DOMINIQUE FORBAULT, ANCIEN TECHNICIEN MÉTHODES PUIS RESPONSABLE LOGISTIQUE RÉCEPTION CHEZ CASE.
Titre: DOMINIQUE FORBAULT, ANCIEN TECHNICIEN MÉTHODES PUIS RESPONSABLE LOGISTIQUE RÉCEPTION CHEZ CASE
Durée: 01:05:46
Date de réalisation: 13/11/2018
Lieu de réalisation: Vierzon France
Genre: Entretien filmé
Langue(s): Français
Après l’obtention d’un CAP tourneur, Dominique Forbault est recruté en 1968 à l’âge de 17 ans par l’établissement industriel vierzonnais Unelec, constructeur de ponts roulants. Il y complète son apprentissage du métier sur le tas : « C’étaient les anciens qui faisaient la formation des jeunes ». En 1974, alors que son père exerce comme dessinateur industriel dans l’entreprise CASE, Dominique Forbault a l’opportunité d’intégrer cette société en qualité de technicien du bureau des méthodes. Il bénéficie alors de diverses formations qui lui permettent d’exercer son nouveau métier, d’abord au sein de différents secteurs de l’entreprise puis dans l’atelier de montage exclusivement. Cet entretien est l’occasion pour Dominique Forbault de nous préciser en quoi consister son métier. Il nous décrit les différentes techniques de chronométrage. Il évoque notamment le système informatisé MOST importé des Etats-Unis. Trois ans avant la fermeture de l’entreprise en 1996, il occupe le poste de responsable logistique réception. Il se remémore les moments de luttes et les liens de solidarités entre les membres du personnel qui se sont renforcés à cette période. A la fermeture, il assure pendant un an le rôle de conseiller pour l’antenne Emploi avant d’être recruté par l’entreprise Sicma basée à Issoudun (36), spécialisée dans la fabrication de sièges d’avion. Cet entretien a été réalisé dans le cadre de la recherche MEMOVIV menée par une équipe de chercheurs en sociologie de l'Université de Tours (CITERES/CETU ETIcS), avec le soutien des archives départementales du Cher et de CICLIC, L'agence du Centre-Val de Loire pour le livre, l'image et la culture numérique. Enquête et réalisation : Céline Assegond Montage : Nicolas Roussy-Ducher MEMOVIV a bénéficié du financement de la région Centre-Val de Loire, complété par celui de la DRAC Centre- Val de Loire et de la ville de Vierzon. Avec le concours de l’ESCOM/FMSH pour la conception et le développement du site Internet dédié à la mémoire du travail à Vierzon.
Type: Droit d'auteur relatif au contenu du document source
Cette ressource audiovisuelle est protégée par le régime "Creative Commons". Vous êtes libres de la reproduire, distribuer et communiquer au public. Mais vous devez impérativement signaler la paternité de(s) ayant-droit(s) du contenu du média. Vous n'avez pas le droit de la modifier ni d'en faire un usage commercial. Lecture, diffusion et exploitation concrète de cette ressource audiovisuelle présuppose que vous ayez accepté les règles juridiques Creative Commons décrites dans la page http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr/.
Type: Droit d'auteur relatif à la production du document source
Cette ressource audiovisuelle est protégée par le régime "Creative Commons". Vous êtes libres de la reproduire, distribuer et communiquer au public. Mais vous devez impérativement signaler la paternité de son(ses) auteur(s). Vous n'avez pas le droit de la modifier ni d'en faire un usage commercial. Lecture, diffusion et exploitation concrète de cette ressource audiovisuelle présuppose que vous ayez accepté les règles juridiques Creative Commons décrites dans la page http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr/.
Titre: DOMINIQUE FORBAULT, ANCIEN TECHNICIEN MÉTHODES PUIS RESPONSABLE LOGISTIQUE RÉCEPTION CHEZ CASE
Langue(s): Français
Id analyse: e032cc11-ffd4-48c6-80ed-79bca59c1b99
Id vidéo: 728bfabe-13e8-45df-a53b-12a21db2c973
Après l’obtention d’un CAP tourneur, Dominique Forbault est recruté en 1968 à l’âge de 17 ans par l’établissement industriel vierzonnais Unelec, constructeur de ponts roulants. Il y complète son apprentissage du métier sur le tas : « C’étaient les anciens qui faisaient la formation des jeunes ». En 1974, alors que son père exerce comme dessinateur industriel dans l’entreprise CASE, Dominique Forbault a l’opportunité d’intégrer cette société en qualité de technicien du bureau des méthodes. Il bénéficie alors de diverses formations qui lui permettent d’exercer son nouveau métier, d’abord au sein de différents secteurs de l’entreprise puis dans l’atelier de montage exclusivement. Cet entretien est l’occasion pour Dominique Forbault de nous préciser en quoi consister son métier. Il nous décrit les différentes techniques de chronométrage. Il évoque notamment le système informatisé MOST importé des Etats-Unis. Trois ans avant la fermeture de l’entreprise en 1996, il occupe le poste de responsable logistique réception. Il se remémore les moments de luttes et les liens de solidarités entre les membres du personnel qui se sont renforcés à cette période. A la fermeture, il assure pendant un an le rôle de conseiller pour l’antenne Emploi avant d’être recruté par l’entreprise Sicma basée à Issoudun (36), spécialisée dans la fabrication de sièges d’avion. Cet entretien a été réalisé dans le cadre de la recherche MEMOVIV menée par une équipe de chercheurs en sociologie de l'Université de Tours (CITERES/CETU ETIcS), avec le soutien des archives départementales du Cher et de CICLIC, L'agence du Centre-Val de Loire pour le livre, l'image et la culture numérique. Enquête et réalisation : Céline Assegond Montage : Nicolas Roussy-Ducher MEMOVIV a bénéficié du financement de la région Centre-Val de Loire, complété par celui de la DRAC Centre- Val de Loire et de la ville de Vierzon.