Shamanism in Nepal. MASKARINEC Gregory

Chapitre

Titre: Présentation
Durée: 00:12:37   [00:00:00 > 00:12:37]
Genre: Extrait d'entretien filmé
Langue(s): English
Dans ce chapitre, Gregory MASKARINEC revient sur son parcours universitaire et professionnel, en particulier ce qui l’a amené à s’intéresser à l’anthropologie. Diplômé de mathématiques, il a été envoyé au Népal en tant que professeur grâce au programme de volontariat américain Peace Corps à la fin des années 1970. Au contact de la population locale, il s’est rapidement intéressé à l’anthropologie, notamment au phénomène de possession en tant qu’activité quotidienne. Ce dernier se manifeste de deux façons : spontanément au travers d’oracles, ce qui ne demande pas de préparation ou d’entraînement particulier, ou bien de façon volontaire au travers des chamans qui sont spécialement formés dans le but de se rendre dans le monde des esprits. La principale différence entre les oracles et les chamans est que ces derniers contrôlent les esprits, tandis que les oracles ne leurs servent que d’intermédiaires. Gregory MASKARINEC explique que pendant longtemps il a été induit en erreur, pensant que les chamans s’exprimaient dans une langue qui était celle des dieux, incompréhensible pour les humains. Or il s’est aperçu qu’il s’agit en réalité d’un langage plein de sens et qu’il était le produit d’un apprentissage méticuleux d’un ensemble de textes (histoires, contes, etc.) récités par cœur. Ces textes sont transmis littéralement de génération en génération et ne connaissent presque pas d’altérations langagières. Aujourd’hui, il continue de collecter ces textes et travaille avec des népalais dans le but de les commenter et de les traduire.
Sujet: Discipline/approche SHS
Topique: Anthropologie
Libellé: Textes chamaniques népalais
Mots-clés: anthropologie ; littérature ; oralité ; népal ; chaman
Localisation spatiale du sujet: Népal
Aspects rhétoriques et discursifs: Exemplification ; Explication ; Hypothèse ; Témoignage
L’anthropologie est une science qui étudie l’être humain dans son ensemble. Bien que de l’antiquité au siècle des lumières, plusieurs ouvrages publiés peuvent être considérés comme anthropologiques, ce n’est qu’au XVIIIe siècle que l'on commence à voir apparaitre les prémices de l’anthropologie. En effet, c’est sous les plumes de penseurs comme Jean-Jacques ROUSSEAU, Nicolas DE CONDORCET ou Emmanuel KANT que l'on commence à définir cette étude. Il faudra cependant encore attendre la fin du XIXe siècle pour voir se former l’idée d’une science de l’homme et lui donner une réelle dimension disciplinaire.
Gregory MASKARINEC collecte et étudie les textes chamaniques népalais.
Sujet: Rituels et manifestations festives
Topique: Phénomène de possession
Mots-clés: possession ; esprit ; dieu ; chaman ; népal
Localisation spatiale du sujet: Népal
Aspects rhétoriques et discursifs: Description ; Explication
Au Népal, il existe deux types de phénomènes de possession inscrits dans le quotidien des populations locales, l’une d’elle étant induite par les chamans qui après un apprentissage méticuleux sont capable de se rendre dans le monde des esprits afin de communiquer avec eux.
Titre: Les intouchables
Durée: 00:01:54   [00:12:37 > 00:14:31]
Langue(s): English
Dans ce chapitre, Gregory MASKARINEC explique l’une des difficultés de son travail. En effet, les chamans népalais sont issus de la plus basse caste, celle des intouchables. Ainsi, tenter de démontrer que cette caste conserve la langue népalaise la plus pure a des implications politiques.
Sujet: L'appartenance culturelle
Topique: Culture nationale (échelle)
Localisation spatiale du sujet: Népal
Au Népal, le système des castes structure la société en la divisant par strates: de la plus pure à la moins pure. La plus basse de ces castes, celle des intouchables regroupe les personnes dont le métier est considéré comme impur ou dégradant. Les chamans qu'étudie Gregory MASKARINEC font tous partie de ce groupe social.
Titre: Idéologie médicale
Durée: 00:06:38   [00:14:31 > 00:21:09]
Langue(s): English
Gregory MASKARINEC décrit brièvement dans ce chapitre l’idéologie médicale des chamans avant de revenir sur le langage des textes chamaniques. Dans les textes, l’idéologie médicale est relativement complexe et rigoureuse. Les chamans considèrent que des forces invisibles peuvent aider à guérir des malades ou des personnes accidentées. Le cycle de vie d’une personne est crucial pour son bien-être, ainsi les chamans peuvent également réarranger les planètes afin de rendre leurs vies meilleures. Bien qu’ils ne puissent éviter la mort, ils peuvent la retarder. L’une des raisons pour lesquelles les mantras semblent ne faire aucun sens, explique ensuite Gregory MASKARINEC, est qu’il est très difficile de communiquer avec les esprits. Chaque mantra possède une ethno-poétique de mesures et de rythmes. En dehors de cela, conclut-il, il existe une autre catégorie d’entités « quasi-physiques » et unidimensionnelles qui tombent du ciel sans origine ou histoire spécifiques.
Sujet: Culture et croyance
Topique: Le chaman guérisseur
Mots-clés: chaman ; népal ; guérison ; maladie
Localisation spatiale du sujet: Népal
Aspects rhétoriques et discursifs: Explication
Les croyances traditionnelles népalaises accordent aux chamans le pouvoir de guérrir les malades et les accidentés en utilisant les dieux et les esprits.
Titre: Sorcières et sorcellerie
Durée: 00:05:07   [00:21:09 > 00:26:16]
Langue(s): English
Dans ce chapitre, Gregory MASKARINEC explique l’origine des sorcières au Népal et leur lien avec les chamans. Selon les chamans, l’origine des sorcières serait une malédiction. Le chaman originel, qui avait le pouvoir de les tuer, aurait préféré passer un accord avec la sorcière originelle : les sorcières jetteraient des malédictions et les chamans les lèveraient, ce qui permet aux chamans de rester indispensables à la société.
Sujet: Culture et croyance
Topique: Sorcières et sorcellerie
Mots-clés: sorcière ; croyance ; magie ; népal
Localisation spatiale du sujet: Népal
Aspects rhétoriques et discursifs: Récit
Les croyances traditionnelles népalaises accordent aux sorcière le pouvoir de maudire les personnes. Il s'agit d'une croyance ancienne étroitement liée au chamanisme.
Titre: Les autres scientifiques
Durée: 00:04:19   [00:26:16 > 00:30:35]
Langue(s): English
Gregory MASKARINEC explique ici qu’il n’existe pas à sa connaissance de collection [d’anthropologue] aussi importante que celle qu’il a rassemblée. Il est possible que certaines collections privées et non publiées existes, elles ne sont cependant pas accessibles au public. Les dernières générations de chercheurs semblent montrer de plus en plus d’intérêt à collecter ces textes.
Type: Livre
Auteur: Gregory MASKARINEC
Url: http://www.hup.harvard.edu/catalog.php?isbn=9780674607958
MASKARINEC Gregory. "Nepalese shaman oral texts I", Harvard Oriental Series, vol.55. Cambridge MA: The Department of Sanskrit and Indian Studies, Harvard University Press, 1998. xii + 695 pages.
Type: Livre
Auteur: Gregory MASKARINEC
Url: http://www.hup.harvard.edu/catalog.php?isbn=9780674032149
MASKARINEC Gregory. "Nepalese shaman oral texts II: Texts of the bhuji valley", Harvard Oriental Series, vol.68. Cambridge MA: The Department of Sanskrit and Indian Studies, Harvard University Press, 2008, 768p.
Titre: Est et Ouest
Durée: 00:07:17   [00:30:35 > 00:37:52]
Langue(s): English
Gregory MASKARINEC aborde dans ce chapitre les différences entre l’Est et l’Ouest du Népal. S’il est probable que les textes que l’on trouve des deux côtés aient une origine commune, ils ont évolué avec le temps. Selon lui, les yogis voyageurs en provenance de l’Inde pourraient être responsables de la dissémination et de l’implémentation de certains mantras. Il cite par exemple les cérémonies de décès sont très proches de celles des yogis. Il semble que les chamans tentent de conserver les textes de telle sorte qu’ils restent compréhensibles pour le public. La plupart des népalais n’ont en effet aucune difficulté à les comprendre. Ils sont cependant réticents à reconnaître cela et préfèrent nier le fait qu’ils comprennent, voir connaissent, les textes. Le pouvoir de ces textes rend leur connaissance dangereuse.
Titre: Les prêtres
Durée: 00:02:23   [00:37:52 > 00:40:15]
Langue(s): English
Dans ce chapitre, Gregory MASKARINEC explique la différence entre les chamans et les prêtres. En effet, dans le contexte hindou, le chaman n’est pas un prêtre, il ne s’occupe pas des funérailles, des mariages, etc. Les nommer ainsi donnerait une dimension religieuse à leur pratique qui n’existe pas. Eux-mêmes ne se considèrent pas comme des prêtres. Gregory MASKARINEC indique enfin qu'il est toujours difficile de choisir le vocabulaire à employer, en tant qu’anthropologue occidental,
Sujet: Culture religieuse
Topique: Prêtres népalais
Autre formulation du sujet: Brahman
Expression en langue originale: बाहुन / ब्रह्मन्
Expression équivalente: Bahun / Brahman
Mots-clés: prêtre ; brahman ; brahun ; caste ; népal
Localisation spatiale du sujet: Népal
Au Népal, les prêtres font partie de la caste des Brahmans, la plus élevée et la plus pure. Les "bahun", comme ils sont appelés localement, ont plusieurs rôles : ceux d'éducateurs, d'intellectuels et de prêtres hindouistes.
Titre: Conflits politiques
Durée: 00:03:43   [00:40:15 > 00:43:58]
Langue(s): English
Gregory MASKARINEC explique dans ce chapitre les difficultés politiques auxquelles font face les chamans. D’après lui, l’une des principales menaces actuelles est le mouvement maoïste. En effet, dans leur monde de travailleurs, il n’y a pas de place pour les chamans ou les prêtres. L’armée népalaise occupant les territoires sur lesquels vivent les chamans qu’étudie Gregory MASKARINEC, cela complique extrêmement le terrain, le rendant presque impossible.
Titre: Médecine occidentale
Durée: 00:05:05   [00:43:58 > 00:49:03]
Langue(s): English
Dans ce chapitre, Gregory MASKARINEC explique les problèmes liés à la médecine occidentale au Népal. Ces 40 dernières années, le gouvernement népalais a introduit de façon presque systématique le système de santé occidental. Or les médecins formés pour cette médecine s’attribuent un statut inapproprié. Loin des villageois, ils n’engagent pas facilement de conversation, c'est pourquoi les patients qui sont traités avec supériorité et condescendance sont largement insatisfaits de la médecine occidentale.
Titre: Systèmes de santé
Durée: 00:15:41   [00:49:03 > 01:04:44]
Langue(s): English
Dans ce chapitre, Gregory MASKARINEC explique les incohérences des mélanges de systèmes de santé. Lui-même plutôt que de remettre en question la médecine occidentale en y important d’autres méthodes inappropriées culturellement, préfère l’améliorer. Selon lui, les personnes en général, même les anthropologues, ne tendent pas à reconnaître l’intégrité de rationalités alternatives. Même au cœur de la médecine occidentale on voit une tendance à rechercher des médecines alternatives, comme l’acupuncture ou l’homéopathie. Il prend pour exemple le cas des chamans et de sorcière : il y a un chemin logique de la légende à la pratique moderne, mais une personne qui pensent être sous le coup d‘une malédiction ne pourra pas l’expliquer à un praticien de la médecine occidentale, et l’inverse est également valable. Si chaque système de santé possède un champ d’efficacité, aucun n’est infaillible.
Titre: Approche du chamanisme et des cultures
Durée: 00:07:35   [01:04:44 > 01:12:19]
Langue(s): English
Gregory MASKARINEC situe dans ce chapitre son travail au sein de la discipline anthropologique. Son approche, explique-t-il, le met à part de la plupart des anthropologues américains. Son étude très spécialisée fait qu’il ne parvient pas à trouver sa place dans le monde de l’anthropologie, c’est pourquoi il travaille actuellement dans une école de médecine. Il réalise en ce moment une étude de longue durée sur la façon dont les médecins discutent entre eux de leurs patients.
Sujet: Discipline/approche SHS
Topique: Anthropologie
Mots-clés: Anthropologie ; médecine ; santé ; maladie ;
L’anthropologie médicale, aussi appelée anthropologie de la santé, est une branche de l’anthropologie qui s’intéresse à la santé, à la maladie et au soin.
Titre: Théorie sociale
Durée: 00:05:03   [01:12:19 > 01:17:22]
Langue(s): English
Gregory MASKRINEC conclut cet entretien en expliquant sa surprise à ce que son travail ne soit pas considéré par le monde anthropologique, malgré plusieurs publications reconnues sur d’autres sujets.

12 chapitres.
  • Extrait d'entretien filmé. Dans ce chapitre, Gregory MASKARINEC revient sur son parcours universitaire et professionnel, en particulier ce qui l’a amené à s’intéresser à l’anthropologie. Diplômé de mathématiques, il a été envoyé au Népal en tant que professeur grâce au programme de volontariat américain Peace Corps à la fin des années 1970. Au contact de la population locale, il s’est rapidement intéressé à l’anthropologie, notamment au phénomène de possession en tant qu’activité quotidienne. Ce dernier se manifeste de deux façons : spontanément au travers d’oracles, ce qui ne demande pas de préparation ou d’entraînement particulier, ou bien de façon volontaire au travers des chamans qui sont spécialement formés dans le but de se rendre dans le monde des esprits. La principale différence entre les oracles et les chamans est que ces derniers contrôlent les esprits, tandis que les oracles ne leurs servent que d’intermédiaires. Gregory MASKARINEC explique que pendant longtemps il a été induit en erreur, pensant que les chamans s’exprimaient dans une langue qui était celle des dieux, incompréhensible pour les humains. Or il s’est aperçu qu’il s’agit en réalité d’un langage plein de sens et qu’il était le produit d’un apprentissage méticuleux d’un ensemble de textes (histoires, contes, etc.) récités par cœur. Ces textes sont transmis littéralement de génération en génération et ne connaissent presque pas d’altérations langagières. Aujourd’hui, il continue de collecter ces textes et travaille avec des népalais dans le but de les commenter et de les traduire.
  • Dans ce chapitre, Gregory MASKARINEC explique l’une des difficultés de son travail. En effet, les chamans népalais sont issus de la plus basse caste, celle des intouchables. Ainsi, tenter de démontrer que cette caste conserve la langue népalaise la plus pure a des implications politiques.
  • Gregory MASKARINEC décrit brièvement dans ce chapitre l’idéologie médicale des chamans avant de revenir sur le langage des textes chamaniques. Dans les textes, l’idéologie médicale est relativement complexe et rigoureuse. Les chamans considèrent que des forces invisibles peuvent aider à guérir des malades ou des personnes accidentées. Le cycle de vie d’une personne est crucial pour son bien-être, ainsi les chamans peuvent également réarranger les planètes afin de rendre leurs vies meilleures. Bien qu’ils ne puissent éviter la mort, ils peuvent la retarder. L’une des raisons pour lesquelles les mantras semblent ne faire aucun sens, explique ensuite Gregory MASKARINEC, est qu’il est très difficile de communiquer avec les esprits. Chaque mantra possède une ethno-poétique de mesures et de rythmes. En dehors de cela, conclut-il, il existe une autre catégorie d’entités « quasi-physiques » et unidimensionnelles qui tombent du ciel sans origine ou histoire spécifiques.
  • Dans ce chapitre, Gregory MASKARINEC explique l’origine des sorcières au Népal et leur lien avec les chamans. Selon les chamans, l’origine des sorcières serait une malédiction. Le chaman originel, qui avait le pouvoir de les tuer, aurait préféré passer un accord avec la sorcière originelle : les sorcières jetteraient des malédictions et les chamans les lèveraient, ce qui permet aux chamans de rester indispensables à la société.
  • Gregory MASKARINEC explique ici qu’il n’existe pas à sa connaissance de collection [d’anthropologue] aussi importante que celle qu’il a rassemblée. Il est possible que certaines collections privées et non publiées existes, elles ne sont cependant pas accessibles au public. Les dernières générations de chercheurs semblent montrer de plus en plus d’intérêt à collecter ces textes.
  • Gregory MASKARINEC aborde dans ce chapitre les différences entre l’Est et l’Ouest du Népal. S’il est probable que les textes que l’on trouve des deux côtés aient une origine commune, ils ont évolué avec le temps. Selon lui, les yogis voyageurs en provenance de l’Inde pourraient être responsables de la dissémination et de l’implémentation de certains mantras. Il cite par exemple les cérémonies de décès sont très proches de celles des yogis. Il semble que les chamans tentent de conserver les textes de telle sorte qu’ils restent compréhensibles pour le public. La plupart des népalais n’ont en effet aucune difficulté à les comprendre. Ils sont cependant réticents à reconnaître cela et préfèrent nier le fait qu’ils comprennent, voir connaissent, les textes. Le pouvoir de ces textes rend leur connaissance dangereuse.
  • Dans ce chapitre, Gregory MASKARINEC explique la différence entre les chamans et les prêtres. En effet, dans le contexte hindou, le chaman n’est pas un prêtre, il ne s’occupe pas des funérailles, des mariages, etc. Les nommer ainsi donnerait une dimension religieuse à leur pratique qui n’existe pas. Eux-mêmes ne se considèrent pas comme des prêtres. Gregory MASKARINEC indique enfin qu'il est toujours difficile de choisir le vocabulaire à employer, en tant qu’anthropologue occidental,
  • Gregory MASKARINEC explique dans ce chapitre les difficultés politiques auxquelles font face les chamans. D’après lui, l’une des principales menaces actuelles est le mouvement maoïste. En effet, dans leur monde de travailleurs, il n’y a pas de place pour les chamans ou les prêtres. L’armée népalaise occupant les territoires sur lesquels vivent les chamans qu’étudie Gregory MASKARINEC, cela complique extrêmement le terrain, le rendant presque impossible.
  • Dans ce chapitre, Gregory MASKARINEC explique les problèmes liés à la médecine occidentale au Népal. Ces 40 dernières années, le gouvernement népalais a introduit de façon presque systématique le système de santé occidental. Or les médecins formés pour cette médecine s’attribuent un statut inapproprié. Loin des villageois, ils n’engagent pas facilement de conversation, c'est pourquoi les patients qui sont traités avec supériorité et condescendance sont largement insatisfaits de la médecine occidentale.
  • Dans ce chapitre, Gregory MASKARINEC explique les incohérences des mélanges de systèmes de santé. Lui-même plutôt que de remettre en question la médecine occidentale en y important d’autres méthodes inappropriées culturellement, préfère l’améliorer. Selon lui, les personnes en général, même les anthropologues, ne tendent pas à reconnaître l’intégrité de rationalités alternatives. Même au cœur de la médecine occidentale on voit une tendance à rechercher des médecines alternatives, comme l’acupuncture ou l’homéopathie. Il prend pour exemple le cas des chamans et de sorcière : il y a un chemin logique de la légende à la pratique moderne, mais une personne qui pensent être sous le coup d‘une malédiction ne pourra pas l’expliquer à un praticien de la médecine occidentale, et l’inverse est également valable. Si chaque système de santé possède un champ d’efficacité, aucun n’est infaillible.
  • Gregory MASKARINEC situe dans ce chapitre son travail au sein de la discipline anthropologique. Son approche, explique-t-il, le met à part de la plupart des anthropologues américains. Son étude très spécialisée fait qu’il ne parvient pas à trouver sa place dans le monde de l’anthropologie, c’est pourquoi il travaille actuellement dans une école de médecine. Il réalise en ce moment une étude de longue durée sur la façon dont les médecins discutent entre eux de leurs patients.
  • Gregory MASKRINEC conclut cet entretien en expliquant sa surprise à ce que son travail ne soit pas considéré par le monde anthropologique, malgré plusieurs publications reconnues sur d’autres sujets.
Titre: Shamanism in Nepal
Auteur(s): MASKARINEC Gregory
Date de réalisation: 09/10/2003
Lieu de réalisation: Fondation Maison des Sciences de l'Homme 54 Boulevard Raspail 75013 Paris France
Genre: Entretien filmé
Langue(s): English
Cette vidéo présente l’entretien de Gregory MASKARINEC, directeur de recherches et directeur du programme interculturel à l’Université de Hawaii, autour de son parcours intellectuel et de ses recherches sur les chamans népalais, et plus généralement sur les différents systèmes de santé.
Gregory MASKARINEC, anthropologue spécialiste du Népal à l’Université de Hawaii, Ecole de Médecine John A. Burns, présente ses principaux thèmes de recherche. Il commence par présenter l’origine de son travail, avant de se concentrer sur les chamans au Népal, particulièrement leur culture des textes. Il aborde ensuite la question des systèmes de santé locaux et occidentaux afin de mettre en avant l’importance du contexte.
Sujet: Discipline/approche SHS
Topique: Anthropologie
Mots-clés: anthropologie ; népal ; chaman ; santé
L’anthropologie est une science qui étudie l’être humain dans son ensemble. Bien que de l’antiquité au siècle des lumières, plusieurs ouvrages publiés puissent être considérés comme anthropologiques, ce n’est qu’au XVIIIe siècle que l'on commence à voir apparaitre les prémices de l’anthropologie. En effet, c’est sous les plumes de penseurs comme Jean-Jacques ROUSSEAU, Nicolas DE CONDORCET ou Emmanuel KANT que l'on commence à définir cette étude. Il faudra cependant encore attendre la fin du XIXe siècle pour voir se former l’idée d’une science de l’homme et lui donner une réelle dimension disciplinaire.
Sujet: Culture et croyance
Topique: Culture traditionaliste
Fait culturel: Croyances
Mots-clés: chamane ; népal ; guérisseur ; croyance populaire
Localisation spatiale du sujet: Népal
Aspects rhétoriques et discursifs: Explication ; Hypothèse ; Témoignage
Au Népal, les chamans (Dhami/Jhankri), tiennent principalement le rôle de guérisseurs, même s’il est possible de faire appel à eux dans d’autres conditions, comme pour protéger les champs de catastrophes naturelles. La notion de santé au Népal ne se limite pas à l’état de malade ou à la maladie en tant que telle, elle inclut également des difficultés liées aux relations sociales ou avec l’univers, etc. Grâce à leur apprentissage, les chamans sont des guérisseurs, ainsi que de conteurs, danseurs, chanteurs ou musiciens.
Sujet: Régions et pays
Topique: Népal
Mots-clés: Népal ; himalaya ; asie
Aspects rhétoriques et discursifs: Explication ; Témoignage
La République démocratique fédérale du Népal est un pays montagneux, situé au nord-est de l’Inde. Le Népal est particulièrement connu pour être situé sur la chaîne himalayenne (chaîne qui comprend huit des plus hauts sommets du monde). Il possède cependant une grande variété de climats et de paysages. La population du Népal est composée de plus de 60 ethnies et castes, dont les plus importantes sont les Kshatriya et les Brahmanes.
Nom: GOTMAN
Prénom: Anne
Rôle: Intervieweurs
Appartenance: Centre National de la Recherche Scientifique - CNRS
Fonction: Sociologue
Adresse: Paris, France
Anne GOTMAN est sociologue et directrice de recherche au Cerlis (Centre de recherche sur les liens sociaux - UMR 8070 CNRS/université Paris V-René Descartes). Ses thèmes de recherche articulent les dynamiques et les formes de l'adhésion religieuse; l'héritage et la transmission du patrimoine; le vieillissement de la population, les solidarités intergénérationnelles et les transferts familiaux; le vieillissement et le VIH; les formes urbaines et privées de l'hospitalité; les modes d'habiter et les trajectoires résidentielles. Elle a mené pour la FMSH un nombre d'entretiens retraçant les parcours et les thèmes de recherche de chercheurs d'horizons différents.
Nom: MASKARINEC
Prénom: Gregory
Rôle: Invité(e) de l'entretien
Appartenance: University of Hawai'i, USA
Fonction: Anthropologue
Adresse: Hawaii, Etats-Unis
Gregory MASKARINEC est directeur du programme interculturel de l'école de médecine John A. Burns, Université de Hawaii. Ses recherches l'ammènent à s'intéresser à l'anthropologie médicale (systèmes de santé traditionnels et contemporain), ainsi qu'à l'anthropologie linguistique, (discours et pratiques, analyse de textes oraux et écrits, écriture ethnographique et religion, langage et culture d'Himalaya et d'Asie du Sud).
Type: Livre
Auteur: Gregory MASKARINEC
Url: http://www.hup.harvard.edu/catalog.php?isbn=9780674607958
MASKARINEC Gregory. "Nepalese shaman oral texts I", Harvard Oriental Series, vol.55. Cambridge MA: The Department of Sanskrit and Indian Studies, Harvard University Press, 1998. xii + 695 pages.
Type: Livre
Auteur: Gregory MASKARINEC
Url: http://www.hup.harvard.edu/catalog.php?isbn=9780674032149
MASKARINEC Gregory. "Nepalese shaman oral texts II: Texts of the bhuji valley", Harvard Oriental Series, vol.68. Cambridge MA: The Department of Sanskrit and Indian Studies, Harvard University Press, 2008, 768p.
Type: Exposé(s) spécialisé(s)
Gregory MASKARINEC présente ses thèmes de recherche : le chamanisme au Népal, et les systèmes de santé.
Type: Contexte "Recherche"
Public cible: Pour spécialistes
Cette vidéo est susceptible d'intéresser les personnes dans le milieu de l'anthropologie, ou bien les personnes étudiant le Népal et sa région.
MASKARINEC Gregory. " Shamanism in Nepal ", Archives Audiovisuelles de la Recherche (AAR), n°161, 2003, [en ligne] ; URL : http://www.archivesaudiovisuelles.fr/161/
Type: Droit d'auteur relatif à la production du document source
© ESCoM-AAR (Equipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias, Archives Audiovisuelles de la Recherche), FMSH (Fondation Maison des Sciences de l’Homme), Paris, France, 2003
Type: Droit d'auteur relatif à la réalisation du document source
© CHALLULAU Hélène, ESCoM-FMSH, Paris, France, 2003
Type: Droit d'auteur relatif au contenu du document source
© MASKARINEC Gregory, Anthropologue, Université d’Hawaii, Etats-Unis, 2003 © GOTMAN Anne, Sociologue, CNRS, Paris, France, 2003
Type: Régime général "Creative Commons" relatifs au document source
"Cette ressource audiovisuelle est protégée par le régime "Creative Commons". Vous êtes libres de la reproduire, distribuer et communiquer au public. Mais vous devez impérativement signaler sa paternité (son ou ses auteurs), vous n'avez pas le droit de la modifier ni d'en faire un usage commercial. Lecture, diffusion et exploitation concrète de cette ressource audiovisuelle présuppose que vous ayez accepté les règles juridiques Creative Commons décrites dans la page http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/4.0/"
Lien: Creative Commons - Paternité-Pas d'Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France
Titre: Analyse générale de la vidéo "Shamanism in Nepal"
Langue(s): Français
Type: Analyse plus détaillé
Comment citer: FRISA, Oriane. Analyse générale de la vidéo « Analyse générale de la vidéo "Shamanism in Nepal"». (Portail ARC, 2016), http://www.arc.msh-paris.fr/
Id analyse: a543a38b-1ca9-4919-b6e5-6b525c8871a2
Id vidéo: 8a707524-e476-4970-9ac4-c24294202fdd
Analyse générale de l’entretien avec Gregory MASKARINEC autour des chamans du Népal.