La notion de régionalisations par René LEBOUTTE. LEBOUTTE, René
Titre: La notion de régionalisations par René LEBOUTTE
Sous-titre: Colloque "La construction sociale des territoires européens : frontières, régionalisations et performances"
Auteur(s): LEBOUTTE, René
Durée: 00:18:23
Date de réalisation: 20/09/2007
Lieu de réalisation: Université du Luxembourg - Campus Limpertsberg, 162a, avenue de la Faïencerie, L-1511 Luxembourg
Genre: Extrait d'un colloque filmé
Langue(s): Français
Dans le cadre du colloque "La construction sociale des territoires européens : frontières, régionalisations et performances", René LEBOUTTE, historien spécialiste de l'Europe contemporaine, réalise une présentation sur la notion de régionalisations. René Leboutte retient trois points: - l'objectif : la construction sociale des territoires européens n'est pas une vue de l'esprit, elle est perçue comme telle par les habitants passés et présents. Encore faut-il le démontrer plus solidement par l'approche comparative et interdisciplinaire. - la méthode : considérer la « régionalisation » comme méthode (plutôt que comme objet de recherche). - les moyens : les récents travaux sur les questions de reconversion des bassins industriels ont démontré que l'interdisciplinarité s'impose.
Les auteurs de la circulaire invitant à ce colloque ont été bien inspirés d'utiliser le pluriel pour évoquer la "régionalisation", souligne René Leboutte. En effet, cette notion est ambiguë : elle renvoie d'une part à un "processus de division d'un territoire soumis à un pouvoir national" (observable dès l'Antiquité) ; d'autre part, à un processus sui generis qui ne s'inscrit pas nécessairement dans le cadre national : l'émergence de régions qui, souvent, sont antérieures aux États-nations et qui ne s'inscrivent pas toujours dans le cadre des frontières politiques (tel est le cas de la formation des bassins industriels, des régions transfrontalières). Dans ce dernier cas, la régionalisation non comme un objet d'investigation, mais comme une méthode permettant de comprendre la genèse et les mutations des régions. La régionalisation entendue comme division d'un territoire soumis à un pouvoir national a fait l'objet de nombreuses études historiques sur les mouvements régionalistes, le régionalisme, en mettant surtout l'accent sur les aspects politiques et culturels (langues, religion, "coutumes"). Cette régionalisation est aussi le produit de l'unification européenne. L'histoire de la construction européenne a mis en évidence que les politiques communautaires (surtout la politique régionale et la politique agricole commune) sont un puissant « facteur régionogène » (expression introduite par l'historienne polonaise Helena Madurowicz Urbanska).
Sujet: Théories et notions scientifiques en SHS
Topique: Croissance déclin ; développement de la notion de "réseaux de régions"
Localisation temporelle du sujet: XXIe siècle ap. J.-C.
Type de discours consacré au sujet: Exposé théorique
Depuis une vingtaine d'années, les théories de la croissance ont cédé le terrain aux « théories de la croissance endogène ». Il s'agit d'étudier la répartition des activités économiques dans l'espace en tenant compte d'un grand nombre de variables telles que les coûts de transport, le marché du travail régional, le degré d'urbanisation, etc. La nouvelle géographie économique tente donc de mesurer aussi finement possible la convergence (ou son absence) entre régions ou groupes de régions. Elle en arrive à distinguer non plus simplement des régions pauvres et des régions riches, mais des ensembles comme celui formé par le chapelet de bassins industriels. Chaque ensemble ou « club » de régions aurait son propre modèle de convergence, son propre rythme de croissance. Cette approche retient de plus en plus l'attention des historiens qui abordent les « réseaux de régions » (faute de trouver une meilleure formulation).
Sujet: Théories et notions scientifiques en SHS
Topique: Nouvelles pistes de recherches transdisciplinaires sur les régions
Libellé: Transdisciplinarité et nouveaux concepts autour de la notion de région
Localisation temporelle du sujet: XXIe siècle ap. J.-C.
Type de discours consacré au sujet: Exposé théorique
Quatre domaines relativement récents de recherche en histoire. Le premier porte sur la question des « districts » industriels qui a donné lieu à une abondante littérature, surtout en Italie. La notion de district a mis en évidence l'importance des liens, des interrelations entre innovation technologique, savoir faire, entreprises familiales, liens sociaux, culture entrepreneuriale, territoire. Les travaux menés en ce domaine ont clairement opté pour l'interdisciplinarité et l'approche comparée (14). Le deuxième porte sur les régions « transfrontalières » (histoire transnationale) dont la Grande Région apparaît comme un véritable laboratoire. Le troisième concerne les réseaux de régions (les « clubs »). Les historiens attachent de plus en plus d'importance aux grands ensembles régionaux la « Grande Région » ; le réseau hanséatique ;l'espace de la Baltique (qui englobe l'Écosse et les Provinces Unies). Ces trois domaines de recherche renvoient à une typologie proposée par Marteen Prak en 1994 : - micro-région : ensemble territorial homogène, formant un système où villes-campagne, spécialisation complémentarité économique s'articulent en un ensemble cohérent; - « méso-région » dont la définition semble correspondre au cas de la « Grande Région » (?) ; - macro-région, c'est à dire les ensembles, les « économies monde » de Braudel. Le quatrième champ d'investigation concerne l'époque contemporaine :les relations complexes entre Union européenne, Etats, Régions.
Nom: LEBOUTTE
Prénom: René
Rôle: Conférenciers
Appartenance: Université de Liège, Belgique
Fonction: Professeur
Docteur en Philosophie et Lettres (Spécialisation Histoire), Université de Liège, 1985 Habilitation à diriger des recherches, Université Charles de Gaulle, Lille III, 1997 1991-1999 Professeur à l'Institut Universitaire Européen Florence, Département d'Histoire et Civilisation 1999-2006 Jean Monnet Professor on the History of European Integration, School of History and History of Art, University of Aberdeen Professeur d'histoire de l'Europe contemporaine à l'Université du Luxembourg
LEBOUTTE, René. «Intervention de René LEBOUTTE - La notion de régionalisations » , in « La construction sociale des territoires européens : frontières, régionalisations et performances », Archives Audiovisuelles de la Recherche (AAR), n° 1142, 2007, [en ligne] ; URL : http://www.archivesaudiovisuelles.fr/1142/
Type: Droit d'auteur relatif à la réalisation du document source
Le réalisateur de cette ressource audiovisuelle (documentaire audiovisuel, enregistrement audiovisuel, ...) est l'ESCoM (Equipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias) à la FMSH (Fondation Maison des Sciences de l'Homme), Luxembourg, 2007.
Type: Droit d'auteur relatif au contenu du document source
René LEBOUTTE, Université du Luxembourg, 2007
Type: Régime général "Creative Commons" relatifs au document source
"Cette ressource audiovisuelle est protégée par le régime "Creative Commons". Vous êtes libres de la reproduire, distribuer et communiquer au public. Mais vous devez impérativement signaler sa paternité (son ou ses auteurs), vous n'avez pas le droit de la modifier ni d'en faire un usage commercial. Lecture, diffusion et exploitation concrète de cette ressource audiovisuelle présuppose que vous ayez accepté les règles juridiques Creative Commons décrites dans la page http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr/"
Lien: http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr/"
Titre: Analyse d'une conférence du colloque « La construction sociale des territoires européens : frontières, régionalisations et performances
Sous-titre: Analyse pour portail FMSH-AAR
Langue(s): Français
Type: Analyses de base de l'objet média
Comment citer: SYLVESTRE, Isabelle. Analyse du colloque « La construction sociale des territoires européens : frontières, régionalisations et performances ». Analyse de la vidéo source non découpée «Déconstruction - reconstruction du trilogue frontières/régionalisations/performances. La notion de régionalisations. Intervention de René LEBOUTTE», 2011, Archives Audiovisuelles de la Recherche (AAR), n°1168, [en ligne] ; URL : http://www.archivesaudiovisuelles.fr/FR/_video.asp?id=1142&ress=3429&video=108173&format=68#0
Id analyse: e3fa190c-9d26-4550-8dc4-acd05ba9475f
Id vidéo: 5177d558-7d5b-4650-ab75-649183d7b5df
Conférence sur les regards croisés des historiens sur la notion de région en Europe et nouvelles piste de recherche autour de cette problématique. Inspiré par les thèses d'Helena Madurowicz Urbanska, René LEBOUTTE adhère à la conception de la "régionalisation comme méthode" d'investigation, et de la région comme espace construit, vécu, perçu. Comment apparaît une région ? Comment est-elle transformée, remodelée ? Quels sont les facteurs régionogènes ? Conférence pointue sur la nécessité des approches interdisciplinaire et comparative.