Jocelyne et Jean-Pierre Pigeotte, ancienne mécanicienne en confection et ancien chauffeur de l'entreprise Julietta.

Chapitre

Titre: En apprentissage dans l'entreprise Robinet Confections dans les années 1960
Durée: 00:06:21   [00:00:00 > 00:06:21]
Jocelyne Pigeotte raconte dans cet extrait ses années d'apprentissage dans l'entreprise Robinet qu'elle intègre en 1963 à l'âge de 14 ans. Elle y travaillera jusqu'à la naissance de sa fille en 1969.
Titre: Expérience de travail dans un magasin de vente de chaussures, chez Clément
Durée: 00:01:46   [00:06:21 > 00:08:08]
Il est question dans cette séquence d'une mauvaise expérience de travail liée à des problèmes relationnels avec le patron.
Titre: Communiste et syndiquée
Durée: 00:00:53   [00:08:08 > 00:09:01]
Issue d'une famille cheminote communiste, Jocelyne Pigeotte nous fait part de ses convictions politiques.
Sujet: Conflits du travail
Topique: Vie syndicale
Titre: Travail à la chaine et chronométrage dans la confection Julietta
Durée: 00:13:58   [00:09:01 > 00:22:59]
Après avoir quitté la vente de chaussures, Jocelyne Pigeotte travaille comme mécanicienne en confection chez Mme Buret puis chez Jaky couture avant d'intégrer l'entreprise Julietta. Elle compare le travail des deux premières entreprises ( un travail minutieux pour Nina Ricci et un travail sur de grosses pièces), avec celui qui lui est proposé chez Julietta qui lui convient mieux : "J'étais embauchée à la machine plate mais c'était du travail à la chaine et moi je préfère que faire les pièces entières". "Moi j'aimais le travail à la chaine parce qu'en fait on s'entrainait à travailler. (...). On était solidaires les unes aux autres". Cet extrait porte également sur la question du chronométrage. Jocelyne Pigeotte y explique de quelle manière les ouvirères arrivaient à négocier avec la personne en charge du chronométrage. Un bon rendement permettait d'augmenter le salaire de base.
Sujet: Gestion du temps professionnel
Topique: Chronométrage
Titre: Un complément de formation "sur le tas" chez Julietta
Durée: 00:01:36   [00:22:59 > 00:24:35]
"C'est chez Julietta que j'ai appris le plus". Jocelyne Pigeotte évoque notamment le montage des cols et des manches.
Titre: Relations hiérarchiques
Durée: 00:07:03   [00:24:35 > 00:31:38]
Jocelyne Pigeotte se rappelle l'ambiance conviale qui régnait dans l'entreprise. Elle souligne la qualité des relations tissées avec la hiérarchie, que ce soit avec la contremaitresse ou le directeur de l'usine.
Sujet: Relations patron / salariés
Topique: Figure patronale
Titre: Les vêtements produits chez Julietta
Durée: 00:06:12   [00:31:38 > 00:37:51]
Jocelyne Pigeotte évoque les différents types de vêtements qui étaient fabriqués dans l'entreprise : robes, chemisiers, jupes... Jean-Pierre Pigeotte précise qu'une partie de la fabrication était réalisée par des sous-traitants.
Sujet: Produits
Topique: Textile / Habillement
Titre: Formation et embauche de Jean-Pierre Pigeotte chez Julietta
Durée: 00:03:49   [00:37:51 > 00:41:40]
Jean-Pierre Pigeotte commence par un apprentissage mécanicien en automobile puis s'oriente sur un apprentissage en vente. Il intégre l'entreprise Julietta en qualité de chauffeur et d'homme à tout faire. Son frère fait déjà parti du personnel.
Titre: Chauffeur et homme à tout faire
Durée: 00:03:58   [00:41:40 > 00:45:39]
Il est question ici de la polyvalence du poste de Jean-Pierre Pigeotte chez Julietta.
Titre: Une vie professionnelle après Julietta
Durée: 00:03:04   [00:45:39 > 00:48:43]
L'entreprise n'a pas encore fermé quand Jean-Pierre Pigeotte accéde à une formation de chauffeur poids lourds qui lui permet d'intégrer la SAT puis les Transports Meunier. Il s'installe ensuite à son compte pour vendre des vêtements sur les marchés, avant de devenir chauffeur de bus sur Bourges. Quant à Jocelyne Pigeotte, après avoir été licenciée de chez Julietta, elle travaille avec son mari sur les marchés et ouvre un magasin de maroquinnerie.
Titre: De Vierzon à Paris
Durée: 00:06:54   [00:48:43 > 00:55:38]
Le couple revient sur l'entreprise Julietta. Jean-Pierre Pigeotte évoque l'atelier de modéliste rue de Clery à Paris où il se rendait régulièrement. Il allait d'ailleurs très souvent dans la capitale pour récupérer du tissu ou pour livrer de la marchandise dans le quartier du Sentier notamment.
Titre: La chaine de travail
Durée: 00:05:16   [00:55:38 > 01:00:54]
Jocelyne Pigeotte explique la production en série et l'organisation de la chaine de production chez Julietta. Elle précise que chaque ouvrière disposait de sa propre machine dont elle devait prendre soin.
Sujet: Chaîne opératoire
Topique: Opérations techniques
Titre: La mobilisation contre la fermeture de l'entreprise de Julietta
Durée: 00:11:21   [01:00:54 > 01:12:16]
Le couple évoque la mobilisation contre la fermeture de l'entreprise au cours de l'année 1980, action soutenue par la CGT, la municipalité et le personnel d'autres entreprises. Il est question notamment de l'occupation des locaux.
Sujet: Conflits du travail
Topique: Fermeture d'entreprise
Sujet: Conflits du travail
Topique: Revendications et grèves
Titre: Mai 1968, 3 mois sans salaire
Durée: 00:01:13   [01:12:16 > 01:13:30]
Dans ce court passage, Jean-Pierre Pigeotte raconte qu'il travaillait chez Fulmen en mai 1968. Ils s'est marié avec Jocelyne au mois de juin alors qu'ils n'avaient pas perçu de salaire pendant 3 mois.
Sujet: Conflits du travail
Topique: Revendications et grèves
Titre: De l'abri de jardin comme logement précaire, à l'accession à la propriété
Durée: 00:02:31   [01:13:30 > 01:16:01]
Il est question dans cette séquence du premier logement du jeune couple de mariés en 1968 qui consistait en un abri de jardin aménagé sommairement. Ils enménagent ensuite dans un appartement de type HLM avant de faire construire leur maison à Trouy.
Sujet: Logement
Topique: Logement de fortune
Titre: La mobilisation contre la fermeture de l'entreprise de Julietta (suite)
Durée: 00:10:06   [01:16:01 > 01:26:08]
Le couple revient sur leurs revendications : "On ne voyait pas pourquoi ils voulaient fermer alors qu'on avait un carnet plein de commandes". Ils évoquent l'occupation des locaux et les manifestations soutenues par la CGT, notamment le défilé de mode qui avait été organisé à Orléans à partir de vêtements fabriqués chez Julietta pour démontrer les savoir-faire .
Sujet: Conflits du travail
Topique: Fermeture d'entreprise
Sujet: Conflits du travail
Topique: Revendications et grèves
Titre: Des vêtements "faits maison"
Durée: 00:02:51   [01:26:08 > 01:28:59]
Jocelyne Pigeotte se rappelle qu'elle avait l'autorisation d'utiliser sa machine sur sa pause-déjeuner pour coudre des vêtements pour elle-même et ses filles.
Sujet: Vie familiale
Topique: Organisation domestique
Titre: L'entretien de la machine
Durée: 00:03:36   [01:28:59 > 01:32:36]
Les mécaniciennes devaient nettoyer leur machine chaque soir.
Titre: L'ambiance de travail chez Julietta
Durée: 00:04:18   [01:32:36 > 01:36:54]
Même si les "cancans" allaient bon train, l'ambiance de travail demeurait conviviale. Les liens se créaient essentiellement dans chacun des ateliers : "Nous, on se cotoyait pas avec la coupe, à part quelques unes... L'emballage c'était l'emballage, le repassage, cétait le repassage, on causait pas à ces gens-là (...)". Jocelyne Pigeotte revient sur le fait que les collègues ne se voyaient pas en dehors du travail.
Sujet: Solidarités
Topique: Entraide au quotidien
Sujet: Relations entre services / ateliers
Topique: Espaces de travail segmentés
Titre: Une contestation du chronométrage chez Julietta
Durée: 00:04:26   [01:36:54 > 01:41:21]
Jocelyne Pigeotte revient sur la question de la cadence en nous racontant les relations parfois conflictuelles avec la personne en charge du chronométrage.
Sujet: Gestion du temps professionnel
Topique: Chronométrage
Titre: L'expérience de travail de Jean-Pierre Pigeotte dans le secteur de la fonderie
Durée: 00:01:58   [01:41:21 > 01:43:20]
Jean-Pierre Pigeotte se souvient de son expérience dans le secteur de la fonderie comme fondeur à la fin des années 1960, dans l'entreprise Fulmen. Il nous décrit ses conditions de travail. Il évoque le chronométrage.
Sujet: Santé et risques professionnels
Topique: Accident du travail
Sujet: Environnement de travail
Topique: Exposition conditions extrêmes
Sujet: Pénibilité
Topique: Pénibilité physique
Titre: "Les acquis de 1968"
Durée: 00:02:13   [01:43:20 > 01:45:34]
Le couple revient sur Mai 1968 et ses acquis.
Sujet: Conflits du travail
Topique: Revendications et grèves
Titre: "On n'avait pas de diplôme mais on touchait à tout, on savait tout faire"
Durée: 00:04:30   [01:45:34 > 01:50:04]
Dans cette séquence, le couple se rémémore une époque de plein emploi. Ils soulignent le caractère polyvalent de leurs compétences : "On n'avait pas de diplôme mais on touchait à tout, on savait tout faire en fait. (...). On apprenait sur le tas et puis c'est tout". Ils se rappellent combien ils avaient une vraie conscience professionnelle.
Titre: Le bureau du directeur de l'usine de Julietta occupé pendant les grèves
Durée: 00:00:51   [01:50:04 > 01:50:55]
La photographie a été prise au bout de 105 jours d'occupation.
Sujet: Conflits du travail
Topique: Fermeture d'entreprise
Titre: 20 ans après la fermeture de Julietta
Durée: 00:00:53   [01:50:55 > 01:51:48]
Le couple nous présente l'étiquette d'une bouteille de vin, ainsi qu'un dé à coudre, offerts en cadeau aux anciens employés et ouvriers 20 ans après la fermeture de l'entreprise, à l'occasion d'une fête.
Sujet: Départ à la retraite
Topique: Sociabilité professionnelle à la retraite

25 chapitres.
Titre: Jocelyne et Jean-Pierre Pigeotte, ancienne mécanicienne en confection et ancien chauffeur de l'entreprise Julietta
Date de réalisation: 19/01/2018
Lieu de réalisation: Trouy
Genre: Entretien filmé
Jocelyne et Jean-Pierre Pigeotte, mari et femme, se plongent dans leurs souvenirs pour se remémorer leurs expériences de travail chez « Julietta » (SICDC, Société Industrielle de Confection du Cher), des années 1970 jusqu'à la fermeture de l'entreprise en 1980. La société qui est spécialisée dans la confection de prêt-à-porter féminin, produit des grandes séries pour le compte de la Redoute et des Trois Suisses. Tous deux évoquent leur formation et retrace leur carrière marquée par de nombreux changements de situations professionnelles. Ils se souviennent des longs mois de luttes syndicales et de l'occupation du site pour éviter la fermeture de Julietta.
Sujet: Secteurs industriels
Topique: Industrie textile
Type: Droit d'auteur relatif au contenu du document source
Cette ressource audiovisuelle est protégée par le régime "Creative Commons". Vous êtes libres de la reproduire, distribuer et communiquer au public. Mais vous devez impérativement signaler la paternité de(s) ayant-droit(s) du contenu du média: PIGEOTTE Jocelyne ; PIGEOTTE Jean-Pierre. Vous n'avez pas le droit de la modifier ni d'en faire un usage commercial. Lecture, diffusion et exploitation concrète de cette ressource audiovisuelle présuppose que vous ayez accepté les règles juridiques Creative Commons décrites dans la page http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr/.
Type: Droit d'auteur relatif à la production du document source
Cette ressource audiovisuelle est protégée par le régime "Creative Commons". Vous êtes libres de la reproduire, distribuer et communiquer au public. Mais vous devez impérativement signaler la paternité de son(ses) auteur(s): UNIVERSITÉ FRANÇOIS RABELAIS DE TOURS /CITERES/ CETU ETICS ; ASSEGOND Céline. Vous n'avez pas le droit de la modifier ni d'en faire un usage commercial. Lecture, diffusion et exploitation concrète de cette ressource audiovisuelle présuppose que vous ayez accepté les règles juridiques Creative Commons décrites dans la page http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr/.
Langue(s): Français
Id analyse: b017bc8b-c76b-44c0-a013-7327d53ccaa3
Id vidéo: ca81351d-87f6-4ff4-8cf2-a5092448dbf7