L'Ecoumène et l'étude des milieux humains. BERQUE Augustin

Chapitre

Titre: L'Ecoumène: définition et généalogie d'un concept
Durée: 00:09:21   [00:00:00 > 00:09:21]
Cette deuxième séance d'entretien avec Augustin BERQUE est consacrée à un concept central de son œuvre : l'écoumène. Le chercheur indique que le terme a des racines grecques, signifiant « terre habitée ». La géographie européenne l'utilise dans ce sens, qui perd cependant de son intérêt puisque la distinction entre terre habitée et non-habitée tend à s'effacer aujourd'hui. Augustin BERQUE a utilisé ce terme à partir des années 1990, en raison de l’ambiguïté du terme « milieu ». L'écoumène serait dès lors le milieu à l'échelle de la terre. Au delà de cette raison lexicale, le chercheur indique que dans une perspective phénoménologique, l'écoumène est la relation géographique et ontologique de l'humanité à l'étendue terrestre. En d'autres termes, il s'agit de se demander en quoi l'être humain est structuré par un rapport à l'étendue terrestre. C'est en lisant des philosophes (Watsuji, Heidegger, et Merleau-Ponty) et des anthropologues (Leroi-Gourhan) que le géographe en est venu à forger ce concept. En somme, la problématique de l'écoumène est celle de l'inscription de l'être humain dans un corps individuel mais aussi collectif.
Titre: L'écoumène dans la perspective anthropologique de LEROI-GOURHAN
Durée: 00:05:11   [00:09:21 > 00:14:32]
Augustin BERQUE précise ici comment la problématique de l'écoumène s'inscrit dans la perspective anthropologique d'André Leroi-Gourhan. Il explique cela en indiquant que les systèmes techniques et symboliques prolongent le corps humain. Si cette idée paraît en apparence simple, elle l'est en réalité moins pour deux raisons. En premier lieu, il s'agit bien de systèmes, donc invisibles, et qui semblent donc se rattacher à la problématique de l'écoumène. Par ailleurs, André Leroi-Gourhan a montré comment l'évolution des systèmes techniques et symboliques était liée à l'émergence de l'espèce humaine.
Titre: L'écoumène dans la perspective phénoménologique de MERLEAU-PONTY
Durée: 00:05:11   [00:14:32 > 00:19:44]
En ce qui concerne l'inscription de l'écoumène dans la phénoménologie de Maurice Merleau-Ponty, le géographie indique qu'il se réfère notamment à la Phénoménologie de la perception, qui montre en quoi la corporéité dépasse le corps individuel, car elle ne fait qu'un avec le milieu. Ces rapprochements entre philosophes, disciplines et courants de pensée et les expériences de voyage d'Augustin BERQUE lui ont permis de formuler la problématique de l'écoumène.
Titre: Les prédicats anthropologiques
Durée: 00:05:58   [00:19:44 > 00:25:42]
Le philosophe Nishida a montré que le monde obéit à une logique du prédicat et non du sujet. En d'autres termes, cela indique que l'on ne réfléchit plus en termes d'identité mais de métaphore et d'interprétation. Appliqué à la problématique de l'écoumène, on comprend dès lors que la terre est interprétée par l'humain en certains termes. La logique du prédicat indique que le monde est interprété différemment par les sociétés humaines. Cette interprétation est contingente et non pas arbitraire.
Titre: L'écoumène et les motifs
Durée: 00:05:38   [00:25:42 > 00:31:20]
La théorie de l'écoumène explique donc que les systèmes techniques et symboliques, les interprétations ont des motifs qui sont toujours concrets et réels. Ces motifs constituent la réalité, qui résulte d'une base interprétée par des hommes.
Titre: La fonction de l'écoumène dans la recherche en géographie culturelle
Durée: 00:06:34   [00:31:20 > 00:37:55]
L'écoumène semble donc être une théorie qui permette de dépasser des faiblesses du paradigme moderne qui s'est installé au XVIIème siècle, et qui ne permet pas de penser la relation de l'homme à son milieu.
Titre: L'écoumène et les études empiriques
Durée: 00:07:43   [00:37:55 > 00:45:38]
Certaines études empiriques ont mobilisé l'écoumène, de différentes manières. La plus approfondie d'entre elles est la thèse d'état d'Augustin BERQUE sur la mise en valeur des campagnes de l'île de Hokkaido au Japon. Elle a montré que des paysans japonais ont prédiqué, interprété la terre d'une certaine manière, donnant naissance à un milieu physiquement différent. Par la suite, en approfondissant ses travaux sur la société japonaise, il a enrichi cette problématique.
Titre: La géographie et le concept de médiance
Durée: 00:03:49   [00:45:38 > 00:49:28]
Le corpus de la géographie ne cesse de montrer que des sociétés humaines interprètent la terre de manière différente. De ce point de vue, la problématique de l'écoumène est mobilisée dans de nombreux autres travaux, de manière implicite. La problématique générale de l'écoumène et de la médiance pourrait fournir une problématique globale à la géographie, permettant une communication entre disciplines.
Titre: L'écoumène et les sciences sociales
Durée: 00:03:51   [00:49:28 > 00:53:19]
Comme expliqué précédemment, il n'existerait pas de société sans base terrestre. En ce sens, l'écoumène entretient un lien très étroit avec tout phénomène social. Les questions de lieu et d'espace ne peuvent être écartées des problématiques des sciences sociales.
Titre: La question d'une typologie de l'écoumène
Durée: 00:04:18   [00:53:19 > 00:57:37]
A la question de savoir si une typologie de l'écoumène est possible, le chercheur indique qu'il est possible de saisir la partie matérielle de l'écoumène. En revanche, le pan immatériel et symbolique est plus difficilement saisissable quantitativement.
Titre: L'écoumène et le paysage
Durée: 00:07:16   [00:57:37 > 01:04:54]
Comment s'articulent les problématiques de l'écoumène et du paysage ? Augustin BERQUE indique que la seconde a été une porte d'entre pour la première, lors de sa thèse. Au cours des années 1980, il a pris connaissance de travaux de paysagistes japonais, au moment où des philosophes français commençaient à s'intéresser à cette notion. Cela l'a mené à créer avec Bernard Lassus un DEA sur le paysage. En somme, la notion de paysage l'a aidé à préciser et à approfondir la problématique plus large de l'écoumène, en ce qu'il est une de ses manifestations.
Titre: Les protocoles de recherche et les méthodes pour une étude écoumènale
Durée: 00:01:46   [01:04:54 > 01:06:41]
Pour mener une étude écouménale, le point central (au delà des méthodes relevant des disciplines concernées) est d'avoir conscience que le rapport d'une société à la nature est à la fois une ouverture créatrice, ou construction sociale de la réalité, et un rapport à une base qui est la terre.
Titre: Les principaux enjeux liés à la notion de l'écoumène
Durée: 00:08:20   [01:06:41 > 01:15:01]
Selon le géographe, les enjeux liés à l'écoumène sont à la fois théoriques, en ce qu'ils permettraient de renouveler les problématiques des sciences sociales, mais aussi pratiques, car ils permettent de penser l'aménagement du territoire sous un nouvel angle. Augsutin BERQUE indique ainsi que des aménagements du territoire au Japon ont été réalisés selon un modèle nord-américain, ce qui a posé de nombreux problèmes. Ainsi, la problématique écouménale permet de penser les logiques sociales en lien avec une base terrestre singulière.
Titre: Les transferts culturels et la notion d'authenticité
Durée: 00:06:30   [01:15:01 > 01:21:31]
Augustin BERQUE introduit ici une distinction entre le « oui-dire » (tout savoir qui n'est pas vécu par expérience) et l'expérience directe, ce qui pose la question de l'authenticité. Le oui-dire pourrait mener à des problèmes d'inauthenticité, car il constituerait une réalité qui n'est pas vécue. Le géographe indique ici la nécessité de retrouver des bases historiques authentiques (à ne pas comprendre comme « racines pures » mais bases socialement construites selon des logiques non-arbitraires), à toutes les échelles, individuelles comme collectives.

14 chapitres.
  • Cette deuxième séance d'entretien avec Augustin BERQUE est consacrée à un concept central de son œuvre : l'écoumène. Le chercheur indique que le terme a des racines grecques, signifiant « terre habitée ». La géographie européenne l'utilise dans ce sens, qui perd cependant de son intérêt puisque la distinction entre terre habitée et non-habitée tend à s'effacer aujourd'hui. Augustin BERQUE a utilisé ce terme à partir des années 1990, en raison de l’ambiguïté du terme « milieu ». L'écoumène serait dès lors le milieu à l'échelle de la terre. Au delà de cette raison lexicale, le chercheur indique que dans une perspective phénoménologique, l'écoumène est la relation géographique et ontologique de l'humanité à l'étendue terrestre. En d'autres termes, il s'agit de se demander en quoi l'être humain est structuré par un rapport à l'étendue terrestre. C'est en lisant des philosophes (Watsuji, Heidegger, et Merleau-Ponty) et des anthropologues (Leroi-Gourhan) que le géographe en est venu à forger ce concept. En somme, la problématique de l'écoumène est celle de l'inscription de l'être humain dans un corps individuel mais aussi collectif.
  • Augustin BERQUE précise ici comment la problématique de l'écoumène s'inscrit dans la perspective anthropologique d'André Leroi-Gourhan. Il explique cela en indiquant que les systèmes techniques et symboliques prolongent le corps humain. Si cette idée paraît en apparence simple, elle l'est en réalité moins pour deux raisons. En premier lieu, il s'agit bien de systèmes, donc invisibles, et qui semblent donc se rattacher à la problématique de l'écoumène. Par ailleurs, André Leroi-Gourhan a montré comment l'évolution des systèmes techniques et symboliques était liée à l'émergence de l'espèce humaine.
  • En ce qui concerne l'inscription de l'écoumène dans la phénoménologie de Maurice Merleau-Ponty, le géographie indique qu'il se réfère notamment à la Phénoménologie de la perception, qui montre en quoi la corporéité dépasse le corps individuel, car elle ne fait qu'un avec le milieu. Ces rapprochements entre philosophes, disciplines et courants de pensée et les expériences de voyage d'Augustin BERQUE lui ont permis de formuler la problématique de l'écoumène.
  • Le philosophe Nishida a montré que le monde obéit à une logique du prédicat et non du sujet. En d'autres termes, cela indique que l'on ne réfléchit plus en termes d'identité mais de métaphore et d'interprétation. Appliqué à la problématique de l'écoumène, on comprend dès lors que la terre est interprétée par l'humain en certains termes. La logique du prédicat indique que le monde est interprété différemment par les sociétés humaines. Cette interprétation est contingente et non pas arbitraire.
  • La théorie de l'écoumène explique donc que les systèmes techniques et symboliques, les interprétations ont des motifs qui sont toujours concrets et réels. Ces motifs constituent la réalité, qui résulte d'une base interprétée par des hommes.
  • Certaines études empiriques ont mobilisé l'écoumène, de différentes manières. La plus approfondie d'entre elles est la thèse d'état d'Augustin BERQUE sur la mise en valeur des campagnes de l'île de Hokkaido au Japon. Elle a montré que des paysans japonais ont prédiqué, interprété la terre d'une certaine manière, donnant naissance à un milieu physiquement différent. Par la suite, en approfondissant ses travaux sur la société japonaise, il a enrichi cette problématique.
  • Le corpus de la géographie ne cesse de montrer que des sociétés humaines interprètent la terre de manière différente. De ce point de vue, la problématique de l'écoumène est mobilisée dans de nombreux autres travaux, de manière implicite. La problématique générale de l'écoumène et de la médiance pourrait fournir une problématique globale à la géographie, permettant une communication entre disciplines.
  • Comment s'articulent les problématiques de l'écoumène et du paysage ? Augustin BERQUE indique que la seconde a été une porte d'entre pour la première, lors de sa thèse. Au cours des années 1980, il a pris connaissance de travaux de paysagistes japonais, au moment où des philosophes français commençaient à s'intéresser à cette notion. Cela l'a mené à créer avec Bernard Lassus un DEA sur le paysage. En somme, la notion de paysage l'a aidé à préciser et à approfondir la problématique plus large de l'écoumène, en ce qu'il est une de ses manifestations.
  • Selon le géographe, les enjeux liés à l'écoumène sont à la fois théoriques, en ce qu'ils permettraient de renouveler les problématiques des sciences sociales, mais aussi pratiques, car ils permettent de penser l'aménagement du territoire sous un nouvel angle. Augsutin BERQUE indique ainsi que des aménagements du territoire au Japon ont été réalisés selon un modèle nord-américain, ce qui a posé de nombreux problèmes. Ainsi, la problématique écouménale permet de penser les logiques sociales en lien avec une base terrestre singulière.
  • Augustin BERQUE introduit ici une distinction entre le « oui-dire » (tout savoir qui n'est pas vécu par expérience) et l'expérience directe, ce qui pose la question de l'authenticité. Le oui-dire pourrait mener à des problèmes d'inauthenticité, car il constituerait une réalité qui n'est pas vécue. Le géographe indique ici la nécessité de retrouver des bases historiques authentiques (à ne pas comprendre comme « racines pures » mais bases socialement construites selon des logiques non-arbitraires), à toutes les échelles, individuelles comme collectives.
Titre: L'Ecoumène et l'étude des milieux humains
Sous-titre: Entretien avec Augstin BERQUE
Auteur(s): BERQUE Augustin
Durée: 01:21:31
Date de réalisation: 11/12/2002
Lieu de réalisation: Fondation Maison des Sciences de l'Homme 54 boulevard Raspail, 75006 Paris, FRANCE
Genre: Entretien filmé
Langue(s): Français
Le géographe et orientaliste Augustin BERQUE, après avoir indiqué au cours d'un entretien précédant en quoi consistaient ses principaux thèmes de recherche, développe ici le concept de l'écoumène, central dans son œuvre. Il en fait ainsi la généalogie, avant de le contextualiser intellectuellement et d'indiquer quels sont ses principaux enjeux, notamment vis à vis d'autres disciplines en sciences humaines et sociales.
Sujet: Théories et notions scientifiques en SHS
Topique: Concept de l'écoumène
Mots-clés: Ecoumène; géographie culturelle; phénoménologie
Discipline, domaine: Géographie culturelle
Localisation spatiale du sujet: France ; Japon
Localisation temporelle du sujet: Epoque contemporaine ; XXIe siècle ap. J.-C. ; XXe siècle ap. J.-C.
Type de discours consacré au sujet: Dialogue ; Discussion ; Entretien ; Explication ; Exposé scientifique
L'écoumène, dans une perspective phénoménologique, lpeut être défini comme la relation géographique et ontologique de l'humanité à l'étendue terrestre. C'est en lisant des philosophes (Watsuji, Heidegger, et Merleau-Ponty) et des anthropologues (Leroi-Gourhan) que le géographe Augustin BERQUE en est venu à forger ce concept. Il en développe les enjeux et utilisations possibles en géographie culturelle.
Sujet: Sujet
Topique: Définition et précisions sur le concept de l'écoumène
Mots-clés: Ecoumène; géographie culturelle; phénoménologie
Localisation spatiale du sujet: France ; Japon
Localisation temporelle du sujet: Epoque contemporaine ; XXIe siècle ap. J.-C. ; XXe siècle ap. J.-C.
Type de discours consacré au sujet: Dialogue ; Discussion ; Entretien ; Explication ; Exposé scientifique
Le géographe Augustin BERQUE indique au cours de cet entretien comment il en est parvenu à forger le concept d'écoumène. Il précise sa généalogie, ainsi que ses possibles applications et ses relations avec les sciences humaines et sociales.
Sujet: Sujet
Topique: Géographie culturelle
Domaine: Géographie phénoménologique
Domaine: Mésologie
Mots-clés: Géographie culturelle; phénoménologie; écoumène
Localisation spatiale du sujet: France ; Japon
Localisation temporelle du sujet: Epoque contemporaine ; XXIe siècle ap. J.-C. ; XXe siècle ap. J.-C.
Type de discours consacré au sujet: Dialogue ; Discussion ; Entretien ; Exposé scientifique
Le géographe et orientaliste Augustin BERQUE développe ici le concept de l'écoumène, central dans son œuvre. Il en fait ainsi la généalogie, avant de le contextualiser intellectuellement et d'indiquer quels sont ses principaux enjeux, notamment vis à vis d'autres disciplines en sciences humaines et sociales.
Type: Sites web
Url: http://crj.ehess.fr/
Site du Centre de recherches sur le Japon de l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales.
Type: Sites web
Url: www.ehess.fr/
Site de l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales.
Type: Conversations
Entretien avec le géographe Augustin BERQUE sur le concept d'écoumène.
Type: Contexte "Recherche"
Public cible: Pour tout public
Entretien avec Augustin BERQUE destiné à toute personne s'intéressant à la géographie et à l'écoumène.
BERQUE Augustin. « L'Ecoumène et l'étude des milieux humains », Archives Audiovisuelles de la Recherche (AAR), n°84, 2002, [en ligne] ; URL : http://www.archivesaudiovisuelles.fr/84
Type: Droit d'auteur relatif à la production du document source
© ESCoM-AAR (Equipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias, Archives Audiovisuelles de la Recherche), FMSH (Fondation Maison des Sciences de l’Homme), Paris, FRANCE, 2002
Type: Droit d'auteur relatif à la réalisation du document source
© BILJETINA Charles, réalisateur, ESCoM-AAR/FMSH, Paris, FRANCE, 2002 © BONNEMAZOU Camille, réalisateur, ESCoM-AAR/FMSH, Paris, FRANCE, 2002
Type: Droit d'auteur relatif au contenu du document source
© BERQUE Augustin, directeur d'études, Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, Paris, FRANCE, 2002
Type: Régime général "Creative Commons" relatifs au document source
"Cette ressource audiovisuelle est protégée par le régime "Creative Commons". Vous êtes libres de la reproduire, distribuer et communiquer au public. Mais vous devez impérativement signaler sa paternité (son ou ses auteurs), vous n'avez pas le droit de la modifier ni d'en faire un usage commercial. Lecture, diffusion et exploitation concrète de cette ressource audiovisuelle présuppose que vous ayez accepté les règles juridiques Creative Commons décrites dans la page http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr/
Titre: Analyse de la vidéo « L'Ecoumène et l'étude des milieux humains »
Langue(s): Français
Type: Analyse plus détaillé
Comment citer: FRINGANT, Matthias. Analyse de la vidéo « L'Ecoumène et l'étude des milieux humains » (Portail AGORA, 2015): http://www.agora.msh-paris.fr/
Id analyse: 96a733a0-7dbd-469d-b124-3cf533771d21
Id vidéo: 87b212a4-fa32-4d92-992a-13b331f12be3