De la quantité imaginaire au nombre hypercomplexe : un parcours avec Charles Morazé. FLAMENT, Dominique

Chapitre

Titre: Charles Morazé et l'histoire des croyances scientifiques
Durée: 00:12:39   [00:00:00 > 00:12:39]
Dominique Flament rend hommage à Charles Morazé avec qui il a, à partir de 1979, travaillé sur l'histoire des quantités imaginaires. Il loue la réelle compétence mathématique de l'historien, forgée notamment à travers un dialogue avec de nombreux mathématiciens. Son intérêt pour les sciences, et notamment pour les mathématiques, s'inscrit dans une volonté de rendre compte du devenir des sciences dans l'histoire moderne ; volonté surtout de combler l'absence de communication entre les historiens qui délaissent les sciences, et les scientifiques qui ont de l'histoire de leur discipline une vision anachronique et partiale. La conviction qui guide ce travail est que les croyances scientifiques suivent à bien des égards un même régime que n'importe quelle autre croyance ; en d'autres termes, "l'homme qui perça l'atome est le même que celui qui interrogeait les cieux". On peut tracer entre les deux des constantes structurelles, elles partagent des schèmes communs.
Titre: L'histoire des nombres complexes
Durée: 00:14:37   [00:12:39 > 00:27:17]
Dans ce chapitre, Dominique Flament expose ses propres travaux sur l'histoire des nombres complexes, travaux qu'il a menés en dialogue avec Charles Morazé, et qui l'ont amené à combler certaines lacunes de l'histoire officielle des mathématiques, mais aussi à s'intéresser à des mathématiciens volontairement ignorés.
Découverts à la Renaissance, les quantités imaginaires vont s'imposer de manière progressive dans les mathématiques : d'abord simplement tolérées, elles ne seront pleinement travaillées qu'à partir du moment où on se rend compte que leur présence est nécessaire. Elles mettent également en jeu une tension entre algèbre et géométrie, et on assiste au début du XIXe siècle à un glissement significatif : alors qu'auparavant, les figures géométriques étaient considérées comme une réalisation des entités algébriques et comme un critère de leur vérité, elles sont reléguées au rang de simples représentations. On se rend alors compte que les figures deviennent des objets obéissant aux mêmes règles que les nombres, comme par exemple les segments orientés.
Titre: L'interprétation de Charles Morazé
Durée: 00:06:42   [00:27:17 > 00:33:59]
Dominique Flament évoque l'interprétation de l'entrée en scène des quantités négatives exposée par Charles Morazé dans son livre « Les Origines Sacrées des Sciences Modernes ».
Elle est selon lui liée à l'avènement du capitalisme, le capital représentant la quantité négative par excellence. Cette idée est, selon Dominique Flament, à certain égard contestable : la quantité négative existe depuis longtemps dans les mathématiques chinoises, indiennes et arabes, et tardera à être acceptée même au XIXe siècle. Un autre phénomène pointé par Charles Morazé est l'appropriation de l'idée de temps par la science, et par-là même sa sécularisation, dont il faut là encore trouver les origines dans l'avènement du capitalisme. L'algèbre serait, à partir de la fin du XVIIIe siècle, étroitement liée à l'idée de temps, ce que montre le travail de Hamilton.
Type: Livre
Auteur: Charles Morazé
Url: http://www.fayard.fr/les-origines-sacrees-des-sciences-modernes-9782213017112
Reliques préhistoriques, textes des pyramides ou algèbres actuelles: tout témoigne qu'un petit lot commun de prescriptions dicte aux hommes comment faire et comment dire. L'essentiel de ce lot remonte à l'origine d'un monde subordonnant à l'espace-temps tout ce qui exista, existe, vécut et vit. Au terme de ces impératifs, l'individu peut agir, penser, parler à volonté dans l'étroite marge de liberté que lui laisse sa condition événementielle d'individu historique. Les figures du trièdre et du tétraèdre (la pyramide ou le prisme, par exemple) constituent la représentation élémentaire à l'origine des sciences modernes et de leur mathématique au lendemain de millénaires plutôt occupés par les métamorphoses du sacré. Elles définissent l'espace orienté, permettent de construire du stable dans cet espace et d'élaborer un code universel capable de décrypter l'histoire des événements, des croyances sacrées ou des sciences rationnelles. De fait, ces constantes structurelles, Charles Morazé les retrouve dans le mythe d'Horus, divinisant le calcul fractionnaire; dans le Yi-king chinois, révélant le destin d'une des plus vieilles civilisations; il les constate chez Descartes et ses successeurs (Hamilton et Félix Klein). Ces mêmes constantes légitiment les numérotations occidentales faites de nombres réels ou imaginaires; elles explicitent les structures élémentaires de la parenté, le code génétique et la linguistique. En cela l'ouvrage peut être lu aussi comme le commentaire de schémas, d'oeuvres d'art ou de textes jusqu'alors incompris, différents par leur nature, leur fonction et leur époque, mais semblables dans leur signification essentielle: il est en histoire un code mental omniprésent et fonctionnel dont tout est justiciable. Charles Morazé, membre fondateur des Fondations des Sciences Politiques et de la Maison des Sciences de l'Homme, créa en 1948 l'actuelle Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales et en 1968 le département d'Humanités et sciences sociales de l'Ecole Polytechnique. Il dirigea ensuite l'Institut du Développement économique et social de l'université de Paris I Panthéon-Sorbonne. Il préside aujourd'hui la Commission internationale pour une Histoire du développement scientifique et culturel (UNESCO). Ce livre est le fruit de quarante années de travail collectif.

3 chapitres.
  • Dominique Flament rend hommage à Charles Morazé avec qui il a, à partir de 1979, travaillé sur l'histoire des quantités imaginaires. Il loue la réelle compétence mathématique de l'historien, forgée notamment à travers un dialogue avec de nombreux mathématiciens. Son intérêt pour les sciences, et notamment pour les mathématiques, s'inscrit dans une volonté de rendre compte du devenir des sciences dans l'histoire moderne ; volonté surtout de combler l'absence de communication entre les historiens qui délaissent les sciences, et les scientifiques qui ont de l'histoire de leur discipline une vision anachronique et partiale. La conviction qui guide ce travail est que les croyances scientifiques suivent à bien des égards un même régime que n'importe quelle autre croyance ; en d'autres termes, "l'homme qui perça l'atome est le même que celui qui interrogeait les cieux". On peut tracer entre les deux des constantes structurelles, elles partagent des schèmes communs.
  • Dans ce chapitre, Dominique Flament expose ses propres travaux sur l'histoire des nombres complexes, travaux qu'il a menés en dialogue avec Charles Morazé, et qui l'ont amené à combler certaines lacunes de l'histoire officielle des mathématiques, mais aussi à s'intéresser à des mathématiciens volontairement ignorés.
Titre: De la quantité imaginaire au nombre hypercomplexe : un parcours avec Charles Morazé
Sous-titre: Colloque en hommage à Charles Morazé - 2005
Auteur(s): FLAMENT, Dominique
Date de réalisation: 20/01/2005
Lieu de réalisation: Maison des Sciences de l'Homme 54, Boulevard Raspail, 75006 Paris, France
Genre: Extrait de conférence filmée
Langue(s): Français
Dominique Flament rend hommage à Charles Morazé en évoquant longuement le travail que ce dernier a mené en histoire des sciences. Ce travail constitue encore une partie délaissée de l'œuvre de l'historien. Pourtant, Charles Morazé voyait comme une nécessité l'intégration de l'histoire des croyances scientifiques au sein d'une histoire globale, sans autonomie ou solution de continuité avec l'ensemble des croyances humaines.
Dans un second temps, Dominique Flament présente ses propres travaux sur l'histoire des quantités imaginaires, menées en grande partie dans un dialogue fructueux avec Charles Morazé. Il expose les grandes lignes de l'évolution des rapports entre ces quantités imaginaires, l'algèbre et la géométrie, qui permet de passer de l'idée selon laquelle les figures géométriques servent de réalisation et de critère de vérité aux entités algébriques, à une conception qui en fait une simple représentation construite. Enfin, Dominique Flament évoque brièvement les opinions de Charles Morazé concernant le lien étroit entre l'avènement du capitalisme et les évolutions de l'algèbre à partir de la fin du XVIIIe siècle, notamment à travers la sécularisation de l'idée de temps.
Sujet: Sujet
Topique: Approches interdisciplinaires en géométrie
Cadre spatial: France
Localisation temporelle du sujet: 20/01/2005 ; XXIe siècle ap. J.-C.
Date de l'Hommage à Charles Morazé, organisé par l'AREHESS : http://data.bnf.fr/13973750/association_pour_la_recherche_a_l_ecole_des_hautes_etudes_en_sciences_sociales_france/
L'oeuvre de Charles Morazé en histoire des sciences entend inscrire les évolutions des croyances scientifiques au sein des évolutions globales des croyances et des pratiques humaines.
Sujet: Personnalité
Topique: Morazé, Charles
Cadre spatial: France
Localisation temporelle du sujet: XXIe siècle ap. J.-C. ; XXe siècle ap. J.-C.
Charles Morazé, né le 17 février 1913 à Lambersart (59) est mort le 5 janvier 2003 à Paris, est un historien et homme politique français qui a grandement contribué à l'essor et l'institutionalisation des sciences humaines en France. En savoir plus, consultez le site : http://www.centre-charles-moraze.msh-paris.fr/
Nom: ESCoM-AAR (Equipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias - Archives Audiovisuelles de la Recherche)
Rôle: Producteurs d'oeuvres audiovisuelles
Adresse: FMSH (Fondation Maison des Sciences de l'Homme), Paris, France
ESCoM-AAR (Equipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias - Archives Audiovisuelles de la Recherche), FMSH (Fondation Maison des Sciences de l'Homme), Paris, France
Nom: Flament
Prénom: Dominique
Rôle: Historiens des sciences
Appartenance: CNRS
Fonction: Laboratoire d'Histoire des Sciences et de Philosophie - Archives Henri Poincaré
Adresse: UMR 7117 CNRS/Nancy Université, F2DS/FMSH, France
Dominique Flament, Laboratoire d'Histoire des Sciences et de Philosophie - Archives Henri Poincaré, UMR 7117 CNRS/Nancy Université, F2DS/FMSH, France
Type: Sites web
Auteur: Fondation Maison des Sciences de l'Homme
Url: http://www.centre-charles-moraze.msh-paris.fr/
Centre Charles Morazé Le Conseil d’administration de la Maison des Sciences de l’Homme a entériné le 26 juin 2001 le principe de la création du Centre Charles Morazé dans le cadre de la Fondation. Sa première mission est d’accueillir des équipes et des projets dont les objectifs affichés correspondent à la vision qu’avait Charles Morazé d’un renouvellement des sciences sociales et humaines par une alliance plus étroite entre elles et les « sciences exactes », et notamment les mathématiques. Les équipes actuellement hébergées sont l’ESCoM et F2DS. Le Centre a pour autres tâches la constitution des archives de Charles Morazé, leurs numérisation, indexation et mise en-ligne, afin de les rendre accessibles au plus grand nombre d’érudits, chercheurs, étudiants, professeurs ou « curieux ». Les recherches de Charles Morazé ne sont que les premiers éléments édifiants d’une nouvelle histoire. Beaucoup reste encore à faire pour saisir toutes les pistes ouvertes par cette pensée généreuse, insatiable et fulgurante ; pour la révéler et la prolonger.
Lien: http://www.centre-charles-moraze.msh-paris.fr/
Type: Livre
Auteur: Dominique Flament
Url: http://www.cnrseditions.fr/histoire-des-sciences-et-des-techniques/5211-Histoire-des-nombres-complexes-Dominique-Flament.html
L’éventail des problèmes posés par les nombres complexes, tant pour l’histoire moderne de l’essor européen que pour celle des mathématiques, est extrêmement large. Les domaines concernés vont de l’histoire politique à celui de la formalisation logique en en traversant bien d’autres, par exemple, d’ordre métaphysique ou linguistique. L’ouvrage a plusieurs objectifs. Non seulement il veut être une histoire des nombres complexes mais il veut aussi et surtout témoigner des grandes mutations subies par les mathématiques, du XVe siècle au XIXe siècle.
Lien: CNRS Editions
Type: Exposé(s) spécialisé(s)
Exposé de Dominique Flament sur l'histoire des nombres complexes : "prétexte pour observer et comprendre l'évolution des mathématiques".
Type: Contexte "Recherche"
Public cible: Pour tout public
Pour tout public intéressé par l'histoire des mathématiques, et plus particulièrement l'histoire des nombres complexes, la vie et l'oeuvre de Charles Morazé.
Type: Niveau Doctorat
Public cible: Pour spécialistes
Pour un public en doctorat, ou pour tout enseignant-chercheur, intéressé par l'histoire des nombres complexes, et désireux d'en savoir plus sur l'une des facettes de l'oeuvre de Charles Morazé.
FLAMENT, Dominique. "De la quantité imaginaire au nombre complexe : un parcours avec Charles Morazé" (AHM 2014), URL : http://www.archivesaudiovisuelles.fr/FR/_video.asp?id=370&ress=1279&video=7269&format=69
Type: Droit d'auteur relatif à la production du document source
Cette ressource audiovisuelle est protégée par le régime "Creative Commons". Vous êtes libres de la reproduire, distribuer et communiquer au public. Mais vous devez impérativement signaler la paternité de son(ses) auteur(s) : ESCoM-AAR (Equipe Sémiotique Cognitive et Nouveaux Médias - Archives Audiovisuelles de la Recherche), FMSH (Fondation Maison des Sciences de l'Homme), Paris, France ; Camille Bonnemazou, ESCoM-FMSH, Paris, France. Vous n'avez pas le droit de la modifier ni d'en faire un usage commercial. Lecture, diffusion et exploitation concrète de cette ressource audiovisuelle présuppose que vous ayez accepté les règles juridiques Creative Commons décrites dans la page : http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/4.0/
Lien: http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/4.0/
Type: Droit d'auteur relatif au contenu du document source
Cette ressource audiovisuelle est protégée par le régime "Creative Commons". Vous êtes libres de la reproduire, distribuer et communiquer au public. Mais vous devez impérativement signaler la paternité de(s) ayant-droit(s) du contenu du média: Dominique Flament, Laboratoire d'Histoire des Sciences et de Philosophie - Archives Henri Poincaré, UMR 7117 CNRS/Nancy Université, F2DS/FMSH, France. Vous n'avez pas le droit de la modifier ni d'en faire un usage commercial. Lecture, diffusion et exploitation concrète de cette ressource audiovisuelle présuppose que vous ayez accepté les règles juridiques Creative Commons décrites dans la page : http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/4.0/
Titre: Analyse de l'intervention de Dominique Flament au "Colloque en hommage à Charles Morazé - janvier 2005"
Langue(s): Français
Type: Analyses de base de l'objet média
Comment citer: © POTTIN, Ange. « Analyse de l'intervention de Dominique Flament au colloque en hommage à Charles Morazé» (AHM 2014), © de PABLO, Elisabeth (révision AHM 2015), URL Vidéo: http://www.archivesaudiovisuelles.fr/FR/_video.asp?id=370&ress=1279&video=3462&format=1
Id analyse: e7cf2548-804f-4ba0-998d-8af071aac3e9
Id vidéo: 3d0e2660-ba24-4b2d-a62e-cf3d504ad7ed
Analyse de l'intervention de Dominique Flament au "Colloque en hommage à Charles Morazé - janvier 2005". Le colloque a été organisé par L’Association pour la Recherche à l’EHESS en collaboration avec la Maison des Sciences de l’Homme, l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales et le Centre Charles Morazé. Il rend hommage à ce grand universitaire engagé, aux talents et aux responsabilités multiples.