Simone Blondeau, ancienne contremaitresse aux Etablissements Robinet.

Chapitre

Titre: L'apprentissage auprès d'une couturière vierzonnaise
Durée: 00:05:00   [00:00:00 > 00:05:01]
Dans cet extrait, Simone Blondeau raconte son apprentissage chez "Mme Legoux", une des nombreuses couturières exerçant à Vierzon à la fin des années 1940 et au début des années 1950 au terme duquel elle obtient son CAP couture. Elle avait précédemment appris à "faire des jours" auprès de sa maman.
Titre: Le travail dans différentes confections
Durée: 00:04:56   [00:05:01 > 00:09:57]
Après l'obtention de son CAP en 1951, Simone Blondeau exerce son métier au sein de différentes entreprises dont Fauche-Deville situeé à Foëcy, pour laquelle elle réalise des chemisiers : "On faisait la pièce entière". C'est grâce à sa maman qui travaillait à domicile pour les Etablissements Robinet qu'elle intègre ensuite une carrière de contremaitresse à l'âge de 20 ans.
Titre: Les débuts de contremaitresse aux Etablissements Robinet
Durée: 00:03:51   [00:09:57 > 00:13:49]
Simone Blondeau évoque ses débuts en tant que contremaîtresse à l'âge de 20 ans et ses relations avec les ouvrières de l'atelier.
Titre: Description de l'organisation des ateliers
Durée: 00:03:31   [00:13:49 > 00:17:20]
Il est question ici du développement et de l'organisation de l'entreprise. Simone Blondeau explique que les Etablissements Robinet fabriquaient des chemisiers, des jupes et des robes pour la Redoute et les Trois Suisses, mais aussi pour Caroline Rohmer.
Titre: Mécanisation
Durée: 00:04:46   [00:17:20 > 00:22:06]
Simone Blondeau explique en quoi consistait le travail de chef de fabrication. C'est l'occasion pour elle de décrire les différentes machines qui étaient utilisées dans l'atelier. Alors qu'au départ les ouvrières étaient en charge de la pièce entière, le travail est ensuite réparti entre plusieurs ouvrières, tandis que les machines réunissent peu à peu plusieurs opérations.
Titre: Le chronométrage
Durée: 00:07:31   [00:22:06 > 00:29:37]
Cet extrait porte sur le chronométrage. Simone Blondeau raconte qu'elle a toujours refusé d'effectuer cette opération qui la mettait mal à l'aise. Elle évoque également la mise en place du SMIG qui s'avérait désavantageux pour celles qui travaillaient bien mais qui n'étaient pas rapides.
Titre: Le contrôle du travail
Durée: 00:02:09   [00:29:37 > 00:31:47]
Simone Blondeau aborde dans ce passage les opérations de contrôle dont elle avait la charge. Elle évoque la question de la rémunération qui n'était pas très élevée.
Titre: Formée "sur le tas" au métier de contremaîtresse
Durée: 00:01:39   [00:31:47 > 00:33:27]
Ayant fait toute sa carrière de contremaîtresse chez Robinet, Simone Blondeau regrette de ne pas avoir eu connaissance du fonctionnement de ce métier dans d'autres entreprises de confection. Elle aurait souhaité pouvoir bénéficier d'un
Titre: Rupture dans la carrière professionnelle
Durée: 00:03:28   [00:33:27 > 00:36:56]
En 1978, à la suite d'un accident personnel, Simone Blondeau est contrainte d'arrêter de travailler sur une longue période. Elle raconte comment cette rupture a eu une incidence sur sa carrière professionnelle.
Titre: Les patrons, M. et Mme Gallan
Durée: 00:04:02   [00:36:56 > 00:40:58]
Simone Blondeau raconte combien les patrons, M. et Mme Gallan étaient présents dans l'entreprise, principalement dans un rôle de supervision du travail.
Titre: Des vêtements griffés
Durée: 00:01:01   [00:40:58 > 00:42:00]
Il est question dans ce passage du nom des différentes griffes créées par les Etablissements Robinet, en dehors du travail effectué pour la Redoute ou les Trois Suisses.
Titre: "La fête des cousettes"
Durée: 00:02:58   [00:42:00 > 00:44:59]
"La fête des cousettes", c'est en ces termes que Simone Blondeau parle de la fête des catherinettes. Il s'agissait d'un moment particulièrement festif dont l'organisation était pris en charge par les patrons.
Titre: Des patrons présents dans les ateliers
Durée: 00:01:17   [00:44:59 > 00:46:16]
Il est à nouveau question dans ce passage de l'implication des patrons dans leur entreprise et de la proximité avec le personnel.
Titre: La confection "des jours"
Durée: 00:02:36   [00:46:16 > 00:48:53]
Simone Blondeau nous raconte que sa maman réalisait des "jours" sur des robes de communion. C'est auprès d'elle qu'elle apprend la technique. Elle nous présente un mouchoir de sa production.
Titre: Simone Blondeau travaillant sur sa machine à coudre
Durée: 00:06:22   [00:48:53 > 00:55:15]
Simone Blondeau s'installe devant sa machine à coudre achetée à l'âge de 18 ans à l'époque où elle travaillait dans une fabrique de pyjama et qu'elle réalisait des pièces le soir afin de gagner plus d'argent : "Je peux tout faire avec. Je peux piquer du gros, de tout, tout passe".

15 chapitres.
  • Après l'obtention de son CAP en 1951, Simone Blondeau exerce son métier au sein de différentes entreprises dont Fauche-Deville situeé à Foëcy, pour laquelle elle réalise des chemisiers : "On faisait la pièce entière". C'est grâce à sa maman qui travaillait à domicile pour les Etablissements Robinet qu'elle intègre ensuite une carrière de contremaitresse à l'âge de 20 ans.
  • Simone Blondeau explique en quoi consistait le travail de chef de fabrication. C'est l'occasion pour elle de décrire les différentes machines qui étaient utilisées dans l'atelier. Alors qu'au départ les ouvrières étaient en charge de la pièce entière, le travail est ensuite réparti entre plusieurs ouvrières, tandis que les machines réunissent peu à peu plusieurs opérations.
  • Cet extrait porte sur le chronométrage. Simone Blondeau raconte qu'elle a toujours refusé d'effectuer cette opération qui la mettait mal à l'aise. Elle évoque également la mise en place du SMIG qui s'avérait désavantageux pour celles qui travaillaient bien mais qui n'étaient pas rapides.
  • "La fête des cousettes", c'est en ces termes que Simone Blondeau parle de la fête des catherinettes. Il s'agissait d'un moment particulièrement festif dont l'organisation était pris en charge par les patrons.
Titre: Simone Blondeau, ancienne contremaitresse aux Etablissements Robinet
Date de réalisation: 15/09/2017
Lieu de réalisation: Vierzon
Genre: Entretien filmé
Simone Blondeau nous raconte avec humilité son expérience de contremaîtresse dans le secteur du prêt-à-porter féminin, au sein des Etablissements Robinet. Embauchée en 1955, à l'âge de 20 ans, elle est témoin de l'essor de la société : "J'ai grandi avec l'entreprise" se souvient-elle. Dans cet entretien, elle se remémore la période de son apprentissage, évoque ses liens avec ses subordonnées, décrit l'organisation du travail et le système de chronométrage. Elle parle également des moments de convivialité à travers les "fêtes des cousettes".
Sujet: Secteurs industriels
Topique: Industrie textile
Type: Droit d'auteur relatif au contenu du document source
Cette ressource audiovisuelle est protégée par le régime "Creative Commons". Vous êtes libres de la reproduire, distribuer et communiquer au public. Mais vous devez impérativement signaler la paternité de(s) ayant-droit(s) du contenu du média: BLONDEAU Simone. Vous n'avez pas le droit de la modifier ni d'en faire un usage commercial. Lecture, diffusion et exploitation concrète de cette ressource audiovisuelle présuppose que vous ayez accepté les règles juridiques Creative Commons décrites dans la page http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr/.
Type: Droit d'auteur relatif à la production du document source
Cette ressource audiovisuelle est protégée par le régime "Creative Commons". Vous êtes libres de la reproduire, distribuer et communiquer au public. Mais vous devez impérativement signaler la paternité de son(ses) auteur(s): UNIVERSITÉ FRANÇOIS RABELAIS DE TOURS /CITERES/ CETU ETICS ; ASSEGOND Céline. Vous n'avez pas le droit de la modifier ni d'en faire un usage commercial. Lecture, diffusion et exploitation concrète de cette ressource audiovisuelle présuppose que vous ayez accepté les règles juridiques Creative Commons décrites dans la page http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr/.
Langue(s): Français
Type: Analyses thématiques
Id analyse: bc49e8ce-8f85-4df8-8227-e90a49364012
Id vidéo: a2eabb7a-5dc5-4f8c-b74f-f1c46b0ccff2