Mémoire et Amérique latine II - Conflits, mémoire et droit. BORRILLO, Daniel ; CHAMPEIL-DESPLATS, Véronique ; DUCHENE, Hélène ; LEFRANC, Sandrine

Chapitre

Titre: Amérique latine/reste du monde : les voyages internationaux des institutions de sortie de conflit par Sandrine Lefranc
Durée: 00:27:46   [00:00:00 > 00:27:46]
Langue(s): Français
Sandrine Lefranc expose sa réflexion sur le rapport entre mémoire et droit, dans la cadre de la justice transitionnelle depuis sa mise en place après les dictatures en Amérique latine jusqu'à sa diffusion entre les mains d'experts de cette justice transitionnelle. C'est autour d'une définition du Centre international pour la justice transitionnelle (ICTJ) que Sandrine Lefranc articule son développement.
Livrant la définition de la justice transitionnelle donnée par le Centre international pour la justice transitionnelle (ICTJ), organisation non gouvernementale spécialisée nord-américaine, Sandrine Lefranc en fait une approche critique, pointant les limites, les contradictions de cette définition avec la réalité concrète des pays en situation de sortie de conflit. Pour elle, le problème de cette définition, tient au fait qu'elle "présente la justice transitionnelle comme quelque chose de très homogène et comme un progrès de la justice pénale internationale, oubliant par là-même les caractéristiques de cette justice de transition". Par ailleurs, Sandrine Lefranc analyse les rapports entre la justice transitionnelle et la justice ordinaire, et montre que la première se construit sur l'évitement de la seconde. Actuellement, la justice transitionnelle tend à devenir un outil de promotion d'une forme de justice alternative par rapport à la justice pénale ordinaire.
Sujet: Sujet
Topique: Centre international pour la justice transitionnelle (ICTJ)
Localisation spatiale du sujet: Etats-Unis d'Amérique
Localisation temporelle du sujet: XXIe siècle ap. J.-C.
Type de discours consacré au sujet: Evaluation critique'
Type: Articles numériques
Auteur: LEFRANC, Sandrine ; MATHIEU, Lilian
Url: http://www.pur-editions.fr/couvertures/1262876034_doc.pdf
"[...] Être reconnu comme victime à part entière est en d’autres termes le fruit d’un processus de production statutaire auquel contribuent et participent diverses catégories d’acteurs, et qui peut s’interrompre lorsque les éléments qui appuient l’attente de reconnaissance s’avèrent insuffi samment probants. La victime est de cette manière mise à l’épreuve – en reprenant l’un des termes utilisés par la sociologie pragmatique [...]". Voir le résumé de ce chapitre de l'ouvrage "Mobilisation de victimes" sur le site de l'Université-Lyon 2 (Groupe de recherche sur la socialisation) http://recherche.univ-lyon2.fr/grs/index.php?page=2¬ice=2091&id_type=3 "La figure de la victime nous est devenue très familière. Des essais dressent l'inventaire de ses apparitions dans des pays occidentaux devenus « sociétés de victimes », des enquêtes sociologiques constatent son influence grandissante, tandis que le droit et les institutions sont réformés pour lui faire une meilleure place. Le qualificatif de victime peut désormais avoir la force d'un statut : titre à faire valoir pour l'obtention de prestations ou de dédommagements, ou nouveau rôle à jouer sur la scène judiciaire. Journalistes, professionnels de la politique et intellectuels constatent de leur côté l'émergence d'une « figure de la victime » qui bouleverserait l'agencement des droits nationaux comme du droit international, justifierait un nombre toujours plus important de mesures de soutien psychologique ou de prise en charge judiciaire, voire serait le signe d'une évolution des rapports entre les individus. Cette évolution est décrite tantôt comme une humanisation, tantôt comme une déresponsabilisation fondée sur la valorisation de la passivité. Dans le même temps, des polémiques portant sur une « concurrence des victimes » jettent un doute sur la légitimité de certaines prétentions à ce statut [...]".
Type: Livre
Auteur: LEFRANC, Sandrine ; MATHIEU, Lilian
Url: http://www.pur-editions.fr/detail.php?idOuv=2234
Présentation du livre sur le site des Presses Universitaires de Rennes (collec. Res Publica, PUR, 2009) : "Cet ouvrage analyse et apporte un éclairage lucide sur différentes mobilisations de victimes (aux XXe et XXIe siècles, en France, dans les pays ex-communistes ou en Amérique latine par ex.). S’appuyant sur les acquis de la sociologie des mouvements sociaux, les auteurs abordent les problèmes délicats d’un rapport impartial de l’observateur scientifique à la victime, des phénomènes de concurrence et de mimétisme entre mouvements et de la parole des experts. Ils montrent également la manière dont « la victime » en vient à exister en revendiquant ce titre et en se faisant reconnaître comme telle."
Titre: Discussion autour de l'intervention de Sandrine Lefranc
Durée: 00:16:40   [00:27:46 > 00:44:27]
Langue(s): Français
Titre: Lecture de la conférence de Marcela Gutierrez - La Colombie et les mémoires cachées - par Véronique Champeil-Desplats
Durée: 00:21:50   [00:44:27 > 01:06:18]
Langue(s): Français
Véronique Champeil-Desplats lit le texte de la conférence que Marcela Gutierrez, absente à ce colloque, lui a confié. Cette intervention porte sur la question de la mémoire et de la violation des droits fondamentaux de plusieurs peuples indigènes de Colombie abordée sous un angle historique.
Marcela Gutierrez aborde la question de la mémoire des peules indigènes colombiens dont les mémoires occultes ou occultées sont reconstruites par la communauté, la nécessité de rendre visibles les violations des droits fondamentaux de plusieurs peuples indigènes de Colombie. Ellle Elle retient comme exemple celui de la communauté des Wayuu, au nord de la Colombie, dont le massacre fut perpétré par les paramilitaires le 18 avril 2004. Et Marcela Gutierrez d'affirmer la nécessité de protéger les droits des indigènes, tout comme le droit à la diversité ethnique et culturelle, le droit à l'aurtodétermination et à la participation, le droit à la vérité et aux mémoires historiques comme moyens de réparation intégrale.
Sujet: Pays
Topique: Colombie
Localisation temporelle du sujet: Deux mille quatre ; XXIe siècle ap. J.-C.
Type de discours consacré au sujet: Exemplification
Sujet: Sujet
Topique: Massacre des Wayuus par les paramilitaires (Bahia Portete, nord de la Colombie, 2004) et appropriation des ressources
Localisation spatiale du sujet: Colombie
Localisation temporelle du sujet: Deux mille quatre ; XXIe siècle ap. J.-C.
Type de discours consacré au sujet: Exemplification ; Exposé historique
Sujet: Sujet
Topique: Mémoire des peuples indigènes de Colombie
Localisation spatiale du sujet: Colombie
Localisation temporelle du sujet: XXIe siècle ap. J.-C.
Type de discours consacré au sujet: Exemplification ; Exposé historique
Sujet: Sujet
Topique: Yanama (fête de la mémoire historique, peuple wayuu, Colombie)
Localisation spatiale du sujet: Colombie
Localisation temporelle du sujet: XXIe siècle ap. J.-C.
Type de discours consacré au sujet: Exposé historique
GUTTIEREZ, Marcela.
Titre: Discussion générale
Durée: 00:37:28   [01:06:18 > 01:43:46]
Langue(s): Français
Titre: Conclusion par Hélène Duchène, Direction générale de la mondialisation, MAE
Durée: 00:09:49   [01:43:46 > 01:52:22]
Hélène Duchène - Directrice des politiques de mobilité et d’attractivité au Quai d’Orsay et responsable de la coopération scientifique et universitaire - affirme les valeurs communes entre l'Amérique latine et la France fondées sur l'attachement à la démocratie, et rappelle la vaste proximité culturelle. Elle revient sur la création du programme Préfalc - né d'une collaboration entre les ministères des Affaires étrangères et de l'enseignement supérieur et de la recherche, avec la FMSH comme opérateur -, les objectifs de ce programme, ses résultats.
Sujet: Sujet
Topique: Ministère des Affaires Etrangères
Acronyme: MAE
Localisation spatiale du sujet: France
Localisation temporelle du sujet: XXIe siècle ap. J.-C.
Type de discours consacré au sujet: Formulation d'objectifs
Type: Présentation(s) synthétique(s)
Présentation du programme Préfalc (Programme régional de coopération avec l'Amérique latine et la Caraïbe), initié par les ministères des Affaires étrangères et de l'enseignement supérieur et de la recherche, soutenu par la FMSH - Fondation Maison des Sciences de l'Homme, par Hélène Duchène - Directrice des politiques de mobilité et d’attractivité au Quai d’Orsay et responsable de la coopération scientifique et universitaire -.
DUCHENE, Hélène. "Conclusion par Hélène Duchène, Direction générale de la mondialisation, MAE", in colloque "Conflits, mémoire et droit. Regards croisés entre la France et l'Amérique du sud", Archives Audiovisuelles de la Recherche (AAR), n°2178, 2012, [en ligne], URL : http://www.archivesaudiovisuelles.fr/FR/_video.asp?id=2178&ress=7239&video=143764&format=22#27735

5 chapitres.
Titre: Mémoire et Amérique latine II - Conflits, mémoire et droit
Sous-titre: Journée d'étude - Conflits, mémoire et droit. Regards croisés entre la France et l'Amérique du sud
Auteur(s): BORRILLO, Daniel ; CHAMPEIL-DESPLATS, Véronique ; DUCHENE, Hélène ; LEFRANC, Sandrine
Durée: 01:52:22
Date de réalisation: 05/06/2012
Lieu de réalisation: FMSH - Fondation Maison des Sciences de l'Homme, 190 avenue de France, 75013 Paris, France
Genre: Conférence filmée
La journée d’étude du 5 juin 2012 à la Fondation Maison des Sciences de l’Homme propose une confrontation des cas de violation des droits de l'Homme, qui a réuni des experts internationalement reconnus et des enseignants du master PREFALC (Programme Régional France - Amérique latine - Caraïbe). La présence de personnalités de divers ministères rappelle à quel point notre pays, lui-même touché à plusieurs reprises, est attentif à ce thème qui apporte une contribution majeure au débat des idées.
Pour faire mieux connaître ses réussites, ses valeurs et le sens de sa politique scientifique, le comité scientifique de Prefalc (Programme Régional France - Amérique latine - Caraïbe) a décidé d’organiser chaque année un événement autour d’un projet marquant, avec l’aide du porteur français de celui-ci, cette année l’Université Paris Ouest-Nanterre. Le master organisé par Véronique CHAMPEIL-DESPLATS autour de la chaire Unesco sur "violence et droits de l’Homme en Amérique latine" est révélateur de l’efficacité d’un dispositif qui a entraîné au cours des années l’adhésion et la participation de nouveaux partenaires. A la fin du XXe siècle, l’Amérique latine a malheureusement constitué un espace géographique et politique où les droits de l’Homme se sont heurtés à la réalité des faits. Mais il serait vain d’oublier aujourd’hui que le vieux continent avait déjà subi sur ce terrain des assauts irréparables qui, semble-t-il, n’ont pas eu un poids suffisant dans l’expérience des sociétés. >>>Pour en savoir plus, consultez le site du PREFALC http://www.prefalc.msh-paris.fr/
Nom: DUCHENE
Prénom: Hélène
Rôle: Conférenciers
Fonction: Directrice des politiques de mobilité et d’attractivité, responsable de la coopération scientifique et universitaire (Ministère des Affaires étrangères)
Adresse: Paris, France
Nom: GOMEZ
Prénom: José Maria
Rôle: Conférenciers
Fonction: Professeur de sciences politiques (Institut de relations internationales)
Adresse: Rio de Janeiro, Brésil
BORRILLO, Daniel ; CHAMPEIL-DESPLATS, Véronique ; DUCHENE, Hélène ; LEFRANC, Sandrine. "Mémoire et Amérique latine 2", in journée d'étude "Conflits, mémoire et droit. Regards croisés entre la France et l'Amérique du sud", FMSH-AAR, 2012, [en ligne], URL : http://www.fmsh-aar.msh-paris.fr/2178
Type: Droit d'auteur relatif à la production du document source
Le producteur de cette ressource audiovisuelle est l'ESCoM (Equipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias) à la FMSH (Fondation Maison des Sciences de l'Homme), Fondation Maison des Sciences de l'Homme, 190 avenue de France, 75013 Paris, France, le 5 juin 2012.
Type: Régime général "Creative Commons" relatifs au document source
Cette ressource audiovisuelle est protégée par le régime "Creative Commons". Vous êtes libres de la reproduire, distribuer et communiquer au public. Mais vous devez impérativement signaler sa paternité (son ou ses auteurs), vous n'avez pas le droit de la modifier ni d'en faire un usage commercial. Lecture, diffusion et exploitation concrète de cette ressource audiovisuelle présuppose que vous ayez accepté les règles juridiques Creative Commons décrites dans la page http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr/
Lien: Creative Commons - Paternité-Pas d'Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France
Titre: Analyse de base de la série de conférences consacrées à la seconde partie "Mémoire et Amérique latine" de la journée d'étude intitulée "Conflits, mémoire et droit"
Sous-titre: Analyse pour portail FMSH-AAR
Langue(s): Français
Type: Analyse plus détaillé
Comment citer: CHEMOUNY, Muriel. "Analyse de base des conférences de la seconde séance intitulée "Mémoire et Amérique latine 2" de la journée d'étude "Conflits, mémoire et droit. Regards croisés entre la France et l'Amérique du sud", 2013, URL : http://www.fmsh-aar.msh-paris.fr/2178 (AAR, 2012)
Id analyse: 85934540-5b31-4de6-9aa6-b63c41bb6141
Id vidéo: a7240020-8270-4eb5-83d7-ff413ed52041
Cette série de conférences peut intéresser les chercheurs, enseignants, étudiants en histoire contemporaine, dont les recherches portent sur la mémoire, les violations des droits de l'homme, et le processus de justice transitionnelle en Amérique latine.