Ouverture musicale des XVIe Rencontres d’Aubrac. CATINCHI Philippe-Jean, CRANSAC Francis, DE LA SALLE Bruno, HAMON Pierre, PSONIS Dimitri, REMISE Bernard, SHAMIR Igal

Chapitre

Titre: Accueil des participants
Durée: 00:09:27   [00:00:00 > 00:09:27]
Genre: Evénement(s) artistique(s) et littéraire(s)
Langue(s): Français
Bernard REMISE, maire de Saint-Urcize, Francis CRANSAC, fondateur des Rencontres d’Aubrac et Philippe-Jean CATINCHI, journaliste pour le journal Le Monde, présentent les 16e Rencontres d’Aubrac qui ont pour thème : Imaginaire de Jérusalem.
Titre: Ode à Jérusalem
Durée: 00:20:15   [00:09:27 > 00:29:42]
Langue(s): Français
Bruno DE LA SALLE, conteur français, nous propose une ode à Jérusalem, en partie chantée, en partie racontée. A travers les siècles, il retrace le chemin jusqu’à cette ville trois fois sacrée.
Type: Bibliothèques
Url: http://expositions.bnf.fr/livrarab/pedago/orientocc/jerusalem.htm
L’étude porte sur la ville de Jérusalem située en Palestine, qui cristallise depuis des siècles les conflits religieux entre Orient et Occident. Cet ensemble documentaire propose aux élèves de se familiariser avec un lieu saint. Il s’agit de repérer les différents éléments propres au religieux, d’en analyser leur fonction réelle ou symbolique afin de définir un lieu, un objet ou un comportement religieux. Un autre axe de recherche s’attache à la ville de Jérusalem et aux enjeux actuels dont elle est l’objet. Enfin, les élèves pourront constituer des dossiers documentaires sur quelques grands personnages dont il est question dans cet ensemble.
Titre: Psaume de David au violon
Durée: 00:06:18   [00:29:42 > 00:36:00]
Langue(s): Français
Igal SHAMIR nous propose dans ce chapitre l’interprétation au violon d’un psaume de David, roi musicien qui aurait fondé le premier conservatoire de musique de Jérusalem 3000 ans avant notre ère. En hébreux, le mot « violon », se traduit également « vérité ». Ainsi cet instrument exprimerait ce qu’il y aurait de vrai en nous.
Sujet: Personnalités de référence
Topique: David
Mots-clés: David ; roi ; jérusalem; israël ; bible
Localisation spatiale du sujet: Jérusalem
Localisation temporelle du sujet: Xe siècle av. J.-C. ; XIe siècle av. J.-C.
David est un personnage biblique, deuxième roi d’Israël entre le XIe et le Xe siècles avant notre ère. Selon la tradition, David serait né dans une famille d’éleveurs, mais reconnu pour ses talents de musicien, il aurait été appelé à la cour du Roi Saül. Il se serait plus tard illustré dans un célèbre combat contre le géant Goliath qui mit fin à une guerre de l’époque. Après avoir épousé la princesse Michol et à cause de la jalousie du roi, David est contraint de fuir la cour. Après la mort de Saül, ainsi que de celle de ses fils, David qui s’était précédemment illustré par des faits d’armes s’impose au nord comme au sud et devient alors roi de Juda et d’Israël, il fait alors de Jérusalem sa capitale. Sous son règne, le royaume resplendit et devient une grande puissance. A sa mort, c'est son fils Salomon qui lui a succédé. La tradition fait de lui un grand poète et l’auteur des 73 psaumes de la Bible
Sujet: Oeuvres littéraires
Topique: Livre des Psaumes
Langue d'origine: -
Titre: ספר תהילים Sefer Tehillim
Le livre des Psaumes est un livre de la Bible, issu de la section des Ketouvim. Bien que la tradition attribue une grande majorité des psaumes au roi David, on pense aujourd’hui qu’il s’agirait en réalité d’une composition collective anonyme.
Sujet: Instruments de musique
Topique: Violon
Mots-clés: violon ; cordes frottées ; musique classique ; occident ; italie ; XVIe siècle ;
Localisation spatiale du sujet: Italie
Localisation temporelle du sujet: XVIe siècle av. J.-C.
On ne connaît pas précisément l’origine du violon, instrument à cordes frottées de la famille des violes. Les premières mentions avérées datent des années 1520, et c’est également au début du 16e siècle qu’il apparait pour la première fois dans les représentations artistiques comme la peinture. Le tout premier instrument que l’on connaisse date, lui, de 1564. Très vite popularisé, le violon occupe une place importante dans la musique classique occidentale, qu’elle soit populaire ou élitiste. Le violon est donc un instrument de musique à cordes frottées, dont la caisse de résonnance ainsi que le manche sont constitués de bois. Il possède également quatre cordes accordées à la quinte, que le violoniste frotte avec un archet (en crins de cheval) ou pince avec ses doigts.
Type: Persee- Le portail des revues scientifiques
Auteur: Mannati M. A. DEISSSLER
Url: www.persee.fr/doc/rhr_0035-1423_1968_num_173_2_9173
Mannati M. A. Deissler. Le Livre des Psaumes. In: Revue de l'histoire des religions, tome 173, n°2, 1968. pp. 219-220.
Titre: Mélodie à la flûte double et percussions
Durée: 00:02:38   [00:36:00 > 00:38:38]
Langue(s): Français
Pierre HAMON à la flûte double et Dimitri PSONIS à la percussion nous proposent une courte mélodie.
Sujet: Instruments de musique
Topique: Percussions
Mots-clés: percussions ; instrument frappé
Les percussions sont des instruments de musique dont l’émission sonore est le résultat de la frappe ou d’un grattage d’une surface avec les mains ou un objet (comme les baguettes). Les percussions sont si anciennes qu’elles pourraient être les premières sources de musiques connues. Elles sont également présentes dans toutes les cultures et sont font partie intégrante de la plupart des genres musicaux.
Titre: Mélodie au Santour
Durée: 00:05:47   [00:38:38 > 00:44:25]
Langue(s): Français
Dimitri PSONIS interprète un morceau au santour, instrument de musique traditionnel iranien.
Titre: Improvisation: la mélodie des étoiles du ciel
Durée: 00:04:36   [00:44:25 > 00:49:01]
Langue(s): Français
Pierre HAMON et Dimitri PSONIS nous proposent une improvisation à la flûte traversière et à l’oud, inspirée de la mélodie des étoiles du ciel, chanson séfarade.
Sujet: Instruments de musique
Topique: Luth
Mots-clés: instrument de musique ; oud ; luth ; cordes pincées ; 1800 av. J.-C. ; empire babylonien ;
Le luth oud est un instrument de musique à cordes pincées. Il est très répandu dans les pays arabes et jusqu’au Moyen-Orient et en Grèce. Il trouve son origine probablement en Babylonie aux alentours de 1800 avant notre ère, où il apparait notamment sur des bas-reliefs. L’oud est constitué d’une table d’harmonie en bois de résineux, d’une caisse de résonance piriforme en bois dur, d’un manche court recourbé, ainsi que de onze ou douze cordes.
Titre: Estampille du XIVe siècle (1)
Durée: 00:04:19   [00:49:01 > 00:53:21]
Estampille du XIVe siècle à la flûte à bec.
Titre: Estampille du XIVe siècle (2)
Durée: 00:06:17   [00:53:21 > 00:59:38]
Langue(s): Français
Pierre HAMON et Dimitri PSONIS nous proposent une estampille à la flûte à bec et au santour.
Sujet: Instruments de musique
Topique: Cithare
Langue d'origine: -
Expression en langue originale: سنتور‎‎
Libellé: Santour
Autre formulation du sujet: santûr, santoor, santur, santouri, santîr
Mots-clés: Cithare ; santour ; instrument ; cordes frappées ; iran
Localisation spatiale du sujet: Iran
Le santour est un instrument de musique iranien, diffusé dans tout le Moyen-Orient et de la famille des cithares. Instrument à cordes frappées, il se joue à l’aide de deux petits marteaux. On ne connaît pas son origine exacte, ni quand il est apparu pour la première fois. S’il semble particulièrement ancien, la plus ancienne trace écrite (ou pictural) dont nous disposons ne remonte qu’au XIIe siècle. Le santour d’Iran se compose de 72 cordes disposées sur une table d’harmonie en forme de trapèze et dont la taille peut varier. La caisse de résonnance, les chevalets comme la table d’harmonie sont en bois. Pour ce qui est des cordes, elles sont en bronze, en fer ou en acier selon le son voulu (de grave à aigü). Les marteaux sont très légers et très fins, avec un bout recourbé parfois recouvert de feutre.
Persan
Sujet: Instruments de musique
Topique: Flûte
Mots-clés: flûte ; flûte double ; aulos ; musique médiévale ; occident ;
La flûte à bec est un instrument à vent de la famille des bois. Les plus anciens prototypes retrouvés de cet instrument remontent à la préhistoire.

8 chapitres.
  • Evénement(s) artistique(s) et littéraire(s). Bernard REMISE, maire de Saint-Urcize, Francis CRANSAC, fondateur des Rencontres d’Aubrac et Philippe-Jean CATINCHI, journaliste pour le journal Le Monde, présentent les 16e Rencontres d’Aubrac qui ont pour thème : Imaginaire de Jérusalem.
  • Bruno DE LA SALLE, conteur français, nous propose une ode à Jérusalem, en partie chantée, en partie racontée. A travers les siècles, il retrace le chemin jusqu’à cette ville trois fois sacrée.
  • Igal SHAMIR nous propose dans ce chapitre l’interprétation au violon d’un psaume de David, roi musicien qui aurait fondé le premier conservatoire de musique de Jérusalem 3000 ans avant notre ère. En hébreux, le mot « violon », se traduit également « vérité ». Ainsi cet instrument exprimerait ce qu’il y aurait de vrai en nous.
Titre: Ouverture musicale des XVIe Rencontres d’Aubrac
Sous-titre: 16ème Rencontres D’Aubrac : Imaginaire de Jérusalem
Auteur(s): CATINCHI Philippe-Jean, CRANSAC Francis, DE LA SALLE Bruno, HAMON Pierre, PSONIS Dimitri, REMISE Bernard, SHAMIR Igal
Date de réalisation: 28/01/2014
Lieu de réalisation: Saint-Chély d'Aubrac, France
Genre: Evénement(s) artistique(s) et littéraire(s)
Langue(s): Français
Cette vidéo présente l’ouverture musical des XVIe Rencontres d’Aubrac qui se sont tenues en 2011 sur le thème de l’imaginaire de Jérusalem.
Accueillis par Francis CRANSAC, Igal SHAMIR, Bruno DE LA SALLE, Dimitri PSONIS et Pierre HAMON ouvrent les Rencontres 2011 en présentant des textes et des mélodies autour de la thématique de la ville de Jérusalem. Chaque été, depuis 1994, l’Aveyron s’anime d’une couleur particulière, avec le festival littéraire des Rencontres d’Aubrac. Vrai festival littéraire, ces rencontres de trois jours sont devenues un rendez-vous incontournable pour un public de lecteurs enthousiastes - amateurs, érudits et professionnels mêlés. Le thème retenu pour
Sujet: Villes, villages et autres localités habitées
Topique: Jérusalem
Autre formulation du sujet: Yerushaláyim יְרוּשָׁלַיִם ; al Quds القدس ; Ûrshalîm اورشليم
Le sujet par pays: Israël
Jérusalem est une ville du Proche-Orient. La plus ancienne trace écrite de cette ville dont nous disposons est égyptienne et remonte au XXe siècle avant notre ère. Jérusalem est reconnue comme sacrée par les trois grandes religions monothéistes : juifs, chrétiens et musulmans. Elle a hérité de ce caractère religieux très particulier au travers de son histoire, ainsi que par la présence d’importants lieux saints, comme le Mur des Lamentations. Depuis la création de l’état d’Israël en 1948, la région connait une période ininterrompue de tensions, ce qui fait en réalité écho aux conflits qui existaient déjà depuis le début du XXe siècle entre les juifs et les arabes de la région. Un temps séparée du nord au sud entre Israël et la Jordanie, depuis la guerre des Six Jours (1967), Israël revendique l’intégralité de son territoire et en a fait sa capitale. Depuis 1988, le gouvernement palestinien revendique également Jérusalem-Est comme sa capitale.
Sujet: Concert
Topique: Ouverture musicale
Détail particulier: XVIe Rencontres d'Aubrac: Imaginaire de Jérusalem
Mots-clés: Concert ; musique ; aubrac ; jérusalem
Localisation spatiale du sujet: France ; Saint-Urcize
Localisation temporelle du sujet: 2009
Lundi 22 août
Nom: CATINCHI
Prénom: Philippe-Jean
Rôle: Présentateurs de conférences
Appartenance: Le Monde, France
Fonction: Journaliste
Adresse: France
Nau sein d'une famille de musiciens, Philippe-Jean CATINCHI est par ordre alphabétique, adepte de la course d'orientation, de la course en montagne, admirateur de V. Nabokov et d'I. Calvino, agrégé d'histoire, auteur de livres pour la jeunesse, escrimeur, journaliste au Monde, père de trois enfants, spécialiste de M.Yourcenar et soucieux d'éviter les étiquettes réductrices. Membre du Prix du jeune écrivain, du Goncourt des Lycéens, du livre d'histoire du Sénat et de Cluny, il est également animateur des débats au Salon du Livre de Paris et de Montreuil.
Nom: CRANSAC
Prénom: Francis
Rôle: Présidents d'association
Appartenance: Association « À la Rencontre d’Ecrivains », Saint-Chély d'Aubrac, France
Adresse: Saint-Chély d'Aubrac, France
À la suite d’études de lettres et d’histoire à l’Université du Mirail de Toulouse, Francis CRANSAC choisit de revenir en Aveyron pour y être instituteur. En 1994, il a l’idée de ce rendez-vous littéraire des Rencontres d’Aubrac qu’il anime depuis. Il assure dans le prolongement la direction des Cahiers des Rencontres d’Aubrac (n° 1, 2 et 3, consacrés à Giono, Ramuz, Pourrat ; Vialatte ; Littérature de sanatorium, coll. Écrivains découvreurs de montagne, Le Rouergue). En 1999, il ouvre une collaboration étroite avec Régis Boyer. Tous deux portent dès lors les Rencontres et leurs publications : Génie conteur du Nord -de l’Islande à l’Estonie- (n°4), Récits d’aventures sur les routes médiévales européennes (n°5) ; Figures du fantastique dans les contes et nouvelles (n°6). La collection À bon entendeur ! chez Riveneuve Éditions permettra de poursuivre ce travail avec les titres à venir : Qu’est-ce qu’un conte populaire ? , Images et récits dans les mythes, Dire les mythes, Les mythes et les contes ont-ils encore un sens ? (à paraître). En 2000, il a initié et animé une résidence d’écrivains en Aubrac avec G. O. Châteaureynaud, Marie- Hélène Lafon, Rémi Soulié, Pierre Autin-Grenier, Philippe-Jean Catinchi, Denitza Bantcheva et Homeric, qui s’est traduite par la publication d’un ouvrage collectif Nouvelles d’Aubrac (Fil d’Ariane éditeur, Rodez, 2002). Il a également publié le Journal inédit d’Alexandre Vialatte dans le Cahier n° 27 de l’Association des Amis d’Alexandre Vialatte en juillet 2002. Exerçant depuis 2000 à Paris, il a, en 2004 et 2005, à la demande du conteur Bruno de la Salle, contribué à l’organisation de la manifestation Pourquoi faut-il raconter des histoires ? au Théâtre du Rond- Point, puis assuré la publication des ouvrages correspondants aux éditions Autrement (2005 et 2006). Il collabore régulièrement à l’organisation de colloques internationaux et de manifestations littéraires. Il fait partie du comité de rédaction de la revue des arts de la parole : La Grande Oreille.
Nom: DE LA SALLE
Prénom: Bruno
Rôle: Conteurs
Appartenance: CLiO - Conservatoire contemporain de Littérature Orale, France
Fonction: Directeur artistique
Adresse: France
Bruno de La SALLE est conteur, écrivain et directeur artistique du Conservatoire contemporain de Littérature Orale, le CLIO, qu'il fonde en 1981. Il est considéré comme l'un des principaux acteurs du renouveau du conte en France.
Nom: ESCoM-AAR (Equipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias - Archives Audiovisuelles de la Recherche)
Rôle: Producteurs d'oeuvres audiovisuelles
Appartenance: FMSH - Fondation Maison des Sciences de l'Homme, ESCoM - Equipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias, France
Adresse: 190 Avenue de France, 75013 Paris, Paris, France
ESCoM-AAR (Equipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias - Archives Audiovisuelles de la Recherche), FMSH (Fondation Maison des Sciences de l'Homme), Paris, France
Nom: HAMON
Prénom: Pierre
Rôle: Musiciens
Adresse: France
Après des études scientifiques supérieures, validées par un diplôme dʼingénieur physicien de lʼinstitut dʼoptique de Paris-Orsay, Pierre HAMON se consacre finalement à sa passion de toujours, la musique, commencée en autodidacte à lʼadolescence, armé dʼune flûte à bec. Lors de ses études parisiennes, il suit les master classes de Franz Bruggen puis part se perfectionner auprès de Walter Van Hauwe à Amsterdam. Fasciné par la musique médiévale, il sʼintéresse de près à la cornemuse, aux flûtes doubles, à lʼassociation flûte à 3 trous et tambour et tout naturellement à leurs corollaires dans les musiques traditionnelles. En 1998, il devient disciple du Pandit Hariprasad Chaurasia, Grand Maître de la musique hindoustanie et de la flûte Bansuri. Sa perpétuelle recherche des gestes et sons fondamentaux de lʼhumanité le mène vers lʼunivers fascinant des flûtes précolombiennes et des traditions amérindiennes. Une quête sans fin qui se traduit par un instrumentarium digne dʼun musée, à la différence près que Pierre Hamon lui insuffle la vie. Après avoir participé avec les Arts Florissants (Atys, Médée), lʼensemble Gilles Binchois, au renouveau de la musique ancienne, il est depuis 1994, le collaborateur privilégié et fidèle de Jordi Savall, enregistrant et se produisant à ses côtés dans le monde entier. Co-directeur avec Brigitte Lesne de lʼensemble Alla Franscesca, il enregistre avec cet ensemble une quinzaine de Cd. Il se consacre depuis 2007 avec le chanteur Marc Mauillon à plusieurs projets autour du musicien poète Guillaume de Machaut, objets dʼenregistrements unanimement primés et salués par la critique française et internationale. Il est musicien en résidence à la Fondation Laborie en Limousin depuis 2013.
Nom: PSONIS
Prénom: Dimitri
Rôle: Musiciens
Adresse: Grèce
Dimitri Psonis débute à Athènes, sa ville natale, des études d’analyse musicale : harmonie, contrepoint, musique byzantine et d’instruments populaires grecs. Au Conservatoire Supérieur de Musique de Madrid, il obtient le diplôme de percussionniste et de pédagogue musical. Il poursuit des études de pédagogie musicale avec Mari Tominaga, de vibraphone avec Gary Burton, de marimbe avec Robert Van Sice et Peter Prommel et de musique contemporaine avec Yannis Xenakis. Il collabore avec le Coro Nacional de RTVE, avec les orchestres symphoniques de Madrid, la Ville de Madrid, de Valladolid, et avec le groupe Círculo de musique contemporaine. Il est membre fondateur des groupes de percussions Krustá, Aula del Conservatorio de Madrid, P’An-Ku et Trío de Marimbas Acroma. Il collabore avec le Teatro Clásico Nacional sous la direction d’Adolfo Marsillach dans les pièces de théâtre « Fuenteovejuna et La Gran Sultana » et avec la compagnie de théâtre « Dagol y Dagom » dans «El gran Mikado». Il réalise des enregistrements pour RNE et TVE et pour des bandes sonores de divers films. Il collabore pour de nombreux groupes de musique ancienne : Hespèrion XXI, Le Concert des Nations, Sema, Speculum, l’Orchestre Baroque de Limoges. Il donne des cours de percussions et de pédagogie Carl Orff dans divers organismes de musique (écoles, universités, conservatoires…). Il participe également à des conférences sur la musique orientale. Il accompagne de nombreux chanteurs et musiciens parmi lesquels : Elefthería Arvanitaki, Maria del Mar Bonet, Eliseo Parra et Javier Paxariño. Ces dernières années, il se consacre à l’étude et à l’interprétation de la musique classique ottomane et de la musique populaire de Grèce et de Turquie et de leurs instruments : santur et tar iraniens, saz et ud turcs, santuri et lauto grec et plus particulièrement aux instruments de percussion de ces pays (zarb, riq, bendir...). Il fonde le groupe Metamorfósis et plus tard Misrab avec Pedro Estevan et Ross Daly
Nom: REMISE
Prénom: Bernard
Rôle: Présentateurs de conférences
Fonction: Maire
Adresse: Saint-Urcize, France
Bernard REMISE est le maire de la commune de Saint-Urcize depuis 2008. Il effectue depuis 2014 son second mandat.
Nom: SHAMIR
Prénom: Igal
Rôle: Musiciens
Fonction: Violoniste, écrivain
Adresse: France
Igal SHAMIR, est né à Tel-Aviv en 1938 de parents émigrés. Attiré par la musique dès l’âge de 5 ans, Igal Shamir prend des cours de musique avec un professeur d’origine russe. À 8 ans, il donne son premier concert en public. Repéré par Yehudi Menuhin, il obtient, en 1958, une bourse au conservatoire Royal de Belgique. Prix du conservatoire de Bruxelles et de Genève, il poursuit sa carrière d’interprète classique sur les scènes internationales. Dans les années 1970, il signe des enregistrements chez RCA et CBS (La 40° de Mozart, Le Fabuleux violon d’Igal Shamir, Tchaïkovsky, Autobus vert) ou Disc’AZ (La Folia Viva Paganini). Igal Shamir a publié plusieurs ouvrages (Le violon pour tous) chez Paul Beuscher. Il enseigne le violon et la musique de chambre à la Schola Cantorum de Paris. Il travaille régulièrement pour des émissions de radio, en particulier avec André Velter, sur France Culture, ou pour des festivals avec des cinéastes, des plasticiens. Il est fait chevalier des Arts et des Lettres. Il est également l’auteur d’un roman La Cinquième corde (Presses de la cité) qui inspira le film Le Grand blond avec une chaussure noire. Son nouveau roman Le Violon d’Hitler , paru en juin 2008, aux éditions Plon, est un thriller palpitant. Depuis 1999, Shamir est un habitué des Rencontres d’Aubrac où il propose des aspects musicaux inédits pour accompagner les thèmes des Rencontres : de l’adaptation du texte de Jorn Riel, Le Jour avant le lendemain, avec Denis Wetterwald à une création Fragments amoureux de La Reine de Sabbah avec Dido Lykoudis, en passant par la Légende du Golem avec Ben Zimet, le développement de son propre Concerto pour Babel et l’interprétation d’un raga indien aux côtés de Jean-Claude Carrière parlant du Mahâbhârata.
Type: Revue.org - Le portail des revues en ligne
Auteur: Calude GEFFRE
Url: http://mefrim.revues.org/104
Claude Geffré o.p., « Jérusalem entre mythe et réalité », Mélanges de l’École française de Rome - Italie et Méditerranée modernes et contemporaines [En ligne], 124-1 | 2012, mis en ligne le 19 décembre 2012, consulté le 05 novembre 2015.
Type: INA.fr (et INA+)
Url: http://www.ina.fr/video/VDD09043528/israel-jerusalem-et-ses-environs-video.html
Rushes du film « Home » :Survol de la ville de Jérusalem et de ses environs. Se succèdent des images de la campagne environnante, d'un réseau routier, d'hélicoptères militaires dans un aéroport, et des images de la ville dans son ensemble et dans le détail.En Israël, les tensions avec les Palestiniens ont conduit les Israéliens à ériger un mur de plusieurs centaines de kilomètres pour se protéger des attentats. Mais cela occasionne des difficultés pour les Palestiniens qui, entre autres problèmes, ne peuvent plus accéder à leurs terres, ni circuler librement. Quelques portions de cette "barrière de sécurité" sont ici survolées. Home : rushes Production: Elzevir Films, EuropaCorp Réalisateur: Yann Arthus Bertrand
Type: Contexte "Divertissement"
Public cible: Pour tout public
Cette vidéo propose la récitation d'une ode à la ville de Jérusalem, ainsi que plusieurs extraits musicaux.
Type: Artefacts, produits
Plusieurs instruments de musique sont visibles dans cette vidéo : violon, flûte double, flûte traversière, oud, santour.
Type: Lieux
La vidéo a été tournée dans le décor naturel du village de Saint-Urcize.
CATINCHI Philippe-Jean, CRANSAC Francis, DE LA SALLE Bruno, HAMON Pierre, PSONIS Dimitri, REMISE Bernard, SHAMIR Igal. " Ouverture musicale des Rencontres d’Aubrac ", Archives Audiovisuelles de la Recherche (AAR), n°2144, 2011, [en ligne] ; URL : http://www.archivesaudiovisuelles.fr/2144/
Type: Droit d'auteur relatif à la production du document source
© ESCoM-AAR (Equipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias, Archives Audiovisuelles de la Recherche), FMSH (Fondation Maison des Sciences de l’Homme), Paris, France, 2011
Type: Droit d'auteur relatif à la réalisation du document source
© CHAVE Juliette, Réalisatrice indépendante, Paris, France, 2011 © CHEMOUNY, Muriel, ESCoM-AAR, FMSH, Paris, France, 2011 © PARADISO Frédéric, Réalisateur, LT Productions, Paris, France, 2011 © SYLVESTRE Isabelle, Réalisatrice indépendante, France, 2011
Type: Droit d'auteur relatif au contenu du document source
© CATINCHI Philippe-Jean, Journaliste, Le Monde, France, 2011 © CRANSAC Francis, Président associatif, A la Rencontre d’écrivains, Saint-Chély d’Aubrac, 2011 © DE LA SALLE Bruno, CLIO - Centre de Littérature Orale, France, 2011 © HAMON Pierre, Musicien, France, 2011 © PSONIS Dimitri, Musicien, Grèce, 2011 © REMISE Bernard, Maire, Saint-Urcize, France, 2011 © SHAMIR Igal, Musicien, France, 2011
Type: Régime général "Creative Commons" relatifs au document source
"Cette ressource audiovisuelle est protégée par le régime "Creative Commons". Vous êtes libres de la reproduire, distribuer et communiquer au public. Mais vous devez impérativement signaler sa paternité (son ou ses auteurs), vous n'avez pas le droit de la modifier ni d'en faire un usage commercial. Lecture, diffusion et exploitation concrète de cette ressource audiovisuelle présuppose que vous ayez accepté les règles juridiques Creative Commons décrites dans la page http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr/"
Lien: Creative Commons - Paternité-Pas d'Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France
Titre: Analyse générale de la vidéo « Ouverture musicale des Rencontres d’Aubrac »
Sous-titre: Spectacle enregistré dans le cadre des XVIe Rencontres d'Aubrac en 2011
Langue(s): Français
Type: Analyse plus détaillé
Comment citer: FRISA, Oriane. Analyse générale de la vidéo « Ouverture musicale des Rencontres d’Aubrac ». (Portail ARC, 2015), http://www.arc.msh-paris.fr/
Id analyse: a9b2aaa3-6b2f-4025-a9a1-b4ca4e09604a
Id vidéo: cf920c25-0014-4167-8030-01b7837fcbaa
Analyse générale de la vidéo de la journée d’ouverture des XVIe Rencontres d’Aubrac.