Les grandes étapes de l’aventure humaine. DE LUMLEY Henry

Chapitre

Titre: Parcours intellectuel et scientifique
Durée: 00:13:33   [00:00:00 > 00:13:33]
Genre: Extrait d'entretien filmé
Langue(s): Français
Henry De Lumley a toujours été intéressé par la préhistoire. La guerre du feu, un roman de J.-H Rosny qu’il lit en 1944 a été pour lui l’élément déclencheur de sa vocation. Dès l’âge de 15 ans, il a pu organiser des fouilles archéologiques sur des sites préhistoriques. Après une licence de sciences naturelles, il passe également une soutenance de mémoire sur le thème de l’évolution humaine replacé dans un paléo environnement. Il est ensuite entré au CNRS, puis au Muséum d’Histoire Naturelle, dont il est devenu le directeur en 1994 pour une période de 5 ans.
Titre: Les premiers bipèdes
Durée: 00:07:11   [00:13:33 > 00:20:44]
Langue(s): Français
Pour Henry De Lumley l’évolution humaine s’est faite par de grands sauts culturels, dont il décrit ici les huit principaux. La première grande étape aurait eut lieu il y a 7 millions d’années lorsque certaines primates se sont redressés sur leur membres postérieurs : les premiers hominidés. Cela a permis de libérer les membres antérieurs. Mais à cette époque, la position de ces bipèdes n’était pas encore parfaite, il possédait un petit cerveau (>600cm³), une dentition de végétarien, n’étaient pas très grands et n’avaient pas la capacité physiologique de parler. Il n’y a également aucune preuve archéologique qu’ils aient vécu dans des campements.
Sujet: Evénements (historiques)
Topique: Apparition des hominidés
Détail particulier: Les hominidiés sont apparus avec les premiers bipèdes il y a 7 millions d'années.
Mots-clés: Préhistoire ; Hominidé ; Bipède ; Histoire de l'homme ;
Localisation temporelle du sujet: Préhistoire
La Préhistoire est une période histoire qui s'étend des premiers bipèdes à l'invention de l'écriture.
Période de 3 millions d'années avant J.-C. à 3 500 avant J.-C.
Aspects rhétoriques et discursifs: Entretien ; Explication
Sujet: Domaines et objets de recherche sur les cultures
Topique: Connaissance spécialisée
Libellé: Etude de l'évolution de l'humanité replacée dans son paléo environnement
Mots-clés: Préhistoire ; Recherche ; Evolution de l'humanité ;
Aspects rhétoriques et discursifs: Entretien
Titre: La naissance de l’Humanité
Durée: 00:10:09   [00:20:44 > 00:30:53]
Langue(s): Français
Henry De Lumley situe la deuxième grande étape de l’évolution humaine il y a 2,5 millions d’années. A cette période est apparu l’Homo habilis. De grande taille, il possédait également un plus gros cerveau (<600cm³), leur position bipède était assurée et leur palais s’était approfondie, ce qui permet à la langue d’articuler. Ils étaient donc capables de parler, mais aussi de fabriquer et d’utiliser des outils. L’outillage est spécifique à l’homme, il entre dans une chaîne opératoire en fonction d’un projet parfois anticipé. Il témoigne de l’émergence de la pensée conceptuelle et introduit la dimension culturelle. On sait aussi que l’Homo habilis vivait dans des campements, ce qui laisse supposer une organisation sociale. Enfin, contrairement à leur prédécesseur, ils étaient carnivores. La troisième grande étape, d’après Henry De Lumley, a eu lieu il y a 1,5 millions d’années, lorsque les hommes ont conçus des outils tranchant, des pointes et des objets symétriques. Cela dénote une recherche harmonique et donc une démarche esthétique, ce qui est parfaitement inédit.
Sujet: Evénements (historiques)
Topique: Apparition de la parole
Détail particulier: Bien qu'il n'y ait pas de trace archéologique que l'Homo habilis parlait, il en était physiquement capable.
Mots-clés: Préhistoire ; Homo habilis ; Parole ;
Localisation temporelle du sujet: Préhistoire
Aspects rhétoriques et discursifs: Entretien ; Explication
Sujet: Evénements (historiques)
Topique: Fabrication d'outils
Détail particulier: L'homo habilis est le premier hominidé à fabriquer des outils.
Mots-clés: Préhistoire ; Outils ; Homo habilis ;
Localisation temporelle du sujet: Préhistoire
Titre: Invasion progressive des territoires et domestication du feu
Durée: 00:06:24   [00:30:53 > 00:37:17]
Langue(s): Français
Henry De Lumley situe la quatrième grande étape de l’évolution il y a 400 milles ans lorsque l’homo erectus à envahi les zones intertropicales et tempérées-chaudes de l’ancien monde. Paradoxalement, cette conquête s’est faite en restant sur place, lorsqu’un groupe devenait trop important, une partie des hommes quittaient alors le groupe et s’installaient dans le territoire voisin sur un périmètre d’environ 60km². La maîtrise du feu au même moment leur a permis d’envahir les zones inter tempérées froides, de s’installer dans des grottes, de se réchauffer, de cuire la nourriture, d’améliorer les outils, etc. Il est un important facteur de convivialité et à l’origine de récits mythologiques culturels.
Sujet: Evénements (historiques)
Topique: Domestication du feu
Détail particulier: La domestication du feu par l'homo erectus a modifié entièrement son mode de vie.
Mots-clés: Préhistoire ; Feu ; Homo erectus ;
Localisation temporelle du sujet: Préhistoire
Sujet: Evénements (historiques)
Topique: Peuplement de la terre
Détail particulier: L'Homo erectus a peuplé la terre grâce à son évolution démographique qui a nécessité toujours plus d'espace.
Mots-clés: Préhistoire ; Homo Erectus ; Monde ; Peuplement ;
Localisation temporelle du sujet: Préhistoire
Aspects rhétoriques et discursifs: Entretien ; Explication
Type: Articles scientifiques
Auteur: Pascal Depaepe
Url: http://www.inrap.fr/userdata/c_bloc_file/6/6889/6889_fichier_dossier18-depaepe.pdf
Pascal Depaepe — Et l'homme peupla la terre. Archéopages [En ligne]. Janvier 2007, n°18. Mis en ligne le 06/12/2010 [Consultation du 24/03/2015], pp. 6-9. Les déplacements des hommes de la préhistoire qui aboutirent au peuplement de la terre restent encore mystérieux sur bien des points. La synthèse des hypothèses jusque-là avancées résume ce phénomène à trois phases, celle des premiers hommes ayant quitté l’Afrique vers l’Europe de l’est et peut-être l’Asie en -2 Ma, le peuplement de l’Europe de l’ouest en -80 000 et la migration de l’Homo sapiens qui toucha la planète entière entre -100 000 et -40 000. Mais de nombreuses interrogations demeurent et ces hypothèses peuvent être remises en cause à chaque découverte importante.
Titre: Apparition des premières sépultures
Durée: 00:04:49   [00:37:17 > 00:42:06]
Langue(s): Français
Henry De Lumley fait remonter la cinquième grande étape de l’évolution à 100 milles ans avant notre ère, date des plus anciennes sépultures répertoriées. Ces sépultures sont une preuve que l’homme commence à s’interroger sur sa place dans le monde et refuse la mort, c’est l’émergence de la pensée religieuse. Cette culture est portée par les hommes modernes : les Cro-Magnon. Le lobe frontal du cerveau, siège de la pensée associative, s’est développé. Ils conçoivent des parures, du mobilier, des images (peintures rupestre), etc.
Sujet: Evénements (historiques)
Topique: Premières sépultures
Détail particulier: Les plus ancienne sépultures retrouvées ont 100 milles ans et sont issue de la culture des Cro-Magnons.
Mots-clés: Préhistoire ; Cro-magnon ; Sépulture ; Pensée religieuse ;
Localisation temporelle du sujet: Préhistoire
Aspects rhétoriques et discursifs: Entretien ; Explication
Titre: Invention de l’art et la sédentarisation
Durée: 00:07:02   [00:42:06 > 00:49:08]
Langue(s): Français
Henry De Lumley identifie l’invention de l’art il y a 30 milles ans, comme la sixième grande étape, et la production de nourriture au XVIe millénaire avant notre ère, comme l’avant dernière étape. L’homme est alors non seulement agriculteur, mais aussi éleveur, ce qui implique une sédentarisation. Ce nouveau mode de vie est à l’origine d’une explosion démographique mais aussi de l’apparition de métiers comme céramiste, tisseur, chef, soldat, prêtre, etc.
Sujet: Evénements (historiques)
Topique: Invention de l'art
Détail particulier: L'art serait apparu il y a 30 milles ans, sous différentes formes : peintures rupestres, parures, statuts, etc.
Mots-clés: Préhistoire ; Art ; Evolution de l'homme ;
Localisation temporelle du sujet: Préhistoire
Aspects rhétoriques et discursifs: Entretien ; Explication
Sujet: Evénements (historiques)
Topique: Sédentarisation de l'homme
Détail particulier: L'homme s'est sédentarisé au VIIe millénaire avant notre ère.
Mots-clés: Préhistoire ; Histoire de l'homme ; Sédentarisation ;
Localisation temporelle du sujet: Préhistoire
Aspects rhétoriques et discursifs: Entretien ; Explication
Titre: Invention de l’écriture
Durée: 00:04:24   [00:49:08 > 00:53:32]
Langue(s): Français
Henry De Lumley situe la huitième et dernière étape de l’évolution humaine au IVe millénaire avant notre ère. Cela correspond à l’invention d’idéogrammes permettant de transmettre des idées. 3500 ans avant notre ère, les sumériens créaient l’écriture cunéiforme, cela leur permet de transmettre des messages à travers le temps et l’espace. Cette étape marque la fin de la préhistoire et le début de l’histoire.
Sujet: Evénements (historiques)
Topique: Invention de l'écriture
Détail particulier: Au IVe millénaire avant notre ère, l'homme a inventé l'écriture, cela lui a permis de transmettre des informations à travers le temps et l'espace. Cet évènement marque également la fin de la Préhistoire.
Mots-clés: Préhistoire ; Ecriture ; Transmission ; Evolution de l'homme ;
Localisation temporelle du sujet: Fin de la préhistoire
Aspects rhétoriques et discursifs: Entretien ; Explication
Type: Revues scientifiques
Url: http://www.dossiers-archeologie.com/numero-260/l-ecriture-diverses-origines.442.php
Au regard de l'histoire de l'humanité, l'écriture est une invention récente : en effet, si l'homme parle depuis environ 100 000 ans, il n'écrit que depuis un peu plus de 5 000 ans. En outre, elle n'est pas une invention universelle car, en définitive, elle n'est qu'un système de communication parmi d'autres et certaines civilisations ont pu s'en passer (les Celtes) ou l'adopter tardivement (l'Inde). L'écriture a été inventée plusieurs fois et de manière indépendante : en Basse-Mésopotamie vers 3300 av. J.-C., en Egypte presque en même temps, en Méso-Amérique, chez les Olmèques, entre 2000 et 1500 av. notre ère, en Chine au milieu du IIe millénaire av. J.-C. C'est seulement à partir de la diffusion de l'alphabet phénicien (vers -1000) que les écritures entrent dans un système de filiation ininterrompue.

7 chapitres.
  • Extrait d'entretien filmé. Henry De Lumley a toujours été intéressé par la préhistoire. La guerre du feu, un roman de J.-H Rosny qu’il lit en 1944 a été pour lui l’élément déclencheur de sa vocation. Dès l’âge de 15 ans, il a pu organiser des fouilles archéologiques sur des sites préhistoriques. Après une licence de sciences naturelles, il passe également une soutenance de mémoire sur le thème de l’évolution humaine replacé dans un paléo environnement. Il est ensuite entré au CNRS, puis au Muséum d’Histoire Naturelle, dont il est devenu le directeur en 1994 pour une période de 5 ans.
  • Pour Henry De Lumley l’évolution humaine s’est faite par de grands sauts culturels, dont il décrit ici les huit principaux. La première grande étape aurait eut lieu il y a 7 millions d’années lorsque certaines primates se sont redressés sur leur membres postérieurs : les premiers hominidés. Cela a permis de libérer les membres antérieurs. Mais à cette époque, la position de ces bipèdes n’était pas encore parfaite, il possédait un petit cerveau (>600cm³), une dentition de végétarien, n’étaient pas très grands et n’avaient pas la capacité physiologique de parler. Il n’y a également aucune preuve archéologique qu’ils aient vécu dans des campements.
  • Henry De Lumley situe la quatrième grande étape de l’évolution il y a 400 milles ans lorsque l’homo erectus à envahi les zones intertropicales et tempérées-chaudes de l’ancien monde. Paradoxalement, cette conquête s’est faite en restant sur place, lorsqu’un groupe devenait trop important, une partie des hommes quittaient alors le groupe et s’installaient dans le territoire voisin sur un périmètre d’environ 60km². La maîtrise du feu au même moment leur a permis d’envahir les zones inter tempérées froides, de s’installer dans des grottes, de se réchauffer, de cuire la nourriture, d’améliorer les outils, etc. Il est un important facteur de convivialité et à l’origine de récits mythologiques culturels.
  • Henry De Lumley fait remonter la cinquième grande étape de l’évolution à 100 milles ans avant notre ère, date des plus anciennes sépultures répertoriées. Ces sépultures sont une preuve que l’homme commence à s’interroger sur sa place dans le monde et refuse la mort, c’est l’émergence de la pensée religieuse. Cette culture est portée par les hommes modernes : les Cro-Magnon. Le lobe frontal du cerveau, siège de la pensée associative, s’est développé. Ils conçoivent des parures, du mobilier, des images (peintures rupestre), etc.
  • Henry De Lumley identifie l’invention de l’art il y a 30 milles ans, comme la sixième grande étape, et la production de nourriture au XVIe millénaire avant notre ère, comme l’avant dernière étape. L’homme est alors non seulement agriculteur, mais aussi éleveur, ce qui implique une sédentarisation. Ce nouveau mode de vie est à l’origine d’une explosion démographique mais aussi de l’apparition de métiers comme céramiste, tisseur, chef, soldat, prêtre, etc.
  • Henry De Lumley situe la huitième et dernière étape de l’évolution humaine au IVe millénaire avant notre ère. Cela correspond à l’invention d’idéogrammes permettant de transmettre des idées. 3500 ans avant notre ère, les sumériens créaient l’écriture cunéiforme, cela leur permet de transmettre des messages à travers le temps et l’espace. Cette étape marque la fin de la préhistoire et le début de l’histoire.
Titre: Les grandes étapes de l’aventure humaine
Sous-titre: Entretien avec Henry De Lumley
Auteur(s): DE LUMLEY Henry
Durée: 00:53:32
Date de réalisation: 07/05/2003
Lieu de réalisation: Institut de Paléontologie Humaine, Muséum National d'Histoire Naturelle, 75005 Paris, France
Genre: Entretien filmé
Langue(s): Français
Henry De Lumley, Préhistorien directeur du Muséum d’Histoire Naturelle et membre du CNRS, nous présente les huit grandes étapes de l’évolution humaine, qui sont selon lui les plus importante. Il retrace donc l’histoire des hommes, des premiers bipèdes à l’invention de l’écriture, c’est-à-dire toute la période de la Préhistoire.
Sujet: Discipline/approche SHS
Topique: Archéologie
Discipline(s), approche(s): Paléontologie
Mots-clés: Archéologie ; Histoire de l'homme ; Evolution de l'homme ; Préhistoire ;
Aspects rhétoriques et discursifs: Entretien
Sujet: Domaines et objets de recherche sur les cultures
Topique: Connaissance spécialisée
Libellé: Préhistoire
Mots-clés: Archéologie ; Préhistoire ; Evolution de l'homme ; Histoire de l'homme ;
Aspects rhétoriques et discursifs: Entretien ; Explication ; Exposé spécialisé
Henry De Lumley resitue l'étude de l'évolution humaine dans son paléo environnement.
Sujet: Epoques et périodes historiques
Topique: Préhistoire
Détail particulier: La préhistoire est une période allant de l’apparition de l’humanité à l’invention de l’écriture. Ses deux faits n’étant pas arrêtés dans le temps, il est difficile d’établir des dates exactes.
Mots-clés: Préhistoire ; Histoire ; Apparition de l'homme ; Evolution de l'homme ;
Localisation temporelle du sujet: Préhistoire
La Préhistoire est la période historique allant des premiers bipèdes à l'invention de l'écriture.
Période de 2,5 millions d'années avant J.-C. à 3 300 avant J.-C. (environ).
Aspects rhétoriques et discursifs: Entretien ; Exposé scientifique
Nom: DE LUMLEY
Prénom: Henry
Rôle: Archéologues
Appartenance: MNHN - Muséum national d'Histoire naturelle, France
Fonction: Chercheur
Adresse: Marseille, France
Henri DE LUMLEY, né en1934 à Marseille, est grand spécialiste de la préhistoire française. La première partie de ses études est consacrée aux Sciences Naturelles : licence ès sciences naturelles en 1955, diplômes d’études supérieures de sciences naturelles en 1956 et doctorat ès sciences naturelles en 1965. Il poursuit ses recherches de 1955 à 1980 au sein du CNRS à Marseille où il devient directeur de recherche. En 1980, il devient professeur au Muséum national d'histoire naturelle de Paris puis directeur du laboratoire de Préhistoire du Musée de l'Homme et de l'Institut de paléontologie humaine de Paris (Fondation Albert 1er, Prince de Monaco). De 1994 à 1999, il est directeur du Muséum national d'histoire naturelle de Paris. Actuellement, il est professeur émérite au Muséum national d'histoire naturelle et directeur de l’Institut de paléontologie humaine. Il est également membre de l'Institut de France. Homme de terrain, il participe à des fouilles préhistoriques depuis 1947 et, depuis son entrée au CNRS, se consacre à l'étude de l'évolution humaine et à la recherche autour du bassin méditerranéen. Ses travaux sont reconnus à l'international par toute la communauté scientifique : il est une véritable référence pour la Préhistoire en Europe. Il est devenu, depuis le 1er janvier 2011, grand officier de la Légion d'honneur.
Nom: STOCKINGER
Prénom: Peter
Rôle: Intervieweurs
Appartenance: FMSH - Fondation Maison des Sciences de l'Homme, ESCoM - Equipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias, France
Fonction: Directeur de l'ESCoM et Professeur des Universités
Adresse: Paris, France
Peter Stockinger est Professeur des universités à l'Institut National des Langues et Civilisations Orientales (I.Na.L.C.O.), Directeur adjoint de la filière "Communication Interculturelle" (F.C.I.) à l'INALCO, et Directeur de l’Equipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias (ESCoM) à la Maison des Sciences de l’Homme, Paris -France.
Type: INA.fr (et INA+)
Auteur: Henri DUDAY, Henri de LUMLEY, Evelyne CREGUT, Jean GUILAINE, Jean VAQUER.
Url: http://www.ina.fr/audio/PHY07004106
Henri DUDAY, anthropologue ; Henri de LUMLEY, du CNRS ; Evelyne CREGUT, paléontologue, Jean GUILAINE, Jean VAQUER, préhistoriens, sont interviewés : l'évolution de l'homme ; la reconstitution scientifique des conditions de vie ; les méthodes utilisées pour dater les objets ; la radioactivité ; la formation du préhistorien. Producteur : Robert Arnaut ; Participant : Henry de Lumley ; Jean Guilaine ; Henri Duday ; Evelyne Gregut ; Jean Vaquer ; Présentateur : Robert Arnaut ;
Type: CANAL U - La Web TV de l'Enseignement Supérieur
Url: http://www.canal-u.tv/video/cerimes/l_aventure_des_hommes_de_la_prehistoire.7817
Date de réalisation : 1 Janvier 1978 Durée du programme : 78 min Classification Dewey : Archéologie et préhistoire Catégorie : Documentaires Niveau : Tous publics / hors niveau Disciplines : Archéologie préhistorique Collections : Série Aventure des hommes de la préhistoire ficheLom : Voir la fiche LOM Auteur(s) : GOLSON Jack , BOCQUET Aimé , BRIARD Jacques , DE LUMLEY Henry, COPPENS Yves, CHAVAILLON Jean , Van der MEERSCH Bernard, ARNAL Gaston Bernard , COURTIN Jean , GUILAINE Jean, GARANGER José producteur : SFRS-CERIMES , FR3 Marseille Réalisateur(s) : BAUX Jean-Pierre
Type: Revue.org - Le portail des revues en ligne
Url: http://paleo.revues.org/
Paleo welcomes all contributions relating to Paleo-populations, human activities and behaviours, physical and biological Palaeo-environments, digital chronologies and dating, stratigraphy (litho-stratigraphy and bio-stratigraphy), geo-archaeology, Palaeolithic art, Palaeo-anthropology, industrial studies, experimental archaeology, ethno-archaeology, site formation processes, methodology, and the conservation and preservation of remains of all kinds. Paleo has a number of supports: an annual bulletin including original articles of national and international interest and more irregular supplements—conference proceedings, theses, monographs, etc.
Type: Education formelle
Public cible: Pour tout public
Cette vidéo peut servir de support dans le cadre d'un cours sur les origines et l'évolution de l'humain.
DE LUMLEY Henry. « Les grandes étapes de l’aventure humaine », Archives Rencontre des Cultures (ARC), 140, 2003, [en ligne]. URL : http://www.archivesaudiovisuelles.fr/140/
Type: Droit d'auteur relatif à la production du document source
© ESCoM-AAR (Equipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias - Archives Audiovisuelles de la Recherche), FMSH (Fondation Maison des Sciences de l'Homme), Paris, France
Type: Droit d'auteur relatif à la réalisation du document source
© DE PABLO, Elisabeth, Ingénieur de recherche, ESCoM-FMSH, Paris, France, 2010 © BONNEMAZOU, Camille, Réalisateur, ESCoM-FMSH, Paris, France, 2003
Type: Droit d'auteur relatif au contenu du document source
© DE LUMLEY, Henry, Directeur, Muséum d’Histoire Naturelle, Marseille, France, 2003 © STOCKINGER, Peter, Directeur, ESCoM-FMSH, Paris, France, 2003
Type: Régime général "Creative Commons" relatifs au document source
Cette ressource audiovisuelle est protégée par le régime "Creative Commons". Vous êtes libres de la reproduire, distribuer et communiquer au public. Mais vous devez impérativement signaler sa paternité (son ou ses auteurs), vous n'avez pas le droit de la modifier ni d'en faire un usage commercial. Lecture, diffusion et exploitation concrète de cette ressource audiovisuelle présuppose que vous ayez accepté les règles juridiques Creative Commons décrites dans la page http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr/
Lien: http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr/
Titre: Analyse générale d’un entretien avec Henry De Lumley
Langue(s): Français
Type: Analyse plus détaillé
Comment citer: FRISA, Oriane. « Analyse générale d’un entretien avec Henry De Lumley » (Portail ARC, 2015) : http://www.archivesaudiovisuelles.fr/140/
Id analyse: af3ec5b3-f38a-4269-ba5d-da6392338a02
Id vidéo: 51a4c27b-956a-40ae-9346-48394862f99b
Analyse thématique d’un entretien avec Henry De Lumley, préhistorien, sur les grandes étapes de l’évolution humaine.