L'économie de conception. FRIDENSON Patrick

Chapitre

Titre: Y a-t-il une nouvelle économie?
Durée: 00:09:12   [00:00:00 > 00:09:12]
Patrick FRIDENSON indique que la fonction traditionnelle de l'histoire est de comprendre le passé en fonction de questions motivées par le présent. Or, il semble aussi possible de dire qu'elle peut servir à interroger le présent à la lumière des outils forgés pour expliquer le passé. Ainsi, la nouvelle économie semble poser plusieurs questions contemporaines. Un changement radical affectant tous les domaines, caractérisé par les outils d'information, ou encore l'évolution de l'économie immatérielle se produit-il ? Patrick FRIDENSON a donc tenté de répondre à ces interrogations lors d'un séminaire de l'EHESS qu'il codirige. La compréhension de la nouvelle économie comme fin des cycles a donc été écartée au fil des analyses. En revanche, des changements technologiques majeurs semblent la caractériser. Nous serions entrés dans une économie de conception, où la création de nouveaux produits est plus importante que l'activité de production elle-même. Enfin, cette économie a modifié les rapports Nord/Sud dans un sens qui n'était pas prévu. Par exemple, l'Inde a largement bénéficié de ce changement. En définitive, l'idée d'un changement majeur affectant tous les domaines n'a pas tenu, mais celle d'une période de modifications des rapports de forces internationaux semble valide.
Titre: L'économie de conception
Durée: 00:09:03   [00:09:12 > 00:18:15]
Plus précisément, le terme d'économie de conception est issu d'une discussion entre économistes, puis a été réinterprété par des chercheurs en gestion, avec qui Patrick FRIDENSON partage le point de vue. Au cours des années 1980, des économistes américains ont émis l'idée selon laquelle l'économie traditionnelle correspondrait à la production de biens matériels. Il existerait à côté de celle-ci une autre économie, dite de conception, dédiée à la production de biens immatériels (brevets, recherche, connaissances, etc.). Au début des années 1990, il est apparu que la frontière entre ces deux pans était réductrice, la conception étant de plus en plus intégrée à la production. Ainsi, la création semble être une composante de la production, allant de pair avec l'évolution des outils technologiques.
Titre: Le rôle des établissements publics et privés de recherche et d'enseignement dans une économie de conception
Durée: 00:16:17   [00:18:15 > 00:34:33]
L'historien envisage ici le cas japonais du rôle des établissements publics et privés de recherche et d'enseignement dans l'économie de conception. Le pays, très en retard structurellement dans le domaine de la recherche publique et privée, a rattrapé son retard en réalisant de forts investissements dans ce secteur. De manière similaire, les Etats-Unis ont eux aussi accru leur effort de recherche depuis le début des années 1990. Ainsi, la situation de l'Europe semble être préoccupante. D'une part car peu d'actions de recherche sont menées de manière commune, mais aussi parce que les structures publiques ont des difficultés à assurer leurs activités de recherche fondamentale, au sein de l'économie de conception.
Titre: Les "consommateurs" de l'économie de la conception
Durée: 00:07:40   [00:34:33 > 00:42:14]
Les consommateurs directs de cette économie de conception sont les industriels et les secteurs de l'économie de service autour du vieillissement, des loisirs, des médias et de la santé. Patrick FRIDENSON rappelle ici que toute industrie est appelée à se renouveler, et que la dichotomie industrie ancienne/industrie en plein essor ne semble pas valide dans le cadre de l'économie de conception. Plus que les secteurs eux-mêmes, c'est ce qui se passe au sein de ceux-ci qui semble avoir été modifié par l'économie de conception.
Titre: L'apparition d'instances de régulation et de contrôle
Durée: 00:06:37   [00:42:14 > 00:48:51]
On constate que dans beaucoup de pays se sont multipliés les comités d'éthique. L'utilisation de produits issus de la recherche semble donc poser une série de nouveaux problèmes divers. Par ailleurs, l'activité de recherche scientifique publique elle-même semble pouvoir maintenant poser problème. L'exemple du débat sur les Organismes Génétiquement Modifiés illustre cette idée.
Titre: Le "poids" de l'économie de la conception
Durée: 00:06:58   [00:48:51 > 00:55:49]
Il est très difficile de mesurer le poids de l'économie de conception au sein de l'économie mondiale. S'il est possible de rendre compte des dépenses, leurs effets sont bien plus flous. Enfin, la complexité de la chaîne de production et de consommation est un autre obstacle à cette analyse macro-économique.
Titre: Où va l'Histoire économique?
Durée: 00:24:59   [00:55:49 > 01:20:49]
Un premier élément consiste à dire que l'économie de conception a relativisé les modèles privilégiant l'étude des grandes organisations bureaucratiques de type weberien au profit des petites et moyennes organisations. Ces dernières seraient dès lors le berceau des grandes innovations. Un second déplacement a été la remise en cause pour les périodes récentes de la dichotomie entre espaces urbains et ruraux. L'économie de conception invite à étudier ces zones de manière conjointe. Par ailleurs, l'histoire s'est mise à réanalyser les vagues boursières passées afin de comprendre le présent. Enfin, le secteur de l'invention, appartenant avant à l'histoire des sciences est devenu un objet d'étude de l'histoire économique.

7 chapitres.
  • Patrick FRIDENSON indique que la fonction traditionnelle de l'histoire est de comprendre le passé en fonction de questions motivées par le présent. Or, il semble aussi possible de dire qu'elle peut servir à interroger le présent à la lumière des outils forgés pour expliquer le passé. Ainsi, la nouvelle économie semble poser plusieurs questions contemporaines. Un changement radical affectant tous les domaines, caractérisé par les outils d'information, ou encore l'évolution de l'économie immatérielle se produit-il ? Patrick FRIDENSON a donc tenté de répondre à ces interrogations lors d'un séminaire de l'EHESS qu'il codirige. La compréhension de la nouvelle économie comme fin des cycles a donc été écartée au fil des analyses. En revanche, des changements technologiques majeurs semblent la caractériser. Nous serions entrés dans une économie de conception, où la création de nouveaux produits est plus importante que l'activité de production elle-même. Enfin, cette économie a modifié les rapports Nord/Sud dans un sens qui n'était pas prévu. Par exemple, l'Inde a largement bénéficié de ce changement. En définitive, l'idée d'un changement majeur affectant tous les domaines n'a pas tenu, mais celle d'une période de modifications des rapports de forces internationaux semble valide.
  • Plus précisément, le terme d'économie de conception est issu d'une discussion entre économistes, puis a été réinterprété par des chercheurs en gestion, avec qui Patrick FRIDENSON partage le point de vue. Au cours des années 1980, des économistes américains ont émis l'idée selon laquelle l'économie traditionnelle correspondrait à la production de biens matériels. Il existerait à côté de celle-ci une autre économie, dite de conception, dédiée à la production de biens immatériels (brevets, recherche, connaissances, etc.). Au début des années 1990, il est apparu que la frontière entre ces deux pans était réductrice, la conception étant de plus en plus intégrée à la production. Ainsi, la création semble être une composante de la production, allant de pair avec l'évolution des outils technologiques.
  • L'historien envisage ici le cas japonais du rôle des établissements publics et privés de recherche et d'enseignement dans l'économie de conception. Le pays, très en retard structurellement dans le domaine de la recherche publique et privée, a rattrapé son retard en réalisant de forts investissements dans ce secteur. De manière similaire, les Etats-Unis ont eux aussi accru leur effort de recherche depuis le début des années 1990. Ainsi, la situation de l'Europe semble être préoccupante. D'une part car peu d'actions de recherche sont menées de manière commune, mais aussi parce que les structures publiques ont des difficultés à assurer leurs activités de recherche fondamentale, au sein de l'économie de conception.
  • Les consommateurs directs de cette économie de conception sont les industriels et les secteurs de l'économie de service autour du vieillissement, des loisirs, des médias et de la santé. Patrick FRIDENSON rappelle ici que toute industrie est appelée à se renouveler, et que la dichotomie industrie ancienne/industrie en plein essor ne semble pas valide dans le cadre de l'économie de conception. Plus que les secteurs eux-mêmes, c'est ce qui se passe au sein de ceux-ci qui semble avoir été modifié par l'économie de conception.
  • On constate que dans beaucoup de pays se sont multipliés les comités d'éthique. L'utilisation de produits issus de la recherche semble donc poser une série de nouveaux problèmes divers. Par ailleurs, l'activité de recherche scientifique publique elle-même semble pouvoir maintenant poser problème. L'exemple du débat sur les Organismes Génétiquement Modifiés illustre cette idée.
  • Un premier élément consiste à dire que l'économie de conception a relativisé les modèles privilégiant l'étude des grandes organisations bureaucratiques de type weberien au profit des petites et moyennes organisations. Ces dernières seraient dès lors le berceau des grandes innovations. Un second déplacement a été la remise en cause pour les périodes récentes de la dichotomie entre espaces urbains et ruraux. L'économie de conception invite à étudier ces zones de manière conjointe. Par ailleurs, l'histoire s'est mise à réanalyser les vagues boursières passées afin de comprendre le présent. Enfin, le secteur de l'invention, appartenant avant à l'histoire des sciences est devenu un objet d'étude de l'histoire économique.
Titre: L'économie de conception
Auteur(s): FRIDENSON Patrick
Date de réalisation: 21/05/2003
Lieu de réalisation: Fondation Maison des Sciences de l'Homme 54 Boulevard Raspail 75006, Paris FRANCE
Genre: Entretien filmé
Langue(s): Français
Patrick FRIDENSON, historien et directeur d'études à l'EHESS, envisage au cours de ce deuxième entretien avec la Maison des Sciences de l'Homme un autre de ses principaux thèmes de recherche, l'économie de conception.
Après avoir donné des pistes de réponse à la question de l'existence d'une nouvelle économie, Patrick FRIDENSON définit le terme d' « économie de conception », pour ensuite développer les différents acteurs prenant place au sein de celle-ci (établissements de recherche, consommateurs, Etat, etc.). Il finira par donner des précisions sur la place prise par cette économie au sein de l'activité globale, puis conclura en indiquant quelques pistes que pourrait prendre l'histoire de l'économie à l'avenir.
Sujet: Sujet
Topique: Approches de l'Histoire économique
Mots-clés: Approches; Histoire; économie
Discipline, domaine: Histoire (Recherche en -)
Discipline, domaine: Histoire économique
Type de discours consacré au sujet: Argumentation ; Discussion ; Entretien ; Hypothèse ; Proposition ; Suggestion
Patrick FRIDENSON conclut cet entretien en indiquant des pistes que pourrait prendre l'Histoire économique dans le futur.
Sujet: Sujet
Topique: Histoire de l'économie de conception et de l'information
Mots-clés: Histoire; conception; information
Localisation temporelle du sujet: Epoque contemporaine ; XXIe siècle ap. J.-C. ; XXe siècle ap. J.-C.
Type de discours consacré au sujet: Bilan historique ; Discussion ; Entretien ; Evaluation critique' ; Exemplification ; Explication ; Exposé historique
Patrick FRIDENSON envisage le thème de l'économie de conception et de services au cours de cet entretien.
Sujet: Sujet
Topique: Histoire économique
Mots-clés: Histoire; économie
Libellé: L'économie de conception
Mots-clés: Economie; conception; Histoire;
Localisation temporelle du sujet: Epoque contemporaine ; XXIe siècle ap. J.-C. ; XXe siècle ap. J.-C.
Type de discours consacré au sujet: Bilan historique ; Discussion ; Entretien ; Evaluation critique' ; Exemplification ; Explication ; Exposé historique
Cet exposé en histoire économique envisage la thématique de l'économie de conception.
Patrick FRIDENSON aborde l'économie de conception à travers le prisme de l'histoire économique. Après avoir donné des pistes de réponse à la question de l'existence d'une nouvelle économie, Patrick FRIDENSON définit le terme d' « économie de conception », pour ensuite développer les différents acteurs prenant place au sein de celle-ci (établissements de recherche, consommateurs, Etat, etc.). Il finit par donner des précisions sur la place prise par cette économie au sein de l'activité globale.
Type: Contexte "Recherche"
Public cible: Pour tout public
Entretien avec l'historien Patrick FRIDENSON destiné à toute personne intéressée par l'économie de conception.
FRIDENSON Patrick. « L'économie de conception », Archives Audiovisuelles de la Recherche (AAR), n°139, 2003, [en ligne] ; URL : http://www.archivesaudiovisuelles.fr/139
Type: Droit d'auteur relatif à la production du document source
© ESCoM-AAR (Equipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias, Archives Audiovisuelles de la Recherche), FMSH (Fondation Maison des Sciences de l’Homme), Paris, FRANCE, 2003
Type: Droit d'auteur relatif à la réalisation du document source
© BONNEMAZOU Camille, réalisateur, ESCoM-AAR/FMSH, Paris, FRANCE, 2003
Type: Droit d'auteur relatif au contenu du document source
© FRIDENSON Patrick, directeur d'études, EHESS, Paris, FRANCE, 2003
Type: Régime général "Creative Commons" relatifs au document source
Cette ressource audiovisuelle est protégée par le régime "Creative Commons". Vous êtes libres de la reproduire, distribuer et communiquer au public. Mais vous devez impérativement signaler sa paternité (son ou ses auteurs), vous n'avez pas le droit de la modifier ni d'en faire un usage commercial. Lecture, diffusion et exploitation concrète de cette ressource audiovisuelle présuppose que vous ayez accepté les règles juridiques Creative Commons décrites dans la page http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr/
Titre: Analyse de la vidéo « L'économie de conception »
Langue(s): Français
Type: Analyse plus détaillé
Comment citer: FRINGANT, Matthias. Analyse de la vidéo « L'économie de conception » (Portail AGORA, 2015): http://www.agora.msh-paris.fr/
Id analyse: a8f88a24-ce13-4bb0-9827-8b31cbb44eda
Id vidéo: c475586b-5560-47aa-80d3-b916ef3f4819