de techniques apprises et répétées tant par coeur que par corps. Derrière toutes ses descriptions fines du geste ouvrier, l'ancien modeleur exprime encore une fois son intérêt pour un travail de qualité, et nous parle aussi du prestige ressenti tout au long de sa carrière à perfectionner constamment ses techniques.
  • Daniel Caslin nous raconte ici l'histoire de la famille Larchevêque ou du moins, la création de leur usine de porcelaine par le grand-père de son propre patron. Il décrit ensuite l'architecture de l'usine et les différents ateliers répartis sur les sept étages. Il explique les raisons pour lesquelles les assiettes fines étaient descendues sur des planches portées à l'épaule alors que les assiettes plus épaisses étaient transportées par l'ascenseur.
  • Daniel Caslin revient dans cette séquence sur les fours de l'usine : de leur approvisionnement en bois et en charbon qui nécessitait l'emploi de bûcherons dans les forêts alentour jusqu'aux différents métiers présents à proximité de ces foyers de chaleur, tels que le chef de four ou l'encastreur, etc. Il insiste sur le caractère savamment hiérarchisé, orchestré comme du papier à musique et parfois pénible de ces opérations liées à la cuisson de la porcelaine.
  • Daniel Caslin évoque ici la réticence de certains ouvriers à transmettre leurs savoirs lorsqu'il était apprenti et fraichement sorti de l'école. On décèle derrière ce récit des relations au travail le caractère alétatoire des formations sur le tas à l'usine, dépendantes du bon vouloir et de la pédagogie des ouvriers "transmetteurs". On comprend également que les jeunes ouvriers, à leur arrivée dans l'usine, représentaient déjà pour certains une menace, de futurs concurrents. Il évoque aussi la pièce que devait réaliser l'apprenti dans le but d'obtenir son diplôme, à l'image du compagnon devant exécuter son chef-d'oeuvre.
  • Daniel Caslin nous relate dans ce passage la reconnaissance dont jouissait l'usine Larchevêque en France et à l'étranger pour la finesse et la qualité de sa céramique. Les pièces maîtresses constituaient un service de table très complet, qui était envoyé à un réseau de commerçants fiables tant sur le territoire français qu'outre-Manche ou Atlantique. Il revient sur les rémunérations dans le secteur de la céramique et sur le travail à l'atelier des fours, au nombre de 4 dans l'usine Larchevêque.
  • Dans cet extrait, Daniel Caslin aborde l'évolution des relations hiérarchiques avec son patron. Il exprime une vraie sympathie à son égard et évoque l'esprit paternaliste qui régnait dans l'entreprise : l'exemple le plus marquant est celui des bénéfices redistribués aux ouvriers. Il explique qu'il y avait également peu de cadres dans l'entreprise.
Titre: Daniel Caslin, ancien modeleur en porcelaine chez Larchevêque (partie 1)
Date de réalisation: 29/10/2015
Genre: Entretien filmé
Dans la première partie de cet entretien Daniel Caslin nous raconte sa formation, ses débuts dans le monde du travail, sa découverte du secteur de la porcelaine ou encore l'apprentissage des différentes étapes de modelage et coulage. Il détaille avec précision certains gestes techniques et évoque les différents métiers de l'usine, dont il décrit le bâtiment et l'organisation. Il revient sur l'ambiance qui y régnait, les relations avec le patron ou encore la reconnaissance dont jouissait l'usine pour la qualité de sa production.
Sujet: Secteurs industriels
Topique: Industrie céramique
Entreprise Larchevêque
Type: Droit d'auteur relatif au contenu du document source
Cette ressource audiovisuelle est protégée par le régime "Creative Commons". Vous êtes libres de la reproduire, distribuer et communiquer au public. Mais vous devez impérativement signaler la paternité de(s) ayant-droit(s) du contenu du média: © CASLIN Daniel, Vierzon, France, 2015. Vous n'avez pas le droit de la modifier ni d'en faire un usage commercial. Lecture, diffusion et exploitation concrète de cette ressource audiovisuelle présuppose que vous ayez accepté les règles juridiques Creative Commons décrites dans la page http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr/.
Type: Droit d'auteur relatif à la production du document source
Cette ressource audiovisuelle est protégée par le régime "Creative Commons". Vous êtes libres de la reproduire, distribuer et communiquer au public. Mais vous devez impérativement signaler la paternité de son(ses) auteur(s): © Université François Rabelais de Tours /CITERES/ CETU ETIcS, 2015 ; © MICHAU Nadine, Université François-Rabelais de Tours, France, 2015. Vous n'avez pas le droit de la modifier ni d'en faire un usage commercial. Lecture, diffusion et exploitation concrète de cette ressource audiovisuelle présuppose que vous ayez accepté les règles juridiques Creative Commons décrites dans la page http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr/.
Titre: Analyse thématique de l'entretien filmé de Daniel Caslin, ancien modeleur en porcelaine chez Larchevêque (Partie 1)
Type: Analyses thématiques
Id analyse: 7e940f35-98aa-4788-9a4e-e21764b70471
Id vidéo: b269ac64-5ce5-418e-8652-0083fd4b8e75