ALIBI I : Le nom. CURIEN, Annie
Titre: ALIBI I : Le nom
Sous-titre: Présentation d'ALIBI I
Auteur(s): CURIEN, Annie
Durée: 00:25:49
Date de réalisation: 02/07/2002
Lieu de réalisation: Maison des Sciences de l'Homme (MSH), 54, bld Raspail, 75006 Paris, France
Genre: Colloque filmé
Langue(s): Français ; Zhongwen (中文)
Annie Curien annonce un nouveau programme à la Maison des Sciences de l'Homme qui s'intitule "Lettres chinoises/Lettres françaises" appelé encore ALIBI, Atelier Littéraire Bipolaire. Ce document est une introduction au premier atelier ALIBI, dont le thème est "le nom".
L'atelier Alibi (Atelier littéraire bipolaire) a pour objet la création littéraire la plus actuelle. Il associe plusieurs types d'acteurs appartenant aux aires d’expression du français et du chinois et à des domaines d'intervention différents : des écrivains, des traducteurs, des chercheurs et des universitaires. Le mot « bipolaire » suggère que l’on tourne et oscille autour de pôles, en l’occurrence deux langues, deux cultures, deux littératures - chinoise et française. Les écrivains, individuellement, ne sont pas représentants de leur culture d’origine ; ils l’habitent néanmoins, en même temps qu’ils portent des éléments d’autres cultures qu’ils rencontrent. « Bipolaire » renvoie également aux deux entités, écrivains et traducteurs, qui participent aux activités de ALIBI. Le mot « atelier » souligne que le processus d’écriture, de réflexion, de dialogue est en cours : les œuvres s’élaborent ; elles sont en création, voire en interaction, ainsi qu’en discussion. Enfin l’acronyme ALIBI véhicule, par son étymologie latine, le sens de « ailleurs ». Non seulement, ALIBI offre le prétexte à la rencontre et au débat littéraire, mais en outre, en tant qu’« ailleurs », il se situe au cœur de l’exercice de l’écriture, de la traduction et même de la discussion, nous faisant évoluer d’un état de pensée vers un autre état, nous invitant à nous déplacer dans les œuvres, les langues et les cultures.
Sujet: Usages, adaptations et traductions d'une oeuvre littéraire (Littératures du monde)
Topique: Traduction d'une oeuvre littéraire
Titre: ALIBI, atelier littéraire bipolaire franco-chinois
Présentation générale du texte littéraire: Nouvelle
Loc. géo.: Chine (République populaire) ; France
Les ateliers ALIBI - Atelier Littéraire Bipolaire - filmés montrent le cœur de l’exercice de l’écriture, de la traduction, de la création littéraire.
Nom: CURIEN
Prénom: Annie
Rôle: Responsables d'une manifestation littéraire
Appartenance: Centre National de la Recherche Scientifique - CNRS
Fonction: Sinologue, traductrice, spécialiste de la littérature chinoise
Adresse: Paris, France
Annie Curien est chargée de recherche au CNRS et enseignante à l'EHESS. Elle a aussi été conseillère au ministère de la Culture pour l'Année de la Chine. On lui doit les rencontres Alibi d'écrivains français et chinois, organisées en France et en Chine. « Le goût pour l'esthétique, la peinture, la poésie et la littérature chinoises avaient amené l'étudiante à une maîtrise de lettres avec Julia Kristeva sur Lu Xun, un grand écrivain du début du XXe siècle. Mais le vrai déclic a lieu lors d'une intervention au cours du séminaire du poète et universitaire François Cheng. "C'était absolument fascinant de l'entendre parler du fonctionnement de la langue chinoise et de ses ressorts poétiques avec sa sobriété et sa profondeur de réflexion. Comme c'est un domaine gigantesque, j'étais sûre de ne jamais m'ennuyer." dit-elle en souriant. Un premier long voyage en 1979 permet à Annie Curien de découvrir la Chine de Deng Xiaoping, en pleine phase de libéralisation intellectuelle après les terribles années Mao. "Tous les gens ont voulu écrire pour dénoncer ce qu'ils avaient vécu pendant la Révolution culturelle, c'est ce qu'on a appelé la Littérature des cicatrices. De vraies individualités littéraires ont émergé. Depuis vingt ans, on assiste à un chantier colossal d'une grande vitalité. Car les écrivains ont à reconquérir une langue profondément modifiée, et appauvrie." Après sa thèse sur les lectures éducatives de la jeunesse chinoise dans les années 1920-1930, Annie Curien mène ses recherches sur des auteurs, des genres et des courants de la littérature contemporaine. "Je m'attache tout particulièrement à la langue littéraire, par mon travail d'analyse des œuvres et des écrits des écrivains eux-mêmes." Son étude englobe la littérature produite en Chine, mais aussi celle de Hong-Kong, et dans une moindre mesure celle de Taïwan et de la diaspora. Après avoir rencontré en 1994 des écrivains Dong, une ethnie non-Han (non-chinoise) du Sud-Ouest du pays menacée par la disparition de la culture rurale, elle a donné un nouvel axe à ses recherches. » extrait d'un article de Corinne Renou-Nativel, Le Journal du CNRS, juillet 2004)
Lien: Profil
Lien: Fiche
Nom: CURIEN
Prénom: Annie
Rôle: Présentateurs de conférences
Appartenance: Centre National de la Recherche Scientifique - CNRS
Fonction: Sinologue, traductrice, spécialiste de la littérature chinoise
Adresse: Paris, France
Annie Curien est chargée de recherche au CNRS et enseignante à l'EHESS. Elle a aussi été conseillère au ministère de la Culture pour l'Année de la Chine. On lui doit les rencontres Alibi d'écrivains français et chinois, organisées en France et en Chine. « Le goût pour l'esthétique, la peinture, la poésie et la littérature chinoises avaient amené l'étudiante à une maîtrise de lettres avec Julia Kristeva sur Lu Xun, un grand écrivain du début du XXe siècle. Mais le vrai déclic a lieu lors d'une intervention au cours du séminaire du poète et universitaire François Cheng. "C'était absolument fascinant de l'entendre parler du fonctionnement de la langue chinoise et de ses ressorts poétiques avec sa sobriété et sa profondeur de réflexion. Comme c'est un domaine gigantesque, j'étais sûre de ne jamais m'ennuyer." dit-elle en souriant. Un premier long voyage en 1979 permet à Annie Curien de découvrir la Chine de Deng Xiaoping, en pleine phase de libéralisation intellectuelle après les terribles années Mao. "Tous les gens ont voulu écrire pour dénoncer ce qu'ils avaient vécu pendant la Révolution culturelle, c'est ce qu'on a appelé la Littérature des cicatrices. De vraies individualités littéraires ont émergé. Depuis vingt ans, on assiste à un chantier colossal d'une grande vitalité. Car les écrivains ont à reconquérir une langue profondément modifiée, et appauvrie." Après sa thèse sur les lectures éducatives de la jeunesse chinoise dans les années 1920-1930, Annie Curien mène ses recherches sur des auteurs, des genres et des courants de la littérature contemporaine. "Je m'attache tout particulièrement à la langue littéraire, par mon travail d'analyse des œuvres et des écrits des écrivains eux-mêmes." Son étude englobe la littérature produite en Chine, mais aussi celle de Hong-Kong, et dans une moindre mesure celle de Taïwan et de la diaspora. Après avoir rencontré en 1994 des écrivains Dong, une ethnie non-Han (non-chinoise) du Sud-Ouest du pays menacée par la disparition de la culture rurale, elle a donné un nouvel axe à ses recherches. » extrait d'un article de Corinne Renou-Nativel, Le Journal du CNRS, juillet 2004)
Lien: Profil
Type: Contexte "Recherche"
Vise un public qui a déjà des bases dans les littérature chinoise et française et la langue chinoise.
Type: Acteurs (personnes, groupes, ...)
Techniques: Plans rapprochés ; Angles normaux ; Positions neutres ; Panoramiques ; Zoom
Auteur et intervenant dans la conférence
Type: Acteurs (personnes, groupes, ...)
Techniques: Plans rapprochés ; Angles normaux ; Positions neutres ; Panoramiques ; Zoom
Traducteur, écrivain et intervenant dans la conférence
Type: Acteurs (personnes, groupes, ...)
Techniques: Plans rapprochés ; Angles normaux ; Positions neutres ; Panoramiques ; Zoom
Auteur, intervenant dans la conférence
Type: Acteurs (personnes, groupes, ...)
Techniques: Plans rapprochés ; Angles normaux ; Positions neutres ; Panoramiques ; Zoom
Traductrice et intervenante dans la conférence
CURIEN, Annie. « Présentation de l’ALIBI I », in « ALIBI I : Le nom», Atelier Littéraire d’Ici et d’Ailleurs (ALIA), n°1839, 2002, [en ligne] ; URL : http://semioweb.msh-paris.fr/corpus/ALIA/FR/_video.asp?id=1839&ress=5873&video=9530&format=93
Type: Droit d'auteur relatif à la réalisation du document source
Les réalisateurs de cette ressource audiovisuelle (documentaire audiovisuel, enregistrement audiovisuel, ...) sont Camille BONNEMAZOU et El Houssine BOUKILE de l'ESCoM (Equipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias) à la FMSH -Fondation Maison des Sciences de l'Homme, 54 bld Raspail, 75006 Paris (France), le 2 juillet 2002.
Type: Régime général "Creative Commons" relatifs au document source
Cette ressource audiovisuelle est protégée par le régime "Creative Commons". Vous êtes libre de la reproduire, distribuer et communiquer au public. Mais vous devez impérativement signaler sa paternité (son ou ses auteurs), vous n'avez pas le droit de la modifier ni d'en faire un usage commercial. Lecture, diffusion et exploitation concrète de cette ressource audiovisuelle présuppose que vous ayez accepté les règles juridiques Creative Commons décrites dans la page "
Lien: Creative Commons - Paternité-Pas d'Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France
Titre: Description d'un segment de la vidéo source portant sur l'atelier Alibi I et ses objectifs
Langue(s): Français
Comment citer: SAKUNTABHAI, Primsuda. "Description d'un segment de la vidéo source portant sur l'atelier Alibi et ses objectifs". Analyse de base de la vidéo source "Présentation d'ALIBI", in ALIBI I : Le nom", 2011, Atelier Littéraire d’Ici et d’Ailleurs (ALIA), n° 1839, 2002, [en ligne] ; URL : http://semioweb.msh-paris.fr/corpus/ALIA/FR/_video.asp?id=1839&ress=5873&video=9530&format=93
Id analyse: ad84ada5-92f0-4c6b-8bdd-ee7cbacfdd1b
Id vidéo: ff0757f6-4266-4e5f-a1e7-0b18ffe5668f
Ce document s'adresse autant aux professionnels du domaine littéraire qu'aux étudiants de Master en littérature, traduction ou encore interculturalité.