Nostalgie pour les années 1980 en Hongrie. ZOMBORY, Maté
Titre: Nostalgie pour les années 1980 en Hongrie
Sous-titre: Mémoires du communisme
Auteur(s): ZOMBORY, Maté
Durée: 00:10:13
Date de réalisation: 30/11/2007
Lieu de réalisation: Musée du quai Branly, 37 Quai Branly, 75007 Paris, France
Genre: Colloque filmé
Langue(s): Français
Maté ZOMBORY décrit la forte mobilisation, en Hongrie post-communiste, autour des enjeux mémoriels des deux révolutions, celles de 1956, et celle de 1989. Chaque groupe, selon sa position dans le champ politique post-soviétique, faisant un usage différent d’un socle mémoriel, pourtant commun : la nécessité d’un « changement de régime », qui vient du désir révolutionnaire de 1956 contre le système communiste.
Le 23 octobre 2006, fête nationale en Hongrie, commémoration de la révolution de 1956. Un char est pris d’assaut par une manifestante. On dit de cet évènement que la révolution de 1956 se rejoue à ce moment-là. La transition de la dictature communiste à la « démocratie » actuelle est un capital mémoriel politique pour tous, mais il est utilisé de différentes façons. Il y a donc des changements structurels dans la temporalité de la mémoire révolutionnaire hongroise, à partir des usages politique du paradigme mémoriel «changement de régime», par trois groupes sociaux distincts. Pour les manifestants, il est clair que cet usage de la mémoire révolutionnaire est une fausse piste, car 1989 maintient au pouvoir une partie des communistes de l’ancien régime. Pour eux, la révolution de 1956 n’est pas achevée. Pour la droite, la gauche « démocrate » au pouvoir est un régime falsificateur. Un gouvernement illégitime, accusé d’avoir gagné les élections par le mensonge. Pour la droite, le parti de gauche reste autocrate et « étranger ». La dictature communiste n’est jamais partie. Pour la gauche sociale démocrate, le changement de régime n’a pas pu effacer les quarante dernières années. Il y a continuité de la pensée sociale communiste, et donc nécessité de la présence de l’Etat comme régulateur mémoriel. Les trois groupes se basent sur le passé communiste, et sur l’idée du « changement de régime » de la révolution de 1956. Mais c’est une « pratique de nostalgie » manichéenne, construisant le présent comme un passé inchangé, dont chacun revendique un usage différent, pour construire l’avenir politique.
Sujet: Sujet
Topique: Confrontation mémorielle
Localisation spatiale du sujet: Hongrie
Localisation temporelle du sujet: Systèmes soviétique et post soviétique
Type de discours consacré au sujet: Exposé théorique
Sujet: Pays
Topique: Hongrie
Localisation temporelle du sujet: 1956, 1989 ; Périodes soviétique et post soviétique ; XXIe siècle ap. J.-C.
Type de discours consacré au sujet: Exposé théorique
Nom: RACINE
Prénom: Jean-Luc
Rôle: Organisateurs
Fonction: Directeur de recherche
Adresse: École des Hautes Études en Sciences Sociales 190-198 avenue de France - 75 244 Paris cedex 13
Directeur de recherche au CNRS, Jean-Luc Racine est aussi directeur du programme international d’études avancées (www.piea-ipas.msh-paris.fr) conduit par la Fondation Maison des Sciences de l’Homme en coopération avec l'Université Columbia. A la même Fondation, il a dirigé de 1992 à 2001 le programme franco-indien de coopération en sciences sociales. De 2004 à 2008 il a mis sur pied et dirigé la cellule de valorisation du réseau des instituts français de recherche à l'étranger (www.ifre.fr). Depuis 2008, il est l’un des trois membres du comité de pilotage scientifique de l’Institut d’Etudes Avancées de Paris (www.paris-iea.fr).
Nom: ZOMBORY
Prénom: Maté
Rôle: Conférenciers
Fonction: Doctorant
Adresse: Prague, Hongrie
- (CEFRES) Université de Budapest, Centre Français de Recherche en Sciences Sociales
Type: Niveau Doctorat
Public cible: Vidéos pour un public de plus de 18 ans
Type: Niveau Master
Public cible: Vidéos pour un public de plus de 18 ans
ZOMBORY, Maté. "Nostalgie pour les années 1980 en Hongrie", in " Présences du passé. Mémoires et sociétés du monde contemporain", Archives Audiovisuelles de la Recherche (AAR), n° 1168, 2007, [en ligne] ; URL : http://www.archivesaudiovisuelles.fr/FR/_video.asp?id=1168&ress=3624&video=95390&format=68#15232
Type: Droit d'auteur relatif à la réalisation du document source
Le réalisateur de cette ressource audiovisuelle (documentaire audiovisuel, enregistrement audiovisuel, ...) est l'ESCoM (Equipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias) à la FMSH (Fondation Maison des Sciences de l'Homme) , du vendredi 30 novembre 2007 au samedi 1er décembre 2007 - Musée du quai Branly, Paris, France.
Type: Régime général "Creative Commons" relatifs au document source
"Cette ressource audiovisuelle est protégée par le régime "Creative Commons". Vous êtes libres de la reproduire, distribuer et communiquer au public. Mais vous devez impérativement signaler sa paternité (son ou ses auteurs), vous n'avez pas le droit de la modifier ni d'en faire un usage commercial. Lecture, diffusion et exploitation concrète de cette ressource audiovisuelle présuppose que vous ayez accepté les règles juridiques Creative Commons décrites dans la page http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr/"
Lien: http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr/"
Titre: Analyse de la conférence " Nostalgie pour les années 1980 en Hongrie" dans le colloque "Présences du passé. Mémoires et sociétés du monde contemporain"
Sous-titre: Analyse pour portail FMSH-AAR
Langue(s): Français
Type: Analyses de base de l'objet média
Comment citer: SYLVESTRE, Isabelle. Analyse du colloque «Présences du passé. Mémoires et sociétés du monde contemporain». Analyse de la vidéo source non découpée «Nostalgie pour les années 1980 en Hongrie», 2011, Archives Audiovisuelles de la Recherche (AAR), n°1168, [en ligne] ; URL : http://www.archivesaudiovisuelles.fr/FR/_video.asp?id=1168&ress=3624&video=95390&format=68#15232
Id analyse: 9cc7d7d8-1928-4cf0-931b-39bebeacca5e
Id vidéo: 3e727041-c754-463a-9f1e-d1561dfc9b0b
Dans cette conférence, Maté ZOMBORY décrit les usages différents du socle mémoriel commun aux divers groupes sociopolitiques hongrois autour des commémorations de la révolution de 1956, selon leur position dans le champ social. A utiliser comme référence sur les usages des mémoires communistes dans les systèmes post-soviétiques.