Blondeau Jacques, ancien secrétaire général de l'Union Locale CGT, évoque le secteur de la confection à Vierzon.

Chapitre

Titre: Le secteur de la confection à Vierzon
Durée: 00:16:25   [00:00:00 > 00:16:25]
Dans cet extrait, Jacques Blondeau retrace les grandes périodes de l'histoire de l'industrie de la confection à Vierzon, en cite les principales entreprises en détaillant les différences de taille, d'organisation et de présence syndicale. Secrétaire de l'union locale CGT à l'époque, il a connu la période où les fermetures se sont multipliées, à partir du début des années 1980. Il en explique les raisons économiques. Il met en parallèle deux entreprises emblématiques et dont les conditions de fermeture ont été très différentes : Versinger d'un côté, et Julietta de l'autre.
Sujet: Conflits du travail
Topique: fermeture d'entreprise
Sujet: Conflits du travail
Topique: vie syndicale
Titre: Les rares revendications du secteur de la confection
Durée: 00:14:30   [00:16:25 > 00:30:55]
Jacques Blondeau aborde dans cet extrait la faible mobilisation syndicale des ouvrières de la confection. La rémunération de la majorité des ouvrières du secteur ne faisait que suivre les évolutions du SMIG, sans aucune autre évolution posisible ni reconnaissance de leurs savoir-faire spécifiques. Les rares revendications concernaient donc les augmentations de salaire. Les métiers de la confection n'étaient pas valorisés socialement, et le salaire était présenté comme "un salaire supplémentaire" par rapport au salaire central du mari. Les seules avancées ont été le fait d'entreprises spécifiques, dans lesquelles le syndicalisme était implanté, ce qui a rendu possibles revendications, négociations et obtention d'augmentations de salaires, comme chez Julietta.
Sujet: Rémunérations
Topique: mode de rémunération
Sujet: Conflits du travail
Topique: revendications et grèves
Sujet: Conflits du travail
Topique: vie syndicale
Titre: Retour sur mai 1968 et les années 1970
Durée: 00:10:22   [00:30:55 > 00:41:17]
Jacques Blondeau revient dans cet extrait sur le mouvement de mai 1968 dans le secteur de la confection à Vierzon. La plupart des entreprises, dont il détaille les effectifs à l'époque, ont fermé environ 15 jours à cette occasion. Les effectifs du secteur ont ensuite augmenté au cours des années 1970, avant la chute des années 1980.
Sujet: Conflits du travail
Topique: revendications et grèves
Titre: La lutte à l'entreprise Julietta
Durée: 00:18:43   [00:41:17 > 01:00:01]
Jacques Blondeau raconte les événements qui ont mené à l'occupation pendant 120 jours de l'usine Julietta, après l'annonce d'une nouvelle vague de licenciements. Il livre de nombreuses anecdotes et détaille avec précision l'organisation et le déroulé de cette occupation, les relais pour la nuit, les solidarités et les soutiens qui se sont mis en oeuvre. L'entreprise a néanmoins dû fermer ses portes mais la lutte, comme celles menées à la Case ou à Fulmen, reste exemplaire. Et en se remémorant ces moments de solidarité, Jacques Blondeau conclut : "c'est un bon souvenir".
Sujet: Solidarités
Topique: entraide dans la grève
Sujet: Conflits du travail
Topique: fermeture d'entreprise
Sujet: Conflits du travail
Topique: revendications et grèves
Sujet: Conflits du travail
Topique: vie syndicale

4 chapitres.
  • Dans cet extrait, Jacques Blondeau retrace les grandes périodes de l'histoire de l'industrie de la confection à Vierzon, en cite les principales entreprises en détaillant les différences de taille, d'organisation et de présence syndicale. Secrétaire de l'union locale CGT à l'époque, il a connu la période où les fermetures se sont multipliées, à partir du début des années 1980. Il en explique les raisons économiques. Il met en parallèle deux entreprises emblématiques et dont les conditions de fermeture ont été très différentes : Versinger d'un côté, et Julietta de l'autre.
  • Jacques Blondeau aborde dans cet extrait la faible mobilisation syndicale des ouvrières de la confection. La rémunération de la majorité des ouvrières du secteur ne faisait que suivre les évolutions du SMIG, sans aucune autre évolution posisible ni reconnaissance de leurs savoir-faire spécifiques. Les rares revendications concernaient donc les augmentations de salaire. Les métiers de la confection n'étaient pas valorisés socialement, et le salaire était présenté comme "un salaire supplémentaire" par rapport au salaire central du mari. Les seules avancées ont été le fait d'entreprises spécifiques, dans lesquelles le syndicalisme était implanté, ce qui a rendu possibles revendications, négociations et obtention d'augmentations de salaires, comme chez Julietta.
  • Jacques Blondeau revient dans cet extrait sur le mouvement de mai 1968 dans le secteur de la confection à Vierzon. La plupart des entreprises, dont il détaille les effectifs à l'époque, ont fermé environ 15 jours à cette occasion. Les effectifs du secteur ont ensuite augmenté au cours des années 1970, avant la chute des années 1980.
  • Jacques Blondeau raconte les événements qui ont mené à l'occupation pendant 120 jours de l'usine Julietta, après l'annonce d'une nouvelle vague de licenciements. Il livre de nombreuses anecdotes et détaille avec précision l'organisation et le déroulé de cette occupation, les relais pour la nuit, les solidarités et les soutiens qui se sont mis en oeuvre. L'entreprise a néanmoins dû fermer ses portes mais la lutte, comme celles menées à la Case ou à Fulmen, reste exemplaire. Et en se remémorant ces moments de solidarité, Jacques Blondeau conclut : "c'est un bon souvenir".
Titre: Blondeau Jacques, ancien secrétaire général de l'Union Locale CGT, évoque le secteur de la confection à Vierzon
Date de réalisation: 10/05/2016
Lieu de réalisation: Vierzon
Genre: Entretien filmé
Dans cet entretien, Jacques Blondeau se penche sur l'histoire du secteur des industries du textile et de l'habillement à Vierzon, de son essor à son déclin. Il explique comment s'y est formé le tissu syndical. Il se remémore notamment mai 1968 mais aussi les grèves et les luttes occasionnées par la fermeture de deux grandes usines, celles des Tricotages du Verdin et surtout de la confection Julietta, au début des années 1980.
Sujet: Secteurs industriels
Topique: Industrie textile
Sujet: Conflits du travail
Topique: Revendications et grèves
Type: Droit d'auteur relatif au contenu du document source
Cette ressource audiovisuelle est protégée par le régime "Creative Commons". Vous êtes libres de la reproduire, distribuer et communiquer au public. Mais vous devez impérativement signaler la paternité de(s) ayant-droit(s) du contenu du média: Jacques BLONDEAU. Vous n'avez pas le droit de la modifier ni d'en faire un usage commercial. Lecture, diffusion et exploitation concrète de cette ressource audiovisuelle présuppose que vous ayez accepté les règles juridiques Creative Commons décrites dans la page http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr/.
Type: Droit d'auteur relatif à la production du document source
Cette ressource audiovisuelle est protégée par le régime "Creative Commons". Vous êtes libres de la reproduire, distribuer et communiquer au public. Mais vous devez impérativement signaler la paternité de son(ses) auteur(s): UNIVERSITÉ FRANÇOIS RABELAIS DE TOURS /CITERES/ CETU ETICS ; Céline ASSEGOND. Vous n'avez pas le droit de la modifier ni d'en faire un usage commercial. Lecture, diffusion et exploitation concrète de cette ressource audiovisuelle présuppose que vous ayez accepté les règles juridiques Creative Commons décrites dans la page http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr/.
Titre: Blondeau Jacques, ancien secrétaire général de l'Union Locale CGT évoque le secteur de l'industrie textile et de la confection
Type: Analyses thématiques
Comment citer: ASSEGOND, Céline. "Blondeau Jacques, ancien secrétaire général de l'Union Locale CGT, industrie textile et de l'habillement", 2017.
Id analyse: eda9df0b-ae84-4e3f-8807-4e900bb6bb07
Id vidéo: 64ea92ec-6f11-4215-b24f-345a0494a83b