Grains quality and milling requirements. COLLINS, Edward
Titre: Grains quality and milling requirements
Sous-titre: La qualité de la graine et les exigences de moulure
Auteur(s): COLLINS, Edward
Durée: 00:17:35
Date de réalisation: 16/05/2002
Lieu de réalisation: La Ferté-sous-Jouarre, France 2002
Genre: Conférence filmée
Langue(s): English
Edward Collins propose une vision historique sur l’évolution de la production alimentaire. Travaillant sur les aspects opérationnels et techniques de la production alimentaire, la question se situe au niveau du système alimentaire. L’étude de la graine, son acheminement jusqu’à la table a été l’objet de recherches. La consommation de la graine par rapport à la géographie révèle le motif de l’utilisation des moulins de meules en Europe, qui s’adapte à de différents types de graine. Dans les moulins à eau, l’interdépendance de meule française et anglaise permet de travailler les qualités différentes de graine. A partir du XIXe siècle le Royaume-Uni privilège les meules industrielles afin de produire en plus grande quantité. Or, l’importation de graines dures au XXe siècle fait des dégâts sur les meules, obligeant les meuniers à trouver un nouveau type de pierre. Ils ont du abandonner les meules traditionnelles pour de nouveaux mortiers qui permettent de séparer les graines des germes.
Nom: COLLINS
Prénom: Edward
Rôle: Conférenciers
Fonction: écrivain
Adresse: Royaume-Uni
Type: Livre
Auteur: Bertrand Gille
Gallimard La Pléiade 1978 Bertrand Gille part d'un postulat : l'histoire de l'humanité serait scandée par la succession de "systèmes techniques", caractérisés chacun par la synergie entre quelques technologies fondamentales. Puis il illustre ce postulat en décrivant les systèmes techniques de la pierre taillée, de l'industrie antique (utilisant la main d'œuvre servile), de l'industrie manufacturière (qui utilise d'abord l'énergie éolienne ou celle des cours d'eau, puis la machine à vapeur), de la mécanique et de la chimie qui ont dominé le XIXe siècle et la première moitié du XXème, enfin de l'électronique et de l'informatique qui est le système technique d'aujourd'hui. Est-ce dire que les systèmes techniques déterminent l'histoire ? Non, car cela étirerait trop la portée du modèle ; mais par contre ils déterminent ce qui est possible, dans chaque période, pour la production des biens et services et donc pour la satisfaction des besoins. Ils déterminent l'histoire par le biais du possible économique, et dans la mesure où ce possible influence l'histoire - mesure qui n'est sans doute pas négligeable. Certains réfutent le postulat de Gille en l'accusant de "technicisme" (doctrine qui consiste à croire que la technique peut résoudre tous les problèmes que rencontre l'humanité, et qui a de moins en moins de partisans). L'accusation est injuste, car jamais Gille n'a défendu cette doctrine. Et on peut renvoyer les critiques à leurs propres préjugés : s'ils réfutent le rôle historique de la technique, c'est qu'ils ont en tête d'autres postulats et vont chercher l'explication de l'histoire du côté de la politique, ou de l'économie, ou de la sociologie, ou des rapports de force, de sorte que si l'on cédait comme eux à la tentation de la caricature on pourrait les accuser de "politicisme", "économisme", "sociologisme", "dynamisme", etc.
Lien: Michel Volle
Type: Contexte "Education"
Public cible: Pour tout public
Intervention accessible aux étudiants à partir de L1 qui présente l'évolution de la production technique dans l'agriculture
COLLINS, Edward. conférence intitulée "Grains quality and milling requirements", in "Extraction, façonnage, commerce et utilisation des meules de moulin : une industrie dans la longue durée", Atelier des Arkéonautes (ADA), n° 2058, 2002, [en ligne] ; URL : http://semioweb.msh-paris.fr/corpus/ADA/FR/_video.asp?id=2058&ress=6835&video=11306&format=83
Type: Régime général "Creative Commons" relatifs au document source
Cette ressource audiovisuelle est protégée par le régime "Creative Commons". Vous êtes libre de la reproduire, distribuer et communiquer au public. Mais vous devez impérativement signaler sa paternité (son ou ses auteurs), vous n'avez pas le droit de la modifier ni d'en faire un usage commercial. Lecture, diffusion et exploitation concrète de cette ressource audiovisuelle présuppose que vous ayez accepté les règles juridiques Creative Commons décrites dans la page http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr/"
Lien: Creative Commons - Paternité-Pas d'Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France
Titre: Description de base de la vidéo portant sur les exigences du moulure comme garantes de la qualité du grain
Langue(s): Français
Type: Analyses de base de l'objet média
Comment citer: SAKUNTABHAI, Primsuda. "Description de base de la vidéo portant sur les exigences du moulure comme garantes de la qualité du grain". Analyse de base de la vidéo source, 2011, Atelier des Arkéonautes (ADA), n° 2058, 2002, [en ligne] ; URL : http://semioweb.msh-paris.fr/corpus/ADA/FR/_video.asp?id=2058&ress=6835&video=11306&format=83
Id analyse: dd20576c-cebe-4f8c-8e15-2224d75c4c5b
Id vidéo: b61c2f28-7d54-429d-afc3-10d5c62b71fe
En mai 1999, lors de la Fête du pain, Mouette BARBOFF encourage le maire à valoriser les meules de La Ferté sous Jouarre, un patrimoine de renommée mondiale, et lance l'idée d'un colloque international sur les meules, multidisciplinaire et ouvert à tous, le premier du genre. Mouette Barboff (ethnologue, présidente de l'Europe, Civilisation du Pain/FMSH) et François Sigaut (historien, EHESS, responsable du projet Agapi), rencontrent successivement M. Doumeizel (maire en 1999) et Mme Richard (maire en 2001), pour leur présenter le projet. Ils mettent en place un comité d'organisation, un comité scientifique, et travaillent à la réalisation de ce colloque avec le soutien de la Fondation Maison des Sciences de l'Homme, la Municipalité de La Ferté sous Jouarre, et le Conseil Général de Seine et Marne. Les principaux thèmes de ce colloque sont : - Des percuteurs aux meules, continuités et diversité dans l'évolution d'un très ancien outillage - Des percuteurs aux meules - Le choix des pierres. Différences et substitutions dans l'utilisation des matériaux - Travaux techniques et outils des meuliers - L'industrie fertoise, prospérité et difficultés - L'industrie meulière en France, en Europe et ailleurs. Ce colloque présente en alternance des séances de travail et des visites (ville, anciennes carrières, abbaye de Jouarre, collections de Jacques Beauvois, Musée des Pays de Seine et Marne). Les présentations sont accompagnées de projections (diapositives, vidéo, power point, film en trois dimensions). Il regroupe 150 participants, 16 pays y sont représentés (chercheurs, associations de moulins, responsables de musées, minotiers, meuniers, représentants institutionnels et particuliers intéressés par le sujet).