Jacques Blondeau, ancien secrétaire général de l'Union Locale CGT, évoque l'immigration ouvrière à Vierzon.

Chapitre

Titre: L'arrivée et le développement de la main-d'oeuvre immigrée à Vierzon
Durée: 00:10:29   [00:00:00 > 00:10:29]
Dans cet extrait, Jacques Blondeau revient sur les deux vagues principales d'immigration à Vierzon et détaille les industries qui accueillaient cette main-d'oeuvre. Il raconte l'arrivée des Algériens, logés dans des logements précaires voire dans des wagons désaffectés, qui ont intégré le secteur du bâtiment avec les Italiens, celle des Espagnols et Portugais, plus spécialisés dans la céramique et la verrerie puis l'essor de la métallurgie. Il se souvient de la construction des cités ouvrières et se remémore la place des femmes de ces travailleurs dans les industries vierzonnaises.
Sujet: Logement
Topique: logement de fortune
Titre: Les ouvriers immigrés dans les usines vierzonnaises
Durée: 00:06:39   [00:10:29 > 00:17:08]
Jacques Blondeau raconte que de son point de vue de responsable syndical, il n'existait pas de problèmes particuliers de discrimination envers les travailleurs immigrés dans les entreprises vierzonnaises, au sien desquelles régnait une vraie solidarité. Il se souvient que son syndicat veillait par exemple à la représentativité des nationalités à hauteur de leur présence dans les entreprises lors des élections du personnel. Il évoque les différences de traitement dans d'autres villes de la région Centre et se souvient que si des problèmes se sont posés, ils n'étaient pas liés à la présence de travailleurs dans les usines mais à celle de la jeunesse dans les quartiers au cours des années 1990-2000.
Sujet: Solidarités
Topique: entraide au quotidien
Titre: La question de la rémunération des ouvriers immigrés
Durée: 00:12:17   [00:17:08 > 00:29:26]
Jacques Blondeau évoque dans cet extrait les raisons de la venue des travailleurs immigrés en France et en particulier à Vierzon. Les employeurs les rémunéraient en général moins cher que le SMIG ou au mieux juste à sa hauteur, et il n'existait quasiment pas de possibilité d'évolution de carrière pour ces ouvriers. C'était notamment le cas dans le secteur du bâtiment. Jacques Blondeau évoque d'autres aspects, comme les contrats de travail ou les différences entre secteurs industriels.
Sujet: Rémunérations
Topique: mode de rémunération
Titre: La présence des ouvriers immigrés dans les syndicats
Durée: 00:04:18   [00:29:26 > 00:33:44]
Jacques Blondeau détaille dans cet extrait le taux d'adhésion et l'engagement des travailleurs immigrés dans les différents syndicats et les différents secteurs industriels.

4 chapitres.
  • Dans cet extrait, Jacques Blondeau revient sur les deux vagues principales d'immigration à Vierzon et détaille les industries qui accueillaient cette main-d'oeuvre. Il raconte l'arrivée des Algériens, logés dans des logements précaires voire dans des wagons désaffectés, qui ont intégré le secteur du bâtiment avec les Italiens, celle des Espagnols et Portugais, plus spécialisés dans la céramique et la verrerie puis l'essor de la métallurgie. Il se souvient de la construction des cités ouvrières et se remémore la place des femmes de ces travailleurs dans les industries vierzonnaises.
  • Jacques Blondeau raconte que de son point de vue de responsable syndical, il n'existait pas de problèmes particuliers de discrimination envers les travailleurs immigrés dans les entreprises vierzonnaises, au sien desquelles régnait une vraie solidarité. Il se souvient que son syndicat veillait par exemple à la représentativité des nationalités à hauteur de leur présence dans les entreprises lors des élections du personnel. Il évoque les différences de traitement dans d'autres villes de la région Centre et se souvient que si des problèmes se sont posés, ils n'étaient pas liés à la présence de travailleurs dans les usines mais à celle de la jeunesse dans les quartiers au cours des années 1990-2000.
  • Jacques Blondeau évoque dans cet extrait les raisons de la venue des travailleurs immigrés en France et en particulier à Vierzon. Les employeurs les rémunéraient en général moins cher que le SMIG ou au mieux juste à sa hauteur, et il n'existait quasiment pas de possibilité d'évolution de carrière pour ces ouvriers. C'était notamment le cas dans le secteur du bâtiment. Jacques Blondeau évoque d'autres aspects, comme les contrats de travail ou les différences entre secteurs industriels.
Titre: Jacques Blondeau, ancien secrétaire général de l'Union Locale CGT, évoque l'immigration ouvrière à Vierzon
Date de réalisation: 26/01/2017
Genre: Entretien filmé
Dans cet entretien, Jacques Blondeau évoque l'immigration ouvrière à Vierzon. Il détaille les pays d'origine de cette immigration, les secteurs industriels concernés, et l'intérêt que représentait cette main-d'oeuvre pour les employeurs. Il raconte les différences de rémunération, l'intégration de ces ouvriers dans la ville de Vierzon, et leur présence au sein des syndicats.
Type: Droit d'auteur relatif au contenu du document source
Cette ressource audiovisuelle est protégée par le régime "Creative Commons". Vous êtes libres de la reproduire, distribuer et communiquer au public. Mais vous devez impérativement signaler la paternité de(s) ayant-droit(s) du contenu du média: BLONDEAU JACQUES. Vous n'avez pas le droit de la modifier ni d'en faire un usage commercial. Lecture, diffusion et exploitation concrète de cette ressource audiovisuelle présuppose que vous ayez accepté les règles juridiques Creative Commons décrites dans la page http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr/.
Type: Droit d'auteur relatif à la production du document source
Cette ressource audiovisuelle est protégée par le régime "Creative Commons". Vous êtes libres de la reproduire, distribuer et communiquer au public. Mais vous devez impérativement signaler la paternité de son(ses) auteur(s): ESCoM-AAR (Equipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias - Archives Audiovisuelles de la Recherche), FMSH (Fondation Maison des Sciences de l'Homme), Paris, France ; UNIVERSITÉ FRANÇOIS RABELAIS DE TOURS /CITERES/ CETU ETICS ; ASSEGOND Céline. Vous n'avez pas le droit de la modifier ni d'en faire un usage commercial. Lecture, diffusion et exploitation concrète de cette ressource audiovisuelle présuppose que vous ayez accepté les règles juridiques Creative Commons décrites dans la page http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr/.
Titre: Jacques Blondeau, ancien secrétaire général de l'Union Locale CGT, évoque l'immigration ouvrière à Vierzon
Langue(s): Français
Id analyse: c43eb4b3-a8cd-4c2c-a686-e75b38d109b3
Id vidéo: 41a17e0e-d309-48ce-903e-55fcd354202e
Dans cet entretien, Jacques Blondeau évoque l'immigration ouvrière à Vierzon. Il détaille les pays d'origine de cette immigration, les secteurs industriels concernés, et l'intérêt que représentait cette main-d'oeuvre pour les employeurs. Il raconte les différences de rémunération, l'intégration de ces ouvriers dans la ville de Vierzon, et leur présence au sein des syndicats.