Mondialisation et compétition. BRESSER-PEREIRA, Luiz Carlos

Chapitre

Titre: Discussion d'économie politique sur la concurrence internationale
Durée: 00:05:37   [00:00:00 > 00:05:37]
Dans la globalisation, constate Luis Carlos Bresser-Pereira à travers la présentation des deux premiers chapitres de son ouvrage intitulé "Mondialisation et compétition", les pays sont devenus interdépendants et sont soumis à une confrontation économique. Il préconise une stratégie nationale de développement.
Titre: Evolution des pays émergents latino-américains entre les années 1930 et 1990
Durée: 00:06:02   [00:05:37 > 00:11:40]
Pendant cinquante ans, entre les années 1930 et 1970, l'Amérique latine a connu un grand processus de développement économique et une forte industrialisation. La stratégie nationale de développement en place était celle du "national-développementisme", basée sur une intervention de l'Etat dans l'économie et un processus de protection de l'industrie nationale. Quand, vers les années 1980, elle subit tout comme les pays émergents une crise d'endettement externe. L'idéologie néolibérale étasunienne gagne grâce aux urnes et se met en oeuvre à travers le consensus de Washington, que Luiz Carlos Bresser-Pereira nomme "orthodoxie conventionnelle". Celle-ci est basée sur l'ouverture commerciale, la privatisation et une politique macroéconomique.
Titre: Echec des politiques issues du Consensus de Washington et alternative du "nouveau développementisme"
Durée: 00:03:32   [00:11:40 > 00:15:13]
Suite à l'échec du consensus de Washington, se profile une autre stratégie économique, le "nouveau développementisme", terme péjoratif pour les néolibéraux, remarque Luiz Carlos Bresser-Pereira. Celui-ci développe en quoi consiste ce nouveau concept par rapport à l'"orthodoxie conventionnelle".
Titre: Macroéconomie du développement et problèmes du taux de change
Durée: 00:08:54   [00:15:13 > 00:24:07]
Luiz Carlos Bresser-Pereira énumère trois idées fondamentales dans la macroéconomie du développement relatives au problème du taux de change : - la tendance structurelle à surévaluer les taux de change dans tous les pays en développement, - presque tous les pays en développement sont sujets à la "maladie hollandaise" (dutch disease) où le taux de change est incompatible avec l'industrialisation, - la critique de la politique de croissance avec épargne externe. Le mécanisme de la "maladie hollandaise" fait l'objet d'un développement en détail de la part de Luiz Carlos Bresser-Pereira.
Titre: Critique sur la politique de croissance avec épargne externe
Durée: 00:21:54   [00:24:07 > 00:46:02]
Luiz Carlos Bresser-Pereira propose une évaluation critique des deux politiques fondamentales en matière d'économie : la "politique de croissance avec épargne externe" et le "populisme des taux de change" ou populisme cambial, développant le premier en détail et soulignant les erreurs de ces deux modèles.
Titre: Rôle de l'Etat
Durée: 00:06:32   [00:46:02 > 00:52:35]
Revenant sur le rôle de l'Etat, en l'ayant au préalable redéfini, Luiz Carlos Bresser-Pereira insiste sur sa place centrale avec un gouvernement légitime, dans la stratégie nationale de développement, réfutant l'opposition néolibérale de l'Etat et du marché.
Titre: Raisons de la crise économique actuelle
Durée: 00:04:22   [00:52:35 > 00:56:57]
Les raisons de la crise économique et financière viennent de la dérégulation des marchés financiers et des marchés en général - après 1975, particulièrement aux Etats-Unis et en Angleterre -, causée par l'idéologie néolibérale et par l'idéologie néoclassique des économistes. Luiz Carlos Bresser-Pereira fait une critique de cette dérégulation du point de vue des pays en développement.
Titre: Les changements politiques récents en Amérique Latine et la viabilité du "nouveau développementisme"
Durée: 00:08:03   [00:56:57 > 01:04:48]
Depuis l'arrivée au pouvoir en Amérique latine ces dix dernières années de gouvernements de gauche et nationalistes, Luiz Carlos Bresser-Pereira laisse entendre qu' il est possible d'espérer mettre en oeuvre un nouveau développementisme. Il relève cependant l'attitude ambiguë des élites latino-américaines, qui font alliance tantôt avec les élites des pays riches tantôt avec les élites de leur propre pays, en fonction de leurs intérêts et peuvent nuire ainsi à une union nationale entre elles et le peuple. Le nouveau devéloppementisme et le rattrapage ne se feront que s'il y a cohésion nationale conclut Luiz Carlos Bresser-Pereira.

8 chapitres.
  • Pendant cinquante ans, entre les années 1930 et 1970, l'Amérique latine a connu un grand processus de développement économique et une forte industrialisation. La stratégie nationale de développement en place était celle du "national-développementisme", basée sur une intervention de l'Etat dans l'économie et un processus de protection de l'industrie nationale. Quand, vers les années 1980, elle subit tout comme les pays émergents une crise d'endettement externe. L'idéologie néolibérale étasunienne gagne grâce aux urnes et se met en oeuvre à travers le consensus de Washington, que Luiz Carlos Bresser-Pereira nomme "orthodoxie conventionnelle". Celle-ci est basée sur l'ouverture commerciale, la privatisation et une politique macroéconomique.
  • Suite à l'échec du consensus de Washington, se profile une autre stratégie économique, le "nouveau développementisme", terme péjoratif pour les néolibéraux, remarque Luiz Carlos Bresser-Pereira. Celui-ci développe en quoi consiste ce nouveau concept par rapport à l'"orthodoxie conventionnelle".
  • Luiz Carlos Bresser-Pereira énumère trois idées fondamentales dans la macroéconomie du développement relatives au problème du taux de change : - la tendance structurelle à surévaluer les taux de change dans tous les pays en développement, - presque tous les pays en développement sont sujets à la "maladie hollandaise" (dutch disease) où le taux de change est incompatible avec l'industrialisation, - la critique de la politique de croissance avec épargne externe. Le mécanisme de la "maladie hollandaise" fait l'objet d'un développement en détail de la part de Luiz Carlos Bresser-Pereira.
  • Revenant sur le rôle de l'Etat, en l'ayant au préalable redéfini, Luiz Carlos Bresser-Pereira insiste sur sa place centrale avec un gouvernement légitime, dans la stratégie nationale de développement, réfutant l'opposition néolibérale de l'Etat et du marché.
  • Les raisons de la crise économique et financière viennent de la dérégulation des marchés financiers et des marchés en général - après 1975, particulièrement aux Etats-Unis et en Angleterre -, causée par l'idéologie néolibérale et par l'idéologie néoclassique des économistes. Luiz Carlos Bresser-Pereira fait une critique de cette dérégulation du point de vue des pays en développement.
  • Depuis l'arrivée au pouvoir en Amérique latine ces dix dernières années de gouvernements de gauche et nationalistes, Luiz Carlos Bresser-Pereira laisse entendre qu' il est possible d'espérer mettre en oeuvre un nouveau développementisme. Il relève cependant l'attitude ambiguë des élites latino-américaines, qui font alliance tantôt avec les élites des pays riches tantôt avec les élites de leur propre pays, en fonction de leurs intérêts et peuvent nuire ainsi à une union nationale entre elles et le peuple. Le nouveau devéloppementisme et le rattrapage ne se feront que s'il y a cohésion nationale conclut Luiz Carlos Bresser-Pereira.
Titre: Mondialisation et compétition
Sous-titre: Entretien avec Luiz Carlos BRESSER-PEREIRA
Auteur(s): BRESSER-PEREIRA, Luiz Carlos
Durée: 01:04:48
Date de réalisation: 09/04/2009
Lieu de réalisation: FMSH - Fondation Maison des Sciences de l'Homme, 54 bd Raspail, 75006 Paris, France.
Dans cet entretien Luiz Carlos Bresser-Pereira développe en détail son point de vue d'économiste et d'homme politique sur l'évolution économique des pays émergents latinoaméricains depuis les années 1930, l'échec des politiques issues du "consensus de Washington" qu'il qualifie d'"orthodoxie conventionnelle" à laquelle il oppose son modèle stratégique de développement macroéconomique qu'il nomme le "nouveau développementisme".
Luiz Carlos BRESSER-PEREIRA enseigne l'économie et la théorie politique à la Fondation Getulio Vargas au Brésil. Il est professeur, invité régulièrement à l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales à Paris, à l'Université Paris 1, et à l'Université d'Oxford. Il a publié de nombreux ouvrages, "The theory of Inertial Inflation" avec Yoshiaki Nakano(1987), "Crise économique et réforme de l'Etat au Brésil" (2001), "Democracy and Public Management Reform : Building the Republican State" (2004), "Developing Brazil" (2005) et "Macroeconomics of Stagnation" (2007), entre autres. Ses contributions à la théorie économique et politique, surtout dans l'étude des problèmes spécifiques des pays à revenu moyen, sont reconnues. C'est le cas, notamment, de sa théorie de l'inflation inertielle et de son analyse sur la tendance à la surévaluation du taux de change. Son travail sur la réforme de l'administration publique et la transition démocratique au Brésil est également très apprécié. Il participe activement à la vie politique brésilienne depuis la fin du régime autoritaire. Ainsi, il a occupé diverses fonctions, dont celle de Directeur de la Banque de l'Etat de Sao Paolo, de Ministre de l'Administration Fédérale et de la Réforme de l'Etat, de Ministre des Finances et de Ministre de la Science et de la Technologie. A partir de son dernier ouvrage "Mondialisation et compétition" publié en France en 2009, il nous parle des problèmes de développement des pays à revenu moyen dans le cadre de la mondialisation commerciale et financière. Il analyse pourquoi certains pays émergents réussissent dans le cadre de la concurrence internationale alors que d'autres n'ont pas le même succès. Il explique également l'alternative du "nouveau développementisme" qu'il propose, et fait le point sur les pays émergents latinoaméricains.
Sujet: Pays
Topique: Argentine
Pays: Brésil
Pays: Venezuela
Localisation temporelle du sujet: XXIe siècle ap. J.-C. ; XXe siècle ap. J.-C.
Type de discours consacré au sujet: Evaluation critique' ; Exposé historique
Sujet: Théories et notions scientifiques en SHS
Topique: Théorie de l'entrepreneur de Joseph Schumpeter (1883-1950)
Localisation spatiale du sujet: Autriche
Localisation temporelle du sujet: XXe siècle ap. J.-C.
Type de discours consacré au sujet: Evaluation critique'
Sujet: Théories et notions scientifiques en SHS
Topique: Théorie économique du national-développementisme et du nouveau développementisme (Amérique latine)
Localisation temporelle du sujet: XXIe siècle ap. J.-C. ; XXe siècle ap. J.-C.
Type de discours consacré au sujet: Evaluation critique' ; Exposé historique
Nom: BRESSER-PEREIRA
Prénom: Luiz Carlos
Rôle: Economistes
Fonction: Professeur à la Fondation Getulio Vargas
Adresse: Sao Paulo, Brésil
Type: Articles numériques
Auteur: BRESSER-PEREIRA, Luis Carlos ; THEUER Daniela
Url: http://www.bresserpereira.org.br/papers/2012/373.AmeriqueLatine-Daniela.pdf
Cet article - publié dans la revue "Recherches internationales", n° 93 (janvier-mars 2012, pp. 83-106) -, commence par le texte d'introduction suivant : "L’Amérique latine est probablement la région qui a le plus souffert des années néolibérales, parce que c’est la région où les réformes et les politiques néolibérales ont été poussées le plus loin. Pour cette raison, c’est aussi la région où les années néolibérales ont pris fin en premier. Depuis la fin des années 1990, des dirigeants politiques de gauche et nationalistes en matière d’économie ont remporté des élections. D’autre part, une nouvelle école de pensée économique fondée sur une nouvelle « macroéconomie structuraliste du développement » s’est développée. Les dix thèses sur le nouveau développementisme constituent aujourd’hui une alternative au consensus de Washington. Est-ce que cela signifie que l’État développementiste est de retour ? Il est trop tôt pour le dire, pas seulement parce que les théories et la pratique politique correspondent rarement, mais aussi parce que la hausse des prix des matières premières menace l’industrialisation dans la région."
Type: Pages web
Auteur: Librairie Palimpseste
Url: http://www.ameriquelatine.msh-paris.fr/spip.php?article294
Le site de la librairie Palimpseste de la FMSH - Fondation Maison des Sciences de l'Homme présente l'ouvrage de Luis Carlos Bresser-Pereira intitulé "Mondialisation et compétition. Pourquoi certains pays émergents réussissent et d'autres non." (La Découverte, Paris, 2009) ainsi qu'un court entretien avec l'auteur.
Type: Articles numériques
Auteur: BRESSER-PEREIRA, Luis Carlos
Url: http://www.recherches-internationales.fr/RI84_pdf/RI84NL_Rogalski_pdf.pdf
Note de lecture de Michel Rogalski relative à l'ouvrage de Luis Carlos Bresser-Pereira intitulé "Mondialisation et compétition. Pourquoi certains pays émergents réussissent et d'autres non", préfacé par Robert Boyer (La Découverte, Paris, 2009). "[...] À travers cet essai, Bresser-Pereira, qui se définit lui-même comme « un économiste keynésien historico-structuraliste », trace les contours d’un cadre théorique qui vise à renouveler l’apport de l’« école structuraliste » en définissant les traits marquants d’un « nouveau développementisme » qui gagne du terrain en Amérique latine. [...]"
BRESSER-PEREIRA, Luiz Carlos. "Mondialisation et compétition. Entretien avec Luis Carlos Pereira", Archives Audiovisuelles de la Recherche (AAR), n°1691, 2009, [en ligne] ; URL : http://www.archivesaudiovisuelles.fr/1691/
Type: Droit d'auteur relatif à la réalisation du document source
Le réalisateur de cette ressource audiovisuelle (documentaire audiovisuel, enregistrement audiovisuel, ...) est l'ESCoM (Equipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias) à la FMSH (Fondation Maison des Sciences de l'Homme), FMSH - Fondation Maison des Sciences de l'Homme, 190 avenue de France, 75013 Paris, France, le 9 avril 2009.
Type: Régime général "Creative Commons" relatifs au document source
Cette ressource audiovisuelle est protégée par le régime "Creative Commons". Vous êtes libres de la reproduire, distribuer et communiquer au public. Mais vous devez impérativement signaler sa paternité (son ou ses auteurs), vous n'avez pas le droit de la modifier ni d'en faire un usage commercial. Lecture, diffusion et exploitation concrète de cette ressource audiovisuelle présuppose que vous ayez accepté les règles juridiques Creative Commons décrites dans la page http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr/
Lien: Creative Commons - Paternité-Pas d'Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France
Titre: Analyse de base d'un entretien portant sur la mondialisation et la compétition économique en Amérique latine
Sous-titre: Analyse pour portail FMSH-AAR
Langue(s): Français
Type: Analyse plus détaillé
Comment citer: CHEMOUNY, Muriel. "Analyse de base d'un entretien portant sur la mondialisation et la compétition économique en Amérique latine". Analyse globale de la video source segmentée, 2013, Archives Audiovisuelles de la Recherche (AAR), n°1691, 2009, [en ligne] ; URL : http://www.archivesaudiovisuelles.fr/1691/
Id analyse: ce929995-a3f3-4877-8fc4-f0d8ebc98cbc
Id vidéo: 73646aa1-a006-40bb-b371-7236a24f83d0
Cette ressource audiovisuelle est destinée aux chercheurs, aux étudiants, aux enseignants dont le domaine d'étude porte sur l'économie et la globalisation, plus particulièrement du point de vue des pays émergents d'Amérique latine.