Exposer (la scène muséale et patrimoniale) 1/2. GALITZINE-LOUMPET Alexandra, FONT AGULLO Jordi, ROTH Xavier

Chapitre

Titre: Introduction de séance par Alexandra GALITZINE-LOUMPET: "Le musée-valise de l’exil"
Durée: 00:14:57   [00:00:00 > 00:14:57]
Langue(s): Français
Alexandra GALITZINE-LOUMPET présente cette troisième partie du Colloque International - Figurer l'exil en introduisant le concept d'une "conscience d'exil" à travers trois temporalités: - L’exil commence à transformer le rapport qu’on a au reste - L’exil lui-même, la condition de l’exil - Le post-exil : la conscience de l’exil peut-être disjointe de la condition d'exil. Cela peut devenir un héritage et touche plusieurs générations. Il y a donc la question de transmission. La question qu'elle pose est: comment traite-t-on les traces de l'exil, comment sont mis en place les dispositifs et quelles sont les réceptions possibles.
Sujet: L'exil, la condition exilique
Topique: La condition d'exil
Mots-clés: Concience exilique; Temporalités; Mémoire;
Libellé: La conscience de l'exil
Mots-clés: Exil; Concept; Conscience; Mémoire; Dispositifs; Réception
Localisation spatiale du sujet: Europe continentale
Localisation temporelle du sujet: Période contemporaine
Aspects rhétoriques et discursifs: Argumentation ; Explication ; Exposé spécialisé
A travers ce Colloque International - Figurer l'exil les intervenants tentent de définir le concept exilique à travers différents niveaux. Dans cette partie intitulée "Exposer (la scène muséale et patrimoniale 1/2) Alexandra GALITZINE-LOUMPET expose l'exil à travers trois temporalités pour en comprendre les enjeux, les réceptions, les dispositifs de figuration de l'exil.
Alors que dans les précédentes parties du Colloque international - Figurer l'exil le concept exilique est introduit dans sa condition réelle (être en exil), Alexandra GALITZINE-LOUMPET introduit la conscience d'exil. Que fait-on des traces de cet exil quand il traverse les générations et l'Histoire, comment est-il perçu une fois la condition d'exil "terminée" et quels sont les dispositifs en place qui mettent en avant cette mémoire exilique?
Nom: GALITZINE-LOUMPET
Prénom: Alexandra
Rôle: Co-organisateurs
Appartenance: FMSH - Fondation Maison des Sciences de l'Homme, Paris, France
Fonction: Anthropologue
Adresse: 190 avenue de France, 75013
Alexandra GALITZINE-LOUMPET est anthropologue. Elle travaille actuellement à la Fondation Maison des Sciences de l’Homme après avoir longtemps enseigné à l’Université de Yaoundé I (Cameroun). Ses études portent sur la culture matérielle, les patrimonialisations, les représentations de l’altérité (épistémologiques, muséographiques), et depuis quelques années les objets de et en exil et notamment la culture matérielle des exilés. Parmi ses publications récentes : “L’embarras patrimonial. Mémoires croisées GALITZINE/POUCHKINE dans l’oussad’ba Viaziomy (Moscou)” dans Architecture et patrimoine dans les Etats post-soviétiques, sous la dir. de Taline TER MINASSIAN (PUR 2013) ; Pour une typologie des objets de l’exil (2013) http://wpfmsh.hypotheses.org/362, "Exil (Objets)" à paraitre dans Glossaire des mobilités culturelles, Zilà BERND et Norah DEI CAS eds. Peter LANG eds, mai 2014). Elle est co-directrice du programme “Non-lieux de l’exil” (FMSH).
Lien: http://wpfmsh.hypotheses.org/362
Type: Exposé(s) spécialisé(s)
Dans l'introduction de la troisième partie du Colloque International - Figurer l'exil Alexandra GALITZINE-LOUMPET nous présente comment une conscience exilique se créé à travers la patrimonialisation des objets d'exil.
Type: Contexte "Recherche"
Public cible: Pour tout public
Bien que les études et recherches sur la conscience exilique soient de niveau doctoral, le discours reste compréhensible pour un public non spécialiste.
Type: Parole mise en contexte
Type: Parole mise en contexte
« La mémoire est le médium du vécu comme le sol est le medium dans lequel les villes antiques gisent ensevelies et il se leurre complètement celui qui se contente de l’inventaire de ces découvertes car les véritables souvenirs ne doivent pas tant rendre compte du passé que d’écrire précisément le lieu où le chercheur aura pris possession »
Titre: Jordi FONT AGULLO : "Musée d’histoire de l’exil républicain et lieu de mémoire démocratique de référence"
Durée: 00:35:12   [00:14:57 > 00:50:09]
Genre: Extrait d'un colloque filmé
Langue(s): Français
Dans cette troisième partie du Colloque International - Figurer l'exil qui a eu lieu en mars 2014 Jordi FONT AGULLO, commissaire d'expositions, nous explique pourquoi la création du Musée Mémorial de l'exil en Espagne a été primordiale et quels en sont les enjeux et la portée aux niveaux historique, politique et éducatif.
Sujet: L'exil, la condition exilique
Topique: Exode
Mots-clés: Exode, Espagne; Guerre Civile; Histoire
Localisation spatiale du sujet: Espagne
Localisation temporelle du sujet: Période contemporaine
Aspects rhétoriques et discursifs: Explication ; Exposé spécialisé
Jordi FONT AGULLO introduit le concept de l'exil à travers la population espagnole qui a fuit le pays pour aller en France durant la Guerre Civile.
Sujet: Evénements (historiques)
Topique: La Guerre d'Espagne
Mots-clés: Exil; Concept; Emotions; Mémoire; Espagne; Guerre civile
Libellé: Mémoire et exil
Mots-clés: Exil; Mémoire; Transmission; Muséologie
Localisation spatiale du sujet: Espagne
Localisation temporelle du sujet: 20è siècle
Aspects rhétoriques et discursifs: Explication ; Exposé spécialisé
Jordi FONT AGULLO nous relate les faits historiques concernant la Guerre d'Espagne qui a eu lieu entre 1936 et 1939. Il nous explique comment elle a mené à un choc émotionnel qui a laissé son empreinte dans les villages.
Jordi FONT AGULLO nous explique comment la Guerre d'Espagne a conduit à la construction d'une mémoire d'exil. La forte demande de mémoire des années 90 concernant cet évènement a mené à une création muséologique sur l'exil de 1939.
Sujet: Patrimoine matériel
Topique: Les objet de l'exil
Mots-clés: Exil; Concept; Muséologie; Espagne; Guerre civile;
Fait culturel: Symbole politique
Fait culturel: Lieux de référence
Fait culturel: Lieux de commémoration
Fait culturel: Périodes et dates de référence
Fait culturel: Culture internationale
Fait culturel: Patrimoine culturel immatériel
Fait culturel: Patrimoine culturel matériel
Libellé: Les dispositifs
Mots-clés: Exil; Concept; Dispositifs muséologiques; Mémoire; Transmission; Expérience
Localisation spatiale du sujet: Espagne
Localisation temporelle du sujet: 20è siècle
Aspects rhétoriques et discursifs: Explication ; Exposé spécialisé
A la suite d'une demande très forte en mémoire dans les années 90 après la Guerre d'Espagne, la création d'un Musée d'exil a été mis en place pour la diffusion de l'Histoire. Il a y en plus un patrimoine immatériel visible à travers le parcours muséologique qui fait allusion à l'héritage politique.
A travers les dispositifs mis en place pour la mémoire d'exil de la Guerre d'Espagne, Jordi FONT AGULLO explique que la mise en place des éléments figurent parmi les interactions soumises aux visiteurs.
Nom: FONT ALLUGO
Prénom: Jordi
Rôle: Conférenciers invités
Appartenance: FMSH - Fondation Maison des Sciences de l'Homme, Paris, France
Fonction: Historien et commissaire d'expositions
Jordi FONT AGULLO est historien, gestionnaire culturel et commissaire d’expositions. Il dirige actuellement le Musée Mémorial de l’Exil (La Jonquera - Espagne). Il a exercé en tant que professeur associé à l’Université de Girona en 2010 et 2011. Ces dernières années, son attention professionnelle s’est centrée sur le domaine de l’histoire socioculturelle et des relations entre l’histoire et la mémoire. L’art actuel est aussi l’un de ses principaux intérêts professionnels.
Titre: Xavier ROTH : "Le Camp des Milles : lieu témoin de persécutions croissantes et d'engrenages résistibles."
Durée: 00:27:01   [00:50:09 > 01:17:11]
Langue(s): Français
Dans cette troisième partie du Colloque International - Figurer l'exil qui a eu lieu en mars 2014 Xavier ROTH, chercheur, nous présente un lieu emblématique de la Seconde Guerre Mondiale: un musée et monument commémoratif des évènements qui ont marqué le 20è siècle. Son intervention se découpent en trois parties: - Une partie historique: comprendre comment une tuilerie ordinaire a pu devenir un camp d'internement d'indésirables puis de déportation, - Une partie "Mémorial": le monument vise à placer le public dans l'expérience de ce qu'est de vivre dans cette tuilerie, - Et enfin une partie qui présente les mécanismes qui peuvent conduire au génocide et les mécanismes de résistance de ce génocide.
Sujet: L'exil, la condition exilique
Topique: Exode et déportation
Mots-clés: Exil; Concept; Seconde Guerre Mondiale; France; Exclusion; Déportation
Localisation spatiale du sujet: France
Localisation temporelle du sujet: La Seconde Guerre Mondiale ; 20è siècle
Aspects rhétoriques et discursifs: Description ; Explication ; Exposé spécialisé
Durant la Seconde Guerre Mondiale, les exilés peuvent se scinder en deux camps: ceux qui ont fui et ceux qui ont été déportés. Dans ce contexte-ci les principaux concernés étaient la communauté juive et les artistes/intellectuels.
Sujet: Evénements (historiques)
Topique: La Seconde Guerre Mondiale
Mots-clés: Exil; Mémoire; Seconde Guerre Mondiale, Europe
Libellé: Le Camp des Milles
Mots-clés: Exil; Mémoire; Transmission; Seconde Guerre Mondiale; Déportation; Camps
Localisation spatiale du sujet: Europe continentale
Localisation temporelle du sujet: La Seconde Guerre Mondiale
Aspects rhétoriques et discursifs: Description ; Exposé spécialisé
La Seconde Guerre Mondiale a marqué les mémoires et à conduit à l'exode de millions de personnes à travers l'Europe et le monde.
Le Camp des Milles est un lieu emblématique de cette période de l'Histoire en France. Il constitue la transition d'une simple tuilerie à un centre de détention d'étrangers puis de déportation pour les camps d'Auschwitz.
Sujet: Monument
Topique: Le Camp des Milles
Mots-clés: Exil; Camp des Milles; Déportation; Enfermement; Musée; Mémoire
Fait culturel: Culture, normes et valeurs
Fait culturel: Périodes et dates de référence
Fait culturel: Culture mondiale
Fait culturel: Patrimoine culturel matériel
Libellé: Histoire, mémoire et expérience
Mots-clés: Exil; Heritage Historique; Seconde Guerre Mondiale, France; Musée; Mémoire; Expérience
Localisation spatiale du sujet: France
Localisation temporelle du sujet: La Seconde Guerre Mondiale
Aspects rhétoriques et discursifs: Argumentation ; Explication ; Exposé spécialisé
Dans ce bâtiment furent internées entre 1939 et 1942, plus de 10 000 personnes dans des conditions de plus en plus dures. Réfugiées en France, la plupart fuyaient le totalitarisme, le fanatisme et les persécutions en Europe (Source: http://www.campdesmilles.org/histoire-objectifs.html)
La transformation de ce monument historique en musée de mémoire met en avant trois aspects: la connaissance des faits historiques, l'expérience exilique des visiteurs par les parcours proposés par le musée et la compréhension des mécanismes qui ont conduit au génocide ainsi qu'à sa résistance.
Nom: ROTH
Prénom: Xavier
Rôle: Conférenciers invités
Appartenance: FMSH - Fondation Maison des Sciences de l'Homme, Paris, France
Fonction: Chercheur
Xavier ROTH est chercheur au musée mémorial du Camp des Milles, dans le cadre de la Chaire Unesco "Education à la citoyenneté, sciences de l'homme et convergence des mémoires" de l'Université d'Aix-Marseille. Spécialiste en philosophie des normes, ses travaux se situent au carrefour de l’épistémologie, des théories de l’action et de la psychologie morale. Il a présenté et annoté le Traité de logique et de morale du philosophe Georges CANGUILHE, et vient de publier, aux éditions Vrin, "Georges CANGUILHEM et l’unité de l’expérience. Juger et Agir" (1926-1939).
Type: Exposé(s) historique(s)
Dans cette partie Xavier ROTH nous explique comment le Camp des Milles, simple tuilerie, est devenu un lieu emblématique des "exclus" de la société durant la Seconde Guerre Mondiale.
Type: Education sociale et civique
Public cible: Pour tout public
La patrimonialisation des objets d'exil vise à l'éducation historique, sociologique et civique d'individus qui souhaitent comprendre les mécanismes qui ont mené à certaines situations extrêmes mais permet également de comprendre l'expérience exilique à travers les parcours mis en place dans les musées.
Titre: Séances de questions
Durée: 00:28:30   [01:17:11 > 01:45:41]
Dans cette partie le public à la parole et est libre de poser des questions concernant les différents points de vue abordés par les intervenants sur le concept de l'exil dans sa conscience mémorielle et sa patrimonisation.

4 chapitres.
Titre: Exposer (la scène muséale et patrimoniale) 1/2
Sous-titre: Colloque International - Figurer l'exil
Auteur(s): GALITZINE-LOUMPET Alexandra, FONT AGULLO Jordi, ROTH Xavier
Date de réalisation: 15/03/2014
Lieu de réalisation: Institut d'études avancées de Paris - Hôtel de Lauzun, 17 quai d'Anjou, 75004 Paris, France
Genre: Colloque filmé
Langue(s): Français
Dans cette partie du Colloque International - Figurer l'exil, qui a eu lieu en mars 2014 à l'Institut des Etudes Avancées de Paris, des intervenants travaillant pour la patrimonialisation de la mémoire et des faits historiques spécialisés dans la question de l'exil tentent de définir le concept de l'exil à travers la notion de mémoire, de transmission et "d'objets d'exil".
L’expérience de l’exil met en crise les dichotomies induites par un discours « territorialisé » autour de l’identité et de la différence, l’origine et le devenir, l’autochtone et l’étranger. En montrant à quel degré ces oppositions appartiennent à l’épistémè des sociétés d’accueil et à une pensée de l’appartenance nationale, elle invite justement à en déplacer les paradigmes. Or, cette expérience, comme tout phénomène humain, n’existe et ne prend sens que médiatisée par un ensemble de codes affectifs et culturels. Sa spécificité, toutefois, tient au fait que la figuration de l’exil convoque d’emblée une multiplicité de systèmes référentiels, au minimum une dualité entre le lieu de départ et le lieu d’arrivée, entre l’avant et l’après, entre l’individuel et le collectif, entre le communautaire et le national. Cette diversité, articulée par des temporalités et des contextes historiques distincts, se reflète dans celle des supports et des régimes expressifs choisis. En outre, une difficulté supplémentaire surgit dans la mesure où ces cadres jouissent rarement du même statut, soit que le sujet exilé, par nécessité ou par stratégie, privilégie l’un au détriment des autres, soit que, entre sociétés d’origine et d’accueil, le partage des pouvoirs, politiques ou symboliques, matériels ou idéologiques, ne soit pas équilibré. Il importe alors de tenter de restituer la totalité de l’expérience exilique en en analysant les modes de figuration, tant au niveau individuel que collectif, diachronique que synchronique, selon quatre déclinaisons qui constituent autant d’espaces, concrets et théoriques, pour son accueil : Éprouver (le rendu du vécu) ; Imaginer (les images et les formes) ; Exposer (la scène muséale et patrimoniale) ; Mémorer (le temps et le souvenir). Ce colloque invite à croiser les perspectives disciplinaires autant qu’à diversifier les champs et objets à l’étude.
Sujet: L'exil, la condition exilique
Topique: Concept de l'exil
Mots-clés: Exil; Concept; Patrimoine; Mémoire; Histoire; Transmission
Localisation spatiale du sujet: Europe continentale
Localisation temporelle du sujet: Epoque contemporaine
Aspects rhétoriques et discursifs: Explication ; Exposé spécialisé
Dans cette vidéo, les intervenants tentent de définir ce qu'est le concept de l'exil à travers sa patrimonialisation: la conscience d'exil prend forme dans les traces matérielles et immatérielles qui ont traversé les générations.
Nom: FONT ALLUGO
Prénom: Jordi
Rôle: Conférenciers invités
Fonction: Historien et commissaire d'expositions
Jordi FONT AGULLO , est historien, gestionnaire culturel et commissaire d’expositions. Il dirige actuellement le Musée Mémorial de l’Exil (La Jonquera – Espagne). Il a exercé en tant que professeur associé à l’Université de Girona en 2010 et 2011. Ces dernières années, son attention professionnelle s’est centrée sur le domaine de l’histoire socioculturelle et des relations entre l’histoire et la mémoire. L’art actuel est aussi l’un de ses principaux intérêts professionnels.
Nom: GALITZINE-LOUMPET
Prénom: Alexandra
Rôle: Co-organisateurs
Appartenance: FMSH - Fondation Maison des Sciences de l'Homme, Paris, France
Fonction: Anthropologue
Adresse: 190 avenue de France, 75013
Alexandra GALITZINE-LOUMPET est anthropologue. Elle travaille actuellement à la Fondation Maison des Sciences de l’Homme après avoir longtemps enseigné à l’Université de Yaoundé I (Cameroun). Ses études portent sur la culture matérielle, les patrimonialisations, les représentations de l’altérité (épistémologiques, muséographiques), et depuis quelques années les objets de et en exil et notamment la culture matérielle des exilés. Parmi ses publications récentes : “L’embarras patrimonial. Mémoires croisées GALITZINE/POUCHKINE dans l’oussad’ba Viaziomy (Moscou)” dans Architecture et patrimoine dans les Etats post-soviétiques, sous la dir. de Taline TER MINASSIAN (PUR 2013) ; Pour une typologie des objets de l’exil (2013) http://wpfmsh.hypotheses.org/362, "Exil (Objets)" à paraitre dans Glossaire des mobilités culturelles, Zilà BERND et Norah DEI CAS eds. Peter LANG eds, mai 2014). Elle est co-directrice du programme “Non-lieux de l’exil” (FMSH).
Lien: http://wpfmsh.hypotheses.org/362
Nom: GUINDANI-RIQUIER
Prénom: Sara
Rôle: Co-organisateurs
Appartenance: FMSH - Fondation Maison des Sciences de l'Homme, Paris, France
Fonction: Philosophe
Adresse: 190 avenue de France, 75013
Sara GUINDANI-RIQUIER est philosophe, spécialiste d’esthétique. Elle dirige le programme Politiques des images à la Fondation Maison des sciences de l’Homme, où elle est aussi responsable scientifique du Collège d’études mondiales. Elle enseigne la philosophie de l’art à l’Université Paris 8 et dirige avec Marc GOLDSCHMIT le séminaire "Marges de la littérature - écriture et politique" dans le cadre de l’Institut des hautes études en psychanalyse. Ses recherches portent sur les rapports entre images, mémoire et témoignage. Elle a notamment écrit "Lo stereoscopio di Proust. Fotografia, pittura e fantasmagoria nella Recherche" (Milan, 2005) et prépare actuellement un ouvrage sur la temporalité photographique.
Nom: NUSELOVICI
Prénom: Alexis
Rôle: Co-organisateurs
Appartenance: Université de Provence (Aix-Marseille I)
Fonction: Professeur de littérature
Alexis NUSELOVICI (Nouss) est Professeur de littérature générale et comparée, Université Aix-Marseille et professeur associé à la School of European languages, Translation and Politics de l’Université de Cardiff (Royaume-Uni). Il est aussi professeur associé au Département de linguistique et de traduction de l’Université de Montréal, où il a enseigné pendant une quinzaine d’années. Il a également été professeur invité au Brésil, en Turquie, en Espagne et en France. Membre de plusieurs équipes de recherche internationales, il a créé et dirigé le groupe de recherche montréalais "POexil" (http://www.poexil.umontreal.ca) qui se consacre aux manifestations culturelles des expériences de l’exil et de la diaspora ainsi que le "Cardiff Research Group on Politics of Translating" qui étudie l’acte traductif sous ses aspects éthiques et politiques. Il a publié une dizaine de livres dont "La modernité" (Paris, PUF, collection "Que sais-je?", 1995), "Dire l’événement, est-ce possible?" (avec Jacques DERRIDA et Gad SOUSSANA, Paris, L’Harmattan, 1997), "Métissages. De Arcimboldo à Zombi" (avec François LAPLANTINE, Paris, Pauvert, 2001), "Plaidoyer pour un monde métis" (Paris, Editions Textuel, 2005) et "Paul CELAN. Les lieux d’un déplacement" (Lormont, Éditions Le Bord de l’Eau, 2010). Il co-dirige le programme "Non-lieux de l’exil" et dirige depuis février 2013 le séminaire “L’expérience de l’exil” au Collège d’études mondiales (FMSH) et a publié les working papers suivants : "Etudier l’exil, L’expérience de l’exil, Exiliance : condition et conscience, Exil et post-exil" http://www.fmsh.fr/fr/c/1284.
Lien: http://www.poexil.umontreal.ca
Lien: http://www.fmsh.fr/fr/c/1284
Nom: ROTH
Prénom: Xavier
Rôle: Conférenciers invités
Fonction: Chercheur
Xavier ROTH est chercheur au musée mémorial du Camp des Milles dans le cadre de la Chaire Unesco "Education à la citoyenneté, sciences de l'homme et convergence des mémoires" de l'Université d'Aix-Marseille. Spécialiste en philosophie des normes, ses travaux se situent au carrefour de l’épistémologie, des théories de l’action et de la psychologie morale. Il a présenté et annoté le Traité de logique et de morale du philosophe Georges CANGUILHEM, et vient de publier, aux éditions Vrin, "Georges CANGUILHEM et l’unité de l’expérience. Juger et Agir" (1926-1939).
Type: Laboratoires de recherche
Auteur: FMSH
Url: http://www.fmsh.fr/fr/c/4663
Programme complet du Colloque international - Figurer l'exil qui s'est déroulé sur deux jours en mars 2014.
Type: Présentation(s) historique(s)
Dans le cadre de la troisième partie du Colloque International - Figurer l'exil axée sur la patrimonialisation de la conscience exilique, le rapport aux événements historiques majeurs du 20è siècle explique comment une mémoire exilique est créée et transmise.
Type: Contexte "Recherche"
Public cible: Pour tout public
Cette vidéo traite de la question de l'exil à travers la notion de "conscience exilique". Le concept d'exil prend donc forme à travers des recherches et travaux sur sa patrimonialisation, ses objets et "traces", la mémoire, la transmission mais également à travers les dispositifs mis en place par les instances muséales. Cette partie ne requiert pas de connaissances spécifiques.
GALITZINE-LOUMPET Alexandra, FONT AGULLO Jordi, ROTH Xavier. Colloque International - Figurer l'exil: "Exposer (la scène muséale et patrimoniale 1/2)", Archives Audiovisuelles de la Recherche (AAR), n°2338, 2014, [en ligne] ; URL :
Type: Droit d'auteur relatif à la production du document source
© ESCoM-AAR (Equipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias, Archives Audiovisuelles de la Recherche), FMSH (Fondation Maison des Sciences de l’Homme), Paris, France, 2014
Type: Droit d'auteur relatif à la réalisation du document source
© DE PABLO Elisabeth, ESCoM-FMSH, Paris, France, 2014 © GALITZINE Dimitri, Paris, France, 2014
Type: Droit d'auteur relatif au contenu du document source
© GALITZINE-LOUMPET Alexandra, FMSH, France, 2014 © GUINDANI-RIQUIER Sara, FMSH, Paris, France, 2014 © FONT AGULLO Jordi, Directeur de musée, Espagne, 2014 © NUSELOVICI Alexis, Université Aix-Marseille, France, 2014 © ROTH Xavier, chercheur, France, 2014
Type: Régime général "Creative Commons" relatifs au document source
Cette ressource audiovisuelle est protégée par le régime "Creative Commons". Vous êtes libres de la reproduire, distribuer et communiquer au public. Mais vous devez impérativement signaler sa paternité (son ou ses auteurs), vous n'avez pas le droit de la modifier ni d'en faire un usage commercial. Lecture, diffusion et exploitation concrète de cette ressource audiovisuelle présuppose que vous ayez accepté les règles juridiques Creative Commons décrites dans la page
Lien: http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr/
Titre: Analyse générale de la vidéo « Exposer (La scène muséale et patrimoniale) 1/2 »
Sous-titre: Colloque International - Figurer l'exil
Langue(s): Français
Type: Analyse plus détaillé
Comment citer: LAKROUT, Mélissa. Analyse générale de la vidéo « Exposer (la scène muséale et patrimoniale) 1/2». (Portail ARC, 2015), http://www.arc.msh-paris.fr/
Id analyse: 85636f0e-6c99-4951-890c-75b8b501f3f5
Id vidéo: 21a4475f-810d-44db-8e8b-6e4a54c07a9e
Analyse générale de la vidéo du Colloque International - Figurer l'exil (Exposer - La scène muséale et patrimoniale 1/2) qui a eu lieu en mars 2014 à l'Institut des Etudes Avancées de Paris.