Coup d’œil sur les peuples turcs dans l’histoire . GEORGEON François

Chapitre

Titre: Présentation du séminaire
Durée: 00:17:33   [00:00:00 > 00:17:33]
Dans ce chapitre, François GEORGEON présente le séminaire interdisciplinaire d’études turques (SIDET) dont est issu cette séance. Les peuples turcs ont une grande profondeur historique et géographique. Etant à l’origine nomades, leur histoire échappe au découpage dans l’espace. En effet, les langues turques sont réparties de la Sibérie à l’Afrique du nord, sans compter les locuteurs immigrés en Europe occidentale et dans le reste du monde.
Type: Persee- Le portail des revues scientifiques
Auteur: J-P. ROUX
Url: http://www.persee.fr/doc/remmm_0035-1474_1985_num_39_1_2078
Mantran Robert. J-P. Roux : Histoire des Turcs, deux mille ans du Pacifique à la Méditerranée. In: Revue de l'Occident musulman et de la Méditerranée, n°39, 1985. Les Ottomans en Méditterranée - Navigation, diplomatie, commerce. pp. 231-232.
Titre: Définition du terme « turc »
Durée: 00:10:12   [00:17:33 > 00:27:45]
Langue(s): Français
Dans ce chapitre, François GEORGEON explique brièvement le mot « turc ». En effet, ce dernier est ambigu, il comprend à la fois l’état Turc, ses citoyens, les personnes d’origines turques ne vivant pas en Turquie, mais également les minorités non turques résidant sur le territoire national. Le terme « turc » ne définit donc pas une origine pure, explique-t-il.
Sujet: Les familles, groupes, ... des langues du monde
Topique: Famille (aire) des langues altaïques
Famille, groupe, branche, ... (ling.): Langues turques
Mots-clés: Turc ; altaï ; famille de langue ;
Localisation spatiale du sujet: Altaï ; Asie centrale ; Europe de l'Est ; Sibérie‎
Aspects rhétoriques et discursifs: Explication ; Hypothèse
Les langues turques forment une famille rattachée à la branche plus large des langues altaïques (famille contestée par certains linguistes). Répartie du nord-est de la Sibérie à l’Europe de l’est, cette famille compte une trentaine de langues. Ces dernières se caractérisent par une agglutination de suffixes, une harmonie vocalique, ainsi que l’absence de classe nominale ou de genre grammatical.
Titre: Origine des peuples turcs
Durée: 00:13:33   [00:27:45 > 00:41:18]
Langue(s): Français
Dans ce chapitre, François GEORGEON retrace l’origine des peuples Turcs. On situe généralement le berceau des peuples turcs au nord-est de l’Altaï, massif montagneux au sud de la Sibérie. Ils sont identifiés pour la première fois dans les annales chinoises du Ve siècle sous le nom de Turkiou. Ces membres étaient organisés en confédérations nomades tribales, ils étaient pasteurs, guerriers ou forgerons. Selon les légendes turques, leur peuples descendrait d’un guerrier qui, blessé au cours d’une guerre, se serait réfugié dans la région de Turfan. Il se serait alors placé sous la protection d’une louve dont, par la suite, sont nés 10 garçons considérés les fondateurs des différents peuples turcs.
Sujet: Mythologies et mythes
Topique: Origine des peuples turcs
Détail particulier: Récit de l'une des versions du mythe autour de l'origine des peuples turcs.
Mots-clés: Origine ; mythe ; mythologie ; asie ; turc ; louve ;
Localisation spatiale du sujet: Altaï
Aspects rhétoriques et discursifs: Narration
Titre: Situation géographique
Durée: 00:11:23   [00:41:18 > 00:52:42]
Langue(s): Français
Dans ce chapitre, François GEORGEON situe géographiquement les premiers peuples turcs et décrit leur environnement. Les premiers habitants de la région de l’Altaï, des indo-européens, ont probablement été absorbés ou refoulés par les peuples turcs arrivés par la suite. L’Altaï est le premier noyau d’origine reconnu. La population turcophone s’étendait alors entre la forêt sibérienne et les montagnes du Tibet, la steppe se trouvant au centre. Les montagnes de cette région ont alimenté une myriade d’oasis à leurs pieds et qui ont eux-mêmes donné le jour à plusieurs villes importantes, comme Urumqi, Samarkand ou Tachkent. Ce lieu est également sur le chemin de la « route de la soie ».
Titre: Lecture « L’empire des Steppes » (René GROUSSET) - 1/2
Durée: 00:24:23   [00:52:42 > 01:17:05]
Genre: Extrait d'un séminaire de recherche filmé
Langue(s): Français
Dans ce chapitre, François GEORGEON lit et commente un passage du livre « L’empire des Steppes : Attila, Gengis-Khan, Tamerlan », de René GOUSSET, publié aux éditions Payot en 2001. Il lit plus particulièrement un extrait de l’introduction dans laquelle René GOUSSET décrit en détail l'environnement géographique des premiers turcs.
Titre: Déploiement des peuples turcs
Durée: 00:25:45   [01:17:05 > 01:42:50]
Langue(s): Français
Dans ce chapitre, François GEORGEON présente un aperçu de l’évolution géographique des peuples turcs, du Ve siècle au XIe siècle. Au VIe siècle, les Turcs sont parvenus à se libérer de la domination mongole qu’ils subissaient alors et ont conquis de nouveaux territoires, ce qui leur permit de fonder le premier empire Turc. Cet empire qui contrôle les routes de la soie se désagrège au VIIe siècle et donne naissance à l’empire Ouïghour de l’est. L’islamisation de la région, et donc des turcs, a débuté en 751, après la défaite chinoise face aux arabes lors de la bataille de Talas. Après le succès des troupes turcs islamisées face au byzantins à la bataille de Mantzikut en 1071, ils s’installent peu à peu en Anatolie. Dans ce chapitre, François GEORGEON met également en avant les principales traces écrites relative à l’histoire ou à la langue turc, comme la stèle de l’Orkhon, la mention de Ibn Fadlan d’une mission en terre turque, les parchemins de Touen Houang, ou encore le dictionnaire turco-arabe de Mahmoud Kashgari.
Titre: Lecture « L’empire des Steppes » (René GROUSSET) - 2/2
Durée: 00:05:32   [01:42:50 > 01:48:22]
Langue(s): Français
Dans ce chapitre, François GEORGEON reprend la lecture du livre « L’empire des Steppes : Attila, Gengis-Khan, Tamerlan », de René GROUSSET, publié aux éditions Payot en 2001.

7 chapitres.
  • Dans ce chapitre, François GEORGEON présente le séminaire interdisciplinaire d’études turques (SIDET) dont est issu cette séance. Les peuples turcs ont une grande profondeur historique et géographique. Etant à l’origine nomades, leur histoire échappe au découpage dans l’espace. En effet, les langues turques sont réparties de la Sibérie à l’Afrique du nord, sans compter les locuteurs immigrés en Europe occidentale et dans le reste du monde.
  • Dans ce chapitre, François GEORGEON explique brièvement le mot « turc ». En effet, ce dernier est ambigu, il comprend à la fois l’état Turc, ses citoyens, les personnes d’origines turques ne vivant pas en Turquie, mais également les minorités non turques résidant sur le territoire national. Le terme « turc » ne définit donc pas une origine pure, explique-t-il.
  • Dans ce chapitre, François GEORGEON retrace l’origine des peuples Turcs. On situe généralement le berceau des peuples turcs au nord-est de l’Altaï, massif montagneux au sud de la Sibérie. Ils sont identifiés pour la première fois dans les annales chinoises du Ve siècle sous le nom de Turkiou. Ces membres étaient organisés en confédérations nomades tribales, ils étaient pasteurs, guerriers ou forgerons. Selon les légendes turques, leur peuples descendrait d’un guerrier qui, blessé au cours d’une guerre, se serait réfugié dans la région de Turfan. Il se serait alors placé sous la protection d’une louve dont, par la suite, sont nés 10 garçons considérés les fondateurs des différents peuples turcs.
  • Dans ce chapitre, François GEORGEON situe géographiquement les premiers peuples turcs et décrit leur environnement. Les premiers habitants de la région de l’Altaï, des indo-européens, ont probablement été absorbés ou refoulés par les peuples turcs arrivés par la suite. L’Altaï est le premier noyau d’origine reconnu. La population turcophone s’étendait alors entre la forêt sibérienne et les montagnes du Tibet, la steppe se trouvant au centre. Les montagnes de cette région ont alimenté une myriade d’oasis à leurs pieds et qui ont eux-mêmes donné le jour à plusieurs villes importantes, comme Urumqi, Samarkand ou Tachkent. Ce lieu est également sur le chemin de la « route de la soie ».
  • Extrait d'un séminaire de recherche filmé. Dans ce chapitre, François GEORGEON lit et commente un passage du livre « L’empire des Steppes : Attila, Gengis-Khan, Tamerlan », de René GOUSSET, publié aux éditions Payot en 2001. Il lit plus particulièrement un extrait de l’introduction dans laquelle René GOUSSET décrit en détail l'environnement géographique des premiers turcs.
  • Dans ce chapitre, François GEORGEON présente un aperçu de l’évolution géographique des peuples turcs, du Ve siècle au XIe siècle. Au VIe siècle, les Turcs sont parvenus à se libérer de la domination mongole qu’ils subissaient alors et ont conquis de nouveaux territoires, ce qui leur permit de fonder le premier empire Turc. Cet empire qui contrôle les routes de la soie se désagrège au VIIe siècle et donne naissance à l’empire Ouïghour de l’est. L’islamisation de la région, et donc des turcs, a débuté en 751, après la défaite chinoise face aux arabes lors de la bataille de Talas. Après le succès des troupes turcs islamisées face au byzantins à la bataille de Mantzikut en 1071, ils s’installent peu à peu en Anatolie. Dans ce chapitre, François GEORGEON met également en avant les principales traces écrites relative à l’histoire ou à la langue turc, comme la stèle de l’Orkhon, la mention de Ibn Fadlan d’une mission en terre turque, les parchemins de Touen Houang, ou encore le dictionnaire turco-arabe de Mahmoud Kashgari.
Titre: Coup d’œil sur les peuples turcs dans l’histoire
Sous-titre: Séminaire de François GEORGEON. « Etudes turques ». Séance du 22 novembre 2007
Auteur(s): GEORGEON François
Date de réalisation: 22/11/2007
Lieu de réalisation: EHESS, 54, Boulevard Raspail, Paris 75006, France
Genre: Séminaire de recherche filmé
Langue(s): Français
Cette vidéo présente la deuxième séance du séminaire de François GEORGEON, historien spécialiste de l’Empire ottoman du XIX-XXe siècles, au sujet des peuples turcs dans l’histoire. Le séminaire s’est tenu à l’EHESS du 8 novembre 2007 au 22 mai 2008.
François GEORGEON, historien spécialiste de l’empire ottoman du XIX-XXe siècles de l’Ecole de Hautes Etudes en Sciences Sociales, présente brièvement les peuples turcs à travers l’histoire, du Ve siècle jusqu’au XIe siècle. C’est-à-dire environ du premier empire Turc de l’Altaï au peuplement de l’Anatolie. La séance s’inscrit dans un séminaire interdisciplinaire d’études turques de l’EHESS qui a eu lieu entre 2007 et 2008.
Sujet: Peuples du monde
Topique: Peuples turcs
Mots-clés: Turc ; altaï ; asie ; europe ; nomade
Localisation spatiale du sujet: Altaï ; Anatolie ; Europe centrale ; Sibérie‎
Localisation temporelle du sujet: A partir du Ve siècle
La première trace écrite mentionnant un peuple appelé turc remonte au Ve siècle de notre ère et se trouve dans les annales chinoises.
Aspects rhétoriques et discursifs: Exposé scientifique ; Hypothèse
Sont appelés turcs les peuples partageant la même famille de langue, issue elle-même des langues altaïques. Leur répartition s’étale du nord de l’Asie à l’Afrique du nord. Le berceau des premiers peuples turcs reconnus comme tels se trouve en Asie, dans l’Altaï. Il s’agissait alors de peuples nomadisants, pasteurs et guerriers.
Nom: ESCoM-AAR (Equipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias - Archives Audiovisuelles de la Recherche)
Rôle: Producteurs d'oeuvres audiovisuelles
Appartenance: FMSH - Fondation Maison des Sciences de l'Homme, ESCoM - Equipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias, France
Adresse: FMSH (Fondation Maison des Sciences de l'Homme), Paris, France
ESCoM-AAR (Equipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias - Archives Audiovisuelles de la Recherche), FMSH (Fondation Maison des Sciences de l'Homme), Paris, France
Nom: GEORGEON
Prénom: François
Rôle: Historiens
Appartenance: EHESS - Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales
Fonction: Professeur
Adresse: Paris, France
François GEORGEON - CNRS - EHESS, Paris, France - Directeur de recherche au CNRS, historien François GEORGEON est historien, spécialiste de l’Empire ottoman aux XIX-XXe siècles. Il est l’auteur de nombreux travaux, dont récemment un Abdülhamid II, sultan et calife, publié chez Fayard en 2003.
Type: Contexte "Recherche"
Public cible: Pour spécialistes
Introduction sur l'histoire des peuples turcs, du premier empire au VIe, à leur arrivée en Anatolie à la fin du XIe siècle.
GEORGEON François. « Coup d’œil sur les peuples turcs dans l’histoire », Archives Audiovisuelles de la Recherche (AAR), n°1163, 2007, [en ligne] ; URL :
Type: Droit d'auteur relatif à la production du document source
© ESCoM-AAR (Equipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias, Archives Audiovisuelles de la Recherche), FMSH (Fondation Maison des Sciences de l’Homme), Paris, France, 2007
Type: Droit d'auteur relatif à la réalisation du document source
© EYYUBOVA Aygun, ESCoM-FMSH, Paris, France, 2007 © DE PABLO Elisabeth, Responsable éditoriale, ESCoM-FMSH, Paris, France, 2007
Type: Droit d'auteur relatif au contenu du document source
© GEORGEON François, Historien, EHESS, Paris, France, 2007
Type: Régime général "Creative Commons" relatifs au document source
Cette ressource audiovisuelle est protégée par le régime "Creative Commons". Vous êtes libres de la reproduire, distribuer et communiquer au public. Mais vous devez impérativement signaler sa paternité (son ou ses auteurs), vous n'avez pas le droit de la modifier ni d'en faire un usage commercial. Lecture, diffusion et exploitation concrète de cette ressource audiovisuelle présuppose que vous ayez accepté les règles juridiques Creative Commons décrites dans la page http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr/
Lien: Creative Commons - Paternité-Pas d'Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France
Titre: Analyse générale de la vidéo « Coup d’œil sur les peuples turcs dans l’histoire »
Sous-titre: Séminaires en ligne
Langue(s): Français
Type: Analyse plus détaillé
Comment citer: FRISA, Oriane. « Analyse générale de la vidéo « Coup d’œil sur les peuples turcs dans l’histoire » ». (Portail ARC, 2015), http://www.arc.msh-paris.fr/
Id analyse: b327666d-ee02-493e-96cb-12ce0721152e
Id vidéo: 1ee26f23-7367-46d0-ad53-d57cbd88b1f5
Analyse générale du deuxième séminaire interdisciplinaire d’études turques, 2007 (SIDET).