Le parcours d'un américaniste : des études sur le terrain à l'analyse de l’œuvre de LEVI-STRAUSS. DESVEAUX Emmanuel

Chapitre

Titre: Parcours intellectuel jusqu'à la conversion américaniste
Durée: 00:07:05   [00:00:00 > 00:07:05]
Emmanuel DESVEAUX est directeur d'études à l'EHESS, et directeur du projet pour la recherche et l'enseignement au Musée du Quai Branly depuis 2001. Il a suivi une formation de géographe et de philosophe à l'Université Paris VIII. Il mentionne le climat enthousiaste et stimulant de l'enseignement lors de ses années. Il effectua un terrain en Côte d'Ivoire pour sa maîtrise. Il ressentit un décalage entre la littérature géographique qu'il mobilisa pour son travail et ses observations de terrain, ce qui le mena vers l'anthropologie, et notamment les écrits de Claude MEILLASSOUX. La conversion américaniste renvoie elle aux lectures d'adolescence qu'il effectua, notamment celles de Claude LEVI-STRAUSS. Par ailleurs, il lui semblait que le Canada était délaissé dans les recherches du milieu parisien, ce qui explique son orientation vers ce terrain.
Titre: Etudes sur le terrain de la vie traditionnelle, des sociétés et des mythes au Canada
Durée: 00:13:48   [00:07:05 > 00:20:53]
Son travail au Canada fut dirigé par Maurice GODELIER. Il passa deux ans sur ce terrain, en s'intéressant aux transformations de la vie traditionnelle et aux mythes. Il indique la difficulté de saisir des éléments sur lesquels s'appuyer pour mener son analyse, au sein des sociétés dans lesquelles il se trouvait. Il découvrit grâce à un informateur un corpus de mythes en voie de disparition, qu'il constitua en objet d'étude. Il le mit en lien avec les Mythologiques de Claude LEVI-STRAUSS. Cela le mena à remettre en question certaines règles communément admises en anthropologie, tel que le primat des infrastructures. Sur les représentations. Il note que si son travail était d'inspiration lévi-straussienne, il cherchait à la différence de ce dernier à mettre en évidence la cohérence des mythes entre eux, plutôt que leur correspondance entre sociétés différentes.
Titre: Expérience d'un travail de terrain d'ethnologie en entreprise
Durée: 00:05:03   [00:20:53 > 00:25:57]
Emmanuel DESVEAUX décrit un travail de terrain dans une entreprise d'eau minérale qu'il effectua pendant deux mois comme la deuxième étape de son parcours. Il insiste sur le caractère formateur qu'eut cette expérience.
Titre: Expérience en tant que rapporteur du Conseil National du Sida
Durée: 00:04:37   [00:25:57 > 00:30:34]
Une expérience en marge de la scène académique fut sa nomination par Françoise HERITIER au poste de rapporteur du Conseil National du Sida, au moment où l'épidémie du Sida fut identifiée.
Titre: La reconnaissance des travaux
Durée: 00:02:26   [00:30:34 > 00:33:01]
En 1991, Emmanuel DESVEAUX fut élu maître de conférence a l'EHESS, ce qui marqua une reconnaissance de ses travaux. Il put ainsi reprendre ses recherches, étant libéré d'un certain nombres d'obligations. Après la publication du « Signe de l'ours », il se demande ce qu'il en était de l'ensemble de la théorie de Claude LEVI-STRAUSS, avec une attention particulière portée à la parenté.
Titre: A propos de LEVI-STRAUSS et des deux grands moments de son œuvre : les structures de la parenté et les mythologiques
Durée: 00:05:24   [00:33:01 > 00:38:25]
Emmanuel DESVEAUX indique deux problèmes dans l’œuvre de Claude LEVI-STRAUSS. D'une part, dans les « Mythologiques », l'anthropologue reste au niveau de la mythologie, et ne tire pas de conclusions par rapport à d'autres réalités ethnographiques, comme les rituels et les organisations sociales. Sur la question du statut de son travail, le fait de savoir s'il s'agit d'une œuvre américaniste ou universelle reste ambigu. Par ailleurs, Emmanuel DESVEAUX compara les « Mythologiques » avec les « Structures élémentaires de la parenté ». Il remarqua le peu de place accordée à l'Amérique dans cet ouvrage, ce qui semble constituer un paradoxe.
Titre: Le système dravidien en Amérique du Sud
Durée: 00:04:13   [00:38:25 > 00:42:38]
A cette réflexion sur l’œuvre de LEVI-STRAUSS s'ajouta une discussion sur les systèmes dravidiens en Amérique du Sud. En effet, des découvertes sur de tels systèmes de parenté remettaient en cause la théorie générale des relations matrimoniales de Claude LEVI-STRAUSS.
Titre: La nomenclature et le système pseudo-dravidien des Indiens du Grand Nord
Durée: 00:04:28   [00:42:38 > 00:47:06]
En ce qui concerne le terrain d'Emmanuel DESVEAUX, il lui semble que les Indiens du Grand Nord chez qui il s'est rendu ont un système pseudo-dravidien. Plusieurs hypothèses laissent place à des interprétations fondamentalement divergentes, remettant en cause l'universalité du système d'échange lévi-straussien.
Titre: Les 'deux LEVI-STRAUSS'
Durée: 00:03:05   [00:47:06 > 00:50:12]
Emmanuel DESVEAUX en vient à l'idée qu'il existerait donc deux LEVI-STRAUSS, un premier obéissant à la tradition fonctionnaliste inspirée par Marcel MAUSS, et un second qui se détourne en partie des problématiques sociologiques classiques pour étudier des questions liées à la perception et aux mythes.
Titre: Quadratura Americana
Durée: 00:06:57   [00:50:12 > 00:57:09]
A la suite de ses recherches sur Claude LEVI-STRAUSS, Emmanuel DESVEAUX publia un ouvrage intitulé « Quadratura Americana ». Il y développe des idées permettant de prolonger la théorie lévi-straussienne, notamment en indiquant que les mythes peuvent être mis en relation avec l'organisation sociale et les nomenclatures de parenté. Il y émet également un certain nombre d'hypothèses concernant la géographie des systèmes de parenté, permettant de ré-envisager les théories diffusionnistes sous un jour nouveau.
Titre: 'Eschatologie cannibale ou anthropophagie saisonnière'
Durée: 00:02:02   [00:57:09 > 00:59:12]
Cet article a été écrit en réaction à l'anthropologue Eduardo Viveiros DE CASTRO, qui a des interprétations de l’œuvre de Claude LEVI-STRAUSS fondamentalement divergentes de celles d'Emmanuel DESVEAUX.
Titre: La notion de l'hérédité chez les peuples amérindiens
Durée: 00:05:44   [00:59:12 > 01:04:56]
Le concept d'hérédité biologique n'est pas présent chez les Amérindiens. Il n'existe pas de présupposé d'une continuité héréditaire. Emmanuel DESVEAUX indique que cette différence de conceptions a été l'objet de très peu d'études en anthropologie. Par ailleurs, l'anthropologue eut des difficultés à publier les résultats de ses recherches dans des revues scientifiques.
Titre: 'La critique de la raison parentaire'
Durée: 00:04:36   [01:04:56 > 01:09:33]
Dans ce texte, Emmanuel DESVEAUX montra que le système d'échange lévi-straussien se situait dans la lignée de travaux précédents tels que ceux de Lewis Henry MORGAN, plutôt qu'en rupture avec eux. Il indique la nécessité de revoir ce système, qui ne semble pas opératoire dans de nombreuses parties du monde.
Titre: A propos du Musée du Quai Branly
Durée: 00:30:58   [01:09:33 > 01:40:32]
Emmanuel DESVEAUX est depuis 2001 le directeur du projet pour la recherche et l'enseignement au Musée du Quai Branly. Une polémique éclata quant au but poursuivi par le musée, accusé de décontextualiser les objets ethnographiques de leur contexte, pour se centrer sur leurs seules caractéristiques esthétiques. Emmanuel DESVEAUX revient sur les grandes problématiques qui ont jalonné l'histoire des musées ethnographiques. Dans un premier temps, ils servaient au XIXe siècle à illustrer les théories évolutionnistes, postulant que l'humanité serait passée de la sauvagerie à la civilisation en passant par la barbarie. Une transition fut effectuée à partir des années 1910-1920 avec Franz BOAS. Il s'agissait de compartimenter chaque culture, présentée comme un tout refermé sur soi. Ce système est devenu obsolète à partir des années 1960-1970, faisant l'objet de critique par le courant post-moderniste et d'un délaissement par le public. Emmanuel DESVEAUX se demande quelles possibilités laisse la muséographie contemporaine. Une voie privilégiée aux États-Unis est de laisser aux peuples concernés la parole sur leurs objets. Il souligne cependant les problèmes posés par cette approche, en faisant un parallèle avec le débat actuel opposant universalisme et communautarisme. Il indique par ailleurs qu'il s'agit plutôt de s'interroger sur la singularisation des objets plutôt que sur leur esthétisation. Au delà de ces théories, l'anthropologue indique que par l'acte de collecte, les individus ont livré leurs plus beaux objets. Si l'accès à des collections matérielles peut permettre à un public large de renouveler leur intérêt pour des cultures différentes de la sienne, alors il lui semble que le projet soit digne d'intérêt. Son rôle actuel est de définir un projet de recherche pour le musée.

14 chapitres.
  • Emmanuel DESVEAUX est directeur d'études à l'EHESS, et directeur du projet pour la recherche et l'enseignement au Musée du Quai Branly depuis 2001. Il a suivi une formation de géographe et de philosophe à l'Université Paris VIII. Il mentionne le climat enthousiaste et stimulant de l'enseignement lors de ses années. Il effectua un terrain en Côte d'Ivoire pour sa maîtrise. Il ressentit un décalage entre la littérature géographique qu'il mobilisa pour son travail et ses observations de terrain, ce qui le mena vers l'anthropologie, et notamment les écrits de Claude MEILLASSOUX. La conversion américaniste renvoie elle aux lectures d'adolescence qu'il effectua, notamment celles de Claude LEVI-STRAUSS. Par ailleurs, il lui semblait que le Canada était délaissé dans les recherches du milieu parisien, ce qui explique son orientation vers ce terrain.
  • Son travail au Canada fut dirigé par Maurice GODELIER. Il passa deux ans sur ce terrain, en s'intéressant aux transformations de la vie traditionnelle et aux mythes. Il indique la difficulté de saisir des éléments sur lesquels s'appuyer pour mener son analyse, au sein des sociétés dans lesquelles il se trouvait. Il découvrit grâce à un informateur un corpus de mythes en voie de disparition, qu'il constitua en objet d'étude. Il le mit en lien avec les Mythologiques de Claude LEVI-STRAUSS. Cela le mena à remettre en question certaines règles communément admises en anthropologie, tel que le primat des infrastructures. Sur les représentations. Il note que si son travail était d'inspiration lévi-straussienne, il cherchait à la différence de ce dernier à mettre en évidence la cohérence des mythes entre eux, plutôt que leur correspondance entre sociétés différentes.
  • En 1991, Emmanuel DESVEAUX fut élu maître de conférence a l'EHESS, ce qui marqua une reconnaissance de ses travaux. Il put ainsi reprendre ses recherches, étant libéré d'un certain nombres d'obligations. Après la publication du « Signe de l'ours », il se demande ce qu'il en était de l'ensemble de la théorie de Claude LEVI-STRAUSS, avec une attention particulière portée à la parenté.
  • Emmanuel DESVEAUX indique deux problèmes dans l’œuvre de Claude LEVI-STRAUSS. D'une part, dans les « Mythologiques », l'anthropologue reste au niveau de la mythologie, et ne tire pas de conclusions par rapport à d'autres réalités ethnographiques, comme les rituels et les organisations sociales. Sur la question du statut de son travail, le fait de savoir s'il s'agit d'une œuvre américaniste ou universelle reste ambigu. Par ailleurs, Emmanuel DESVEAUX compara les « Mythologiques » avec les « Structures élémentaires de la parenté ». Il remarqua le peu de place accordée à l'Amérique dans cet ouvrage, ce qui semble constituer un paradoxe.
  • Emmanuel DESVEAUX en vient à l'idée qu'il existerait donc deux LEVI-STRAUSS, un premier obéissant à la tradition fonctionnaliste inspirée par Marcel MAUSS, et un second qui se détourne en partie des problématiques sociologiques classiques pour étudier des questions liées à la perception et aux mythes.
  • A la suite de ses recherches sur Claude LEVI-STRAUSS, Emmanuel DESVEAUX publia un ouvrage intitulé « Quadratura Americana ». Il y développe des idées permettant de prolonger la théorie lévi-straussienne, notamment en indiquant que les mythes peuvent être mis en relation avec l'organisation sociale et les nomenclatures de parenté. Il y émet également un certain nombre d'hypothèses concernant la géographie des systèmes de parenté, permettant de ré-envisager les théories diffusionnistes sous un jour nouveau.
  • Le concept d'hérédité biologique n'est pas présent chez les Amérindiens. Il n'existe pas de présupposé d'une continuité héréditaire. Emmanuel DESVEAUX indique que cette différence de conceptions a été l'objet de très peu d'études en anthropologie. Par ailleurs, l'anthropologue eut des difficultés à publier les résultats de ses recherches dans des revues scientifiques.
  • Dans ce texte, Emmanuel DESVEAUX montra que le système d'échange lévi-straussien se situait dans la lignée de travaux précédents tels que ceux de Lewis Henry MORGAN, plutôt qu'en rupture avec eux. Il indique la nécessité de revoir ce système, qui ne semble pas opératoire dans de nombreuses parties du monde.
  • Emmanuel DESVEAUX est depuis 2001 le directeur du projet pour la recherche et l'enseignement au Musée du Quai Branly. Une polémique éclata quant au but poursuivi par le musée, accusé de décontextualiser les objets ethnographiques de leur contexte, pour se centrer sur leurs seules caractéristiques esthétiques. Emmanuel DESVEAUX revient sur les grandes problématiques qui ont jalonné l'histoire des musées ethnographiques. Dans un premier temps, ils servaient au XIXe siècle à illustrer les théories évolutionnistes, postulant que l'humanité serait passée de la sauvagerie à la civilisation en passant par la barbarie. Une transition fut effectuée à partir des années 1910-1920 avec Franz BOAS. Il s'agissait de compartimenter chaque culture, présentée comme un tout refermé sur soi. Ce système est devenu obsolète à partir des années 1960-1970, faisant l'objet de critique par le courant post-moderniste et d'un délaissement par le public. Emmanuel DESVEAUX se demande quelles possibilités laisse la muséographie contemporaine. Une voie privilégiée aux États-Unis est de laisser aux peuples concernés la parole sur leurs objets. Il souligne cependant les problèmes posés par cette approche, en faisant un parallèle avec le débat actuel opposant universalisme et communautarisme. Il indique par ailleurs qu'il s'agit plutôt de s'interroger sur la singularisation des objets plutôt que sur leur esthétisation. Au delà de ces théories, l'anthropologue indique que par l'acte de collecte, les individus ont livré leurs plus beaux objets. Si l'accès à des collections matérielles peut permettre à un public large de renouveler leur intérêt pour des cultures différentes de la sienne, alors il lui semble que le projet soit digne d'intérêt. Son rôle actuel est de définir un projet de recherche pour le musée.
Titre: Le parcours d'un américaniste : des études sur le terrain à l'analyse de l’œuvre de LEVI-STRAUSS
Sous-titre: Entretien avec Emmanuel DESVEAUX
Auteur(s): DESVEAUX Emmanuel
Date de réalisation: 08/04/2004
Lieu de réalisation: Maison des Sciences de l'Homme 54, Boulevard Raspail 75006 Paris FRANCE
Genre: Entretien filmé
Langue(s): Français
L'anthropologue Emmanuel DESVEAUX revient au cours de cet entretien sur les grandes étapes de son parcours professionnel. D'un point de vue universitaire, ses recherches s'articulent autour d'études de terrains au Canada et en Amérique qu'il fait dialoguer avec l’œuvre de Claude LEVI-STRAUSS. Par ailleurs, il eut des activités diverses, comme sa participation au Conseil National du Sida en tant que rapporteur ou encore son implication au Musée du Quai Branly, comme directeur du projet pour la recherche et l'enseignement.
Emmanuel DESVEAUX est directeur d'études à l'EHESS, directeur du projet pour la recherche et l'enseignement au Musée du Quai Branly et directeur de l'UMS 1834 destinée à produire des dispositifs multimédia d'accompagnement à la muséographie. Il a effectué de nombreuses études sur le terrain, en Côte d'Ivoire, dans le Grand Nord canadien et au Montana, chez les Crow, les Blackfeet et les Assiniboines.
Sujet: Sujet
Topique: Anthropologie de la famille
Domaine: Anthropologie du mythe
Libellé: Etude de la vie traditionnelle, des sociétés et des mythes
Mots-clés: Anthropologie; mythe; organisation sociale; système; parenté
Localisation spatiale du sujet: Canada
Localisation temporelle du sujet: Epoque contemporaine ; XXIe siècle ap. J.-C.
Type de discours consacré au sujet: Bilan personnel ; Dialogue ; Discussion ; Entretien ; Exposé scientifique
A travers son terrain au Canada et ses travaux ultérieurs, l'anthropologue Emmanuel DESVEAUX s'est attaché à l'étude des mythes, qu'il tente de mettre en relation avec d'autres réalités, comme les rituels et les organisations sociales, notamment les systèmes de parenté.
Sujet: Sujet
Topique: Anthropologie et diversité des cultures
Mots-clés: Universel; homme; culture; diversité; anthropologie
Localisation spatiale du sujet: Chaînes côtières du Pacifique ; Montagnes Rocheuses ; Canada
Localisation temporelle du sujet: Epoque contemporaine ; XXIe siècle ap. J.-C.
Type de discours consacré au sujet: Dialogue ; Discussion ; Entretien ; Exposé scientifique
Dans cet entretien, l'anthropologue Emmanuel DESVEAUX s'empare, de manière générale, d'une des problématiques centrales de l'anthropologie, qui est le paradoxe entre l'unité de l'homme et la diversité des cultures. En effet, ses études de terrain au Canada l'ont mené à reformuler des théories sur des systèmes universels de parenté, qu'il interroge.
Sujet: Sujet
Topique: Lévi-Strauss, Claude
Libellé: Analyse de l'oeuvre de Claude LEVI-STRAUSS
Mots-clés: Anthropologie; mythe; parenté; oeuvre; Claude LEVI-STRAUSS
Localisation spatiale du sujet: Canada
Localisation temporelle du sujet: Epoque contemporaine ; XXIe siècle ap. J.-C.
Type de discours consacré au sujet: Critique ; Débat ; Dialogue ; Entretien ; Hypothèse ; Interprétation ; Interrogation ; Proposition
L'anthropologue Emmanuel DESVEAUX explique en quoi ses recherches sur le terrain lui ont permis d'analyser le travail anthropologique de Claude LEVI-STRAUSS. Par exemple, ses travaux sur les mythes de sociétés canadiennes l'ont mené à aborder la théorie du système d'échange matrimonial sous un nouvel angle, et à la questionner.
Type: Sites web
Url: www.ehess.fr/
Site de l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales.
Type: Exposé(s) scientifique(s)
Entretien avec l'anthropologue Emmanuel DESVEAUX autour des recherches de terrain en Amérique et de l'oeuvre de Claude LEVI-STRAUSS.
Type: Contexte "Recherche"
Public cible: Pour tout public
Entretien avec Emmanuel DESVEAUX destiné à toute personne intéressée par l'anthropologie et par l'oeuvre de Claude LEVI-STRAUSS.
DESVEAUX Emmanuel. « Le parcours d'un américaniste : des études sur le terrain à l'analyse de l’œuvre de LEVI-STRAUSS », Archives Audiovisuelles de la Recherche (AAR), n°279, 2004, [en ligne] ; URL : http://www.archivesaudiovisuelles.fr/279
Type: Droit d'auteur relatif à la production du document source
© ESCoM-AAR (Equipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias, Archives Audiovisuelles de la Recherche), FMSH (Fondation Maison des Sciences de l’Homme), Paris, FRANCE, 2004
Type: Droit d'auteur relatif à la réalisation du document source
© BAUDELOT Sophie, réalisatrice, ESCoM-AAR/FMSH, Paris, FRANCE, 2004
Type: Droit d'auteur relatif au contenu du document source
© DESVEAUX Emmanuel, directeur d'études, Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, Paris, FRANCE, 2004
Type: Régime général "Creative Commons" relatifs au document source
Cette ressource audiovisuelle est protégée par le régime "Creative Commons". Vous êtes libres de la reproduire, distribuer et communiquer au public. Mais vous devez impérativement signaler sa paternité (son ou ses auteurs), vous n'avez pas le droit de la modifier ni d'en faire un usage commercial. Lecture, diffusion et exploitation concrète de cette ressource audiovisuelle présuppose que vous ayez accepté les règles juridiques Creative Commons décrites dans la page http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr/
Titre: Analyse de la vidéo « Le parcours d'un américaniste : des études sur le terrain à l'analyse de l’œuvre de LEVI-STRAUSS »
Langue(s): Français
Type: Analyse plus détaillé
Comment citer: FRINGANT, Matthias. Analyse de la vidéo « Le parcours d'un américaniste : des études sur le terrain à l'analyse de l’œuvre de LEVI-STRAUSS » (Portail AGORA, 2015): http://www.agora.msh-paris.fr/
Id analyse: a33f859b-eddd-427e-bdd5-666e4a386759
Id vidéo: f33f1c46-2ff8-400e-9adc-ac7ac5d68654